Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Rocchi trépigne

111. C'est le nombre de jours que Tommaso Rocchi vient de passer sans fouler une pelouse. La dernière fois, c'était le 19 décembre, pour une victoire de la Lazio contre l'Udinese (3-2).



Depuis, Rocchi est à l'infirmerie. Le capitaine romain, du haut de ses 33 ans, se bagarre avec une douleur coriace à la jambe. Mais demain, enfin, il devrait faire son grand retour, probablement sur le banc, pour le match face à Parme. Et c'est déjà en bon capitaine qu'il harangue ses troupes en vue du rendez-vous dominical. « C'est un devoir de gagner contre Parme. Il nous faut les trois points. La Lazio est une équipe qui peut lutter à armes égales avec n'importe qui, et les résultats le prouvent. Il n'y a qu'à regarder nos scores face à Milan, l'Inter ou le Napoli » a-t-il affirmé.



Rocchi, qui a toujours été l'un des chouchous de la Curva Nord depuis son arrivée en 2004, tente également de rallier les tifosi à sa cause. « Il reste sept matches et j'espère que l'équipe puisse les interpréter comme sept finales, avec détermination, esprit de sacrifice et humilité. L'équipe a aussi besoin de la chaleur des tifosi, c'est à eux de faire que les joueurs seront à 100% » a-t-il laissé entendre.



En tous cas, lui n'a besoin de personne : il est déjà totalement à blinde.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 1 heure La réaction de Jimmy Durmaz aux attaques racistes 16 Podcast Football Recall Épisode 34 : La Russie accusée de dopage, l'Angleterre déroule et la révolution chez les Bleus
Partenaires
Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais
À lire ensuite
Mazzarri l'antipathique