1. //
  2. // 8e de finale
  3. // Manchester/Olympiakos
  4. // Notes

Robin trois fois

David Moyes peut remercier un Van Persie des grands jours et un De Gea décisif pour cette qualification. Du côté des visiteurs, lorsque vos meilleurs joueurs ont fait banquette à Lorient et Monaco, il ne faut pas s’attendre à grand-chose.

Modififié
4 57

Manchester United


De Gea (7,5) : Attaché aux traditions, comme le prouvent bien ses rouflaquettes d’un autre âge, David a sauvé l’honneur mancunien en sortant des arrêts de grande classe alors que le moindre but aurait éliminé les siens. Un puriste.

Rafael (6,5) : Pas de délice, pas d'étincelle, pas de malice sans Rafael. Il a l’air d’un ange, mais c’est un diable rouge. Une activité débordante sur son flanc droit pour porter le danger. Et toujours cette sensation qu’il peut se faire expulser à n’importe quel moment.

Jones (6,5) : On ne va pas se mentir, Phil n’a pas grand-chose d’un joueur de football. On sent bien que le ballon, il n’aime pas trop ça. Par contre, le combat et prendre tous les ballons de la tête, il raffole. Les sentiments, très peu pour lui. Plus Vinnie que Norah donc.

Ferdinand (6) : Rio n’a quasiment rien foutu de tout le match, laissant le soin à son partenaire de la charnière de faire le travail. Il sait sa fin proche, alors il s’économise. Mais dans les discussions avec l’arbitre, il est souverain.

Évra (6) : Montant à l’envie lorsque Manchester courait après le score, Patrice s’est ensuite évertué à verrouiller son couloir. Pas une mince affaire avec Welbeck devant soi. Surtout, c’est le capitaine. Et toi t’es qui putain ?

Carrick (6,5) : Un mec sympa, qui sait que Giggs dispute peut-être l’un de ses derniers matchs de Ligue des champions. Alors il lui a laissé les longues ouvertures lumineuses, et s’est concentré sur les basses œuvres.

Giggs (7) : C’est indéniable, Ryan a vieilli. Il suffit de voir sa pointe de vitesse pour s’en rendre compte. Néanmoins, les passes, il sait encore faire, étant à l’origine des deux premiers buts.

Valencia (7) : Très vite transformé en « La Chose » par des rayons cosmiques, l’Équatorien a mis sa superforce au service du collectif, détruisant tout sur son passage. Ça a fait mal.

Welbeck (6) : Danny a été moins gênant qu’à l’accoutumée, même si sa technique « je pousse le ballon loin devant et je cours après » est éculée et qu’il est plus tombé qu’un Espagnol aux sports d’hiver. Il a tout de même encore trouvé le moyen de rater sa frappe à deux mètres du but vide. Heureusement pour lui, l’arbitre avait déjà sifflé.

Rooney (7,5) : Le véritable patron de cette équipe. Que ce soit pour tacler dans les pieds adverses, remonter le ballon au pas de course, servir Robin sur un plateau ou mettre une tête sur le poteau, il est là. Il sait tout faire. Et très bien. Bien mieux qu’un Thermomix.

Van Persie (9) : Si Batman épargne toujours ses adversaires, ce n’est pas le cas de Robin, qui a abattu froidement les Grecs. Un pénalty provoqué et transformé, un plat du pied sécurité, un amour de coup franc. Et une sortie sur civière. Le goût de l’Histoire.

Olympiakos


Roberto (4) : Les jardiniers d’Old Trafford vont avoir bien du mal à le décoller de sa ligne. C’est dommage, parce qu’il avait été décisif sur la tête de Rooney.

Salino (6) : Il serait facile de se payer ce look d’amateur de reggae-dancehall, mais la vérité est que le Brésilien est un latéral droit de qualité, très présent offensivement. Se faire dribbler par Évra ET Welbeck, c’est dur quand même.

Manolas (5) : On la connaît cette technique de mettre un gros pansement pour pas qu’on s’acharne sur toi. Un bon truc de lâche. Étincelant à l’aller, le jeune Grec était bien moins clinquant ce soir. Un peu comme cette Helena rencontrée lors de votre séjour au Club Med de Gregolimano et que vous avez tenu à accueillir chez vous.

Marcano (5) : S’est toujours battu, même pour une cause perdue. Qu’il ne perde pas espoir, Une femme avec une femme a fait son bout de chemin.

Holebas (5,5) : Avec sa dégaine de treiziste australien, le latéral grec a poussé un peu plus la ressemblance en mettant un bon tampon à Van Persie. En plus, la plupart des actions mancuniennes viennent de son côté. Ce qui fait de lui un Quade Cooper.

Ndinga (6,5) : Lorsque les Grecs ont voulu relancer, ils se sont systématiquement tournés vers l’ancien Auxerrois (et Monégasque). On l’a d’ailleurs souvent vu descendre au niveau de ses centraux pour s’offrir de l’air.

Maniatis (7) : Une vraie tragédie grecque, passant avec facilité de la brutalité d’un tacle au désespoir d’une contestation. Mériterait une meilleure scène pour exprimer son talent. Et pourquoi pas un rôle aux côtés d’Adèle Exarchopoulos ?

Perez (4) : Lorsque votre êtes ailier et que votre latéral joue plus haut que vous, il est grand temps de se poser des questions.

Fuster (3) : Alors qu’il aurait pu être un renard, Fuster le fantôme a été désespérément transparent. Pour être honnête, Christina Ricci et Rafael, ce n’est pas tout à fait la même chose.

Dominguez (6,5) : Ce soir, ce n’était pas Alvaro sur le pré, mais Diego. Du coup, il a systématiquement cherché le drop. Beaucoup de classe au demeurant.

Campbell (6) : Trop seul en attaque, il a essayé de s’en sortir tout seul. Et il n’est parfois pas passé très loin.

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

marcassin Niveau : DHR
éliminait, désolé mais ça pique les yeux
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Un grand joueur force la décision (quand il est apte physiquement). N'est-ce pas, Robin Van Persie?...

Olivier Giroud est un carreleur de base, toi t'es un putain d'orfèvre.
Wayne Né-roux Niveau : DHR
Rafael 6,5 ? Sérieux, le mec me fait flipper même quand il est pas à l'écran, c'est dire. D'une fébrilité défensive incroyable, et j'ai même l'impression que sa pointe de vitesse n'est plus ce qu'elle était. Phil Jones, un roc. Sur la fusée de Maniatis, il la reçoit en pleine poire et bronche à peine. Il a des parpaings à la place des pieds, mais pbysiquement, intestable.

Chez les Grecs, 7 pour Maniatis...Sérieux, ce FDP doit jamais finir le match ! :-/ Pour le reste assez fidèle à ce que j'ai vu :)
Message posté par marcassin
éliminait, désolé mais ça pique les yeux


je me dis que l'idée de base c'était d'écrire "aurait éliminé"
Wayne Né-roux Niveau : DHR
De Gea peut récolter un bon 9 au même titre que Van Persie au passage. Sa double parade en première période les vaut largement !
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Franchement les ailiers de Manchester c'est une vraie catastrophe.
J'ai l'impression que les entraîneurs donnent toujours trop d'importance à la vitesse quand ils recrutent un ailier.
Parce que oui Valencia, Welbeck et Young c'est rapide mais qu'est ce que c'est mauvais un ballon dans les pieds. Pas digne de MU, ils prennent la profondeur mais ensuite dans le tir ou la passe c'est jamais le bon geste.
Ils ont 3 Lavezzi pour le prix d'un.
Cette équipe va se faire démonter en quart
Les joueurs de MU sont surnotés !

Si De Gea ne fait pas un grand match, jamais MU ne passe, leur défense était à la ramasse ! je leur mettrais à peine la moyenne.
C'est marrant mais demain la presse merde anglaise va decortiquer et glorifier la performance de Rooney pas celle de RVP. Mais on sait tous que Rooney n'est qu'un porteur d'eau face a RVP.
Welbeck ou le Pancrate du riche.
De Gea 7,5 ? Si RVP prend un 9, De Gea prend un 9.
RadamelFalcao Niveau : Loisir
RVP a rappelé à tous le grand attaquant qu'il est, c'est bien.


Welbeck c'est facile de le critiquer sur un match comme ça, il joue sur le coté, ce qui est une hérésie. C'est un attaquant de pointe, faut arrête de le mettre sur le coté.

Mais c'est le soucis de Manchester, le fait de titulariser Rooney coupe la possibilité de voir Mata en 10, de voir Kagawa en 10, de voir Welbeck ou Chicharito aux cotés de RVP...

Mais bon, Rooney est le petit anglais qui court partout et qui défend comme un chien à la 89e alors qu'il est attaquant, alors ça plait. Pourtant, il touche un salaire qui est censé faire de lui un des 10 meilleurs joueurs au monde, ce qu'il n'est absolument pas. Je pense qu'il y a même 10 attaquants qui sont meilleurs que lui. Son rendement, pour un joueur de ce statut, est absolument médiocre. Et avec l'Angleterre c'est la même chose. La meilleure chose qu'il y aurait pu avoir pour Manchester United c'est qu'il soit transferer, sauf qu'il arrive toujours à prolonger.


Enlevez Rooney et chaque joueur pourra évoluer à son poste préférentiel et exploiter 100% de ses qualités.
"Pas de délice, pas d'étincelle, pas de malice sans Rafael." Hahahaha j'ai tellement honte d'avoir reconnu la référence musicale.
Pour moi le pire gachi restera Kagawa... Il était tellement fort avec Dortmound.
Robin hood, the vigilante!
hey Charles pas mal cette référence a ce sport sous coté en france qu'est le rugby a XIII !!!! on sent le mec abonné a be in !!!!
N'oublions pas de décerner à RVP l'oscar du meilleur acteur de ce soir. 4 minutes allongé au sol, se tordant tellement de douleurs qu'il ne pouvait pas monter sur la civière. Bien évidemment cette affreuse blessure survient à la 88ème. Gageons qu'il sera rétabli pour le match de ce week-end, ou celui d'après.

Et l'arbitre, il a pas le droit à une note ?

C'est vrai que ce serait trop difficile de le noter. Vu du côté des Anglais, un bon 9 semble acté, du côté des Grecs, un bon 3. La moyenne donc, 6. Mais bon que voulez-vous, les petites équipes sont condamnées à se faire enfler par les arbitres quand elles jouent contre les grosses équipes dès lors que celles-ci sont en difficulté, c'est comme ça. C'est vrai dans tous les championnats. Mais mention spéciale au quatuor Real-Barça-Bayern-United en C1. Et puis ça semble arranger tout le monde qu'une équipe aussi faible que United accède aux quarts, grâce à son parcours d'Europa League (cette propension qu'à United à se tirer des poules cadeaux quand même...).

Bon remarque, mieux vaut avoir un parcours d'Europa league en ligues des champions, que de jouer l'europa leaque tout court, c'est vrai. Fait chier.
C'est kiffant de voir giggs immortel. Admettons quand meme que pour un club de cette trempe, dépendre a ce point d'un mec de 40ans, c'est que t'as quand meme merdé le renouvellement de l'effectif ces dernieres années.
Ferguson tenait a bout de bras cet effectif sclérosé qui n'a pas eu le sang neuf qu'il lui aurait fallu fin des années 2000, d'autant plus que le foot a changé a
cette période. Les ailliers rapides mais qui n'aiment pas le ballon, c'est moins a la mode.
Ils peuvent toujours essayer l'hypnose ou un du vaudou avec nani en attendant le mercato
Wayne Né-roux Niveau : DHR
Message posté par EternaJuve
N'oublions pas de décerner à RVP l'oscar du meilleur acteur de ce soir. 4 minutes allongé au sol, se tordant tellement de douleurs qu'il ne pouvait pas monter sur la civière. Bien évidemment cette affreuse blessure survient à la 88ème. Gageons qu'il sera rétabli pour le match de ce week-end, ou celui d'après.

Et l'arbitre, il a pas le droit à une note ?

C'est vrai que ce serait trop difficile de le noter. Vu du côté des Anglais, un bon 9 semble acté, du côté des Grecs, un bon 3. La moyenne donc, 6. Mais bon que voulez-vous, les petites équipes sont condamnées à se faire enfler par les arbitres quand elles jouent contre les grosses équipes dès lors que celles-ci sont en difficulté, c'est comme ça. C'est vrai dans tous les championnats. Mais mention spéciale au quatuor Real-Barça-Bayern-United en C1. Et puis ça semble arranger tout le monde qu'une équipe aussi faible que United accède aux quarts, grâce à son parcours d'Europa League (cette propension qu'à United à se tirer des poules cadeaux quand même...).

Bon remarque, mieux vaut avoir un parcours d'Europa league en ligues des champions, que de jouer l'europa leaque tout court, c'est vrai. Fait chier.


Tu chiales parce que les Bianconeri ont pas été foutus de se qualifier à Istanbul et doivent passer par se contenter de l'Europa League ? Pov chat
Quand je vois l'équipe de Manchester j'me dis que même Charles Kaboré passerait pour un génie là-bas... Triste...
Message posté par EternaJuve
N'oublions pas de décerner à RVP l'oscar du meilleur acteur de ce soir. 4 minutes allongé au sol, se tordant tellement de douleurs qu'il ne pouvait pas monter sur la civière. Bien évidemment cette affreuse blessure survient à la 88ème. Gageons qu'il sera rétabli pour le match de ce week-end, ou celui d'après.

Et l'arbitre, il a pas le droit à une note ?
.Mais bon que voulez-vous, les petites équipes sont condamnées à se faire enfler par les arbitres quand elles jouent contre les grosses équipes dès lors que celles-ci sont en difficulté, c'est comme ça. C'est vrai dans tous les championnats. Mais mention spéciale au quatuor Real-Barça-Bayern-United en C1.


Un supporter de la Juve qui vient nous parler d'arbitrage...je serai toi je me ferai tout petit sérieux, parce que on connait l'histoire d'amour entre la Juventus et les hommes en noir.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Dortmund perd sans trembler
4 57