En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

Robin Leproux recadre

Modififié
Le président du PSG s'est offert une tribune hier chez RMC pour recadrer le bouillonnant contexte parisien.

Interrogé dans l'émission "Luis Attaque", ce dernier a déclaré : « L'arrivée de Leonardo ne pourra être effective que lorsque les Qatariens auront repris le club, fin juin-début juillet, a expliqué le président du club parisien. Je me sens capable de travailler avec lui, sans aucun doute. C'est une personnalité de premier plan. Je serai le patron de tout le PSG et tous ceux qui viendront y travailler. Ce n'est pas pour ça qu'il n'aura pas d'autonomie » . Une manière efficace de réaffirmer son statut de président et d'assurer qu'un duo Leproux-Leonardo peut fonctionner.


Sur le mercato à venir, il s'est montré par contre plus neutre : « On risque de faire une belle équipe. On ne va pas être déraisonnables mais on va se renforcer. On ne veut pas faire de bêtises. Les Qatariens ne veulent pas mettre des dizaines de millions sur un joueur qui ne s'adapterait pas. Il faut une équipe efficace, capable de jouer les premiers plans en Ligue 1 » .


Des propos rassurants pour ceux qui craignaient de voir la cohérence du projet actuel exploser en plein vol avec l'arrivée des pétrodollars.



AM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 16 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6