1. //
  2. //
  3. // Juventus-Inter

Roberto Gagliardini, en bleu et noir

Transféré à l’Inter cet hiver, Roberto Gagliardini est passé des Nerazzurri de l’Atalanta à ceux de l’Inter. Révélation de ce début de Serie A, le Bergamasque a vu sa cote monter vertigineusement en l’espace de quelques mois. Laissant définitivement derrière lui l’image de joueur doué, mais fragile physiquement et mentalement, qui lui collait aux basques ces dernières années.

Modififié
Avec lui, tout a l’air simple. Ce 14 janvier 2017, Roberto Gagliardini effectue son premier match sous les couleurs de l’Inter face au Chievo Verone et la nouvelle recrue lombarde est déjà comme un poisson dans l’eau. Derrière sa silhouette élancée, ses petits pas au milieu de terrain et sa décontraction balle au pied, on décèle chez lui une forme de nonchalance et de facilité qui tranquillisent déjà le milieu des Interisti, alors que l’Inter s’impose sur le score de 3-1. Difficile alors d’imaginer qu’il y a un an à peine, Gagliardini, pur produit du centre de formation de l’Atalanta, bataillait encore pour se faire un nom sur les terrains de Serie B.

Enfant de Bergame


Avant de goûter aux sommets de la Serie A, Gagliardini a d’abord dû apprendre le football italien à la dure. Pourtant, sa carrière semblait lancée comme sur des rails dès sa plus tendre enfance : à sept piges, ce natif de Bergame se fait repérer par les recruteurs locaux de l’Atalanta. Direction Zingonia, le centre de formation du club bergamasque, réputé comme étant l'un des tout meilleurs d’Italie.


S’ensuivent douze ans d’une formation sans vagues, où Gagliardini semble s’imposer sereinement au-dessus de la mêlée, sans avoir à forcer son talent : « Quand il était jeune, il était un peu trop facile  » , confie Alessandro Gagliardini, le père du néo Intériste. « Il jouait souvent avec des joueurs plus vieux que lui et il était quand même très bon. » Le 4 décembre 2013, le voilà même qui fait ses débuts en professionnel en Coppa Italia à dix-neuf ans, contre Sassuolo. Seulement, il est rapidement jugé un peu tendre par la direction bergamasque pour répondre aux exigences du très haut niveau. Et est envoyé en prêt en Serie B entre 2014 et 2016, à Cesena, Spezia, puis Vicenza.

Prodige fragile


Une éclosion alors retardée par une personnalité encore un peu trop effacée et un physique capricieux. À vingt ans passés, Gagliardini se cherche encore. «  Sa faiblesse, c’est qu'il est trop gentil, reconnaît la madre de Roberto. Il ne dit presque jamais non. » Ce qui ne l'empêche pas de taper dans l’œil de ses entraîneurs successifs, qui se chargent de l’endurcir de corps et d’esprit, afin de polir le diamant brut : « Quand je l’entraînais, franchement, c’était toujours un gamin, analyse Pierpaolo Bisoli, qui a eu Roberto sous ses ordre à Cesena. Il avait besoin de s’extraire de ce statut d’enfant et il a su le faire. Avec moi, il a joué 21 matchs sur 25, j’ai tout de suite vu qu’il avait l’étoffe d’un grand joueur. C’est un garçon très simple et très humble... mais il fallait le secouer. »


« Avec nous, il a eu beaucoup de problèmes physiques qui l’ont empêché de s'entraîner » , regrette pour sa part Nenad Bjelica, qui a eu Gagliardini sous ses ordres à Spezia. « Mais il avait toujours la volonté de jouer et, à chaque fois qu’il en avait l'opportunité, on voyait que c’était un gros talent. » Dans l’ombre de la Serie B, Gagliardini apprend à composer avec les blessures et la concurrence. Il s’étoffe et commence alors à réaliser qu’il lui est possible de percer dans le football de haut niveau : « C'est quand j’étais en prêt en Serie B à Cesena, où j’ai participé à faire remonter le club en Serie A, que j’ai définitivement compris que je pouvais rester dans ce monde-là. » La machine est lancée.

Le Pogba blanc


De retour à l’Atalanta, le milieu de terrain exprime son talent dans un environnement idéal. Car son explosion soudaine est autant à mettre à son crédit qu’à celle de Gian Piero Gasperini, nommé à la tête de la Dea à l’été 2016. Là, l’ex-Mister du Genoa met en place son 3-4-3 maison, formation résolument agressive et offensive dont la base consiste à « défendre en allant de l'avant » . Un plan de jeu et un entraîneur qui se révèlent correspondre parfaitement aux capacités de Gagliardini. Rapidement, son mètre 88, ses longs compas, sa lecture du jeu, ses redoublements de passes précis et son aisance des deux pieds lui valent de se faire surnommer le Pogba blanc par les médias italiens.


Et même si les atouts de Gagliardini sont finalement assez différents de ceux de l’ancien Juventino , lui assume volontiers la comparaison : « Pogba est très fort, trop fort, mais je me vois en lui. » Pour se construire peut-être un jour un destin à la hauteur du néo Mancunien, Roberto a dû se résoudre à quitter l’Atalanta, « l’amour de sa vie » , pour l’Inter. Un club d’une tout autre dimension, mais dont les couleurs fétiches sont les même que celles du club de Bergame, comme n’a pas manqué de le faire remarquer Gagliardini, dans une lettre d’adieu aux tifosi de son club de toujours : « Le neroazzurro est dans ma destinée. Ainsi, un petit bout de vous sera toujours sur le terrain avec moi. » Et s’il est impossible de déterminer si sa carrière pourra atteindre les sommets qu’on lui promet, Gagliardini peut au moins affirmer avec certitude sous quelles couleurs il compte la vivre.

Par Adrien Candau Tous propos issus du Corriere dello Sport, Sky Sport, Bergamo Post et Corriere Bergamo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

PierreFanFanJoséKarl Niveau : National
Note : 2
Candreva, Santon, Gagliardini...

Si l'Inter se met à recruter des italiens, ils risquent de perdre leur identité.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Mine de rien, ce que tu dis est vrai
Il y en a toujours eu un peu
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : -1
Oui et non...
Si on prend pour référence l'Inter 2010 (ou celle des années 2000) ok, mais faut pas oublier que la première grande équipe de l'Inter, celle d'Herrera dans les 60's, était très italienne : à côté des deux stars étrangères Suarez et Jair, les autres Nerazzurri emblématiques Mazzola, Facchetti, Picchi ou Burgnich étaient des cadres de la Nazionale de Valcareggi (championne d'Europe et vice-championne du monde).
Alain, c'était deux étrangers max par club à l'époque. Pas le choix.
Et entre 1966 et 1980, c'était zéro (recrutement d'étrangers interdit pour repasser la Nazionale au premier plan).
Dans l'équipe qui gagne le scudetto 1989 et la C3 en 1991, on se souvient des 3 allemands, mais on oublie que les 8 autres étaient italiens.

Ce n'est que depuis la loi Bosman que les étrangers sont majoritaires et encore c'est le Milan qui a commencé en 1997 avec tous les joueurs venus de l'Ajax (avant de faire machine arrière dans les années 2000).
L'Inter de Moratti, de son côté a continué à miser sur le étrangers mais 20 ans dans l'histoire d'un club centenaire, ce n'est pas suffisant pour dire que c'est la "tradition" du club même si historiquement le club est né parce qu'il voulait faire joueur des étrangers, ce que se refusait de faire le Milan.
4 réponses à ce commentaire.
Après il va devoir cravacher pour se faire une place dans le milieu de l'Inter qui semble un peu bouché entre João Mario, Brozovic, Banega et Kondogbia..
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
D'un autre coté, c'est pas plus mal d'avoir un joli banc.
Tous on vraiment un niveau convenable, notamment Mario et Gagliardini qui sont tout deux très bons dès qu'ils jouent.

Ca aurait pu leur permettre de jouer l'Europe également. Mais non.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Dans le 4-2-3-1 que semble vouloir stabiliser Pioli, il a largement de l'espace pour cette place (Joao Mario et Banega pour l'axe dans les 3/4): transitions, pressing, présence offensive, abattage défensif. Bref, volume et activité de jeu globaux très intéréssants.
2 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Caldara et Gagliardini qui sont vendus des Janvier, mal a comprendre la tactique de l'Atalanta... Meme si Caldara a ete preté dans la foulee...

Bientot Kessié, Freuler et Petagna...
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Tactique d'un club qui n'a pas beaucoup de moyen et qui n'est dès lors ni plus ni moins qu'un club formateur/tremplin, sorte de primavera pour les gros de série A.
1 réponse à ce commentaire.
C'est déjà un taulier au milieu de terrain en a peine 2 matchs, il a aussi la chance de tomber sur une bonne Inter en pleine bourre, en tout cas au début tout le monde été un peu dubitatif, surtout a cause du prix et le fait que c'était pas le poste où on manquait le plus de joueur, mais c'est un véritable plus. Il me fait un peu penser a Marchisio toute proportion gardé vu son jeune age.

Ce soir ça sera son 1er véritable test face a un gros



Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Je le trouve vraiment très bon.
Il a un physique plutôt impressionnant et est très intelligent dans le jeu. Il est bon de la tête (il a pris combien de balles de la tête sur les corners???) et du pied. De plus, il fait preuve d'une très grande maturité.

C'est vrai qu'il arrive dans une Inter qui tourne mieux (beaucoup mieux même) mais il ne faut pas sous-estimer sa capacité à se fondre dans la réalité d'un grand club alors qu'il n'avait évolué jusque là qu'à l'Atalanta, excellent club formateur certes, mais ce n'était quand même pas du tout la même dimension.
1 réponse à ce commentaire.
il y a 5 heures Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
il y a 6 heures Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 99 il y a 7 heures Le rap des ultras de Genk 5 il y a 7 heures Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 3 il y a 8 heures Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 15 il y a 9 heures Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7
À lire ensuite
Metz refroidit Marseille