1. // Disparition

Roberto Cabañas s'est éteint

Modififié
120 27
Le Paraguayen Roberto Cabañas est décédé ce lundi à l'âge de cinquante-cinq ans, victime d'un infarctus. Il s'était fait connaître en France en jouant pour Brest et Lyon entre 1988 et 1991.

Grand artisan de la remontée du Brest Armorique en D1 en 1989, l'attaquant a marqué les supporters bretons dès sa première saison en terminant meilleur buteur du groupe 1 de D2 (21 buts). Il avait ensuite inscrit le but permettant au club d'être promu, lors du barrage contre Strasbourg. Après deux années dans le Finistère, l'attaquant avait rejoint Lyon pour une saison, avant de retrouver l'Amérique du Sud à Boca Juniors.

Youtube

International paraguayen (28 sélections), il a reçu les hommages de sa sélection sur Twitter : « À toujours une idole albirrojo ! Ta magie fait partie de la grande histoire de la sélection paraguayenne de football. » Boca Juniors a de son côté présenté ses condoléances à la famille du joueur.


CP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

RIP Roberto...

Un nom qui fleure bon la D1 des annees 90 en tous cas...
modrobily Niveau : DHR
Des buts de bourrin et/ou spectaculaires... le joueur ideal.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 6
Grand joueur, figure de proue du Paraguay 86 avec son compatriote Julio Cesar Romero, et idole du stade Francis Le Blé !
Son arrivée à Brest avait d'ailleurs été rocambolesque, le président Yvinec le sortant quasi clandestinement de Colombie, sans l'accord de son club de l'America Cali. Celui-ci avait fait mettre Cabañas et Yvinec sous surveillance policière durant plusieurs semaines mais n'avait pas pu éviter leur cavale.
Je me rappelle qu'à l'époque, sa venue à Brest avait défrayé la chronique, aussi bien en raison des conditions du transfert que de son statut de star sud-américaine. Autre époque pour le Stade Brestois...

Cabañas était, avec Willington Ortiz et Anthony de Avila, l'un des joueurs emblématiques de l'America Cali des 80's, LE club sud-américain maudit par excellence : trois finales de Libertadores perdues consécutivement entre 85 et 87 ! La 1ère finale, perdue aux pénos contre Argentinos Juniors, est cruelle mais réglo. La 2e, logique face à River. Mais le pompon, c'est la Libertadores 87 contre Penarol : vainqueurs 2-0 à l'aller à Cali, les Colombiens ne s'inclinent que 2-1 au retour au Centenario... Suffisant pour le titre, pensez-vous ? Et non car à cette époque, la Conmebol ne prenait pas en compte la différence de buts : en cas d'égalité une victoire partout, un 3e match d'appui était disputé sur terrain neutre, quels que soient les scores des matchs aller et retour. Mais le pire, c'est que la formule de la Libertadores a changé dès l'édition suivante, la différence de buts étant enfin prise en compte à partir de 88 (sûrement à cause de la finale précédente, j'imagine) ! Avec ce règlement, l'America Cali aurait enfin pu décrocher sa première Libertadores en 87...
Superbe récit, merci.
grande époque ou les 2 clubs majeurs atletico et america qui étaient aux mains des 2 plus grands cartels colombiens, dont escobar, merci pour ce bon moment de lecture!
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Exact, d'ailleurs la Copa Libertadores 89 remportée par l'Atletico Nacional (à l'issue d'une séance de tab mémorable) est restée sulfureuse en raison de ce contexte trouble et des diverses pressions évoquées par les finalistes du Club Olimpia.
A ce sujet, ce serait pas mal d'avoir l'avis d'un Colombien car j'ai lu ailleurs qu'en réalité, Pablo Escobar était supporter de l'autre grand club de la ville, l'Independiente Medellin, et non de l'Atletico Nacional...
adebayorsheyi Niveau : District
Sympa d'en savoir plus sur lui. Merci.

Une belle carrière en somme.

RIP Riberto
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 1
Merci Alain pour ce beau texte fort instructif.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 2
Ahah tu sais qu'il s'agit simplement d'extraits copiés-collés du paragraphe sur Cabanas dans mon bilan/top 100 des absents du top sud-américain : à ce sujet, je sais que je vous fais patienter depuis bien longtemps déjà mais cette fois, ça y est, ça touche bientôt à sa fin (désolé pour l'attente, ça m'a pris un temps fou)... Je l'aurais enfin bouclé d'ici la fin de semaine ! ;)
Note : 1
Merci énormément pour cet hommage

Quand tu te mets en mode "top" tu es adorable. Enfin, ton style est juste adorable et donne de l'énergie.

J'ai pas parlé de ton ébauche, mais j'attends impatiemment ta touche finale.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 1
Alain, on patientera tant que tu voudras pour des textes comme celui-là. Merci pour tous ces beaux partages.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 1
Merci à vous deux, ça me touche beaucoup ! ;)
Je pourrais vous dévoiler mon top fini à 80/90 % mais maintenant que vous avez lu le teaser l'autre jour (tu l'as vu passer au fait Algiers ?), je préfère ne poster que la version finale.

D'ailleurs, tant qu'on est dans les confidences et échanges d'amabilité, je dois confesser que c'est essentiellement pour vous deux (ainsi que pour l'ami Fred Astaire) que je me suis acharné à boucler ce bilan des absents du top sud-am. Bon, évidemment je l'ai fait pour moi aussi et j'ai pris et prends toujours beaucoup de plaisir à le faire, mais sans vos encouragements respectifs, j'aurais peut-être abadonné avant la fin : en me lançant dans cette entreprise (cad évoquer les 100 autres joueurs qui auraient pu figurer dans ce top), je n'avais pas forcément conscience du temps monstre que ça me prendrait...
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 1
Je pense que tout le peuple SoFootien salue tes efforts et t'encourage, mon cher Alain. Ce n'est pas tous les jours que l'on peut approfondir nos connaissances, partager nos émotions sur l'histoire du foot.

Tu nous permets cela et sache qu'on t'en est tous reconnaissants.
Merci Alain,

Super recit. Si tu autorises d'autres personnes a lire ton top, ce serait un plaisir que de pouvoir m'y joindre.

Merci des infos, des anecdotes.
Bise et bonne journée.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Pas de pb, la lecture sera ouverte à tous, je le posterai en commentaire du dernier article du top sudam (sur Maradona) : faudra juste que je trouve le moyen de vous mettre au courant.
LesMizunoDeRivaldo Niveau : Loisir
+1 pour Alain la science
LesMizunoDeRivaldo Niveau : Loisir
+1 pour Alain la science
15 réponses à ce commentaire.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
120 27