1. // Ma Coupe du monde à moi
  2. //
  3. // 1998

Robert Pirès : « T'as encore des gens qui me demandent si j'ai réussi à muscler mon jeu »

Plus que quelques jours avant le début de la Coupe du monde. À cette occasion, So Foot est parti à la rencontre d'anciens joueurs qui ont disputé cette compétition, pour qu'ils nous parlent de leur Coupe du monde à eux. Aujourd'hui, c'est Robert Pirès qui nous raconte sa Coupe du monde 1998.

Modififié
1 34
Robert, parle-nous un peu de cet avant Coupe du monde 98. Car il ne faut pas oublier que vous étiez quand même très critiqués, à l'époque.
Oui, c'est vrai que l'équipe de France était critiquée pour sa façon de jouer, son système de jeu. Après, c'est surtout Aimé Jacquet qui était remis en cause, il était notamment la cible des journalistes. Nous, d'ailleurs, on ne comprenait pas qu'on se fasse critiquer avant même le début de la compétition. Autant, à la fin, quand tu fais le bilan d'un truc, ok, mais là on n'avait même pas commencé. Donc bon, voilà, ça ne te met pas en confiance.

Comment est-ce que vous avez réagi, vous, les joueurs ? Vous avez décidé de faire abstraction de tout ça ?
Pas vraiment faire abstraction, non, car quoi qu'il arrive, t'as toujours des gens qui t'en parlent. Le truc, c'est de faire le dos rond et d'essayer de préparer la compétition du mieux possible. Et nous, là-dessus, on avait fait les choses comme il fallait, que ce soit le stage à Tignes ou le tournoi au Maroc. Le reste, après, on allait bien voir sur le terrain…

Est-ce que tu te rappelles du moment où la liste est faite ? Tu es dans quel état d'esprit à ce moment-là ? Sûr d'être pris ? Dans le doute ?
Houla, non, pas sûr du tout. Tu sais, dans un groupe, tu as ceux qui sont sûrs d'y être, et après tu as ceux qui se battent, qui luttent pour intégrer le groupe. Et moi, clairement, je faisais partie de cette catégorie-là. Mais je le savais, il n'y avait aucun souci. J'avais bien conscience que ça allait être compliqué pour moi d'être dans ce groupe. Après, quand t'es pris, bah t'es heureux, forcément, et puis t'es fier de voir que ce que t'as fait sur le terrain n'est pas passé inaperçu. Pour un joueur, c'est la plus belle récompense d'aller en équipe de France.

Quand tu abordes cette Coupe du monde, tu n'es absolument pas dans la peau d'un titulaire, du coup. Comment on prépare une telle compétition en sachant que l'on va être remplaçant ?
De toute façon, ma situation, elle était claire depuis le début avec Aimé Jacquet. Il n'y avait aucun souci là-dessus. Après, il faut se tenir prêt tout le temps. Si le coach a besoin de toi, il faut que tu sois prêt de suite, il n'y a pas de temps à perdre. C'est pas facile d'être remplaçant, ça c'est clair, mais si t'es conditionné à faire l'effort, il n'y a pas de problème. Et c'est peut-être pour ça que lorsque je rentrais sur le terrain, ça se passait plutôt bien, car justement je faisais tous les efforts nécessaires pour être à 100% lorsque le coach faisait appel à moi.

Pour le plaisir de tous, tu peux nous parler de la fameuse scène du « Muscle ton jeu, Robert ! » ?
(rires) C'est vrai que ça reste une scène forte. Après, même encore aujourd'hui, t'as des gens qui me demandent si finalement j'ai réussi à muscler mon jeu, tu vois (rires). Mais j'avoue que c'est une scène marrante, hein. De toute façon, tous ceux qui ont vu Les yeux dans les Bleus se souviennent de ce passage, donc je pense que ça va encore me poursuivre longtemps. Mais attention, tu sais que lorsqu'il me le dit, je ne fais pas le fier, hein. Aimé ne rigole pas du tout, en plus il me pointe du doigt, c'est un message assez fort.

Youtube

D'ailleurs, quand on regarde Les yeux dans les Bleus, on sent qu'il y a une bonne ambiance, on sent un groupe soudé. Est-ce que c'est ça qui a fait votre force ?
Oui, il y avait une bonne ambiance qui s'est créée petit à petit. Après, je ne vais pas te mentir, quand tu gagnes, c'est plus facile d'avoir une bonne ambiance. Est-ce que c'est cette cohésion de groupe qui nous a permis d'aller si loin ? Honnêtement, je pense que oui, et puis mélangé à tout ça, il y avait beaucoup de qualités techniques. Donc quand tu as un groupe comme ça, et surtout quand il est orchestré par un mec comme Jacquet qui connaît parfaitement le football, bah voilà ça fonctionne. Rappelle-toi dans Les yeux dans les Bleus justement, qu'est-ce qu'il dit Jacquet le matin de la finale ? Il dit : « Le Brésil sur coups de pied arrêtés et notamment sur les corners, ils sont vulnérables. » Et qu'est-ce qu'il se passe ? Bah, on leur en met deux sur corners, donc tu vois. C'est vraiment un mec pointilleux, qui connaît parfaitement son métier, et puis surtout il ne rigolait pas. Quand il fallait déconner après une victoire ou un truc comme ça, il était là, pas de soucis. Mais la veille d'un match et le jour même, je peux te dire que tu ne plaisantais pas.

En parlant de ça, tu te souviens d'un discours fort de sa part, pendant la compétition ? On pense notamment à la mi-temps contre la Croatie où il vous met une gueulante assez forte, quand même.
Ah bah tu m'étonnes, je m'en souviens très bien. C'est vrai que le ton est monté un peu plus haut que d'habitude et il avait raison. On était à la mi-temps de cette demi-finale et on était en train de tout gâcher. Mais derrière, t'as le miracle qui arrive avec Thuram qui plante deux buts. Et à ce moment-là, tu te dis que rien ne peut t'arriver quand Lilian te met un doublé en demi-finale de Coupe du monde (rires).

Youtube

On va quand même parler un peu de cette finale. Dans quel état d'esprit vous êtes à ce moment-là ?
Déjà, il ne faut pas oublier que le Brésil était le grand favori de cette Coupe du monde. Ils avaient une équipe de dingues, faut bien en avoir conscience. Quand t'es à ce stade de la compétition, tu te dis que tout est possible, mais tu restes quand même dans la peau de l'outsider, ce qui est normal, car en face de toi, c'est l'ogre brésilien. Et derrière, tu as Jacquet qui te dit : « Les mecs, vous avez des qualités, si on en est là, ce n'est pas le fruit du hasard, et puis surtout, c'est maintenant ou jamais, les gars ! » Je pense que le fait de ne pas être favoris nous a enlevé la pression, et on était sûrement plus relâchés que les Brésiliens.

Quand on regarde les images du départ en bus de Clairefontaine, c'est incroyable le nombre de personnes qu'il y avait. Ça devait être impressionnant, non ?
Ah mais c'était un truc de dingue. Tu ne peux pas imaginer ce que c'était. Ce jour-là, c'était vraiment hallucinant. En plus, comme je te disais, depuis le début de la compétition, on ne se rendait pas vraiment compte de la ferveur populaire, on était enfermés à Clairefontaine, mais le moment où on est sortis du château, on a véritablement halluciné. On n'arrivait même pas à sortir de Clairefontaine tellement il y avait de monde. C'était vraiment énorme.

Et comment on réagit quand on gagne une Coupe du monde, au fait ?
Il n'y a même pas d'adjectif pour dire ce qu'on a ressenti ! C'était tellement puissant, qu'il n'y a pas de mot. La folie, c'était aussi cette effervescence populaire que ça a créé. Voir tout le pays en liesse, c'était vraiment magnifique. Ça, tu vois, pendant la compétition, on ne l'a pas trop senti, car on était dans notre univers, on essayait de se préserver de tout ça. Jacquet nous disait de ne pas trop s'occuper de tout ce qui se passait à l'extérieur. Donc toute cette ferveur, on l'a vraiment mesurée à la fin.

Sur un plan personnel, quel est ton souvenir le plus fort de la compétition ?
Sur un plan personnel, c'est évidemment le match contre le Paraguay où j'ai vraiment senti que je servais à quelque chose. Quand je centre pour David (Trezeguet) qui la remet ensuite à Laurent (Blanc)… qui marque le but en or. Mais ça, c'est sur un plan purement personnel. Après, le plus important, c'est d'y participer et de la gagner.

Youtube

Quelle est l'image que tu as encore en tête aujourd'hui ?
Tu sais, quand j'étais petit, je voyais Pelé ou Maradona soulever la Coupe du monde, et là, j'ai vu Didier être à la place de ces grands joueurs. Donc, ouais, le moment où Didier soulève le trophée, c'était un moment magique. Là, quand je t'en parle, j'ai encore les images devant les yeux. En plus, je voulais être à côté, donc j'avais trouvé une bonne place pour le moment où il soulève la Coupe du monde (rires).

Youtube


Propos recueillis par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Frissons...
Si après ça tu penses encore que le foot c'est rationnel bordel...
Note : 15
"Après, le plus important, c’est d’y participer et de la gagner."

Robert Pirès, Coubertin 2.0
Pour ceux qui l'ont vécue, la finale de la Coupe du Monde 98, c'est un des seuls moments ou les gens se rappellent encore où ils étaient.
C'est vraiment un brave type, ce Robert
La raison pour laquelle je commence à croire que les bleus vont faire une bonne coupe du monde, c'est parce que le sélectionneur est Deschamps.
Un disciple de Jacquet, un type droit, franc, meneur d'hommes hors pair.
Cela fait toujours du bien de revoir les yeux dans les bleus en tout cas!!!
VaeVictis Niveau : DHR
Pirès, super état d'esprit. Un sens du collectif indispensable dans une équipe.

En 1998, il était encore un peu tendre. Mais en 2002, il était au sommet de son art. Et sa blessure avant le début de la compétition a été très préjudiciable au bleus. Presque autant que celle de Zidane.
"De toute façon, ma situation, elle était claire depuis le début avec Aimé Jacquet. Il n’y avait aucun souci là-dessus. Après, il faut se tenir prêt tout le temps. Si le coach a besoin de toi, il faut que tu sois prêt de suite, il n’y a pas de temps à perdre. C’est pas facile d’être remplaçant, ça c’est clair, mais si t’es conditionné à faire l’effort, il n’y a pas de problème."


Hein Samir Nasri
Yes !!!
Merci (c'est aussi bon qu'une branlette !!)
Note : 13
Message posté par france98
Yes !!!
Merci (c'est aussi bon qu'une branlette !!)


tu t'y prends mal, mec.
Message posté par LorneMalvo
"De toute façon, ma situation, elle était claire depuis le début avec Aimé Jacquet. Il n’y avait aucun souci là-dessus. Après, il faut se tenir prêt tout le temps. Si le coach a besoin de toi, il faut que tu sois prêt de suite, il n’y a pas de temps à perdre. C’est pas facile d’être remplaçant, ça c’est clair, mais si t’es conditionné à faire l’effort, il n’y a pas de problème."


Hein Samir Nasri



O tempora, o mores!


PS: Après à la décharge de Nasri, faut voir de qui Pirès était le remplaçant......
Tchernobifle Niveau : DHR
Bon les gars je sais que ça n'a aucun rapport (et encore que), ce jeu a bercé mon enfance et depuis un petit moment je recherche le titre et l'artiste de l'intro, impossible a trouver, forum/youtube/jeuxvideo.com (haha)/Shazam..
Si vous l'avez faites moi plaisir et dites mooiiii

http://www.youtube.com/watch?v=cu69urQGNxs

Message posté par Bon...
Frissons...
Si après ça tu penses encore que le foot c'est rationnel bordel...


Bon....
Ahhhh très bon ça! Je comptais justement me repasser un coup de "les yeux dans les bleus" à l'approche de cette coupe du monde histoire de bien me chauffer et d'avoir le patriotisme en branle.

Patience les gars, le 13 juillet on la brodera sur le maillot frappé du coq cette foutue étoile. ça va être un bel été.
Message posté par Yo'Do
Pour ceux qui l'ont vécue, la finale de la Coupe du Monde 98, c'est un des seuls moments ou les gens se rappellent encore où ils étaient.


On comprend l'idée mais cette phrase ne veut absolument rien dire....
Message posté par Yo'Do
Pour ceux qui l'ont vécue, la finale de la Coupe du Monde 98, c'est un des seuls moments ou les gens se rappellent encore où ils étaient.


C'est clair un peu comme le 11 septembre ou la victoire de Schalke en 1997 contre l'Inter. J'exagere ptet un peu.
Dans mon cas en 98: eN Allemagne dans le salon de mes grands parents.
Le lendemain a l'ecole le prof m'avais mis capitaine pour le match de foot. Tain c'etait vraiment pas mal la coupe du monde 1998, je me suis rematte les yeux dans les bleus, grosse nostalgie.
Jack Facial Niveau : CFA
Note : 5
Pas si dingue que ça le Brésil 1998, ne les rendons pas meilleurs qu'ils ne l'étaient vraiment.

Leur charnière centrale Aldaïr-Junior Baïano était clairement leur point faible. Dunga avait 35 ans et aboyait plus qu'il ne mordait, Cesar Sampaïo met 3 buts dans la compétition mais ça cachait franchement la misère de ses qualités défensives. Devant Ronaldo passe à côté de sa finale et Bebeto, du haut de ses 34 ans était rincé...

Pour moi, sur cette coupe du monde, l'Argentine et les Pays-Bas étaient bien supérieurs au reste du plateau.
Message posté par Yo'Do
Pour ceux qui l'ont vécue, la finale de la Coupe du Monde 98, c'est un des seuls moments ou les gens se rappellent encore où ils étaient.


Par contre, l'après finale, c'est le trou noir, je me suis reveillé un matin sans même savoir si j'étais chez moi et ce que j'avais fait de la nuit. Et je dois pas être le seul
J'étais dans les rues pleines de Béziers, j'avais 9 ans, l'ambiance était magique, ce souvenir restera à jamais gravé dans ma mémoire.
celui par qui le scandale arrive Niveau : Loisir
Message posté par Jack Facial
Pas si dingue que ça le Brésil 1998, ne les rendons pas meilleurs qu'ils ne l'étaient vraiment.

Leur charnière centrale Aldaïr-Junior Baïano était clairement leur point faible. Dunga avait 35 ans et aboyait plus qu'il ne mordait, Cesar Sampaïo met 3 buts dans la compétition mais ça cachait franchement la misère de ses qualités défensives. Devant Ronaldo passe à côté de sa finale et Bebeto, du haut de ses 34 ans était rincé...

Pour moi, sur cette coupe du monde, l'Argentine et les Pays-Bas étaient bien supérieurs au reste du plateau.


Je suis d'accord avec Jack Facial. Le Brésil 98 était quand même une grosse équipe. Mais Pays Bays ( Kluivert Bergkamp Seedorf Davids Stam Van Der Sar etc..) c'était quand même du lourd et si ils étaient en finale on aurait peut-être perdu...
Gilles de la Kolo Tourette Niveau : CFA
Yo'do
Quand j'entends ton "pour ceux qui l'ont vecu" j dois dire que tu m fais gravement flipper.
Hier à 10:42 203€ à gagner avec Athletic Bilbao & Malmö FF Hier à 09:32 Nouveau : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier !
Hier à 19:25 L'arbitrage vidéo adopté pour la Coupe du monde 2018 31 Hier à 17:14 Bolivie : Le but splendide d'un gardien 3 Hier à 15:03 Le festival d'un joueur colombien 6
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:31 Mourinho ne retiendra pas De Gea 32 Hier à 12:19 Monaco sur Mboula (Barça) 37 Hier à 10:41 Bruno retourne à la case prison 7 Hier à 09:18 Un PSG-OM à 13h ? 22
mardi 25 avril Les idées farfelues de la LFP 48 mardi 25 avril Amazon, Facebook et Netflix bientôt sur les droits TV ? 24 lundi 24 avril Golazo au Pérou 3 lundi 24 avril Didier Zokora en Indonésie 5 lundi 24 avril MPG : les tops et les flops de la 34e journée lundi 24 avril Un supporter du Real exulte sur le but de Messi 32 lundi 24 avril Un joueur de D1 turque se suicide 12 dimanche 23 avril James égalise et Messi abat le Real 4 dimanche 23 avril Rakitić donne l'avantage au Barça dimanche 23 avril Casemiro débloque le Clásico, Messi répond dimanche 23 avril But injustement annulé pour City 11 dimanche 23 avril Glissade et reprise de volée en D4 anglaise 2 dimanche 23 avril Joli retourné en Belgique 3 dimanche 23 avril Faut-il regarder le Clasico ? dimanche 23 avril Anelka préfère Poutou à Domenech 65 samedi 22 avril 224€ à gagner avec Juve, OL-Monaco & Toulouse-Nice samedi 22 avril Toby Alderweireld sur les tablettes de l'Inter 7 samedi 22 avril Fraude à Pôle Emploi pour Abenzoar ? 14 samedi 22 avril Cristiano Jr marche dans les pas du père 14 samedi 22 avril La sale soirée de David Stockdale avec Brighton 6 vendredi 21 avril Schweinsteiger profite de son anonymat aux USA 13 vendredi 21 avril La Serie A adopte l'arbitrage vidéo pour la prochaine saison 90 vendredi 21 avril La galoche murale de Messi et Ronaldo 14 vendredi 21 avril Blatter veut faire revenir Platini 19 vendredi 21 avril Fin de saison pour Zlatan 42 jeudi 20 avril Des maillots de MLS en plastique recyclé 10 jeudi 20 avril Talisca redonne l'avantage au Beşiktaş jeudi 20 avril L'égalisation d'Alexandre Lacazette jeudi 20 avril Bruno Fernandes pourrait retourner en prison 5 jeudi 20 avril La Ligue 1 Conforama ! 108 jeudi 20 avril 358€ à gagner avec Naples & Manchester City jeudi 20 avril Les clubs de Premier League dans le rouge 12 jeudi 20 avril L'arbitrage vidéo pour les barrages de L1 ? 28 mercredi 19 avril Germain clôt les débats 4 mercredi 19 avril Reus réduit le score mercredi 19 avril Falcao double la mise mercredi 19 avril Le but d'entrée de Mbappé 2 mercredi 19 avril Quand la police espagnole charge le parcage du Bayern 42 mercredi 19 avril Un supporter de Brighton repeint sa maison 14 mercredi 19 avril Le steward complètement anémique de Tottenham 33 mercredi 19 avril L'ovation de Bernabéu à Xabi Alonso 15 mardi 18 avril Prono Monaco Dortmund : 5€ offerts sans dépôt, jusqu'à 735€ sur l'affiche de LDC ! 1 mardi 18 avril Un mec à poil sur le selfie de Cuenca 35 mardi 18 avril Énorme boulette d'un gardien en D2 hollandaise 4 mardi 18 avril Le supporter argentin jeté d'une tribune est décédé 43 mardi 18 avril Indonésie : soucis administratifs pour Essien 7 mardi 18 avril Redknapp nouveau coach de Birmingham 13 mardi 18 avril Brighton fête la montée dans un train 5 mardi 18 avril Paulinho dément un départ de Chine 11 lundi 17 avril Jeté d'une tribune, un supporter argentin est en état de mort cérébrale 43 lundi 17 avril Brighton débarque en Premier League ! 18 lundi 17 avril Zola démissionne de Birmingham City 7 lundi 17 avril Des rats jetés sur le terrain, à Brøndby 15 lundi 17 avril Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 33e journée 4 lundi 17 avril INÉDIT : 5€ offerts sans aucun dépôt chez Unibet + 100€ de paris gratuits 8 dimanche 16 avril Un golazo prodigieux inscrit dans le championnat péruvien 7 dimanche 16 avril Tévez, Disneyland et les fans du Shanghai Shenhua 6 dimanche 16 avril Super Pippo fait remonter Venise en Serie B 9 samedi 15 avril Sirigu repousse deux penaltys 6 samedi 15 avril Curt Onalfo : « Alessandrini est un joueur de classe mondiale » 31 samedi 15 avril Tottenham met la pression sur Chelsea 9 samedi 15 avril Tim Howard suspendu après avoir insulté un supporter 6 samedi 15 avril Momo Sissoko en Indonésie 4 samedi 15 avril Le magnifique but de David Villa 5 samedi 15 avril Allemagne : Un joueur blessé à l'entraînement par ses propres fans samedi 15 avril Le patron d'Adidas plaide pour une délocalisation de la finale de la Coupe d'Allemagne 11 vendredi 14 avril La fête à Laval, les trompettes au Gazélec 2 vendredi 14 avril Suspendu à vie pour avoir pincé les fesses de l'arbitre 18 vendredi 14 avril Marc Bartra revient sur son calvaire 18 vendredi 14 avril Diarra vers l'Indonésie ? 13 vendredi 14 avril Orange prêt à aider Canal + pour les droits TV ? 12 vendredi 14 avril En Irak, hommage après l'attaque de Dortmund 24 jeudi 13 avril 214€ à gagner avec Juventus, Real Madrid & Tottenham jeudi 13 avril Morel donne l'avantage à l'OL ! 5 jeudi 13 avril L'égalisation de Tolisso jeudi 13 avril L'ouverture du score de Ryan Babel 1 jeudi 13 avril Paulinho expulsé de Chine pour avoir posé avec une pornstar ? 53 jeudi 13 avril À Nice, les joueurs remplacent les candidats à la présidentielle 22 jeudi 13 avril Lucas Alcaraz à la tête des Fennecs 15 jeudi 13 avril Wandrille Lefèvre suspendu pour avoir posé avec une arme 3 jeudi 13 avril Didier Drogba signe en D2 américaine 37 mercredi 12 avril Les deux buts de CR7 7 mercredi 12 avril Le coup de boule surpuissant de Vidal 2 mercredi 12 avril Le doublé pour Mbappé 2 mercredi 12 avril Le BvB réduit le score mercredi 12 avril Le csc du 2-0 1 mercredi 12 avril Mbappé ouvre le score 1 mercredi 12 avril Le tifo du Borussia 2 mercredi 12 avril Falcao et l'intérêt de la Chine 3 mercredi 12 avril Mesures de sécurité renforcées pour la finale à Cardiff mercredi 12 avril L'Eurovision loue 7 000 sièges du Karpaty Lviv 2 mercredi 12 avril Tableau noir fou en D1 roumaine 20 mercredi 12 avril Gignac, 379 minutes plus tard 6 mercredi 12 avril But de fou en D2 américaine 4 mercredi 12 avril Ils gagnent à l'Euro Millions et investissent dans leur club 6 mercredi 12 avril Pronostic Borussia Dortmund Monaco : 10€ offerts sans dépôt et jusqu'à 550€ à gagner ! mardi 11 avril Le doublé de Dybala d'entrée 4 mardi 11 avril Oscar rate deux pénos dans le même match 14 mardi 11 avril Un raté de classe mondiale en Pologne 3 mardi 11 avril Un arbitre frappé après avoir sifflé un penalty 14 lundi 10 avril EXCLU : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax lundi 10 avril Knockaert meilleur joueur de Championship 12 lundi 10 avril La sacrée bourde d'un gardien au Mexique 6 lundi 10 avril MPG: Tops et Flops de la 32e journée 4 lundi 10 avril Golazo astral en Macédoine 4 dimanche 9 avril Le caramel de Suso 6 dimanche 9 avril City mettra le paquet sur Bonucci 19 dimanche 9 avril Louche de caviar aux États-Unis 7 samedi 8 avril La vidéo testée en Australie 2 samedi 8 avril Marta file à Orlando 5 samedi 8 avril Explosion des revenus des agents en Angleterre 1 samedi 8 avril Le bijou de Dele Alli 2 samedi 8 avril La FIFA a perdu près de 350 millions en 2016 8 samedi 8 avril 3 buts en 5 matchs pour Alessandrini 9 samedi 8 avril Super Mario s'amuse avec les portiques de sécurité 4 vendredi 7 avril Le salaire raboté d'Infantino 11 vendredi 7 avril Deulofeu va revenir au Barça ? 24 vendredi 7 avril Transplantation rénale pour Andy Cole 10 vendredi 7 avril Le but acrobatique de Sport Recife 2 vendredi 7 avril Aux Pays-Bas, un père donne le biberon en tribunes 12 vendredi 7 avril Un but chanceux en première division hollandaise 3 vendredi 7 avril Le match du Shakhtar annulé à cause de l'état du terrain 7 vendredi 7 avril Au Brésil, des prix à la place des numéros de maillots 7 jeudi 6 avril 327€ à gagner avec Bordeaux & Atalanta 3 jeudi 6 avril L'agent de Griezmann annonce cinq clubs intéressés, le PSG n'en fait pas partie 38 jeudi 6 avril Lingard prend son pactole chez les Red Devils 20 jeudi 6 avril Un supporter de Lens porte plainte contre Joseph-Monrose 39 jeudi 6 avril Virgin va rembourser les supporters visiteurs 6 jeudi 6 avril La petite révolution du congrès d'Helsinki 6 jeudi 6 avril Un club écossais à la rescousse du sport féminin 2 jeudi 6 avril Les Tigres de Gignac en finale de la Ligue des champions 10 mercredi 5 avril Higuaín s'en prend à De Laurentiis 5 mercredi 5 avril Le bonbon de Suárez 4 mercredi 5 avril D1 écossaise : le raté monumental de Miles Storey 10 mercredi 5 avril Charlie Adam glisse en tirant le corner 9 mercredi 5 avril Jermain Defoe dansera-t-il avec les stars ? 3 mercredi 5 avril L'entraîneur d'Avranches ironise sur Twitter 10 mercredi 5 avril Des ultras suédois se pointent au stade en niqab 114
1 34