En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. // Ma Coupe du monde à moi
  2. //
  3. // 1998

Robert Pirès : « T'as encore des gens qui me demandent si j'ai réussi à muscler mon jeu »

Plus que quelques jours avant le début de la Coupe du monde. À cette occasion, So Foot est parti à la rencontre d'anciens joueurs qui ont disputé cette compétition, pour qu'ils nous parlent de leur Coupe du monde à eux. Aujourd'hui, c'est Robert Pirès qui nous raconte sa Coupe du monde 1998.

Modififié
Robert, parle-nous un peu de cet avant Coupe du monde 98. Car il ne faut pas oublier que vous étiez quand même très critiqués, à l'époque.
Oui, c'est vrai que l'équipe de France était critiquée pour sa façon de jouer, son système de jeu. Après, c'est surtout Aimé Jacquet qui était remis en cause, il était notamment la cible des journalistes. Nous, d'ailleurs, on ne comprenait pas qu'on se fasse critiquer avant même le début de la compétition. Autant, à la fin, quand tu fais le bilan d'un truc, ok, mais là on n'avait même pas commencé. Donc bon, voilà, ça ne te met pas en confiance.

Comment est-ce que vous avez réagi, vous, les joueurs ? Vous avez décidé de faire abstraction de tout ça ?
Pas vraiment faire abstraction, non, car quoi qu'il arrive, t'as toujours des gens qui t'en parlent. Le truc, c'est de faire le dos rond et d'essayer de préparer la compétition du mieux possible. Et nous, là-dessus, on avait fait les choses comme il fallait, que ce soit le stage à Tignes ou le tournoi au Maroc. Le reste, après, on allait bien voir sur le terrain…

Est-ce que tu te rappelles du moment où la liste est faite ? Tu es dans quel état d'esprit à ce moment-là ? Sûr d'être pris ? Dans le doute ?
Houla, non, pas sûr du tout. Tu sais, dans un groupe, tu as ceux qui sont sûrs d'y être, et après tu as ceux qui se battent, qui luttent pour intégrer le groupe. Et moi, clairement, je faisais partie de cette catégorie-là. Mais je le savais, il n'y avait aucun souci. J'avais bien conscience que ça allait être compliqué pour moi d'être dans ce groupe. Après, quand t'es pris, bah t'es heureux, forcément, et puis t'es fier de voir que ce que t'as fait sur le terrain n'est pas passé inaperçu. Pour un joueur, c'est la plus belle récompense d'aller en équipe de France.

Quand tu abordes cette Coupe du monde, tu n'es absolument pas dans la peau d'un titulaire, du coup. Comment on prépare une telle compétition en sachant que l'on va être remplaçant ?
De toute façon, ma situation, elle était claire depuis le début avec Aimé Jacquet. Il n'y avait aucun souci là-dessus. Après, il faut se tenir prêt tout le temps. Si le coach a besoin de toi, il faut que tu sois prêt de suite, il n'y a pas de temps à perdre. C'est pas facile d'être remplaçant, ça c'est clair, mais si t'es conditionné à faire l'effort, il n'y a pas de problème. Et c'est peut-être pour ça que lorsque je rentrais sur le terrain, ça se passait plutôt bien, car justement je faisais tous les efforts nécessaires pour être à 100% lorsque le coach faisait appel à moi.

Pour le plaisir de tous, tu peux nous parler de la fameuse scène du « Muscle ton jeu, Robert ! » ?
(rires) C'est vrai que ça reste une scène forte. Après, même encore aujourd'hui, t'as des gens qui me demandent si finalement j'ai réussi à muscler mon jeu, tu vois (rires). Mais j'avoue que c'est une scène marrante, hein. De toute façon, tous ceux qui ont vu Les yeux dans les Bleus se souviennent de ce passage, donc je pense que ça va encore me poursuivre longtemps. Mais attention, tu sais que lorsqu'il me le dit, je ne fais pas le fier, hein. Aimé ne rigole pas du tout, en plus il me pointe du doigt, c'est un message assez fort.

Vidéo

D'ailleurs, quand on regarde Les yeux dans les Bleus, on sent qu'il y a une bonne ambiance, on sent un groupe soudé. Est-ce que c'est ça qui a fait votre force ?
Oui, il y avait une bonne ambiance qui s'est créée petit à petit. Après, je ne vais pas te mentir, quand tu gagnes, c'est plus facile d'avoir une bonne ambiance. Est-ce que c'est cette cohésion de groupe qui nous a permis d'aller si loin ? Honnêtement, je pense que oui, et puis mélangé à tout ça, il y avait beaucoup de qualités techniques. Donc quand tu as un groupe comme ça, et surtout quand il est orchestré par un mec comme Jacquet qui connaît parfaitement le football, bah voilà ça fonctionne. Rappelle-toi dans Les yeux dans les Bleus justement, qu'est-ce qu'il dit Jacquet le matin de la finale ? Il dit : « Le Brésil sur coups de pied arrêtés et notamment sur les corners, ils sont vulnérables. » Et qu'est-ce qu'il se passe ? Bah, on leur en met deux sur corners, donc tu vois. C'est vraiment un mec pointilleux, qui connaît parfaitement son métier, et puis surtout il ne rigolait pas. Quand il fallait déconner après une victoire ou un truc comme ça, il était là, pas de soucis. Mais la veille d'un match et le jour même, je peux te dire que tu ne plaisantais pas.

En parlant de ça, tu te souviens d'un discours fort de sa part, pendant la compétition ? On pense notamment à la mi-temps contre la Croatie où il vous met une gueulante assez forte, quand même.
Ah bah tu m'étonnes, je m'en souviens très bien. C'est vrai que le ton est monté un peu plus haut que d'habitude et il avait raison. On était à la mi-temps de cette demi-finale et on était en train de tout gâcher. Mais derrière, t'as le miracle qui arrive avec Thuram qui plante deux buts. Et à ce moment-là, tu te dis que rien ne peut t'arriver quand Lilian te met un doublé en demi-finale de Coupe du monde (rires).

Vidéo

On va quand même parler un peu de cette finale. Dans quel état d'esprit vous êtes à ce moment-là ?
Déjà, il ne faut pas oublier que le Brésil était le grand favori de cette Coupe du monde. Ils avaient une équipe de dingues, faut bien en avoir conscience. Quand t'es à ce stade de la compétition, tu te dis que tout est possible, mais tu restes quand même dans la peau de l'outsider, ce qui est normal, car en face de toi, c'est l'ogre brésilien. Et derrière, tu as Jacquet qui te dit : « Les mecs, vous avez des qualités, si on en est là, ce n'est pas le fruit du hasard, et puis surtout, c'est maintenant ou jamais, les gars ! » Je pense que le fait de ne pas être favoris nous a enlevé la pression, et on était sûrement plus relâchés que les Brésiliens.

Quand on regarde les images du départ en bus de Clairefontaine, c'est incroyable le nombre de personnes qu'il y avait. Ça devait être impressionnant, non ?
Ah mais c'était un truc de dingue. Tu ne peux pas imaginer ce que c'était. Ce jour-là, c'était vraiment hallucinant. En plus, comme je te disais, depuis le début de la compétition, on ne se rendait pas vraiment compte de la ferveur populaire, on était enfermés à Clairefontaine, mais le moment où on est sortis du château, on a véritablement halluciné. On n'arrivait même pas à sortir de Clairefontaine tellement il y avait de monde. C'était vraiment énorme.

Et comment on réagit quand on gagne une Coupe du monde, au fait ?
Il n'y a même pas d'adjectif pour dire ce qu'on a ressenti ! C'était tellement puissant, qu'il n'y a pas de mot. La folie, c'était aussi cette effervescence populaire que ça a créé. Voir tout le pays en liesse, c'était vraiment magnifique. Ça, tu vois, pendant la compétition, on ne l'a pas trop senti, car on était dans notre univers, on essayait de se préserver de tout ça. Jacquet nous disait de ne pas trop s'occuper de tout ce qui se passait à l'extérieur. Donc toute cette ferveur, on l'a vraiment mesurée à la fin.

Sur un plan personnel, quel est ton souvenir le plus fort de la compétition ?
Sur un plan personnel, c'est évidemment le match contre le Paraguay où j'ai vraiment senti que je servais à quelque chose. Quand je centre pour David (Trezeguet) qui la remet ensuite à Laurent (Blanc)… qui marque le but en or. Mais ça, c'est sur un plan purement personnel. Après, le plus important, c'est d'y participer et de la gagner.

Vidéo

Quelle est l'image que tu as encore en tête aujourd'hui ?
Tu sais, quand j'étais petit, je voyais Pelé ou Maradona soulever la Coupe du monde, et là, j'ai vu Didier être à la place de ces grands joueurs. Donc, ouais, le moment où Didier soulève le trophée, c'était un moment magique. Là, quand je t'en parle, j'ai encore les images devant les yeux. En plus, je voulais être à côté, donc j'avais trouvé une bonne place pour le moment où il soulève la Coupe du monde (rires).

Vidéo


Propos recueillis par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
Hier à 15:23 Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 Hier à 11:58 Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:42 La roulette insolente de JK Augustin 33 Hier à 09:01 À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!!