1. // Euro 2016 – Qualifications – Groupe D – Allemagne/Irlande

Robbie Keane, le dernier roi d'Irlande

Cette campagne de qualification pour l'Euro 2016 fait pour l'instant souffrir les grosses nations du foot. Parmi les sélections qui aimeraient en profiter, il y a l'Irlande, adversaire ce soir d'une équipe d'Allemagne sous pression et qui dispose d'un atout majeur dans sa manche : son capitaine et buteur Robbie Keane, toujours vert malgré ses 34 ans.

Modififié
43 21
Puisque la valeur d'un attaquant se juge le plus spontanément en zieutant sa feuille de stats, déroulons tout de suite celle de l'intéressé. Robbie Keane, c'est 341 buts au total en 796 matchs officiels, soit 0,43 but par match de moyenne en 17 saisons de footballeur pro. Dans le détail, on peut préciser aussi qu'il en est aujourd'hui à 65 buts marqués en 135 sélections, dont 21 inscrits rien qu'en qualification des championnats d'Europe, record d'Hakan Sükür battu depuis son triplé réussi ce week-end contre Gibraltar. Entre autres performances, Keane a également planté 126 fois en Premier League, ce qui en fait le onzième buteur de l'histoire de ce championnat (et le cinquième encore en activité derrière Wayne Rooney, Thierry Henry, Frank Lampard et Robin van Persie). Quoi encore ? Depuis qu'il est soi-disant parti en préretraite en MLS en 2011 – aux dires des mauvaises langues – il en est à 53 buts et 35 passes décisives réussies en 83 matchs de la ligue de soccer nord-américaine. Bref, Robbie Keane possède un CV de bon gros boss. Il en a l'allure aussi : bonne gueule d'acteur posée sur un corps massif, port altier, torse bombé… Sans trop le vouloir ni trop se forcer, l'Irlandais impose le respect. Et l'obtient. Partout où il a joué, il a laissé de bons souvenirs et reçu les éloges à la fois des supporters, de ses coéquipiers et de ses entraîneurs. Pas n'importe lesquels en plus : Gordon Strachan, Marcello Lippi, Glenn Hoddle, Rafael Benítez… Tous se sont battus pour récupérer Robbie Keane et ont dû parfois payer cher pour ça. C'est d'ailleurs un autre chiffre à relever : depuis son premier transfert en 1999 (de Wolverhampton vers Coventry) jusqu'au dernier en date en 2011 (de Tottenham à Los Angeles Galaxy), plus de 110 millions d'euros ont été échangés dans les différentes transactions le concernant ! Keane a toujours su plaire et maintenir sa cote élevée. Il a aussi bien mené sa barque, obtenant toujours de beaux contrats et menant sa carrière avec clairvoyance.

Un manqué regrettable : l'Inter


Dès le départ, il a su faire le bon choix. 1995 : le jeune ado de 15 ans qui vit dans la grande banlieue de Dublin voit deux émissaires anglais le draguer. L'un vient de Liverpool, un club dont lui et son entourage sont fans. Il lui vend un brillant avenir en Premier League. Forcément, c'est tentant. L'autre débarque de Wolverhampton et ne lui promet « que » la deuxième division. Pourtant, il choisit sagement cette dernière proposition, estimant à raison qu'elle va lui permettre de vite signer en pro, plus vite que chez les Reds. C'est le début d'une très longue carrière, que Keane va majoritairement passer en Angleterre. Une seule opportunité s'est présentée à lui de devenir une vraie grande star internationale : lorsqu'il est transféré à l'Inter Milan en 2000, alors qu'il vient tout juste de fêter ses 20 ans. Une expérience étrangère qui va tourner court, la faute à un changement d'entraîneur (Lippi par Tardelli) et à des dirigeants impatients. Massimo Moratti le reconnaîtra d'ailleurs bien plus tard : n'avoir accordé qu'une demi-saison à l'Irlandais pour faire ses preuves chez les Nerazzurri a été l'une de ses pires décisions de boss du club. Tant pis pour l'Inter et tant mieux pour les autres clubs qui ont profité par la suite de l'efficacité de l'attaquant. Tottenham surtout, où il va évoluer huit saisons au total, devenant le dixième meilleur buteur de l'histoire des Spurs avec 122 buts (tiens, encore une ligne à ajouter au CV).

Cousin éloigné de Morrissey


Parti en 2011 rejoindre David Beckham et Landon Donovan à Los Angeles, il a pris ses aises en MLS et semble prendre du plaisir à sa nouvelle vie en Californie qu'il partage avec sa femme, une ex-miss Irlande. Sans forcément avoir besoin de trop en faire, il enchaîne les pions pour le Galaxy et empoche quelques titres et distinctions individuelles au passage. Il a prolongé en mars dernier son contrat et ne semble pas encore prêt non plus à prendre sa retraite internationale, malgré les longs voyages qu'implique sa responsabilité de capitaine de la sélection. Cousin éloigné du chanteur Morrissey, Keane semble aujourd'hui définitivement apprécié à sa juste valeur au pays, ce qui n'a pas forcément toujours été le cas (pas toujours facile de prendre au sérieux un trentenaire qui continue de fêter certains buts en exécutant des galipettes foireuses). Lui qui avait très mal digéré l'élimination des siens face à la France en novembre 2009, avec la fameuse main d'Henry ( « Je suis sûr qu'ils sont ravis du résultat, avait-il déclaré après-match à propos de Blatter et Platini. Si ça se trouve, ils s'envoyaient des textos pendant le match. Rien qu'à voir le sourire de Platini, on avait compris…  » ), semble déterminé à aller chercher la qualification pour le prochain Euro, manière d'effacer le souvenir du précédent en Pologne-Ukraine, complètement manqué par les Verts. S'il accomplit cette noble tâche, c'est sûr : Robbie le bon vivant serait définitivement consacré roi d'Irlande.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Je cite l'article.
"Cousin éloigné du chanteur Morrissey, autre idole irlandaise, Keane semble aujourd'hui définitivement apprécié à sa juste valeur au pays"

Vous parlez de Morrissey, le leader de The SMiths ? Je l'adore, mais c'est également Celui qui a écris "Irish Blood, English Hearth". Et d'après ce que je sais il est plutôt détesté en Irlande, et son attitude face au Ultra-nationalisme Anglais est sujette à suspicion, ce mec a tenu des propos très ambiguë, qui le rendent très apprécié par une certaine droite Britannique, mais surement pas hors du royaume unie.
Mon dieu ! Que de fautes dans mon précédent message. Excusez moi.
Max_Payne Niveau : CFA2
J'ignorais qu'il avait signé à l'Inter !
Un joueur que j'aime beaucoup, dommage que quand il a eu l'occasion de s'implanter dans un grand club, ça n'a pas vraiment pris (Liverpool 2008).

Sinon vous n'avez pas oublié Thierry henry parmi les meilleurs buteurs de PL encore en activité ?
Régis Delanoë Niveau : DHR
Jaep > Effectivement, merci pour la précision concernant Morrissey. Je vais rectifier la chose :)
Note : 3
J'adore ce joueur. Très complet, avec une très belle qualité dans ses gestes spontanés (remises en une touche, reprises de volée!), combatif et leader sur un terrain. C'est vraiment un joueur mésestimé et dont le CV parle pourtant ENORMEMENT pour lui.

Enfin, c'est vraiment quelqu'un dont il n'y a aucun doute à avoir sur son âge: il est clairement encore au Top et le choix de la MLS est excellent en ce sens: c'est un championnat moins relevé mais où il s'investit à fond et se maintien parfaitement en forme.

Un point non cité dans l'article (étrange, d'ailleurs) et mon énorme regret le concernant: Liverpool. Acheté à prix d'or à l'époque où Torres est postulant au BO, il utilisera plutot bien son temps de jeu pas énorme avec des stats correctes, mais Liverppol choisira de le revendre direct à l'hiver. L'une des plus grosses cagades en termes de transfert sous Bénitez (et il y en a eu!!).
Quelque chose de très juste dans cet article: Keane a toujorus été bien vu par les fans, coéquipiers, entraineurs... Un des meilleurs attaquants des dix dernières années au niveau européen pour moi, mais c'est les vieilles origines irlandaises qui parlent :)
Message posté par Jaep
Je cite l'article.
"Cousin éloigné du chanteur Morrissey, autre idole irlandaise, Keane semble aujourd'hui définitivement apprécié à sa juste valeur au pays"

Vous parlez de Morrissey, le leader de The SMiths ? Je l'adore, mais c'est également Celui qui a écris "Irish Blood, English Hearth". Et d'après ce que je sais il est plutôt détesté en Irlande, et son attitude face au Ultra-nationalisme Anglais est sujette à suspicion, ce mec a tenu des propos très ambiguë, qui le rendent très apprécié par une certaine droite Britannique, mais surement pas hors du royaume unie.


Les gens s'en foutent, et eux les premiers. Tape "Robbie Keane" + "Morrissey" sur google, tu vas voir qu'ils se sont rencontrés, fait des compliments, etc.
Drogba est derrière Robbie Keane en terme de buts inscrit en PL ?

Sinon j'aime bien l'article, c'est toujours agréable d'avoir des nouvelles de grands joueurs encore en activité dans des championnat de moindre niveau.
Régis Delanoë Niveau : DHR
J'avais bel et bien oublié Henry initialement. Sorry.
En revanche, Robbie Keane est bien devant Drogba (qui est à 100 buts pile en PL a priori).

Sinon j'ai volontairement zappé l'épisode Liverpool dans la carrière de Robbie Keane car ça mériterait un article en entier !
Message posté par Régis Delanoë
Jaep > Effectivement, merci pour la précision concernant Morrissey. Je vais rectifier la chose :)


Mais de rien.
Peut etre que Morrisey est apprécié en Irlande pour sa musique, mais a mon avis, il est avant tout vu comme un Britannique d'origine irlandaise, et non comme un Irlandais.
Par contre, Morrisey ne cache pas s'être inspiré des poètes irlandais pour l'écriture de ses chansons.
Message posté par Jaep
Je cite l'article.
"Cousin éloigné du chanteur Morrissey, autre idole irlandaise, Keane semble aujourd'hui définitivement apprécié à sa juste valeur au pays"

Vous parlez de Morrissey, le leader de The SMiths ? Je l'adore, mais c'est également Celui qui a écris "Irish Blood, English Hearth". Et d'après ce que je sais il est plutôt détesté en Irlande, et son attitude face au Ultra-nationalisme Anglais est sujette à suspicion, ce mec a tenu des propos très ambiguë, qui le rendent très apprécié par une certaine droite Britannique, mais surement pas hors du royaume unie.


La chanson à laquelle tu fais allusion, il se présente comme étant anglo-irlandais et s'en prend à Cromwell
la chanson me paraît plutôt antinationaliste, rien qui puisse choquer un irlandais

Irish blood, English heart
This I'm made of
There is no one on earth I'm afraid of
And no regime can buy or sell me

I've been dreaming of a time when
to be English is not to be baneful
to be standing by the flag, not feeling shameful
racist or partial

Irish blood, English heart
this I'm made of
There is no one on earth I'm afraid of
And I will die with both of my hands untied

I've been dreaming of a time when
the English are sick to death
of Labour, and Tories
and spit upon the name Oliver Cromwell
and denounce this royal line that still salute him
and will salute him
Forever.
Message posté par Jaep


Mais de rien.
Peut etre que Morrisey est apprécié en Irlande pour sa musique, mais a mon avis, il est avant tout vu comme un Britannique d'origine irlandaise, et non comme un Irlandais.
Par contre, Morrisey ne cache pas s'être inspiré des poètes irlandais pour l'écriture de ses chansons.


Bah il est anglais donc rien d'étonnant!
Pffffff;


@ Popeye. Tu n'as pas suivis la conversation, je disais que Morrisey n'était pas considéré comme une idole "Irlandaise", car justement il est vu comme un "britannique", et non comme un "Irlandais".
Que ses cousins irlandais l'apprécient, c'est une chose, mais pour le reste des irlandais, c'est un britannique.
Morrisey se considère avant tout comme un britannique, et il n'hésite pas à le faire savoir.
Message posté par Jaep


@ Popeye. Tu n'as pas suivis la conversation, je disais que Morrisey n'était pas considéré comme une idole "Irlandaise", car justement il est vu comme un "britannique", et non comme un "Irlandais".
Que ses cousins irlandais l'apprécient, c'est une chose, mais pour le reste des irlandais, c'est un britannique.
Morrisey se considère avant tout comme un britannique, et il n'hésite pas à le faire savoir.


oui et bien?
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Keane Berbatov à Tottenham <3 <3

A part ça, jauger la carrière d'un joueur à la lumière des indemnités de transfert versées pour le recruter... Faut pas déconner non plus.

Dans certains cas (très très nombreux), on sait très bien que l'offre et la demande convergent sur un prix qui n'a rien, mais alors rien à voir avec les performances sportives de l'intéressé.


C'est juste que l'auteur de l'article a fait une petite erreur en présentant Morissey comme une idole "irlandaise". Erreur excusable qu'il a rapidement corrigé.

Moi, j'excuse cela. C'est une erreur humaine, car pleins d'éléments peuvent nous tromper.

Morrisey est un britannique d'origine irlandaise, s'est beaucoup inspiré de poetes et écrivains irlandais, et est donc un diffuseur indirect de la culture irlandaise.

Pourtant, il se présente lui même au public comme un britannique, et tiens des propos très patriotique envers le Royaumes-Unies. Il a même été accusé de racisme.

Tout ceci fait qu'il est considéré comme un britannique par les irlandais. Ses propos sont assez mal vue en Irlande, car il critique les immigrés alors qu'il est lui même d'origine immigré, et les irlandais attendent des membres de la diaspora irlandaise de porter haut et fort les couleurs de l'Irlande, et Morrisey n'en fais rien.

Vu de loin, je comprends qu'il puisse passer pour Irlandais.
Pour moi, ça reste un immigrés irlandais qui s'est parfaitement intégrés a la sociétés du Royaume Unies, et est devenue britannique.
LeFouteuxParExcellence Niveau : Loisir
Message posté par barz
Drogba est derrière Robbie Keane en terme de buts inscrit en PL ?

Sinon j'aime bien l'article, c'est toujours agréable d'avoir des nouvelles de grands joueurs encore en activité dans des championnat de moindre niveau.



Bien sur que le surcôté de Drogba est derrière lui :
2004 - 2005 10 buts en 26 matchs
2005 - 2006 12 en 29 matchs
2006 - 2007 20 en 36 matchs
2007 - 2008 8 en 19 matchs
2008 - 2009 5 en 24 matchs
2009 - 2010 29 en 32 matchs
2010 - 2011 11 en 36 matchs
2011 - 2012 5 en 24 matchs

En 8 saisons passés en 1re league Drogba a dépassé que 2 fois la barre de 15 buts. Je ne comprends pas pourquoi les coachs et les médias ont fait preuve de beaucoup de patience avec lui pendant qu'avec d'autres joueurs ayant le même rendement c'est la guerre.
bergkamp-laudrup Niveau : CFA2
ce but contre l'Allemagne à la CDM 2002 à la toute dernière minute juste devant le kop irlandais, et la célébration acrobato-pistolero du but ensuite...le fighting spirit à son paroxysme!

un des rares moments de bonheur de cette CDM de merde!
Note : 1
Message posté par LeFouteuxParExcellence



Bien sur que le surcôté de Drogba est derrière lui :
2004 - 2005 10 buts en 26 matchs
2005 - 2006 12 en 29 matchs
2006 - 2007 20 en 36 matchs
2007 - 2008 8 en 19 matchs
2008 - 2009 5 en 24 matchs
2009 - 2010 29 en 32 matchs
2010 - 2011 11 en 36 matchs
2011 - 2012 5 en 24 matchs

En 8 saisons passés en 1re league Drogba a dépassé que 2 fois la barre de 15 buts. Je ne comprends pas pourquoi les coachs et les médias ont fait preuve de beaucoup de patience avec lui pendant qu'avec d'autres joueurs ayant le même rendement c'est la guerre.


il y aussi ses 34 buts en C1
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
43 21