1. //
  2. // Demi-finale retour
  3. // Barcelone/Munich

Robben, l'homme à la moto

Les téléspectateurs n'en ont pas cru leurs yeux. Et s'ils l'ont cru, ils sont fous. Mais oui, mardi dernier, sur la pelouse de l'Allianz Arena, le chauve à la conduite de balle de velours et à l'altruisme certain - dépassé la deuxième minute - était bel et bien Arjen Robben. Un joueur génial par instant, mais exaspérant le reste du temps et, surtout, un loser né. Un Hollandais, quoi. La reine abdique ? Vive le roi !

Modififié
21 45
Il paraît que Jordi Alba est une mobylette. Alors Arjen Robben est une moto. Sauf qu'habituellement, elle est pilotée par un type un peu idiot qui n'a pas le permis. Oui mais voilà. La semaine passée, la bécane, souvent au garage ces dernières années, était pilotée par Valentino Rossi sur le circuit de l'Allianz Arena. Et franchement, ça faisait longtemps qu'on n'avait pas vu le Batave comme ça. Pourquoi ? Parce qu'Arjen Robben est un loser et que contrairement à nombre d'entre eux, lui n'est pas attachant. Pire, il est détestable. En quête de rédemption mardi dernier, Arjen a fait suffisamment pour que les supporters bavarois passent l'éponge sur certaines frasques footballistiques. Ce n'est pas trop tôt.

De l'art de loser et d'énerver

Pour que les supporters bataves excusent son loupé qui a offert une Coupe du monde à l'Espagne et a privé Wesley Sneijder – auteur d'un caviar splendide – d'un Ballon d'or mérité, Arjen Robben a encore du chemin à parcourir. Au fond, le Hollandais est un homme qui soulève autant les foules sur quelques fulgurances qu'il ne donne des pulsions meurtrières sur une bonne poignée d'insanités. Des insanités volontaires, car l'homme n'est pas très partageur. Au vrai, il fait partie de ceux qui ne considèrent la passe que comme un ultime recours et ça, Robben van Perso l'a encore montré face à Barcelone lors de sa première occasion. Avant de partager une autre facette de son personnage. Celle que l'on aimerait voir plus souvent. Celle de la manette avec une touche croix. Celle que ses partenaires voudraient voir. Car eux ne sont pas forcément aussi patients que les observateurs, surtout au sein de cette machine collective parfaitement huilée qu'est le Bayern Munich. On se souvient de l'embrouille avec Franck Ribéry après un match de Ligue des champions face au Real Madrid. Une partie que le Hollandais avait quittée avec un bleu sur la gueule. On se souvient moins de cette victoire 4 à 1 à Gelsenkirchen face à Schalke en 2011. Un succès lors duquel Francky avait pété un boulon, à juste titre : « Arjen, passe-moi le ballon. Nous sommes une équipe, il n'y a pas que toi. » Le Batave avait alors répondu un simple « d'accord » . Une réponse qui ne convenait visiblement pas à l'ancien Marseillais : «  Non, pas d'accord. Tu dis que tu as compris, mais tu ne fais rien pour que les choses s'arrangent. Nous, on te donne le ballon, alors fais pareil, c'est la moindre des choses. » Ça rentre par une oreille et ça sort pas l'autre, comme dirait l'autre.

Merci Jupp, bye bye Pep

Depuis le début de la saison, Jupp Heynckes a trouvé la parade. Arjen joue moins. Cette année, le natif de Bedum n'a joué que 14 matchs en Bundesliga, le plus faible total (à égalité avec l'exercice 2010-2011) d'une carrière marquée par des blessures en série. Mais contrairement à il y a deux ans, où Robben était sur le flanc et n'avait connu la banquette qu'à une seule reprise, Arjen a démarré sur le banc à onze reprises cette saison (sur 25 matchs joués, toutes compétitions confondues). Neuf fois en Bundesliga et surtout deux fois en Ligue des champions lors de matchs à enjeu : à Arsenal, en huitième de finale et à Munich, face à la Juventus, en quart. De là à dire que Jupp Heynckes a réussi à mettre un peu de plomb dans la cervelle de Robben, le chemin est long. Y mettre quelques plumes serait déjà costaud. Mais force est de constater qu'Arjen sait se faire désirer. Il sait raviver la flamme. À un moment où beaucoup se disaient qu'il était fini avant même d'avoir réellement commencé, il a profité de la visite du Barça pour rappeler à tous que s'il avait porté le maillot de Chelsea, du Real Madrid et aujourd'hui, du Bayern, ce n'est pas seulement parce qu'il était très fort sur Playstation. Au basket, on dirait de lui qu'il est un joueur de playground. Un homme qui aime le un contre un et qui vit de l'humiliation de l'adversaire beaucoup plus qu'il affectionne ses partenaires. Mais mardi dernier, on a vu un autre Arjen. Celui qui en a marre de perdre tout le temps. Ou celui qui veut se montrer. Se montrer malin, car il sait que Pep Guardiola ne veut pas plus de lui que les WAGS bavaroises ne veulent de Mme Robben, exclue, selon la rumeur, du groupe des « femmes de » . Bah oui, Arjen, il serait temps de le passer, ce foutu permis moto.

Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

S'il y a un risque pour qu'il soit remplaçant l'an prochain, il quittera de lui même le Bayern car il risque de ne pas aller à la coupe du monde.
Cependant, le fait de recruter Goetze qui joue au centre ou à gauche, et ptet bale qui joue uniquement à gauche, tout comme Neymar, ce n'est pas bon signe pour Ribery.
Deschamps risque de l'emmener au brésil, si on y va mais il risque pas d'être en grande forme donc lui aussi, devrait peut être partir d'autant plus, j'en suis coinvaincu, que Guardiola va bien se viander.
Sinon niveau jeu, donnez moi un seul joueur au monde capable de réussir 100% de ses dribbles, une vingtaine, dans les 30 derniers metres.
Ouaips c sa le foot modrene un bon match au bon moment et t dans le top 5 mondial...
psg_gameiro92 Niveau : District
ahah le permis moto ^^
Je crois que lui et Suarez font partie des joueurs que le public adore détester le plus actuellement. Malgré sa tête a claque, j'ai toujours adoré ce joueur depuis qu'il était a Chelsea, sa technique balle au pied me donne des érections répétées dont madame serait jalouse si elle le saurait
Robben me fait penser à des mecs comme Di Maria et bien d'autres, comme eux, il fait jamais des matches "bons", ces mecs-là font soit un match pitoyable, soit un match de titan. Et en effet, on aimerait tellement le voir éclabousser la pelouse de tout son potentiel, mais au service du collectif.
Il a quand même mis l'un des buts plus classieux que j'ai eu à voir, celui contre le CSKA je crois avec Chelsea
Message posté par RonHarris


Hihi. Comment voudrais tu que l'immense Arjen Robben ne soit pas titulaire la saison prochaine au Bayern? Nous parlons du plus grand joueur de l'histoire du foot je te rappelle.


ha ha ha
Bah comme cette année.
Etant sujet aux blessures, il finit par laisser sa place et quand l'équipe tourne aussi bien que le Bayern sans lui cette année, il est normal qu'il reste sur le banc, même s'il est intrinséquement meilleur que ses coéquipiers, non?
Tiens c'est fini le robben bashing, le soit disant unijambiste qui a mangé la coupe du monde des Pays Bas en 2010...Moi je retourne ma veste, je retourne ma veste, toujours du bon coté
Toujours la même histoire : dans un bon jour c'est le pire des poisons pour l'équipe adverse, dans un mauvais jour c'est le pire des poisons pour son équipe.

Perso je lui souhaite de poursuivre sa destinée de loser à la Ballack. On parle quand même d'un mec tellement poissard qu'il a réussi à faire passer Drogba pour le héros de la finale l'an passé alors que ce bon Didier était tranquillement d'écrire un nouveau chapitre de son livre "Pourquoi il ne faut pas m'avoir dans sa team en finale".

Quelle finale en carton l'an passé quand même ...
Si par exemple, Robben faisait le même match que Messi face à chelsea au match retour l'an passé, il se ferait démolir sur sofoot pendant 15 ans
Message posté par Jamz
Toujours la même histoire : dans un bon jour c'est le pire des poisons pour l'équipe adverse, dans un mauvais jour c'est le pire des poisons pour son équipe.

Perso je lui souhaite de poursuivre sa destinée de loser à la Ballack. On parle quand même d'un mec tellement poissard qu'il a réussi à faire passer Drogba pour le héros de la finale l'an passé alors que ce bon Didier était tranquillement d'écrire un nouveau chapitre de son livre "Pourquoi il ne faut pas m'avoir dans sa team en finale".

Quelle finale en carton l'an passé quand même ...

Alors, cite moi un joueur du bayern qui a fait un bon match.
Lui au moins, il s'est pas caché
Parce que les Ribery, Mata, Muller même s'il marque, on les a pas du tout vus.
Südkurve28 Niveau : CFA
Message posté par Ruud04


ha ha ha
Bah comme cette année.
Etant sujet aux blessures, il finit par laisser sa place et quand l'équipe tourne aussi bien que le Bayern sans lui cette année, il est normal qu'il reste sur le banc, même s'il est intrinséquement meilleur que ses coéquipiers, non?


Euh ça permets moi d'en douter, Ribéry n'a rien à lui envier. Les deux se valent plus ou moins techniquement parlant, mais Ribéry est bien plus régulier.
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Je l'avais écrit dans un autre article,Robben va tout déchirer en finale vous allez voir!C'est vrai,soit Robben est rouge,soit il est mauve!Les extrêmes quoi!
Message posté par Südkurve28


Euh ça permets moi d'en douter, Ribéry n'a rien à lui envier. Les deux se valent plus ou moins techniquement parlant, mais Ribéry est bien plus régulier.


Ecoute,
Robben mérite souvent qu'on lui crache à la gueule pour son attitude, on est ok.
Mais les exploits qu' a réalisé Robben au Bayern, Ribery ne peut même pas rêver de les faire.
But Fiorentina, Man U, Schalke où il dribble toute l'équipe en demie de la coupe d'Allemagne pour qualifier son équipe...etc
Et même sur le match contre le Barça, Ribery est valeureux et merveilleux mais Robben niveau talent, c'est autre chose.
J'adore Francky mais disons que je n'ai aucun grand souvenir de lui en LDC, par exemple.
Par contre,
Là où tu vois que c'est vrai connard, c'est en équipe des PB.
Van Gaal le fait jouer à gauche et il refuse de jouer son role d'ailier gauche, il ne déborde jamais alors qu'à chaque fois , il a la place pour le faire.
Südkurve28 Niveau : CFA
@Ruud

Plutôt que les opposer j'en ferais deux ailiers fantastiques qu'il fait bon avoir dans son équipe. Ils sont complémentaires, Robben est plus sous le feu des projecteurs parce que ça reste un bon finisseur (conséquence positive de son égoïsme sur le terrain), mais Ribéry a sa part de responsabilité dans les bons résultats du Bayern aussi lors de ces dernières années. Il n'a pas la qualité de frappe ou les dribbles chaloupés d'Arjen, mais il participe beaucoup plus à la construction du jeu. Cela dit si Robben se met dorénavant à jouer tout le temps comme il l'a fait au match aller, il faudra y réfléchir à 2 fois avant de le laisser partir.
KillerCroc Niveau : CFA
Vu le recrutement attendu à l'intersaison, ceux qui ont le plus à perdre dans l'équipe type du Bayern c'est Müller et Francky, si Suarez, Arda et déja Götze ramènent leur Haas.
meinkrampe
J'ai toujours cru en Arjen Robben. Quand mon entourage le dit fini, je le défends corps et âme. Même après les finish de CL et de Pokal la saison dernière, alors que c'était dur de défendre un type qui rate complètement un penalty en prolongation de CL.

Si je le défends, c'est que je sais de quoi il est capable. Je me souviendrai longtemps du but sensationnel qu'il met en demie-finale de Pokal en 2010 contre Schalke durant les prolongations. Allez, je le poste, c'est du grand Robben

http://www.youtube.com/watch?v=8bwtg5qjoMY
Pierre du Bayern Niveau : CFA2
Je pense que tout match du Bayern où il est titulaire et impliqué dans le jeu, dépend à 85% de lui. Il est très offensif, provoque plus qu'il n'est permis, cherche la frappe, cherche la faute vers la surface, et bien sur, de temps en temps, il faut l'admettre cherche ses coéquipiers.

Cet Arjen est une énigme perpétuelle. Malgré tout ce qu'il a fait de mal au club ces dernières années (oui, un combo de loose rarement atteint, entre duels loupés en finale de coupe du monde, les ratés contre Dortmund, la LDC etc...), je n'arrive pas à oublier sa saison juste stratosphérique 2009-2010... une saison où je n'ai pas loupé un match du Bayern, avec un Robben élu meilleur joueur de Bundesliga (sans surprise) avec un niveau... inqualifiable, tout juste sensationnel... il suffit de regarder des compilations de buts, et pas seulement des beaux non, des beaux ET décisifs, contre 04, en finale de coupe, contre la Viola, et cette reprise, peut être le but qui m'a donné le plus d'émotion dans ma vie de supporter contre Mu sur un corner de riri... mais quel joueur PµTAIN !

Quand je l'ai vu à l'aller contre le Barça, je n'ai pensé qu'à cela : "pourvu qu'Arjen soit dans un grand jour" (on a vu le cas avec CR7 hier, avec la taupe au guichet toute la soirée = pas de miracle alors que c'était possible). Et Robben a planté, et ça c'est bon pour sa confiance, car c'est comme cela que marche ce type, comme tout égoiste, perso et gros boulard aussi rond que sa tête : la confiance en soi ! Pour moi le top de cette victoire contre le Barça, c'est le but d'Arjen, et pas un but robbenesque : il n'est pas rentré au centre après un grigri, il a enrhumé sur le coté et frappe petit filet opposé. "Like this" !

Bon faut pas me faire dire ce que j'ai pas dis, y a 11 joueurs dans l'équipe. J'étais même parmi les premiers à dire en début de saison qu'il fallait le vendre pour remporter le championnat, mais Yupp a trouvé le truc : il ne l'a pas fait jouer souvent, habile.

Bref, grosse crainte, non pas pour ce soir, mais pour la finale contre les jaunes et noirs... Le bon entraineur du Bayern, c'est celui qui sait quand le faire jouer, et surtout quand le sortir. Un joueur comme Robben, c'est ce qui apporte de la magie au Bayern, c'est ce qui le sort du jeu hyper stéréotypé type Barça, ce n'est pas un secret, le prochain entraineur du Bayern ne le gardera pas...

Allez Bayern Munchen ! Ce soir, je veux une autre raclée ! Il faut rabaisser l'arrogance espagnole !
Pierre du Bayern Niveau : CFA2
Message posté par meinkrampe
J'ai toujours cru en Arjen Robben. Quand mon entourage le dit fini, je le défends corps et âme. Même après les finish de CL et de Pokal la saison dernière, alors que c'était dur de défendre un type qui rate complètement un penalty en prolongation de CL.

Si je le défends, c'est que je sais de quoi il est capable. Je me souviendrai longtemps du but sensationnel qu'il met en demie-finale de Pokal en 2010 contre Schalke durant les prolongations. Allez, je le poste, c'est du grand Robben

http://www.youtube.com/watch?v=8bwtg5qjoMY


L'un des plus beaux buts de cette saison... et dans les cages, c'est pas n'importe qui !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
21 45