1. // Coupe du monde 2014
  2. // 8e de finale
  3. // Pays-Bas/Mexique (2-1)

Robben, chenapan, chacripouille, sacré Arjen

Joueur aussi génial qu'insupportable, Arjen Robben a, de nouveau, déclenché la discorde avec ce pénalty obtenu en fin de match face au Mexique. Après la rencontre, le joueur a assuré qu'il y avait bien faute sur lui, mais qu'en revanche, il ne s'était pas gêné pour simuler lors d'un autre épisode en première période. Agaçant, c'est ça ?

Modififié
25 77
Cela avait tout l'air d'une compensation. Fauché dans la surface en fin de première période, Arjen Robben n'avait pas bénéficié d'un pénalty, alors qu'il aurait dû. Un peu plus tôt dans le match, il avait déjà chuté dans la surface, sans que l'arbitre ne bronche. Alors, lorsqu'à la 92e minute, l'arbitre portugais a sifflé un péno en faveur des Néerlandais, pour une faute sur le même Robben, tous ont pensé à une compensation. Les ralentis ont confirmé la thèse : contact, il y a, exagération monumentale, il y a aussi. Du Robben dans le texte. En zone mixte, le leader des Oranje en remet une couche, histoire d'attiser encore un peu plus la polémique : « En première période, j'ai plongé alors qu'il n'y avait pas faute sur moi. C'est stupide, je ne devrais pas faire ça. Mais ensuite, en toute fin de match, il y avait bien faute sur moi » , a-t-il affirmé, avant de préciser qu'il y avait également faute sur lui en fin de première mi-temps : « Là, le type a frappé mon tibia, si ça ce n'est pas penalty... » Un aveu honorable ? Ou juste l'énième preuve que ce gars-là est résolument le génie le plus insupportable de ce Mondial ?

Arsène et les plongeurs


On résume. En première période, Robben plonge dans la surface pour obtenir un péno. Il ne l'obtient pas. Et il avoue ensuite avoir plongé. Plus tard, il est fauché dans la surface et n'obtient toujours pas de péno. Il assure avoir été balancé. Enfin, en toute fin de match, il obtient finalement ce qu'il cherchait depuis le début du match, sur un contact litigieux, et affirme qu'il y a bien faute. Quelle morale retenir de ces trois faits de jeu ? Que Robben est un type bien parce qu'il avoue sans vergogne avoir tenté de tricher ? Ou bien, à l'inverse, qu'il est un salopard qui passe son temps à vouloir tromper l'arbitre en en faisant des tonnes ? Peut-être un peu des deux. Comme on dit, « faute avouée, à demi-pardonnée » , n'est-ce pas ?

Il faut toutefois être bien conscient d'une chose : Robben et les plongeons, c'est une longue histoire. Depuis son arrivée au Bayern Munich, ses plongeons lui ont souvent été reprochés. Le Néerlandais avait même été la risée de tous pendant plusieurs semaines après ce plongeon complètement absurde face à Bochum… Parodies, moqueries, critiques, Robben avait eu droit à tout.

Youtube

Le joueur s'était également rendu coupable d'un joli « dive » en Ligue des champions, face à Arsenal, qui lui avait valu les foudres en public d'Arsène Wenger. Le coach français n'avait pas hésité à lui signifier qu'il était un simulateur, et avait enfoncé le clou en conférence de presse d'après-match, en critiquant l'attitude du joueur : « Robben est un très bon joueur, mais aussi un excellent plongeur. » Bim !

Youtube

Youtube

Le gamin qui crie au loup


Du coup, après ce match face au Mexique, le débat refait surface : Arjen Robben est-il trop doué avec ses pieds au point de manipuler les défenseurs adverses et les obliger à faire faute, ou bien est-il juste un vicieux filou ? Le match de Ligue des champions contre Arsenal, en mars dernier, avait déjà soulevé les mêmes interrogations. Au cours de cette rencontre, Robben avait offert deux jolis plongeons, avec toujours un petit contact pour le faire chuter. Une fois, l'arbitre n'a pas bronché. Une fois, l'arbitre a accordé un pénalty après une légère poussette de Koscielny. Un peu comme si les arbitres, eux-mêmes, ne savaient pas comment réagir face à ce joueur. Siffler ? Ne pas siffler ? Se faire embobiner ? Passer à côté d'une vraie faute ? Des questions auxquelles il faut souvent répondre en une fraction de seconde.

Et l'attitude de Robben agace également ses adversaires. En 2010, lors d'un quart de finale de Coupe du monde face au Brésil, il s'était fait pourrir en plein match par Robinho, qui lui reprochait d'avoir tenté d'entourlouper l'arbitre.


Meilleur joueur des Pays-Bas depuis le début de la compétition, meilleur dribbleur en compagnie du Colombien Cuadrado, Robben n'en demeure pas moins ce joueur exaspérant, qui peut faire basculer un match soit par un éclair de génie, soit par une fourberie. Et le pire, c'est qu'il n'hésite pas à l'avouer à la fin de la rencontre, comme pour mettre encore plus le doute dans la tête des futurs arbitres qui croiseront sa route. Mais attention, Arjen... Tu ne connais donc pas l'histoire du gamin qui criait au loup ?

Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

MindTheGap Niveau : CFA
Robinho qui reproche à Robben d'essayer "d'entourlouper", l'arbitre.

C'est beau le foot.
volontaire82 Niveau : Loisir
Arbitre, ce métier de merde
Très bonne analyse!

Quand Robben joue pour ton camp, tu le trouves génial.

Sinon, ce n'est qu'un tricheur!
joker7523 Niveau : CFA
Je n'ai jamais aimé ce joueur, mais malgré tout c'est quand même un excellent footballeur et comme d'autres il divisera toujours. Soit t'adore ou tu déteste. J'ai toujours détesté mais son talent est indéniable et dans une équipe ça sert, la preuve sur le match d'aujourd'hui ou ça été le plus percutant et il est décisif , ça c'est le plus concret car c'est ce qu'on demande à un joueur. Puis ce n'est ni le premier ni le seul "petit malin" sur un terrain.
Note : 2
Pour son plongeon face à bochum je lui mets un beau 10/10 sur l'échelle du ridicule.
Une simulation (grotesque je l'avoue) et hop un article? Maintenant j'en attends un sur la compilation de tricheries de Busquets, Alba Alves et Neymar qu'on rigole un peu.


tain, j'ai renversé ma bière par ta faute, best dive ever !!


tain, j'ai renversé ma bière par ta faute, best dive ever !!
Depuis le début de la Coupe du Monde, les forumeurs intéressant sont noyés sous les posts des usagers de footmercato.net. Vous découvrez Sofoot et ses articles qui vont au delà de la simple analyse tactique, parfois drôle souvent intéressant en les reliant aux faits de sociétés ou à une conception romantique du football. N'hésitez pas à repartir sur l'équipe, la qualité des commentaires et juste pénible et il y a beaucoup trop de bashing contre des articles qui sont gratuits. (Soit il faut en faire de nouveaux sur des joueurs pires, soit la plume de l'auteur est nulle, soit "c'est sur qu'en France il n'y a pas de tricheurs" ou des vincties personnelles...) Bref petit ras le bol pour cette pollution visuelle en bas des articles, à laquelle je contribue à l'instant.
saumonrouge Niveau : Loisir
Alors c'était la levée de bouclier "pour vos enfants" contre une morsure déjà condamnée par tous, et là on qualifie de génie la tromperie, le mensonge la triche !

Faut pas s'étonner du succès des écoles de commerce avec un raisonnement pareil.
Pierre du Bayern Niveau : CFA2
https://www.youtube.com/watch?v=tbm926yK6tQ

Hommage du titre de l'article, je matais quand j'étais mômes !
VIril mais correct Niveau : District
Sinon " dive " je crois que les commentateurs anglo-saxons disent plus " flop" ... Sinon heureusement que des génies peu scrupuleux ou a grandes gueules existent type suarez , Robben , Zizou , Maradonna , Beckhenbauer ... Sinon qu est ce qu on se ferait chié ...
Bref continue comme ça arjen
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Robben des Bois, prince des violeurs
kobebrillant Niveau : Loisir
Message posté par saumonrouge
Alors c'était la levée de bouclier "pour vos enfants" contre une morsure déjà condamnée par tous, et là on qualifie de génie la tromperie, le mensonge la triche !

Faut pas s'étonner du succès des écoles de commerce avec un raisonnement pareil.


Bien sur mon ami, tu as bien raison. Les écoles de commerce forment des terroristes, des assassins et des violeurs. Notons les brillantes études de Ben Laden à HEC et le parcours en demi-teinte de Marc Dutrou à l'ESC Dijon.
Comment peut être de mauvaise foi au point de qualifier de "avoir du métier" le fait qu'un défenseur abuse volontairement l'arbitre sur un corner en ceinturant un attaquant et de qualifier d'infamie un attaquant qui abuse l'arbitre en exagérant un contact? Quelle est la différence ?

Défenseur qui abuse un arbitre sur corner : "avoir du métier"
Attaquant qui abuse un arbitre sur contre attaque : "pourriture"

Cherchez l'erreur ...
Léo Dorfner Niveau : District
Le titre c'était pour Hervé Renard en cas de maintien de Sochaux
Merci pour cette référence au super dessin animé qu'est Renard.

Sinon, qulification des Pays-Bas qui sans être un vol, est tout de même difficile à avaler.

Robben / Neymar, même combat: supers mais détestables joueurs
Robben en rajoute des caisses (il écarte les bras en tombant comme Di Caprio en mode "roi du monde" dans Titanic) mais faut être quand même sacrément gonflé pour dire que Marquez ne fait pas faute sur lui : il lui fait un croque en jambe et lui écrase le pied !

Moi ce qui m'énerve le plus, ce sont les coaches qui ne remettent pas en question leur propre tactique et qui préfèrent parler de vol et taper sur l'arbitre.
PenoIndirect Niveau : Loisir
Le tout premier match de la CDM ,Brésil-Croatie a donné la mesure de ce que serait la compétition .Une série de matchs taillés sur mesure par les arbitres, pour que le scénario imaginé par la Fifa aboutisse malgré tout.Plus c'est gros mieux ça passe..
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
25 77