1. //
  2. // 2e journée
  3. // AS Monaco/Montpellier (4-1)

Rivière flingue Montpellier

Les supporters présents à Louis II attendait Falcao, ils ont eu Rivière. Auteur d'un triplé, le nouveau meilleur buteur de Ligue 1 a fortement contribué à la victoire tranquille de l'AS Monaco face à Montpellier (4-1). Réduits à dix après l'expulsion de Congré en deuxième période, les Montpelliérains n'ont jamais vraiment eu leur mot à dire.

Modififié
0 45
Ah, les éternels débats du football. Le ba.-ba, comme on dit dans les écoles de jeunes. Parmi les commandements du footballeur à respecter, même sous 30 degrés de soleil monégasque, figure celui qui dit de ne pas s’arrêter en pleine action, coute que coute. Hors-jeu ou pas, faute ou pas. Accroché par Emmanuel Rivière parti dans son dos, Daniel Congré n’a pas vraiment aimé que le Monégasque tire son short. Persuadé de la faute de l’ancien toulousain, le défenseur héraultais gueule un coup pendant que Rivière part dans son dos avant d’ajuster parfaitement Pionnier d’un lob bien senti. Cette pirouette de malin vaut bien un salto. Elle offre trois points à des Monégasques bien en place offensivement mais parfois fébriles derrière, comme sur le but de Victor Hugo Montano. Elle offre également un plein de confiance à Emmanuel Rivière, auteur d’un triplé, qui va peut-être réussir à se faire une place de choix dans le onze de Ranieri. Fou.

C comme chaleur et Colombie

Chaleur chaleur. À l’instar de Marseille et Évian qui se tiraient la bourre hier, sous un soleil de plomb, Monégasques et Montpelliérains comprennent vite que les efforts doivent être méticuleusement calculés. Bien entrés dans leur rencontre, les joueurs de Claudio Ranieri mettent à mal ceux de Jean Fernandez qui, acculés dans leur moitié de terrain, concèdent vite quelques bribes d’occasions. Embêtés par Carrasco, virevoltant sur son côté gauche, c’est suite à une frappe enroulée du gauche d’Ocampos que les coéquipiers de Benjamin Stambouli s’inquiètent vraiment. Désireux de vite plier l’affaire, les promus pensent faire le plus dur quand Rivière part dans le dos de la défense adverse, mais Manu oublie Falcao dans l’axe et voit sa frappe au premier poteau renvoyée par Pionnier. Sur la pelouse comme sur le banc, les joueurs suffoquent un peu. Alors on se la joue camping à accrocher des serviettes pour que le banc de touche reste à l’ombre et on a toujours un peu de mal à réaliser que oui, c’est bien Falcao qui vient de se faire tacler parfaitement par Marveaux. Le rythme de la rencontre baisse, Monaco lache un peu son emprise, mais au moment où Montpellier commence à respirer, notamment grâce à Mounier et Montano, Ocampos enrhume Tiéné qui concède un pénalty logique. Falcao prend Pionnier à contre-pied et plante sa première banderille à Louis II. À ce moment de la rencontre, l’ASM a 58% de possession de balle. On ne peut pas parler de braquage. La fameuse « pause fraîcheur » de rigueur en été arrive, les joueurs ont soif, mais Montano lui, veut autre chose. Une belle combinaison entre Deplagne et Camara permet à Stambouli d’envoyer un centre parfait à destination de l’autre colombien de la rencontre, qui se fait un plaisir de décroiser un amour de coup de boule dans le but de Subašić. 1-1 avant le « scandale » Rivière – Congré qui a lieu juste avant la pause. Monaco mène mais a sué.

Rhum trois Rivière

46e minute, breaking news : Montpellier ne joue pas à dix, Emanuel Herrera est sorti de sa cachette. Bien servi au centre, l’Argentin dégaine une tête dans l’espoir de se joindre au bal de buteur sud-américain. En vain. Dommage, c’était le dernier bol d’air héraultais d’une rencontre que les Monégasques vont tuer, avec l’aide de Daniel Congré. Il faut dire qu’avec Ocampos et Carrasco, qui donnent à la Ligue 1 des airs de championnat du monde d’athlétisme, les défenseurs de Jean Fernandez fatiguent. Bousculés sur les côtés, les Montpelliérains craquent finalement sur corner. Parfaitement botté par le jeune belge, le coup de pied de coin est repris du genou droit par Emmanuel Rivière qui s’offre un doublé mérité. Libéré par le travail de l’ombre d’un Falcao discret, mais encombrant pour les défenses, l’ancien toulousain prouve, après deux journées, qu’il est peut-être plus qu’un choix par défaut. Hargneux, utile et donc, double buteur, Rivière peut espérer. Montpellier ne peut plus. Complètement larguée par un contre supersonique de Carrasco, la défense héraultaise est poussée à la faute. En position de dernier défenseur, Congré commet l’irréparable et est invité à rejoindre les vestiaires. L’heure est grave pour le MHSC, mais Siaka Tiené trouve quand même le moyen de nous faire marrer. Un coup franc qui passe à 15 mètres du but de Subašić suivie d’une moue exceptionnelle. Merci Siaka. Il y a des jours comme ça, où tout va bien. En pleine bourre, Emmanuel Rivière voit une frappe mal dégagée par Pionnier lui retomber dessus. L’attaquant monégasque n’a plus qu’à pousser la balle au fond des filets, d’une tête tranquille, avant de sortir sur une standing ovation de Louis II. Le mot est lancé. Monaco aussi qui, pour rappel, a joué sans Moutinho et James Rodríguez.

Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

LaPaillade91 Niveau : Loisir
Bon , revoyons les objectifs à la baisse : on va essayer de finir la saison avec moins d'un expulsé par match

Un défi immense, mais possible
Triplé d'Emmanuel Rivière pour un score fleuve.
Je suis supporter parisien et je ne suis vraiment pas (plus) serein, faut bien se l'avouer...
Georges Frêches Niveau : DHR
C'était mignon quand meme les ailiers post adolescents de Monaco qui mettent une misère monumentale à nos pauvres latéraux, un bon gros gang bang catégorie teen , les pauvres defenseurs pailladins sont encore souillés de tout ce bukkake.
Après faut avouer que Monaco est vraiment costaud, bien plus impressionant que Paris d'un point de vue montpellierain sur les confrontations respectives.
Enfin bon, les nicollin et Jeannot, continuez à nous faire rever en parlant de top 10 et compagnie! On rigole bien! Par contre juste arretez avec le coup du on est fauché, c'est faux bande de trou'd'balle! et arretez de croire en des jeunes qui luttent contre la descente en DH chaque année....
Sans Cabella, on va trimer contre la relegation toute l'année, enfin ca changera pas ce bon jeannot, il va nous faire rever à la mosson toute l'année! J'ai hate de recevoir sochaux, on va bien s'poiler! Herrera titulaire indiscutable !

PS: heureux de revoir le buteur de la paillade de retour quand meme.
le but litigieux est cruel parce que juste avant la mi temps, et que la partie s'etait équilibré.mais s'arreter de jouer comme le fait congré , moi je sais qu 'en amateur je me faisais pourrir par l'entraineur a la mi temps...

heureux que carrasco et ocampos demontrent deja qu'ils vont faire des degats en l1.parce que ca parlait beaucoup de falcao rodriguez ou moutinho avant le debut de la saison mais peu de ces 2 la

sinon c'est parfois un peu telephoné niveau fond de jeu a monaco mais c'est deja bien en place .et ca va vite, tres vite vers l'avant.apres 2journées seulement, ca promet

carvalho, en retard sur le but , est peut etre le maillon faible.remettre raggi dans l axe serait peut etre judicieux
Ce championnat est très prometteur, entre les machines PSG/Monaco, l'OM qui s'est découvert une attaque, Lyon et Sainté en outsiders crédibles, sans oublier Lille, Nice, Bordeaux, Rennes, Montpellier pour venir brouiller les cartes, ça risque de faire du spectacle.
ça a vraiment pas l'air d'un footballeur intelligent (ou doté d'une bonne intelligence footballistique, comme on dit) Mounier, au contraire de Stambouli qui a envoyé deux centres bien sentis, et une frappe cadrée.
Quel joueur Ocampos. He's an absolute joy to watch.
Herrera, je l'imagine pas mettre plus de six buts cette saison (c'est-à-dire, améliorer sa précédente marque), c'est un Martin Cardetti, le mec. Doublé d'une feignasse et d'une pleureuse.
Déçu que Cabella ait déjà manqué un match.
Karl Socrates Niveau : Ligue 2
Ceux qui m'ont régalés cet après-midi c'est Ocampos (quelle magnifique action sur le premier but) et Ferreira-Carrasco les deux milieux latéraux.
C'est très technique, ça va très vite et c'est décisif. J'avais déjà remarqué les qualités de Ferreira-Carrasco la saison passé en L2 par contre Ocampos explose vraiment en ce début d'année.
Au milieu je met une mention à Toulalan qui a énormément progressé dans la construction et la relance par rapport à ses années lyonnaises.

Montpellier avait l'air carbo. Mais tant qu'ils joueront avec Deplagne, fan d'un antisémite notoire, je souhaiterai leur défaite.
Attention j'annonce une vérité absolue: si Paris ne gagnes pas ce soir contre Ajaccio, on ne sera pas champion. Je serai alors dans ce cas de figure obligé de supporter Monaco cette saison. Faites pas les cons* les gars, ce soir la victoire.
Nelsondelamare Niveau : District
Vous-y croyez à la volonté de départ de Falcao annoncée par Marca?
et vu le niveau récent des latéraux de l'équipe de France, je me prends même à rêver de voir Kurzawa en bleu. Au moins, lui, il réussit ses centres!
madjerinho Niveau : CFA2
Ce match me conforte dans l'idée que Jean Fernandez est une sacrée brelle d'entraîneur. C'est peut être un bon formateur, mais à chaque fois qu'il entraine une équipe, elle semble perdre son âme, devient résignée, n'a plus vraiment de fond de jeu. Bon courage aux montpelliérains...
Message posté par Nelsondelamare
Vous-y croyez à la volonté de départ de Falcao annoncée par Marca?


il serait decu par le projet sportif au bout d'un match?? et proposé a 45 millions aloirs qu il en a couté plus de 60? ca tient pas la route...reste la crainte de voir son salaire divisé par 2 mais c est loin d etre fait, et rien ne dit que rybolovlev ne comblerait pas la difference...c'est du pipeau
match trés agréable des monégasques qui semblent bien s'amuser et prendre beaucoup de plaisir à jouer ensemble.
et ce sans rodriguez,moutinho et d'autres probables futures recrues.
c'est équipe est trés sympa à l'image de son coach,cool avec ses lunettes de soleil style gentleman fermier.
si sa défense centrale tient le coup,monaco peut vraiment jouer le titre dès cette saison.
bonne chance à montpellier qui en aura bien besoin cette saison.
Phallus Majestueux le Franc-Maçon Niveau : District
Je crains que Daniel Congré n'ait eu des vies antérieures terriblement sanguinaires pour en chier autant au MHSC. Le pauvre, il n'a pas pensé à jouer en boxer. Ainsi, n'aurait-il pas râlé et aurait continué à jouer au lieu d'hurler à la mort...

Je vais me la jouer Jacques le Fataliste mais je crains que la Paillade lutte pour la relégation... Certes, on a pris les deux gros d'entrée, il faisait 78° Celsius à Monaco et l'arbitre il est vilain. Mais bordel, il n'y a aucun fond de jeu, enfin dans l'hypothèse où laissait le ballon à l'adversaire et tenter vainement deux contre-attaques pour se foutre le ballon en touche sur un mauvais contrôle n'en soit pas un, aucune aisance technique (qui plus est en l'absence du Christian Ronald du Polygone), aucune capacité à faire la différence. Ça pue les départs de Stambouli et Cabella au mercato d'hiver et le retour de Michel Mézy sur le banc en novembre (Jacques le Fataliste disais-je).

La Paillade nous a régalés avec René Girard parce que la Paillade jouait au ballon. L'an dernier ce ne fut pas totalement orgasmique mais on avait la possession et on tentait. Là, on préfère le néant et se faire sauvagement attraper. D'aucuns apprécieront. Surtout les supporters adverses. Parce que bon, une demi-heure de qualité contre Paris (enfin, de capacité à défendre et à se projeter proprement vers l'avant sans foutre le ballon en touche), ça ne va pas suffire quand on aura 6 points de retard sur le 17ème au bout de 13 matchs...

La Paillade s'est faite bouffée. Toute crue. Même pas de la vinaigrette. Tiéné a été bidon, Deplagne bidon bidon, Congré paie pour ses vies antérieures, Herrera, élément parmi les plus techniques de l'effectif d'après Jeannot, toujours techniquement invisible, Camara pense que se laisser pousser le bouc c'est hype, Mounier est resté à Nice, Marveaux est titulaire tant l'effectif est limité (Saihi, Bocaly, êtes vous partis rejoindre Elvis et Lady Di dans un motel dans l'Oregon ? ) mais il a le mérite de s'accrocher. Quant à Hilton et Stambouli, il devient difficile de jouer à 2 contre 10. Et Balzac Montano, il est cool, il aime le club, il habla frances very good, mais bon, il fait pas bander un âne non plus.

Ça sent pas bon tout ça mais ensemble tout devient possible comme disait l'ancien Roi... Si la Paillade gagne les 36 prochains matchs, la Paillade peut envisager le titre: jouons-la maintenant Pangloss et soyons optimistes ! Et puis comme l'a dit Nicollin, Jeannot il aime le foot et Cissé, il est bidon (et ouais gros, on mixe pas au Café Joseph, c'est trop has-been le Café Joseph et ça Loulou il le sait).
Funk Doctor Niveau : CFA2
On a reconnu la patte Fernandez au MHSC, qu'est ce que c'est chiant !

Monaco, en revanche, c'était pas mal. Attention quand même, défensivement je ne les ai pas trouvé très sereins, malgré le danger presque inexistant provoqué par les montpellierains.

Après, ça jouait simple, ça combinait bien, et c'est efficace. Monaco utilise bien ses côtés, avec deux bons ailiers, surtout Carrasco, qui a vraiment un gros potentiel, et Rivière qui surprend son monde.

Un peu comme la majorité, qui pensions que Monaco aurait du mal à rentrer dans le bain. Ils ont plongé dedans
Message posté par Karl Socrates
Ceux qui m'ont régalés cet après-midi c'est Ocampos (quelle magnifique action sur le premier but) et Ferreira-Carrasco les deux milieux latéraux.
C'est très technique, ça va très vite et c'est décisif. J'avais déjà remarqué les qualités de Ferreira-Carrasco la saison passé en L2 par contre Ocampos explose vraiment en ce début d'année.
Au milieu je met une mention à Toulalan qui a énormément progressé dans la construction et la relance par rapport à ses années lyonnaises.

Montpellier avait l'air carbo. Mais tant qu'ils joueront avec Deplagne, fan d'un antisémite notoire, je souhaiterai leur défaite.


Sache que Dieudonné souhaite également ta défaite. En concluant par un joli "Ferme la".
Dieudonné le grand pote de Serge Ayoub ? de Soral ? de Kemi Seba ?? Ouah, trop cool...
Message posté par ozymandias
Attention j'annonce une vérité absolue: si Paris ne gagnes pas ce soir contre Ajaccio, on ne sera pas champion. Je serai alors dans ce cas de figure obligé de supporter Monaco cette saison. Faites pas les cons* les gars, ce soir la victoire.


J'ai déjà commandé le maillot de Monaco et mis celui du titre parisien au placard perso
meinkrampe
De toute façon, tout le monde le sait mais personne le dit mais Falcao est le faire-valoir de Rivière et le colombien a été acheté juste pour mettre la pression à Rivière.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 45