River Plate, l'armée du ruban rouge

Il est porté dans les stades, sur les terrains le dimanche, dans la cour de recré, dans la rue. Le maillot de foot est le signe de ralliement de tout supporter. Et chaque maillot a son histoire. Cette semaine, place à la Banda Roja de River Plate.

Modififié
Puisque le Club Atlético Boca Juniors est déjà passé par là, impossible de ne pas parler des rivaux du Club Atlético River Plate. Et quels rivaux ! Club le plus titré d'Argentine avec ses 35 titres de champion, ses trois Copa Libertadores et sa Coupe intercontinentale, River Plate doit sans cesse construire de nouvelles vitrines pour ses nombreux trophées. En plus d'avoir un des palmarès les plus imposants d'Amérique, le club de Buenos Aires peut se vanter d'avoir toujours été fidèle à ses couleurs d'origine, le rouge et le blanc. Il faut dire que depuis plus d'un siècle, les maillots de River Plate sont tellement classes qu'on n'imagine pas la moindre raison de les changer.

Histoire d'un maillot


L'histoire du Club Atlético River Plate remonte au tout début du XXe siècle. Dans le quartier de La Boca, près du port de la capitale argentine, l'équipe de La Rosales, qui s'appelait auparavant Juventud Boquense, joue régulièrement sur un terrain public. À l'été 1900, une autre équipe, Santa Rosa, se met à fréquenter les mêmes terrains, le même quartier. Pendant une petite année, les deux équipes rivales s'affrontent à Buenos Aires, jusqu'à ce qu'elles décident de s'unir et de fusionner, le 25 mai 1901. Date symbolique s'il en est, puisqu'elle marque le 91e anniversaire de la révolution de mai (qui marqua la fin de la domination espagnole sur la capitale argentine et sa région).


Pour le club issu de cette fusion, on voulut trouver un nom à consonance anglaise. Le football étant importé directement du Royaume-Uni, quoi de plus normal que de rendre à Shakespeare ce qui lui appartenait ? Le président de Santa Rosa, Livio Ratto, veut appeler le nouveau club Club Atlético Forward. Son homologue de La Rosale propose lui le nom de Club Atlético River Plate. La capitale Buenos Aires se trouve à l'embouchure du Rio de la Plata (la « rivière d'argent » ). En anglicisant de manière approximative le nom de ce cours d'eau, on obtient River Plate. Toutefois, Pedro Martínez n'aurait jamais eu l'idée de ce nom s'il n'avait pas traîné sur le port de la capitale.

Des caisses, un ruban, des titres


C'est sur la digue numéro trois du port que le président de La Rosale voit pour la première fois le nom River Plate. Il est inscrit sur des caisses que transportent des ouvriers et ne le laisse pas indifférent. Le nom est donc adopté, et l'équipe peut commencer à jouer dès 1901. Avec ses maillots blancs unis, River Plate intègre en 1905 la troisième division. Dès la saison suivante, les joueurs sont promus en deuxième division, et deviennent même vice-champions de deuxième division en 1907. Il faut croire qu'à River Plate, le goût de la gagne est né assez tôt. En 1908, River Plate abandonne ses maillots unis pour des tuniques blanches et barrées d'une diagonale rouge.

Mais d'où vient cette idée saugrenue ? Lors d'une nuit de carnaval, cinq jeunes garçons aperçoivent derrière un char un joli et long ruban rouge. Ils décident alors d'en orner les maillots de leur équipe, River Plate. Devant la beauté du rendu, ils font part aux dirigeants de leur découverte et font accepter ces nouveaux maillots. Voilà pour le côté légendaire du rouge. Une explication plus terre à terre veut que ces deux couleurs étaient très populaires dans le quartier de La Boca, puisqu'elles faisaient référence au drapeau de Gênes, d'où venaient à l'époque de nombreux migrants. Une dernière explication veut que la bande rouge sur fond blanc représente le Rio de la Plata. Quoi qu’il en soit, River Plate n'abandonnera plus jamais son magnifique ruban rouge. Avec, le club va glaner son premier titre, la Copa de Competencia Jockey Club, en 1914. Bien que le football ne soit pas encore professionnel en Argentine, River Plate participe au championnat de première division. Championnat dont le club finit vice-champion en 1909, 1917 et 1918.


En 1919, l'histoire du football argentin est bouleversée. En cours de saison, plusieurs clubs, dont le Racing Club, champion en titre, et River Plate, quittent l'Argentine Football Association pour créer une Fédération parallèle, l’Asociación Amateurs de Football. En 1920, River Plate devient d'ailleurs champion de ce nouveau championnat dissident. Trois ans plus tard, en 1923, le club abandonne son quartier d'origine, La Boca. Il faut attendre 1931 pour que le football argentin devienne professionnel. À cette date, les joueurs de River Plate sont rapidement surnommés Los Millonarios en raison des sommes colossales que dépense le club pour s'attacher les services de très grands joueurs comme Carlos Peucelle et Bernabé Ferreyra. Dès lors, le club écrase la concurrence. Dans les années 1930, 1940 et 1950, les millionnaires remportent douze titres, rien que ça. Le 25 mai 1938, le club inaugure la plus grande enceinte du pays : le stade Monumental, qui porte plutôt bien son nom. Les maillots, eux, restent tous similaires, à quelques détails près.

Maillot mythique


Dans un palmarès aussi fourni que celui de River Plate, difficile de trouver une année plus importante qu'une autre. Pourtant, en 1986, les millionnaires écrivent bien une page inédite dans leur histoire. Cette année-là, les joueurs de Buenos Aires ne se contentent pas de remporter un énième titre de champions d'Argentine. Ils ajoutent à leur collection un titre en Copa Libertadores (après deux finales perdues en 1966 et 1976). Ils brillent donc à l'échelle nationale, continentale et même internationale. 1986 est aussi la date de la victoire de River Plate en Coupe intercontinentale. Dans le stade de Tokyo, les Argentins disposent du Steaua Bucarest sur la plus petite des marges. Seul buteur de la rencontre, Antonio Alzamendi devient le héros de tout un club. La même année, il est d'ailleurs élu footballeur sud-américain de l'année. Cette année-là, c'est Adidas qui avait produit les maillots de River Plate, d'où la présence de trois bandes rouges sur les manches.

Maillots extérieurs et autres maillots collectors


Comme c'est souvent le cas dans les clubs de football, River Plate a longtemps choisi d'inverser ses deux couleurs principales pour ses maillots extérieurs. On a donc souvent vu les millionnaires jouer avec des maillots rouges à bandes blanches, voire des maillots rayés rouge et blanc (en 1996, par exemple) ou encore des maillots art contemporain (en 1994). Dernièrement, le noir a fait son apparition sur les deuxièmes jeux de maillots. Pour le meilleur, comme en 2009, comme pour le moins beau, en 2007 et 2008.



Pour le traditionnel maillot du centenaire, Adidas a sorti une tunique des plus léchées. Le blason du club est entouré de deux couronnes de laurier et de la mention « 100 ans » . Le col est bien dessiné, et les bandes rouges font ressortir le ruban principal. Après, pour le sponsor Quilmes, on aime ou on aime pas, mais on ne peut pas nier que ce serait mieux sans.

Ils se sont inspirés du maillot du Club Atlético River Plate


Pour trouver un maillot similaire à celui de Rive Plate, il faut aller en Espagne, du côté du Rayo Vallecano de Madrid. Les dirigeants du club espagnol admiraient le club argentin, qui, en 1950, décida d'envoyer deux jeux de maillots à Madrid. Depuis, les joueurs de Madrid n'ont toujours pas abandonné le fameux ruban rouge.



Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

JulianRoss83 Niveau : Loisir
Très bon article. Perso je suis fan de ce maillot de River et j'ai acheté le mien à la boutique officielle du club à côté du Stade Monumental. Un très beau souvenir !!!
clement6628 Niveau : CFA
Les maillots de River Plate et Boca Juniors sont vraiment parmi les plus classes du monde !
Putain ce maillot pue la classe.
La Groupie de Ronnie Niveau : DHR
Le titre de l'article est énorme !
Quelle classe leur maillots
"En anglicisant de manière approximative le nom de ce cours d'eau, on obtient River Plate"... Euh, ce sont les Anglais eux-mêmes qui ont anglicisé ce nom au XVIème siècle, et ce sous une forme certes ancienne, mais pas approximative. Le mot "plate" était couramment utilisé à cette époque pour désigner indifférement un métal précieux, argent ou or.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 1 heure Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 8 il y a 3 heures Les ultras allemands répondent à la DFB 11 il y a 5 heures Trezeguet bouscule Beşiktaş 20
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 8
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)