Rivaldo pense qu'il est temps pour Zidane

Modififié
11 8
Après la déculottée subie par le Real Madrid à Santiago Bernabéu, la place et l'influence de Rafael Benítez ont largement été remises en question.

Si le technicien espagnol a un CV bien étoffé, sa capacité à gérer les stars est critiquée ces derniers temps, notamment pour sa gestion des cas Ronaldo/Bale ou James Rodríguez. En tout cas, il ne fait pas l'unanimité, et encore plus chez Rivaldo.

Selon l'ancien attaquant du FC Barcelone, Benítez a déjà fait son temps, et le Real devrait donner une chance à Zinedine Zidane.


« Félicitations à tous les joueurs de Barcelone qui ont été incroyables au Real Madrid. Le Real Madrid a déjà un nouveau coach en Zidane. Je crois qu'il est temps de lui offrir une opportunité, comme l'a fait le Barça avec Guardiola et Luis Enrique. » .

Pas folle la guêpe. BA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Vu que Benitez risque de se faire saquer dans peu de temps, Zidane semble être la meilleure solution : Personne n'est sur le marché actuellement, Ancelotti ne reviendra pas après avoir été viré comme un mal propre, et le français se prépare à cette situation depuis un petit moment déjà. Il n'aura pas l'obligation de résultat et pourra donc mettre en place son plan de jeu avant de voir ce qu'il a vraiment dans le falzar l'année prochaine.
Faut vivre avec son temps, mais..

Benitez, entraîneur souvent raillé bien qu'il pèse plusieurs finales et victoires continentaux, et est rien moins que le dernier à être parvenu à entretenir le mythe scouser, est actuellement 2ème du championnat, et toujours en course pour le solde des compétitions.. Je rappelle qu'il n'est au Real que depuis quelques mois, est un enfant de la maison, a bâti sa carrière pas à pas sans le moindre privilège, et que le Real de Perez n'a jamais si peu dépensé que cette saison..

Un classico (expression sans consistance aucune..) plus tard, où le Real n'a point tant démérité, et après 3 premiers mois maîtrisés en dépit d'absences à répétition : on réclame sa tête et voudrait lui substituer l'anti-Benitez par excellence, à savoir quelque argument-marketing qui sur un petit banc n'a jamais rien prouvé..

Triste époque..
Message posté par Bota67
Faut vivre avec son temps, mais..

Benitez, entraîneur souvent raillé bien qu'il pèse plusieurs finales et victoires continentaux, et est rien moins que le dernier à être parvenu à entretenir le mythe scouser, est actuellement 2ème du championnat, et toujours en course pour le solde des compétitions.. Je rappelle qu'il n'est au Real que depuis quelques mois, est un enfant de la maison, a bâti sa carrière pas à pas sans le moindre privilège, et que le Real de Perez n'a jamais si peu dépensé que cette saison..

Un classico (expression sans consistance aucune..) plus tard, où le Real n'a point tant démérité, et après 3 premiers mois maîtrisés en dépit d'absences à répétition : on réclame sa tête et voudrait lui substituer l'anti-Benitez par excellence, à savoir quelque argument-marketing qui sur un petit banc n'a jamais rien prouvé..

Triste époque..


Si tu parlais de n'importe quel club passe encore, mais cela t'étonne t'il vraiment venant du real, qui vire le pourvoyeur d'un titre attendu depuis une décennie et présente une équipe de feu tactiquement mais mal gérée physiquement ?
En même temps le Real quoi... Comme le dit Rhabvp: ils peuvent brûler aujourd'hui ce qu'ils ont divinisé hier, alors Benitez qui fait office de semi bouche trou ça n'est même pas une surprise. Quand à Zidane en sauveur, je ris doucement, je serai le premier à retourner ma veste dans 10 ans si il s'avère être l'un des plus grands entraîneur de sa génération mais en attendant lui filer les clés du Real c'est comme demander à un mec qui vient d'avoir son permis d'être pilote numéro 1 chez Ferarri.
fuoriclasse Niveau : DHR
Au moins deux points communs unissent rivaldo et zidane; un jeu élégant et technique largement au-dessus de la moyenne et une certaine difficulté à émettre un discours intelligent et/ou pertinent devant un micro.
Guardiola était un entraîneur dans l'âme, même au temps où il jouait; il aimait apprendre, observer, engranger des données, dans le but de pouvoir concocter plus tard, depuis un banc de touche, un cocktail détonnant par l'ajout d'une touche de créativité personnelle.
Jamais eu l'impression que zizou était fait de la même pâte que le médian espagnol.
Rhabcp & Okcyd,

Au regard de ce que fut longtemps l'esprit singulier de ce club, du madridisme : tout cela est navrant tout de même. Le Real "club d'argent (ou du pouvoir, autre légende urbaine)", c'est-à-dire ce vers quoi désormais il tend à se résumer : c'est assez récent dans leur Histoire.

Les analyses les plus punchy que j'aie pu lire sur la gestion de Perez ont d'ailleurs toujours eu ce point pour dénominateur commun : mise à mort du madridisme, de ses mécanismes de défense farouches (vestiaire et socios), pour qu'à terme Perez puisse vraiment faire de ce club sa chose ; stratégie de la terre brûlée et du tabula rasa, l'institution Real étant par nature encombrante pour les affaires de l'entrepreneur Perez..

Et ce-faisant : sacré cadeau empoisonné pour Benitez, qui ne mérite pas ça..
Si benitez saute après la conférence de presse de ce soir, Perez aura vraiment montré une fois de plus qu'il n'a rien compris et qu'il gère l'un des plus grands clubs du monde comme un gamin capricieux. Et qu'on arrête avec Zidane, soit disant futur grand coach en puissance, qui n'a jamais eu, au delà du leader technique et charismatique, l'âme d'un patron de vestiaire. Je serai le premier à m'excuser en cas de bons résultats, mais je suis sûr et certain que dès qu'il aura sa chance, il se plantera en beauté. Si tous les anciens grands joueurs devenaient de grands entraineurs, ca se saurait.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
11 8