1. //
  2. //
  3. // Marseille-Lorient (2-0)

Ripoll fustige le niveau de ses joueurs

Modififié
0 3
Pas content, le Sylvain.

Défait 2-0 au Vélodrome par l'Olympique de Marseille, Lorient a réalisé un match très très moyen. Habitués à produire du beau jeu, les Lorientais ont été inexistants dans ce domaine en première mi-temps.

Une prestation que n'a pas du tout appréciée l'entraîneur Sylvain Ripoll : « Je suis très en colère par ce que j'ai vu ce soir, une première période indigne de la Ligue 1, d'une extrême faiblesse de notre part. Je suis en colère après nous-mêmes, on n'a pas le droit de produire quelque chose comme ça, on a le droit de faire des erreurs, de se tromper, mais pas de mettre une intensité à peine valable pour un match amical. On n'a pas attaqué, on n'a pas bien défendu, on n'a quasiment rien fait. »


Avec cette défaite, Lorient confirme son mauvais début de saison et pointe désormais à la dernière place du classement de Ligue 1 avec zéro point en trois rencontres. Inquiet, Sylvain Ripoll attend une réaction de la part de ses joueurs : « Sortir d'un match comme ce soir et ne pas se montrer inquiet, c'est proche de l'inconscience ! Les choses sont très claires au moins : si on n'augmente pas au moins de trois étages le niveau, on va au devant de grosses désillusions. À nous de montrer que ce n'est pas notre vrai visage. »

Et quoi de mieux pour se relancer que de recevoir au prochain match le promu Nancy, qui galère lui aussi en ce début de saison avec zéro point et zéro but inscrit en deux rencontres.

  • Résultats et classement de Ligue 1

    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici SO
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Il n'a pas forcement tord, en revanche pointer du doigt les joueurs c'est un peu se dédouaner de ses propres erreurs. Jusqu'à preuve du contraire c'est lui le coach. Si un joueur glande sur le terrain il n'est pas interdit de le sortir et ce même au bout d'un quart d'heure de jeu.
    Si les joueurs se touchent la nouille pendant les entrainements et regardent les mouettes passer c'est sa responsabilité qui est engagée.
    Si les schémas de jeu sont foireux que les défenseurs baillent aux corneilles sur les coup de pieds arrêtes, si les attaquants envoient des frappes de minimes c'est de sa faute.
    Ce n'est pas forcement juste, mais c'est le métier de coach.
    RobbieKPai Niveau : DHR
    Message posté par vico
    Il n'a pas forcement tord, en revanche pointer du doigt les joueurs c'est un peu se dédouaner de ses propres erreurs. Jusqu'à preuve du contraire c'est lui le coach. Si un joueur glande sur le terrain il n'est pas interdit de le sortir et ce même au bout d'un quart d'heure de jeu.
    Si les joueurs se touchent la nouille pendant les entrainements et regardent les mouettes passer c'est sa responsabilité qui est engagée.
    Si les schémas de jeu sont foireux que les défenseurs baillent aux corneilles sur les coup de pieds arrêtes, si les attaquants envoient des frappes de minimes c'est de sa faute.
    Ce n'est pas forcement juste, mais c'est le métier de coach.


    Et si tu as 10 joueurs sur 11 qui se touchent tu fais comment pour les sortir?

    Ce bas de tableau de ligue 1 ressemble de plus en plus à celui de la Jupiler League ou de la Scottish Premier League, ça craint.
    Surtout que vu le niveau de jeu abyssal de son équipe, le coach est clairement pas à épargner. Il faut qu'il se remette en question, sinon il va vite sauter.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    0 3