En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. // Demi-finales
  3. // Allemagne/Italie

RIP le catenaccio italien

Associé depuis de longues années à l’équipe d’Italie et aux clubs italiens, le désormais célèbre « catenaccio italien » a été aboli une bonne fois pour toutes par Cesare Prandelli. Mais est-il vraiment aussi facile de rompre avec ses traditions ?

Modififié
C’est Gigi Buffon, lui-même, qui le dit. « Nous reculons lorsque nous menons au score ? Oui, mais il est difficile d’effacer en deux ans les habitudes du passé » , assurait le portier de la Nazionale après le match nul 1-1 contre la Croatie. L’Italie venait alors de concéder deux nuls 1-1, en ayant ouvert le score les deux fois. Depuis, l’Italie n’a plus encaissé le moindre but et s’est hissé jusqu’en demi-finale de l’Euro, qu’elle disputera ce soir contre l’Allemagne. Or, si l’équipe d’Italie conserve en elle ses racines, à savoir une défense robuste (la deuxième meilleure de l’Euro derrière l’Espagne), force est de constater que la mentalité a évolué. Désormais, la Squadra fait le jeu, attaque, crée des choses, et peu importe si l’adversaire en face s’appelle Espagne, Irlande ou Angleterre. D’ailleurs, il est intéressant de voir que l’Italie joue souvent au niveau de son adversaire. Face à l’Espagne et l’Angleterre, elle a offert deux magnifiques prestations. Face à la Croatie et l’Irlande, c’était beaucoup plus laborieux. Dans tous les cas, il semble loin le temps où la Nazionale se braquait devant sa surface, en attendant l’adversaire. Oui : Cesare Prandelli a renoncé au catenaccio, au profit d’un jeu inspiré, selon son propre aveu, de celui du FC Barcelone. Si l’Italie n’est pas encore une machine à marquer des buts (4 seulement depuis le début de la compétition), il faut admettre que lors de cet Euro, ses matches ont souvent été les plus agréables à regarder. Qui l’eut cru ?

Victoire à l’italienne

Le catenaccio, donc. Un beau bébé made in Italy, dont la Nazionale et les clubs italiens continuent de porter la réputation sur leurs épaules. Et cette réputation est coriace. Quand une équipe gagne 1-0, comme Chelsea en Ligue des champions contre le Barça, on parle sans vergogne d’une « victoire à l’italienne  » . Si un club italien a, pour sa part, le malheur de faire 0-0, alors là, on prend des couches et des couches de catenaccio, de bus devant les cages, de 10 joueurs derrière, etc. Mais depuis l’arrivée de Prandelli, la musique a changé. Après le 0-0 contre l’Angleterre, l’Italie a reçu les louanges de la presse du monde entier, tandis que les Three Lions, eux, ont été quelque peu raillés pour leur stratégie totalement défensive. Le monde à l’envers. Pourtant, et tout le monde ne le sait pas, malgré son nom italianisant, le catenaccio n’a pas été inventé en Italie. Non, non. Les origines de ce système de jeu se trouvent en Suisse, dans les années 30. À l’époque, un certain Karl Rappan, entraîneur autrichien du Servette de Genève, a l’idée de modifier son schéma tactique.

Dans ce que l’on appelait à l’époque le « système » , un schéma de jeu en 3-2-2-3 instauré par l’Anglais Herbert Chapman, les trois défenseurs (deux ailiers et un stoppeur) étaient impliqués sur du marquage individuel. Rappan a alors l’idée d’enlever un milieu de terrain, pour le faire reculer derrière la ligne des défenseurs, le rendant libre (d’où le mot « libéro » ) de tout marquage fixe. Le libéro pouvait alors servir à doubler le marquage ou à récupérer des ballons perdus par les coéquipiers de l’arrière-garde. Promu sélectionneur de l’équipe de Suisse, Rappan se présente avec ce système de jeu au Mondial 1938 en France. Ce schéma, alors rebaptisé « verrou » , lui permet d’éliminer l’Allemagne et d’arriver jusqu’en quarts de finale, où la Suisse est éliminée par la Hongrie de Sarosi et Zsengeller, future finaliste. Fin du catenaccio suisse. Mais l’Italie, vainqueur de la compétition, a pris des notes.

Nereo, Helenio, Cesare et Giovanni

1946. La Guerre vient de se terminer et le football recommence petit à petit. Un certain Nereo Rocco, nouvel entraîneur de la Triestina, va remettre au gout du jour le catenaccio, avec une formation en 1-3-3-3, voire en 1-4-4-1. Avec ce schéma, Rocco réussit à mener la très modeste Triestina à la deuxième place du championnat d’Italie, avec 42 buts encaissés en 40 journées, ce qui en fait la deuxième meilleure défense derrière l’invincible Torino de Valentino Mazzola. Après un passage à Padova, Rocco atterit finalement sur le banc du Milan AC en 1961. Il y restera jusqu’en 1974, avec, entre temps, une parenthèse de quatre ans au Torino. Mais c’est bien à Milan que Rocco impose le catenaccio, ce qui lui permet de remporter deux Scudetti, deux Ligues des Champions, une Coupe intercontinentale et une Coupe des Coupes. Face aux succès de Rocco et de son Milan AC, le nouvel entraîneur de l’Inter, Helenio Herrera, va réagir. La catenaccio, ça marche ? Bah alors, faisons du catenaccio.

L’Inter de Herrera va être le plus « bel » interprète du catenaccio. Des victoires dégueulasses 1-0, peu voire pas de spectacle, une défense à quatre avec un libero plus un milieu de terrain défensif (souvent Suarez) et un jeu souvent fait de longs ballons pour sauter le milieu de terrain adverse. Mais le pire, c’est que cela marche. De fait, entre 1962 et 1966, l’Inter remporte trois fois le titre national, deux fois la C1 et deux fois la Coupe intercontinentale. Drôle : le cycle de la grande Inter, maîtresse du catenaccio, s’est achevé lors de la finale de la C1 1967, face à un Celtic Glasgow qui proposait alors un football total, instauré à partir de 1965 par l’Ajax de Jack Reynolds. Depuis, certaines équipes italiennes, comme la Nazionale de Cesare Maldini ou même celle de Giovanni Trapattoni, n’ont pas hésité à reproposer le bon vieux catenaccio. Aujourd’hui, Prandelli veut rompre avec cette tradition. Et il le fait plutôt bien. Bon, après, si ce soir, face à Gómez, Podolski, Reus, Müller et Klose, le sélectionneur veut faire honneur aux traditions historiques, personne dans la Botte n’y verra d’inconvénient, hein…

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:47 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC Hier à 14:52 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
il y a 2 heures Rafael Márquez reprend l'entraînement 4 il y a 2 heures Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 1 Hier à 17:08 Un joueur assassiné à l'entraînement 21
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 16:02 Lyon-Duchère : club recherche supporters 15 Hier à 14:11 Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 Hier à 11:51 Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 19
dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34 lundi 28 août Quand Lukaku dessine la nouvelle mascotte des Diables 16
À lire ensuite
Top 12 : Allemands d'Italie