1. // Equipe d'Angleterre

Rio Ferdinand, sinon qui ?

John Terry destitué du brassard de la sélection suite au scandale du “Terrygate”, l'Angleterre s'est - a priori, rien d'officiel - trouvé un nouveau captain en la personne de Rio Ferdinand. Ok, mais si le Diable Rouge venait à choper une méningite ou à faire le con, quelles seraient les autres options ? Passage en revue des candidats potentiels...

Modififié
0 0
Rio Ferdinand : L'élu


En tant que vice capitaine-officiel de la sélection, c'est en toute logique que le défenseur central de Manchester United devrait hériter du brassard laissé vacant par John Terry. Fabio Capello, sans le confirmer officiellement, avait d'ailleurs rapidement étayé cette thèse : « Quand j'ai choisi John Terry comme capitaine, j'ai aussi nommé un vice-capitaine ainsi qu'un troisième choix. Il n'y a aucune raison pour que je change d'avis » . Autre argument en sa faveur, il occupe déjà cette fonction chez les Red Devils, lorsque Giggs et Gary Neville ne sont pas sur le pré. Sauf que Ferdinand passe actuellement plus de temps à l'infirmerie que sur le terrain, et qu'en cas de défaillance, ou pire, de forfait de celui-ci pour la Coupe du Monde, le Mister transalpin se verrait contraint de nommer un troisième capitaine en moins de six mois. Ce qui, quand on ambitionne le titre mondial, fait un peu désordre. Et gentiment, on se propose d'aider Fabio dans cette éventualité...

Steven Gerrard


C'était lui le vice capitaine de la sélection, toujours derrière Terry, lorsque les Three Lions étaient drivés par McClaren. Il est donc descendu d'un cran dans la hiérarchie des capitaines potentiels. Pourtant, on peut dire que le Scouser est roué aux toasts d'avant-match et rompu aux échanges de fanions, lui qui porte le brassard de son club depuis qu'il a 23 ans. Surtout, il possède en club une aura auprès de ses coéquipiers et un sens de la dévotion qui font de lui un leader exemplaire sur le pré. A trente ans, Stevie G semble suffisamment mûr pour guider l'équipe nationale vers les sommets, même si lui non plus n'a pas toujours été irréprochable en dehors du terrain (cf l'affaire de la bastonnade du DJ). Il peut aussi payer l'embouteillage qui sévit dans l'entrejeu de la sélection anglaise, où l'on ne compte plus le nombre de milieux de classe internationale (Barry, Carrick, Beckham, Lampard etc.).


Crédibilité : 90%


Probabilité : 60%

[page]
Frank Lampard


Là encore, l'archi concurrence qui règne au sein du midfield des Three Lions pourrait avoir raison de lui. S'il fera à coup sûr partie des 23 qui iront en Afrique du Sud, rien ne dit que le métronome de Chelsea, qui va tout de même sur ses 32 ans, disputera tous les matchs dans leur intégralité. Car être capitaine, c'est avant tout assumer un statut de titulaire indiscutable et indiscuté. S'il est un leader naturel des Blues, il n'en est que le capitaine intermittent, lorsque Terry est blessé ou suspendu. Ceci étant, il est de tous les candidats celui qui fait le moins parler de lui hors du rectangle vert.


Crédibilité : 60%


Probabilité : 30%

Wayne Rooney


C'est la grosse cote. Mais quand on y réfléchit, Wayne Rooney a franchi un cap cette saison, c'est une évidence. Celui que l'on surnommait autrefois “Wazza” a atteint la maturité, et ne risque plus le carton rouge à chaque duel. Assagi, il est de plus le seul joueur de classe planétaire parmi les attaquants dont dispose Capello. Un statut qui lui confère donc une place de titulaire assurée. Avec un capital confiance au firmament et un goût pour l'effort plus que développé, le leader d'attaque de l'équipe nationale pourrait bien, à 24 ans, en devenir le leader tout court.


Crédibilité : 60%


Probabilité : 20%

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0