Rim'K : « Si Zidane avait vu le jour à Vitry, j'aurais été son agent »

Entre deux concerts de sa nouvelle tournée, l'ancien patron du 113, Rim-K, a pris le temps de sortir ses plus belles rimes pour parler de son PSG, du clasico, de Zidane, de Jérémy Ménez et même de son pied gauche. Une prince de la Ville lumière.

Modififié
356 35
Pourquoi es-tu venu au Parc, plus jeune ?

Tu vas rire, mais mon premier match au Parc, c'était pour voir le Matra Racing [rires]. Par la suite, j'ai vite choisi mon camp. Ce que j'aimais dans ce stade, c'était l'ambiance. C'est le club de la capitale quand même. Mineur, je n'y allais pas, ou rarement. Ensuite, j'ai suivi tous mes cousins qui étaient de Saint-Denis qui passaient leurs matchs à Auteuil. Ils m'ont traîné dans cette ambiance et j'ai kiffé. Je me suis abonné dans la foulée, en Auteuil Bleu, juste au-dessus des Karsud. Et là, j'ai rongé mon frein car j'ai tout connu. Moi, Christian, je l'ai vu rater tous ses buts. J'ai subi Igor Yanovski. Si j'avais pu le tuer de mes mains, lui. Alors quand je vois l'équipe aujourd'hui, ça me fait mal cœur de voir cette ambiance...

Pourquoi Auteuil ?

Quand t'es un vrai amateur de football, l'ambiance de la télévision te casse vite les couilles. Il me fallait l'emprise de la foule sur le match. Et pour ça, le virage Auteuil était magique. Avec mes potes, on venait de Vitry, on aurait aimé supporter un club du 94, mais il n'y avait que Créteil qui squattait la D2. On y allait juste pour voir Sammy Traoré.

C'était ton poulain ?

Sammy, c'est un mec de chez nous. Un gars des quartiers. Il n'avait pas de technique, mais un gros mental. Quand il a signé au PSG, il a ramené un état d'esprit de combattant alors qu'il n'y avait que des chiffes molles dans ce club. Dès qu'il y avait une embrouille, il était là. Tu pouvais compter sur lui sur le terrain. Après ouais, il n'avait pas la dégaine d'un Thiago Silva.

Ça t'a emmerdé, le Plan Leproux ?

Depuis Leproux, l'ambiance est pétée. C'est morose. Les ultras représentaient l'ADN du club. Pour la plupart, ils étaient abonnés depuis plusieurs décennies. L'histoire d'un club s'écrit aussi dans ses tribunes. Sans eux, tu mets à mal l'éthique du club. Pour virer une centaine de fachos, on a foutu en l'air vingt ans d'histoire. On a viré des mecs qui avaient donné bien plus que de leur temps pour le PSG. Des mecs qui allaient partout pour suivre le club. On aurait dû éradiquer Boulogne, c'est tout.

Toi qui es d'origine maghrébine, ça ne t'a jamais dérangé que ton club soit également supporté par une certaine frange nationaliste ?

Ça m'énervait, mais c'était la réalité. On assistait parfois à des trucs de fous au Parc. Je me souviens d'un match organisé en marge d'une manifestation contre le racisme sous le slogan « stand up, speak up » avec Thierry Henry en tête d'affiche. Au Parc, on recevait Lens et les Parisiens jouaient alors avec un maillot spécial en blanc et les Lensois en noir. À Boulogne, ils avaient sorti une banderole « Allez les blancs » . C'était malsain, mais personne ne disait rien. Auteuil, c'était mélangé, ça me faisait penser aux concerts du 113.

Tu supportes toujours le club ?

Oui parce que ça reste mon club. Mais je m'y reconnais de moins en moins. Et l'absence des Ultras y joue beaucoup. A la place, on a un public qui n'a aucune connaissance du football, le public siffle à la pause et fait une ola dix minutes après. Il n'y a plus d'engouement spontané. Pour la première fois, je ne me suis pas abonné alors qu'avant, je pouvais m'embrouiller pour un match du PSG. Ça me frustre d'avoir vu défiler tant de joueurs en bois et ne pas pouvoir en profiter comme avant alors que pour la première fois, on a une équipe All Star.

« À l'inverse, je détestais Pierre Ducrocq. Boulogne le suçait à tous les matchs alors qu'il était bidon »

Quel joueur t'a fait rêver ?

Ronaldinho. Pour lui, je venais dès l'ouverture des portes au stade. C'était un magicien. Je suis triste que les Qataris n'aient pas essayé de le faire revenir. Il avait une telle classe. J'adorais son côté football festif. C'était un môme qui jouait. À l'inverse, je détestais Pierre Ducrocq. Boulogne le suçait à tous les matchs alors qu'il était bidon, ça me donnait encore plus envie de le détester [rires].

Le clasico, ça représente quoi pour toi ?

À la base, c'est un match comme un autre et on a inventé une rivalité. Et comme on est des bonshommes, on est rentrés dans le jeu de la surenchère alors que c'est un club comme un autre. Je suis obligé de répondre aux Marseillais tellement ils me cassent les couilles. À chaque clasico, j'ai des mecs dont je n'ai plus de nouvelles depuis six mois qui retrouvent mon numéro pour faire les beaux avec des SMS. Ils font les malins et ça rend fou. Si tu perds, c'est une sale journée qui t'attend le lendemain. J'ai l'impression que les Marseillais en font plus une grosse affaire que nous. C'est beaucoup plus important pour eux. Surtout aujourd'hui avec le Qatar. On ne parle que de nous et je sens que ça énerve.

Ton meilleur souvenir du clasico.

Le match où Ronnie s'amuse avec toute la défense de l'OM au Vélodrome. Il fait de Van Buyten ce qu'il veut et on gagne 3/0. J'étais sur un nuage, car je ne m'attendais pas à une telle démonstration. J'adorais sa spontanéité...

Un peu comme Jérémy Ménez, non ?

Ménez, c'est mon gars. Il vient de chez nous. C'est un ami. Il apporte beaucoup au club, mais on interprète très mal son attitude. C'est un gagnant, il se bat tout le temps. C'est dommage que les médias ne mettent pas en avant cet état d'esprit. Ça me fait de la peine pour lui, car c'est immérité. Certes, il est parfois sanguin, mais c'est normal, il tient ça de Vitry.

Tu lui demandes des maillots de joueurs, genre Zlatan ?

J'ai 34 piges, ça fait un peu adolescent [rires]. J'ai déjà un maillot de Zizou, signé de sa main. Celui du centenaire du Real. Le noir. Je peux mourir tranquille, même si c'est un Marseillais, Zizou. Si Zidane avait vu le jour à Vitry, j'aurais été son agent.

Tu vois le PSG champion ?

Oui, mais ils vont trimer et avoir du mal. Les Qataris sont trop pressés, ils veulent tout, tout de suite. En France, c'est compliqué. En plus, ils sortent les biffetons. Quand tu vois que Lucas Moura, que personne ne connaît, soyons honnêtes, a coûté 43 millions, tu te poses des questions. Et pendant le prochain mercato, même s'ils sont premiers en Ligue 1, je sais qu'ils ne pourront pas s’empêcher d'acheter d'autres joueurs. Après, on a un tel groupe qu'on ne peut qu'être champion.

Tu aurais pu devenir footballeur ?

Je n'étais pas très bon et je l'ai su très vite. J'avais la technique, gaucher en plus, mais niveau cardio, j'étais zéro. Au bout de dix minutes, j'étais rouge et à deux doigts de clamser. Je n'ai pas insisté. Surtout qu'on se moquait de moi quand j'étais en sueur après trois dribbles.

Propos recueillis par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

PenoIndirect Niveau : Loisir
Magie du journalisme.A lire l'interview on croirait presque qu'il est capable de formuler une phrase entière sans l'aide de son dictionnaire des rimes.
oxmo puccino qui aime Sakho, parceque il se "reconnait" en lui, Rim k qui kiffe Sammy Traore parceque qu'il lui ressemble, et qui trouve que Ducroq est bidon parceque en gros il est blanc.... de lire ca dans sofoot,cela me donne la nausee.. et m'aide a mieux comprendre la societe francaise... malheureusement. au fait, le plan leproux mon pote Rim K, dois je te le rappeler a fait suite au meurtre d'un supporter de la tribunne boulogne tabasse a mort pas des mecs d'auteuils, toutes ces interviews sont des torchons, ces mecs la entretiennent la haine. Vive le PSG, Vive Boulogne- les seuls vrais fans du PSG
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Chantome75


Ah ouais et Menez, il est quoi, jaune peut etre?

" vive Boulogne " toi par contre on sait vite de quel coté tu penches
ben Rim K lui a le droit de dire que Auteuil c'est bien non?, c'est sur, moi je suis pas rappeur, mais bon, boulogne c'etait bien quand meme tu trouves pas?... pour ce qui est de pencher, je penche du cote de de la France ca c'est sur mais d'aucun autre cote
cette interview me donne la gerbe.
Me suis cassé d'Auteuil à cause de gogoles comme Rim-K. Boulogne est pas innocent, mais c'est bien à cause de types comme lui que le parc est mort
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
J'aime beaucoup Rim-K, mais son "Il fallait virer Boulogne c'est tout", c'est pas très objectif de sa part, et c'est sûrement un peu faux...
C'est moi où à chaque fois qu'un rappeur est interviewé, y'a un mec pour mettre en commentaire "magie du journalisme, on croirait qu'il sait faire des phrases correctes" ? Alala le rap ne sera jamais entièrement respecté en France comme un art à part entière...

@Chantome75
L'interview te donne la nausée ? Moi ce sont tes propos qui me donnent la gerbe !
corinthians Niveau : DHR
En gros, pour avoir un gros mental sur le terrain, faut etre né à Vitry, ben dis moi ils doivent avoir une sacrée équipe Vitry S/ Seine .....
Nous vendre Sammy Traoré comme un mec qu'à fait du bien au PSG en son temps et Lucas Moura comme un sombre inconnu .... Subjectivité quand tu nous tiens !!
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Non je suis d'accord, quand il dit qu'il fallait virer Boulogne c'est assez radical, y'avait des abrutis des deux cotés mais bon, moi aussi ça me donne la gerbe de voir l'ambiance qu'il y a aujourd'hui au Parc des Princes, je prenais plus de plaisir à aller voir un Psg-St Etienne avec une équipe de plouc sur le terrain qu'à aller voir Ibra maintenant

Après ce que je comprend pas c'est ton accusation claire de racisme anti blanc dans cette interview, mais Menez il est bien français et blanc non, donc je vois pas le rapport, il aime pas Ducroq c'est bien son droit lol
Allez quoi on va pas s'y remettre, on est tous pour Paris, une ville, une région, un club, One Love <3

Et je vois pas ce que "la France" vient faire la dedans ...
On croisait Karim, sa moustache, son spliff, son cuir et son regard vide à la porte d'Auteuil dans les 90'...
Il ne va plus au stade mais avez-vous vu la puissance de la poussée de son bide?!
" s'engraisse-clan" :)
je parle de la France car on semblait sous entendre ("on sait de quel cote tu penches") que j'avais autres choses en tete. La France c'est paris (meme couleurs) et paris c'est la France... voila ma logique c'est tout. pour Menez c'est simple c'est son cote 94 qu'il aime bien. apres moi je suis pas la pour critiquer, je suis d'accord tous derriere paris, mais je vais vous poser une question : a lire cet article ai-je le droit de dire que ce Rim k prefere voir des banlieusards de preferences d'origine etrangere jouer a paris? cela semble etre un fait non discutable. si vos arguments sont juste de dire que je suis de boulogne et que je suis donc Facho et raciste cela s'appele "reductio ad hitlerum" et effectivement le debat s'arrete la
HriStoichkov8 Niveau : DHR
il n'y avait pas une photo autre que celle où il se fait arrêter par la police?
Pour tempérer l'ardeurs des commentaires à l'égard de de Chantome75, il est évident que Rim-K donne sa préférence aux joueurs estampillés "quartier".
Une fois que l'on a admis cela, est-il possible d'admettre que Chantome75 préfère les joueurs estampillés "français" sans automatiquement passer pour un fasciste?

Au passage, pour m'être retrouvé par hasard à un concert de Rim-K aux parc des exposé du Bourget, une partie de la salle scandait nique le France, vive la Palestine; des modèles de patriotisme bien entendu.

J'attends les moins des bien pensants de pied ferme.
Il dit qu'il transpire au bout de 3 dribbles.
On peut pas dire qu'il transpire (d'intelligence) au bout de 3 phrases.

Ouai gros.
ce qui est regrettable, c'est que la rédaction de sofoot, fascinée comme beaucoup de jeunes bourgeois par le rap, participe à cet amalgame entre "populaire" et "culture de cité" (et si je critique c'est justement parce que j'apprécie le journal).
Je me souviens que dans les 90s, c'est bien Boulogne qui chantait à Auteuil, alors principalement peuplé de portugais et de jeunes de classes moyennes-supérieures, "nous supporters, vous sales bourgeois".
Qu'on s'entende bien, loin de moi l'idée de soutenir d'un côté les "quartiers" et de critiquer de l'autre les "français" (???!!??) Ma remarque avait justement pour but de démontrer qu'utiliser les mêmes arguments stupides d'un côté ou de l'autre ça ne mène à rien. Donc, pour le côté "bien-pensance", quel est l'intérêt de la remarque de Chantome75 si c'est pour user du même type d'argumentation ? Je m'interroge. On tourne en rond en pensant comme ça, on est tous pour le même club. Après on peut tout à fait revendiquer préférer tel ou tel type de joueur selon nos origines et éducations respectives sans pour autant dénigrer l'autre. Unity
Y'en a qui arrive toujours incrusté le conflit israelo-palestinien dans les coms trop fort !
@JujuLine79
je rends hommage à ton pacifisme, mais je ne pense pas que les deux opinions soient comparables : soutenir un joueur local ou national c'est du patriotisme ou de l'esprit de clocher, et c'est selon moi plus sain que défendre des personnes pour leurs origines étrangères (ce qui revient à du communautarisme). Ducrocq n'était pas apprécié pour ses origines ethniques, mais parce qu'il était l'un des rares joueurs formés au club.
putain le mec taille Christian, Yanovski, Ducrocq, mais il vient défendre Traoré "parce que c'est un gars de chez lui"???!!!!!! C'est pas très objectif ca...
Mais que je sache je n'ai pas souvenir d'avoir lu dans l'interview (ou pas compris peut être va savoir?) que Rim-K soutenais les joueurs "étrangers".
Il dit qu'il n'aimait pas Pierre Ducrocq parce qu'il le trouvait d'une part, je cite, "Bidon", sous entendu sportivement - cet argument est recevable et il a le droit de le penser - et d'autre part - et c'est là que c'est moins glorieux- parce que la Tribune Boulogne "le suçait" (hum).
Pour résumer,
le fait d'embrayer direct après l'article sur la guerre fratricide inter-tribunes (genre "Vive Boulogne les seuls vrais supporters du PSG", j'hallucine), ça revient encore et toujours à la bonne vielle rengaine de savoir lequel des deux à la plus grosse, ça n'est pas une remarque que je trouve très appropriée.
Dans le contexte actuel, ou tous autant que nous sommes, nous regrettons notre ancien Parc des Princes, la mise en place du plan Leproux, ben je me dis que le retour des choses à la normale et d'une ambiance digne de notre histoire, de notre club, bah c'est pas pour demain ...
Si on pouvais éviter de politiser à outrance et se recentrer sur le jeu, supporter tous ensemble notre équipe ... enfin je rêve là ...

Sinon je supporte Paris, et par extension, je vous aime tous, les gars. Peace
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
356 35