Rien ne va plus à Tottenham

0 0
Le quartier du nord de Londres, Tottenham, est en proie à de violentes manifestations depuis samedi soir. Des émeutes violentes, dont l'origine est le décès d'un homme de 29 ans jeudi dernier, tué par la police qui tentait de l'arrêter. Depuis Londres s'embrase gentiment.

Hier soir c'est le siège du club des Spurs, White Hart Lane qui a été victime d'attaques. Daniel Levy, propriétaire du club, a tenu à s'exprimer dans un communiqué officiel sur le site internet du club : « Nous sommes un employeur majeur du quartier, nous sommes tristes, aujourd'hui, des évènements qui s'y passent. Nous sommes évidemment concernés par les gens qui habitent le quartier et les effets que ce genre d'incidents peuvent avoir dans la communauté locale (...) Nous espérons que le calme et l'ordre reviennent le plus vite possible afin de retrouver l'esprit paisible de la communauté de Tottenham » .

Étonnant ou pas ? C'est à la billetterie du stade que les vandales se sont pris, sûrement pressés de voir si Luka Modrić débutera bien contre Everton samedi prochain.

MeS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0