Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Livre de la semaine

"Rien de plus précieux que le repos"



« Rien de plus précieux que le repos » - Yamina Benahmed Daho - Hélium - 96 pages


Comme la plupart des historiens, vous devez penser que notre foot a été inventé en 1863 par quelques « colleges » de la bonne société britannique, en grande partie sur les bases du « dribbling game » de Cambridge, interdisant l'usage des mains et des coups de pied dans les tibias, avec pour louable intention d'offrir aux jeunes étudiants un espace maitrisé pour le défoulement de leurs pulsions adolescentes ? Et comme nous donc, vous ne connaissiez pas la tragique épopée du « chouball » bricolé par une bande d'esclaves du Mississipi.

Certes, le parti-pris de la jeune écrivaine Yamina Benahmed Daho peut sembler un tantinet « politiquement correct » , en ce sens que chercher à faire se rencontrer la mémoire de l'esclavage et la fonction ambivalente, émancipatrice et stigmatisante, du football dans nos sociétés actuelles aura sûrement de quoi faire ricaner les plus cyniques des lecteurs.

Toutefois, après la polémique sur les quotas et les obsessions de Laurent Blanc concernant les noirs athlétiques, il n'est pas inutile de rappeler d'une manière ou d'une autre - et la fiction de Yamina B.Daho ne se révèle pas la moins plaisante - comment les africains se retrouvèrent aux « Amériques » . Et surtout comment leurs « capacités physiques » déterminèrent dés le départ leur place et leur « utilité » .

De ce point de vue le jeu qu'est, et reste, le football fut autant un échappatoire, une démonstration par l'excellence de l'égalité potentielle, qu'une malédiction, du rôle de bête de somme à celui de bête de foire, toujours pour le bonheur des mêmes porte-monnaies. Et si « l'espérance est le songe d'un homme éveillé » selon Aristote (c'est la période du bac philo après tout), la beauté du foot se concentre après tout dans sa capacité à s'interroger sur le destin humain que sa triste réalité n'en laisse apercevoir.

Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 10
Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 9
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom