Ricky Álvarez, une beauté dans le coma

Perdu au milieu d'un profond dilemme contractuel entre l'Inter, Sunderland, la FIFA et peut-être bientôt Porto, Ricky Álvarez et son pied gauche voluptueux ressemblent de plus en plus à une beauté plongée dans le coma…

Juin 2011. Dans son bureau prestigieux du centre élégant de Milan, on imagine aisément Massimo Moratti prendre le temps d'observer la vidéo qu'on vient de lui faire parvenir : « Ricky Álvarez, Vélez Sársfield. » Les images défilent, et le Presidente se laisse charmer par un pied gauche aguicheur, une conduite de balle sensuelle et un toucher désinvolte. La beauté n'est pas encore maîtrisée ni disciplinée, elle est plutôt rebelle, gauche, presque maladroite. Mais cette façon de conduire le ballon ne ment pas : elle laisse assurément entrevoir une promesse d'amour à l'argentine. Entre deux signatures de contrats pétroliers, on devine l'imaginaire du président nerazzurro. Ricardo Álvarez est argentin. Gaucher. Milieu créateur. Il porte le prénom et l'allure de Kaká. Il fait croire à la surprise de Pastore. Il est capable d'inventer dans l'axe et de déborder sur le côté. Il vient de remporter le titre de champion d'Argentine. Et il joue pour une douce contrée nommée Vélez Sársfield, un nom qui s'articule en chuchotant.

Un an après le triplé et deux semaines après l'arrivée de Gian Piero Gasperini, l'Inter n'est ni grande ni folle, et Moratti a besoin de respirer un air recobesque. Si l'Inter doit vendre – et elle vendra – et ne peut acheter de grand nom, il faut faire des paris. Faisant confiance à sa faiblesse pour les pieds plus esthétiques qu'efficaces, ces organes agréablement talentueux, Moratti fonce. Et tant mieux si le reste de l'Europe refuse de s'aligner sur cette offre de onze millions d'euros. Ricky Maravilla est présenté comme une réplique argentine de Kaká et lorsqu'Álvarez place son premier double contact à San Siro, la place milanaise croit admirer une princesse prenant un café en legging. Un geste facile pour une beauté insolente.

De Trabzonspor à Sunderland


Mais dans une Inter où il a pourtant de la place pour séduire, les preuves d'amour se font rares. Un premier but qui attendra près de six mois, une étincelle contre Trabzonspor – c'est presque du mauvais goût –, puis une autre contre Lecce, et c'est tout. Après une première saison d'adaptation, Álvarez commence la deuxième comme s'il avait besoin de confirmer la déception. De beaux déhanchés provinciaux face au Chievo ou à Catane, sans plus. Des feintes de frappe sans la frappe qui suit, aussi. Et des cheveux qui s'arrachent en tribunes, par dépit. Pourtant, le talent de Ricky Álvarez n'est ni une femme trop maquillée ni une beauté qui se laisse aller. Il est bien plus mystérieux, torturé, insaisissable. Le pied gauche d'Álvarez ressemble alors plutôt à une princesse endormie que personne n'arrive à réveiller. Jusqu'au 24 février 2013.

Ce soir-là, dans le froid hivernal du Nord de l'Italie, un crapaud vient embrasser la princesse : Ezequiel Schelotto marque dans le derby. Inspiré, Álvarez retrouve des couleurs et offre enfin la lumière du jour à sa semelle gauche. Entre mars et mai 2013, l'Argentin marque 7 buts. La saison suivante, lorsque Walter Mazzarri et ses boutons de manchette s'installent en Lombardie, c'est Álvarez qu'il choisit pour faire office de « Hamšík du 3-5-2 » . Après une passe décisive pour Icardi contre la Juve à San Siro, tout le monde y croit. Mais cette Inter privilégie le bloc au mouvement, et Álvarez devient – aux côtés de Palacio – une lueur de créativité au milieu d'un désert compact de jeu. Seul moteur des relances milanaises, l'Argentin signe un bilan de 4 buts et 8 passes décisives. Assez pour faire croire à l'Argentine qu'il pourra débloquer une rencontre fermée du Mondial brésilien, mais insuffisant pour faire rêver Moratti, qui voit de loin son fantasme s'éteindre. Pour relancer le charme, l'Argentin est envoyé en prêt en Angleterre. Là-bas, dans le Nord, les atouts de son pied gauche partent réchauffer Sunderland. Et puis…

Youtube

De Sunderland au vide


« Bip – Bip – Bip – Bip – Bip… » À peine réveillé, le talent d'Álvarez replonge, dévoré par la Premier League. Cette fois-ci, le docteur annonce froidement un coma sans raison apparente. Ricky Álvarez ne joue pas. Certes, il ne parle pas anglais. Mais de toute façon, son entraîneur est uruguayen. Seulement, la bonne volonté de Gustavo Poyet ne suffit pas face au désespoir ambiant : les yeux dans le vide, les supporters de Sunderland voient Álvarez perdre un à un ses duels comme s'ils entraient tour à tour dans une chambre d'hôpital pour faire le constat de son coma. Dans le couloir aseptisé, entre une machine à café au goût de fer et une cantine qui donne de la nourriture en plastique, l'espoir est irrécupérable. Il y aura un sursaut, pourtant. Un frisson, même. Contre Fulham, alors en seconde division anglaise, Ricky sort de l'aile droite pour pénétrer dans la surface sur son pied gauche. Enchaînement de feintes, crochet extérieur et frappe. But, enfin. Le tour de magie est crédible et l'illusion efficace. Dans la chambre, les proches et la famille croient au réveil. Mais le talent d'Álvarez ne bronche pas et traverse la Premier League comme un talent sans inspiration. Cinq titularisations et huit bouts de match, et pas un frisson de plus. Et à la fin de la saison, personne ne se bouscule pour croire au réveil.

Alors que Sunderland est lié à une option d'achat obligatoire de onze millions de livres, le club anglais quitte l'hôpital sans regarder derrière soi, prétextant l'annulation du contrat du fait d'une blessure au ménisque. Tel un jouet avec un défaut de fabrication, Álvarez devient indésirable. L'Inter, elle, s'en remet à la FIFA, sorte de puissance diaboliquement divine dans cette histoire. En septembre, alors qu'Álvarez s'entraîne seul à Buenos Aires et que le mercato européen est terminé, San Lorenzo vient taper à la porte avec un remède : une saison de championnat argentin et la promesse d'un temps de jeu salvateur. Mais la FIFA refuse : d'après une règle aussi incontournable qu'insensée, Álvarez doit jouer pour un club européen cette saison. Après un curieux sommeil, les blessures récurrentes, l'adversité et sa propre inconstance, Ricky Álvarez doit faire face aux obstacles de la bureaucratie. Ces dernières semaines, Porto a donc tenté le coup. Tel un faiseur de miracles ou un opportuniste au flair avéré, le club Portugais semblait tout près de faire venir l'Argentine cette semaine. Mais le Dragon souhaiterait être assuré que ni l'Inter ni Sunderland ne puissent venir réclamer quelques millions sur le dos de la princesse endormie…

Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

En pointe haute du diamant Lyonnais, ça aurait été un beau pari !
Sans doute moins cher que Valbuena, mais avec moins de garanties aussi..
pernambucanoKAKA Niveau : District
Message posté par Guy Moon
En pointe haute du diamant Lyonnais, ça aurait été un beau pari !
Sans doute moins cher que Valbuena, mais avec moins de garanties aussi..


Je pensait exactement comme toi.
Histoire très compliqué pour un joueur très irrégulier, j'espère qu'il atteindra un bon niveau.
JulianRoss83 Niveau : Loisir
En tant que supporter de Porto j'espère qu'il ne viendra pas au Dragao... Il n'est pas bon du tout. Quand je le voyais à l'Inter je me disais l'Inter est tombé bien bas avec de tels joueurs...
Qu'il était mauvais à l'Inter... Le mec ratait absolument tout, il a été à l'Inter ce que Jorge Martinez fut à la Juve (quelqu'un sait ce que ce type est devenu ?)
Comme d'hab, Markus nous gratifie d'un bon papier... Mais je t'en supplie, vas-y mollo quand tu choisis ton angle... Le côté hosto, tu en mets tellement que ton article devient inbitable... Au lieu de saupoudrer, tu en fais des tonnes. Wouala, J'dis ça, j'dis rien...
il y a 3 heures NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 5 heures Des lions sur les murs d'un vestiaire 25 Hier à 21:30 La belle ouverture du score de Liverpool 16
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 17:57 Macron s'est invité à la Commanderie 28 Hier à 11:20 Un mercato raccourci en Premier League ? 26 Hier à 11:16 Gignac donne son nom à un tigre 21
Hier à 08:48 Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 41 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16
À lire ensuite
La Juve a déjà vu pire