1. // France/Brésil
  2. // 50 ans de Ricardo

Ricardo, leader et précurseur

Véritable pionnier de la filière brésilienne au PSG, Ricardo a marqué l'histoire du club de la capitale grâce à une carrière exemplaire, ponctuée par de nombreux succès. Alors qu'il fête aujourd'hui ses 50 ans, So Foot et ses anciens coéquipiers ont tenu à lui rendre un hommage appuyé. Joyeux anniversaire, Macana !

Modififié
1k 5
« Pour Ricardo, j'ai toujours cinq minutes. » Il a beau être occupé, Michel Denisot n'oublie jamais ses amis, et encore moins quand ils fêtent leur cinquantième anniversaire. « Ricardo, c'est un modèle dans la vie, on s'appelle régulièrement. Nous ne sommes pas très bavards, ni l'un ni l'autre, mais l'on se comprend très bien et nous avons une amitié réciproque, du moins je l'espère (rires). Plus sérieusement, je dirais que c'est la plus belle rencontre que j'ai faite dans le football. Il y en a eu beaucoup de très belles, mais notre relation a été la plus durable et la plus solide. » Cette amitié farouche a commencé en 1991, quand le président du PSG a recruté l'international brésilien connu sous le patronyme de Raymundo Ricardo Gomes, qui faisait alors les beaux jours du Benfica Lisbonne. Cette dernière s'est ensuite fortifiée au cours d'une décennie exceptionnelle, passée à glaner des titres et faire frissonner le Parc des Princes. « Quand il est arrivé, le PSG n'avait rien d'un grand club européen, il n'y avait qu'à voir le Camp des Loges à l'époque, il était choqué. Mais petit à petit, il a vu le club se transformer et l'a accompagné dans son développement. Plus que n'importe qui, il était très attaché au Paris Saint-Germain. Toute la construction du PSG, il l'a vécu. Pour moi, c'est un winner absolu. » Parce que les joueurs qui font l'unanimité sont désormais rares, parce qu'on ne marque pas souvent l'histoire d'un club, et parce qu'on n'a pas tous les jours cinquante ans, il était nécessaire de rendre hommage à un homme qui fait partie de la légende du PSG, à la fois en tant que joueur et en tant qu'entraîneur.

« Un véritable leader »


À la vérité, les éloges appuyés n'ont pas tardé à affluer cette semaine. À son sujet, c'est le sympathique Oumar Dieng qui a été le premier à s'enflammer : « Quel exemple de professionnalisme ! C'était un vrai leader, un joueur spécial. Il ne parlait pas beaucoup, mais avait toujours un petit mot sympa pour chacun. » Arrivé à l'époque de Luis Fernandez, le Sénégalais n'a pas connu Ricardo à ses débuts parisiens, puisque ce dernier a fait ses classes sous Arthur Jorge, « le moustachu » . Il n'en garde pas moins un souvenir particulier : « En tant que défenseur, j'étais en concurrence directe avec lui, mais je ne peux en parler qu'en bien. J'avais 22 ans, j'étais jeune et je voulais m'imposer, mais il m'a super bien accueilli, c'était toujours le premier à me donner des petits conseils de placement, à rectifier mon attitude sur le terrain. Il a été très important pour mon adaptation, alors qu'on jouait au même poste et qu'il n'avait pas un intérêt direct à me faire progresser. » Véritable pilier, le Brésilien a tenu la défense du PSG pendant quatre saisons, glanant au passage deux coupes nationales et le titre de champion de France en 1994. « Je m'en souviens bien, c'est lui qui a scellé le titre de champion contre Toulouse, il avait renversé tout le monde sur un corner ! » témoigne avec admiration Vincent Guérin, qui se rappelle un homme exemplaire sur et en dehors des terrains : « Pour moi, c'était une référence dans le comportement, l'attitude et la qualité sportive. Il était très intelligent, très doué tactiquement, doté d'une bonne lecture du jeu. Physiquement, c'était un défenseur très solide, toujours présent dans l'engagement. »

Youtube

Ce soir d'avril 1994, quand Ricardo s'est envolé au point de penalty pour claquer le but décisif, José Cobos n'était pas vraiment étonné, même s'il était plus habitué à le voir briller de l'autre côté du terrain. « Ce qui m'a toujours le plus impressionné chez lui, c'était son jeu de tête absolument incroyable ! Cela me faisait rire, mais, même sous pression dans les airs, il parvenait à faire de véritables passes au millimètre près ! Il ne dégageait pas la balle, il la relançait. » De son style de jeu, que tout le monde s'accorde à qualifier de « rugueux » , ressort avant toute chose une homogénéité sans faille. « Honnêtement, je pense que ça a été l'un des joueurs les plus réguliers que j'ai jamais côtoyés. Je l'ai rarement vu moyen, et jamais mauvais » , reprend l'ancien défenseur Niçois, avant de compléter : « Pendant les matchs, il inspirait confiance, c'était une vraie force tranquille. Comme toujours, il parlait très peu, mais à bon escient. Pour la défense, c'était comme si c'était notre entraîneur sur le terrain, il imposait le respect. » Après avoir tenu la baraque pendant deux années à ses côtés, Alain Roche peut lui aussi témoigner : « Nous formions tous les deux une charnière plutôt performante. Il avait beaucoup de calme et de sérénité. Personnellement, j'ai beaucoup appris à ses côtés grâce à son leadership exceptionnel. Pour tout dire, on était assez complémentaires : j'étais un peu plus rapide, mais lui était plus calme et toujours bien placé, irréprochable dans l'anticipation et la communication. » Solide au duel, précis à la relance et incisif dans ses interventions, l'international brésilien n'en oubliait pas moins de marquer : en 167 matchs avec le PSG, il a trompé le portier adverse à vingt reprises. Des statistiques impressionnantes pour un défenseur qui aura finalement été décisif dans toutes les zones de vérité.

« Toujours exemplaire dans l'attitude »


Plus encore que le grand joueur qu'il a un jour été, c'est avant tout l'homme qui a marqué ceux qui ont eu la chance de le côtoyer. Masqué sur le terrain, son caractère et son humour ont charmé ses anciens coéquipiers dans l'intimité du vestiaire : « Sa prestance et son style sur la pelouse pouvaient renvoyer l'image de quelqu'un de dur et d'austère, mais en réalité, c'est quelqu'un de très gentil et de très agréable » , explique José Cobos, qui se souvient avec émotion de nombreuses soirées arrosées à Saint-Germain en Laye : « En rentrant de déplacement, on se retrouvait à 7 ou 8 joueurs dans un bar karaoké, pas très loin du Camp des Loges. Pas plus de cinq ou six fois dans l'année, car il ne fallait pas exagérer non plus, mais on aimait bien aller prendre un petit verre au bar en survêtement. On était juste entre nous, à partager une bière et à chanter, c'était des moments très reposants. En revanche, ce n'est pas pour le balancer, mais c'est vrai qu'il chantait faux. (rires) » Lui aussi sous le charme, Oumar Dieng se rappelle surtout d'un leader attentionné, quoique timide et réservé : « Il parlait dans le groupe et dans les vestiaires, mais presque jamais dans la presse. Il savait prendre la pression sur lui, il avait cette faculté incroyable à pouvoir être détendu et concerné à la fois. Avant un match important, si je stressais, il me disait qu'il n'y avait pas mort d'homme, qu'il n'y avait pas raison que ça ne passe pas ! Franchement, il était toujours exemplaire sur l'attitude, avec un petit côté chantant qui me plaisait bien. » Si Oumar est aussi élogieux au sujet du Brésilien, c'est aussi parce que l'international auriverde n'a visiblement pas hésité à l'acheter à coups de présents : « À chaque retour de sélection, il revenait avec des cadeaux pour tout un chacun, même pour le staff médical ! Des petites attentions comme des petits colliers ou autres souvenirs typiques, c'était super. Il était comme ça, il avait envie de faire voyager toute son équipe ! »


Solide comme un roc sur le terrain, sympathique et joyeux en dehors, Ricardo a fait l'unanimité partout où il est passé. Avec du recul, son passage dans la capitale a sans aucun doute lancé la grande histoire d'amour entre le Brésil et le PSG, comme le reconnaît volontiers José Cobos : « Sa rigueur et son professionnalisme ont influencé le club à recruter d'autres Brésiliens par la suite. Il connaissait les attentes des dirigeants, il savait qu'on recherchait des joueurs sérieux et bien dans leur tête. Avec Valdo et Leonardo, il a fait partie des pionniers qui ont permis au club de rayonner au niveau mondial. » Reconnaissant, son ami Michel Denisot lui attribue un rôle décisif dans l'arrivée ultérieure des nombreuses étoiles auriverde, qui ont fait le bonheur des supporters parisiens à coups de crochets et de buts enflammés : « Ricardo a joué un rôle d'ambassadeur très important auprès de ses compatriotes. C'était en quelque sorte notre meilleur interprète ! Grâce à lui, Valdo et Raï ont suivi, même si, en soi, Valdo a été engagé en tant que "portugais" (rires). » À la fois leader et précurseur, « Macana » , comme le surnommaient ses coéquipiers, a permis au PSG de changer complètement de dimension, à une époque où les joueurs étrangers se comptaient encore sur les doigts de la main. « En ce qui concerne son surnom, en revanche, je n'ai jamais compris ce que ça voulait dire ! » s'excuse avec humour Oumar Dieng, presque désolé de sécher sur la question : « Quand je suis arrivé, tout le monde l'appelait comme ça, mais je n'ai jamais su pourquoi. Je n'ai jamais eu le courage de lui demander, c'était le doyen, il fallait le respecter, alors je suis rentré dans le rang comme tout le monde ! » Si José Cobos n'a pas non plus la réponse à cette énigme, une chose est sûre néanmoins selon lui, « cela n'a rien à voir avec le Maracanã. Du moins, je crois… »

« Je peux vivre ! »


En 1995, le rêve parisien s'achève momentanément pour Ricardo. Blessé à répétition, sa santé commence déjà à lui jouer des tours et lui fait rater une grande partie de la saison, même s'il parvient encore à compenser ses problèmes physiques par son sens du placement. « Je pense que je n'ai jamais vu quelqu'un faire une aussi belle carrière sur un seul genou » , s'amuse Michel Denisot, qui l'a ensuite fait revenir à Paris en tant qu'entraîneur, deux ans plus tard. « Je suis allé le chercher moi-même à Benfica. Il y a eu un pacte de confiance entre nous deux que l'on a forgé lors d'un dîner là-bas. Derrière, on a vécu ensemble deux belles années à Paris, avec des titres à la clef. » Et notamment le doublé Coupe de la Ligue / Coupe de France, brillamment remporté en 1998 par le coach débutant, avant que l'aventure parisienne ne s'achève définitivement par une malheureuse 8e place en championnat. Dès lors, c'est l'exil : en 1999, Ricardo retourne au Brésil, où il poursuit une carrière de coach aux résultats mitigés, avec en point d'orgue un terrible accident. Le 28 août 2011, alors que son équipe de Vasco de Gama affronte Flamengo, Ricardo est en effet victime sur son banc de touche d'un violent AVC, à deux doigts de l'emporter définitivement. « J'ai failli mourir » témoignait récemment dans la presse celui qui a passé 10 jours dans le coma, entre la vie et la mort : « Dans mon malheur, j'ai eu la chance que cet accident se produise en plein match. L'ambulance était à quelques mètres du banc de touche et j'ai été transporté à l'hôpital rapidement. Il se trouve aussi que, au même moment, le neurochirurgien arrivait à l'hôpital pour visiter un patient. »


Brisé par ce coup du sort, Ricardo a depuis entrepris une longue marche solitaire pour retrouver l'ensemble de ses capacités. « Il a fallu quasiment tout reprendre à zéro. D'abord réussir à me lever du lit, puis réapprendre à marcher, à parler aussi. Au début, c'est le français et pas le portugais qui me venait. C'était très bizarre. » Petit à petit, néanmoins, la rééducation commence à payer. Le directeur sportif de Vasco de Gama n'est plus très loin d'un retour au sommet, comme il l'expliquait 22 mois après son accident, avec l'optimisme et la joie qui le caractérisent : « J'ai presque récupéré l'ensemble de mes facultés. J'ai encore un manque de sensibilité du côté droit, qui m'empêche de faire certains mouvements, comme boutonner une chemise ou plier une feuille de papier. J'ai aussi quelques difficultés à me déplacer. Mais, pour le reste, je peux conduire, je peux travailler, je peux vivre ! » Et fêter aujourd'hui un anniversaire que tout le monde espère bien arrosé. Avant, pourquoi pas, de revenir entraîner ? Michel Denisot semble en tout cas y croire fermement : « Il est en train de retrouver tous ses moyens aujourd'hui après le pépin de santé qu'il a eu, je sais qu'il a envie de reprendre du service dans les mois qui viennent. » En attendant son grand retour sur les terrains, Alain Roche, José Cobos et Oumar Dieng tiennent à souhaiter « un bon anniversaire » à leur ancien coéquipier, qu'ils espèrent vite retrouver en pleine forme. Très ému, Vincent Guérin a, lui, un message plus personnel à faire passer : « Dites-lui que je l'aime très fort et que je lui souhaite la santé et beaucoup de joie ! » Joyeux anniversaire et merci pour tout, Macana.

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

RobertoBaggio Niveau : DHR
On devrait retenter la photo Gypsy Kings aujourd'hui avec Cavani, Lavezzi et David Luis pour rigoler.
Valdo a quand même l'air de poser un accord propre sur la photo !

Sinon, bel hommage pour un homme qui le mérite amplement.
JürgenKlinsmann Niveau : District
beauté d'article !
Bel hommage. Il faut ajouter qu'il a raté le titre de champion du monde en 94, il était dans la sélection pour les USA (tout comme au mondial 90 d'ailleurs) et s'est blessé juste avant la compétition.

Il a aussi perdu en finale de la C1 90 avec le Benfica (la fameuse équipe qui sort l'om en 1/2 avec la main de vatta) et en finale de C2 contre le barça de ronaldo en 1997 lors de sa 1ere année d'entraineur avec Paris.

Il est passé de peu à coté de titres prestigieux... Meilleur defenseur de l'histoire du PSG en tout cas.
JustinBieber Niveau : Loisir
A ça pour pondre des pavés sur le PSG y'a du monde...
Message posté par JustinBieber
A ça pour pondre des pavés sur le PSG y'a du monde...


Va faire tes devoirs, branleur.
il y a 3 heures Pronostic Luxembourg France : Analyse, prono et cotes du match des Bleus il y a 4 heures Le golazo de Zaha 4 il y a 4 heures Des fans de San Diego veulent appeler une équipe Footy McFooty Face 6 il y a 5 heures Passe magique et inutile de Bale 4
il y a 5 heures Gros tacle et jambe cassée pour Seamus Coleman 6 Hier à 17:03 Kevin Kurányi prend sa retraite 20 Hier à 14:53 Shaqiri s'amuse à l'entraînement Hier à 14:32 Une pièce à l'effigie de Pavel Nedvěd 13
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:54 Rosario tient-il son nouveau Messi ? 25 Hier à 11:32 Beckenbauer interrogé dans l'enquête pour corruption 6 Hier à 10:43 Quand Griezmann tremble devant Mbappé 33 Hier à 10:16 Vers une réforme de la Ligue des champions dès 2021 ? 66 Hier à 09:07 Superbe lob de Neymar 18 Hier à 08:40 Le raté d'Otamendi jeudi 23 mars 317€ à gagner avec Italie & Serbie 2
jeudi 23 mars Huntelaar de retour à l'Ajax ? 29 jeudi 23 mars Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 jeudi 23 mars Arda vers Arsenal ? 38 jeudi 23 mars De la cocaïne Messi découverte au Pérou 14 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 18 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21 mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 109 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 50 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 39 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 11 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 20 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 7 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11 lundi 6 mars Carlo Tavecchio réélu à la Fédération italienne 9 lundi 6 mars Au Monténégro, zéro but en cinq matchs 8 lundi 6 mars Il marque sur la remise en jeu 2 lundi 6 mars Des fans foutent le bordel en D8 anglaise 11 lundi 6 mars Un arbitre belge sauve un joueur 7 lundi 6 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 28e journée 3 lundi 6 mars Chapecoense revient en Copa Libertadores 3 dimanche 5 mars 296€ à gagner avec Barcelone - PSG & Dortmund - Benfica 4 dimanche 5 mars Verratti a désormais sa chanson au Parc 25 dimanche 5 mars La chaude ambiance du PAOK 23 dimanche 5 mars Un entraîneur autrichien viré pour trafic de coke 6 dimanche 5 mars Dries Mertens, un buteur qui a du chien 7 dimanche 5 mars Modrić sort sous l'ovation du public d'Eibar 8 dimanche 5 mars Les Pays-Bas, c'est le Brésil ! 9 dimanche 5 mars Mathias Pogba marque au bout de 48 secondes dans le derby de Rotterdam 7 dimanche 5 mars Des supporters du Benfica lancent un siège sur un gardien 3 dimanche 5 mars Coman bientôt définitivement au Bayern 33 dimanche 5 mars Deux golazos en deux minutes à Cruz Azul 1 samedi 4 mars Bientôt la vidéo dans le football anglais ? 4 samedi 4 mars Les futures séances de tirs au but se joueront-elles au tie-break ? 14
1k 5