Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe E
  3. //

Ribéry tourne le dos au Brésil, Grenier aussi

Touché à l'adducteur, Clément Grenier a finalement rendu ses billets d'avion pour le Brésil. Numériquement, le Lyonnais est remplacé par le milieu de Southampton Morgan Schneiderlin. Plus surprenant, Rémy Cabella a été rappelé, lui aussi, car, dans le même temps, Franck Ribéry et son dos cassé ne verront pas le Mondial non plus… Sale journée pour les Bleus.

Modififié
Après Steve Mandanda, les Bleus viennent de perdre deux nouveaux soldats en route : Clément Grenier et Franck Ribéry. Pour Grenier, le numéro 7 de l'OL jouait sous infiltration depuis un mois, histoire de terminer la saison sur le terrain. Lors du dernier entraînement des Bleus, son adducteur a craqué. Lui et son labrador rentrent à la maison. Depuis, la machine s'est emballée, puisque ce n'est pas un, mais deux joueurs qui ont été rappelés par le staff des Bleus : Morgan Schneiderlin et Rémy Cabella. Un double rappel qui change la donne. Car, ce matin, Franck Ribéry a perdu son pari : celui d'être rétabli pour le Brésil. Une lombalgie aura eu raison du joueur du Bayern. Les Bleus partent au Brésil sans deux tireurs. C'est moche. Pourtant, les deux nouveaux peuvent apporter quelque chose aux 23.

Schneiderlin, l'axe fort

Le joueur de Southampton, qui marche sur la moitié des box-to-box de Premier League depuis deux ans, devrait voir le Brésil. Grenier forfait, le Saint était le seul joueur axial des réservistes. Son CV parle donc pour lui. Récupérateur et tacleur, l'homme a appris ses gammes dans le championnat le plus physique d'Europe. Arrivé dans l'anonymat le plus total, quand les Saints étaient en quatrième division, l'ancien Strasbourgeois a grandi en même temps que son club. Depuis son arrivée dans le club historique de Le Tissier, il évolue au sein d'un milieu à trois. Avec l'Anglais Cork dans l'entrejeu, le Français est d'abord utilisé comme sentinelle en duo avec l'ancien mec de Chelsea. Puis il va élargir sa palette avec l'intronisation de Pochettino sur le banc. En deux saisons, Schneiderlin va monter d'un cran sur le pré et devenir un vrai box-to-box. Le jeune milieu marque, oriente le jeu, compense la montée de ses joueurs de couloir, bref, il devient le patron d'une équipe qui pratique un football sexy chocolat. Le voir avec les Bleus pour le Brésil est d'une logique implacable. Derrière le trident Matuidi-Pogba-Cabaye, Schneiderlin est une vraie alternative au milieu de terrain. Moins créateur que Grenier, mais meilleur défenseur, il peut stabiliser le triumvirat – un schéma dans lequel il évolue depuis son arrivée en Angleterre – sans forcer sa nature. Avec Sissoko et Mavuba en plus, les six du milieu sont complémentaires. C'est peut-être moins bandant sur le papier, mais ça crèvera le fusil à la main.

Ribéry, le coup de poker raté

En soins depuis le 30 mai, on attendait de voir comment allait évoluer la situation du dos de Franck Ribéry. Lors du dernier test, le joueur du Bayern Munich a dû stopper sa course. C'est cuit. La révélation du Mondial 2006 est KO. Et les Bleus avec puisqu'ils perdent leur joueur le plus expérimenté, le plus titré et le plus fou. Pour suppléer le Bavarois, la Dèche a fait revenir Rémy Cabella. Logique. Après une grosse saison avec Montpellier (14 buts et 5 passes en Ligue 1), le numéro 10 de la Paillade possède un profil similaire au Bavarois : insouciant, imprévisible, dribbleur, buteur, provocateur, à l'aise sur les coups de pied arrêté. Pour l'instant, Cabella arrive en doublure derrière le trident Griezmann-Valbuena-Benzema qui devrait débuter contre le Honduras. Très apprécié par le groupe durant la première partie du stage de préparation, Cabella débarque avec une certaine fraîcheur. On peut d'ailleurs comparer sa sélection à celle de… Franck Ribéry en 2006. Bref, l'ancien vainqueur de la Gambardella 2009 n'a rien à perdre. Au contraire. Il peut faire du bien. Cela dit, les Bleus vont devoir digérer ce double forfait de dernière minute. Le genre de truc qui peut souder un groupe, malgré tout. Surtout, en l'absence de Ribéry, certains vont devoir prendre en main l'équipe. On pense à Karim Benzema, Mathieu Valbuena, Patrice Évra et, pourquoi pas, Paul Pogba. Sauf si la FIFA décide de tout foutre en l'air.


En attendant la réaction de la FIFA

En une phrase, Didier Deschamps a quand même laissé planer un doute sur son groupe des 23 : « On va transmettre les dossiers à la FIFA. Je ne sais pas quand il prendront leur décision. » Depuis fin mai, la liste définitive des 23 Bleus a été déposée à la FIFA. Et sauf aggravation manifeste d'une blessure, les changements officiels sont compliqués. Or, le staff médical des Bleus s'active depuis deux semaines pour retaper le dos de Franck Ribéry. C'était un pari. Un pari manqué. D'ailleurs, la FFF s'est justifiée dans un communiqué officiel sur le processus : « Ce vendredi matin, un entraînement plus poussé dans la course et les sprints a fait apparaître une douleur violente qui l'a contraint à stopper la séance. L'IRM passé à l'hôpital de Rambouillet en début d'après-midi a confirmé la brusque aggravation de son état et amené le staff médical à conclure à son incapacité durable de s'entraîner et de jouer. » Maintenant, c'est la FIFA qui va trancher. Car, avouons-le, le véritable coup dur serait de partir à 22.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge dimanche 15 juillet Rooney inspire DC United 3