1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe E
  3. //

Ribéry peut-il vraiment jouer avec une lombalgie chronique ?

Que ce soit pour se tenir droit sur sa chaise, jouer à Twister ou ramasser les lettres du Scrabble, le dos reste l'élément essentiel pour la mobilité de chaque homme, et tout dysfonctionnement devient très vite embarrassant. Depuis 6 semaines, la lombalgie chronique de Franck Ribéry est devenue le centre d'attention de toute la France du football. Alors, une bonne fois pour toutes, les Bleus vont-ils partir à 22,5 au Brésil ?

Modififié
68 40
«  Je me sens bien, mais 90 minutes, ça pourrait être compliqué. Je n'ai pas pu faire grand-chose. Dans ces conditions, c'est difficile de se mettre dans le rythme. » Cette déclaration de Franck Ribéry remonte au 14 mai dernier, à trois jours de la finale de la Coupe d'Allemagne contre le Borussia Dortmund. Déjà dispensé de la dernière journée de Bundesliga, le milieu de terrain commençait à voir le mal pourrir sa préparation de la Coupe du monde. La faute à cette fichue lombalgie, comme l'explique Nicolas Rodet, ostéopathe du sport et habitué à remettre à l'endroit des sportifs de haut niveau. « C'est sûrement dû à un surentraînement. Les lombalgies, c'est multifactoriel. Il y a une petite blessure au départ qui ne s'est pas soigné, il a joué sous infiltrations et la blessure n'a pas pu se résorber, ce qui provoque une lombalgie chronique, et non plus aigüe. » Au final, le joueur passera presque 80 minutes sur la pelouse de Berlin, avec une prolongation en guise de coup de grâce.

Pas de date butoir

Un séjour un peu plus long que prévu qui reste pour le moment le dernier passage du Français sur un terrain de football. Jusqu'à quand ? D'après Badr El Hariri, kinésithérapeute du sport à Paris passé par le MUC 72 et travaillant pour le Racing-Métro, difficile d'avoir un pronostic avec ce type de blessure : « Avec une lésion musculaire ou une fracture, on sait le temps qu'il faut pour guérir de la blessure, on connaît tout de suite le délai. Quand on a un problème de tendon ou de dos, on est dans le flou. On sait qu'avec le repos, les choses iront mieux, mais il n'y a pas de date butoir.  » À défaut de verser un seau d'eau sur la tête d'Hugo Lloris, massages et transats sont donc à prescrire pour Kaiser Franck.

« On peut serrer les dents »

Seulement, si une bonne partie de la France espère un retour de son meilleur joueur contre la Jamaïque, il faut savoir qu'une lombalgie chronique constitue une belle tare pour un sportif de haut niveau. À l'origine d'un tiers des invalidités provoquées par le travail, les douleurs lombaires sont localisées dans le bas du dos, au niveau des 5 vertèbres de la base de la colonne vertébrale. Aussi, la lombalgie n'apparaît pas forcément sur les radiographies ni sur les examens biologiques, ce qui rend son pronostic délicat. «  En début d'année, j'ai eu affaire à un joueur qui évolue en Pologne et qui traînait ce genre de blessure, se remémore Badr El Hariri. On l'a observé avec des orthopédistes, des chirurgiens, des médecins... On a d'abord convenu de trois semaines de repos et de rééducation. Au bout de ces trois semaines, les blessures n'avaient pas diminué et étaient toujours aussi importantes, donc le joueur a dû subir une opération. » Cependant, jouer avec une lombalgie reste une hypothèse envisageable. « On peut jouer avec une lombalgie chronique, on peut serrer les dents, explique El Hariri. Mais si Ribéry en est là aujourd'hui, c'est que c'est une blessure qui le handicape certainement. Il ne peut pas être à 100%. »

« Ce n'est pas la même blessure que pour un type qui bosse en manutention »

En clair, si la liste de 23 reste inchangée pour traverser l'Atlantique, il va falloir parier sur une montée en puissance du Bavarois au cours de la compétition. Un choix qui ne serait pas anodin, puisque Deschamps se priverait temporairement d'un élément dans son groupe de joueurs. «  On connaît plein de footballeurs qui jouent avec des douleurs, mais avec des infiltrations, analyse Nicolas Rodet. La blessure de Ribéry, elle date de janvier. Les dirigeants du Bayern avaient besoin de lui, ils l'ont beaucoup utilisé. » Si la blessure touche le sportif à l'organisme sollicité, elle peut également concerner la personne qui ne bouge pas de son siège, sauf pour ramasser une lettre du Scrabble. En 2002, Lionel Letizi fera partie de la seconde catégorie alors qu'il aligne les mots compte double avec Mickaël Landreau et Jérome Alonzo. Une mésaventure qui avait coûté deux matchs au portier du PSG. « Pour un sportif, ce n'est pas la même blessure que pour un type qui bosse en manutention, conclut El Hariri. L'activité fréquente d'un sportif de haut niveau, le fait qu'il ne s'arrête jamais, cela retarde la cicatrisation. » Tic-tac, tic-tac...

Par Antoine Donnarieix et Victor van den Woldenberg
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pascal Pierre Niveau : Loisir
Je reformule l'avis de certains :
"Se priver du meilleur joueur de l'année 2013 ne peut être qu'une bonne chose pour une équipe de France qui sera alors libérée."

ne pas voir Ribery en bonne forme physique et peut-être absent du voyage me fait bien chier.
« Pour un sportif, ce n'est pas la même blessure que pour un type qui bosse en manutention, conclut Nicolas Rodet. L'activité fréquente d'un sportif de haut niveau, le fait qu'il ne s'arrête jamais, cela retarde la cicatrisation. »
C'est vrai que 8H par jour sur un chantier ou dans une usine c'est quedal... surtout qu'on sait bien que tout ouvrier qui se respecte fera une séance de cryogénie tous les soirs avant de bouffer son menu préparé par un diététicien.
Bande de blaireaux trop gâtés...
Ribery va donc faire le dos rond en attendant que ça passe.

Par sur que ça s'arrange du coup.
Gilles de la Kolo Tourette Niveau : CFA
A quoi ça servirait de prendre Franck Tibéry en emploi fictif??

Oui, je sais, ça c'etait plutot Chirac.
didier gomis Niveau : CFA
Note : 18
c'est pas le moment de casser du sucre sur son dos les gars !
Il joue depuis des années avec une dysorthographie chronique et incurable, c'pas une lombalgie qui va le plomber, hein not' pti' FRANCKY.
Mectoooooon Niveau : Loisir
le staff medical dit qu il est apte mais qu il ressent une douleur au dos.
Donc la question est visiblement plutot :

Ribery peut il jouer en etant depressif ?
La pub qui s'affiche sur mon écran au milieu de l'article: "Maux de dos, fibromyalgie, douleurs musculaires, arthrose,... J'ai examiné pour vous le matelas d'andullation HHP"...

P-e qu'ils en ont dans les hôtels au Brésil!
Note : 1
@ Ben,

C'est vrai que cette fraise est bien nulle, mais je pense que c'est plus une maladresse. Donc carton jaune pur Nicolas Roudet.
De toute façon, j'ai toujours préféré son frère Sébastien...
jenculeoski Niveau : CFA2
C'était notre meilleur joueur l'an dernier, mais là... il sera jamais à 100% durant la WC et EN PLUS il va vampiriser le jeu.
Un mec comme Van der Wiel a compris (même si c'est pas le meilleur joueur des PB).
Une chose est certaine, à en lire certains journalistes et les réactions dans différents forums, une partie de la population n'a jamais pardonné à Ribery ses errements passés. Ce papier dans Le Figaro est infâme, en plus d'être globalement stupide et insultant : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/20 … -peril.php

La méforme du bavarois est indéniable. Sa présence en bleu n'est plus une aubaine pour le collectif français. Certes. Je partage ce point de vue. Je pense même, comme je l'ai déjà dit ici, que Valbuena est la clé offensive des bleus. Ribery, présent au Brésil, ne lui ferait que de l'ombre.
Mouais... une pute et ça repart !
John Koenig Niveau : Loisir
Message posté par Bad Bermuda
Ribery va donc faire le dos rond en attendant que ça passe.

Par sur que ça s'arrange du coup.





La rouetourne va tourner.
Le dos rond va s'arrondir....
J'espère que Deschamps aura des couilles et expliquera à la presse qu'il vaut mieux un Griezmann en forme qu'un demi Ribery.
Message posté par Victor H.
Une chose est certaine, à en lire certains journalistes et les réactions dans différents forums, une partie de la population n'a jamais pardonné à Ribery ses errements passés. Ce papier dans Le Figaro est infâme, en plus d'être globalement stupide et insultant : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/20 … -peril.php

La méforme du bavarois est indéniable. Sa présence en bleu n'est plus une aubaine pour le collectif français. Certes. Je partage ce point de vue. Je pense même, comme je l'ai déjà dit ici, que Valbuena est la clé offensive des bleus. Ribery, présent au Brésil, ne lui ferait que de l'ombre.



Mais deja, pourquoi lis-tu ce torchon?

Pour le reste, globalement d'accord avec toi.
nono le robot Niveau : District
Aaaaah donc le fameux VvdW c'est Victor van den Woldenberg !!
Master of footix Niveau : Loisir
Message posté par Victor H.
Une chose est certaine, à en lire certains journalistes et les réactions dans différents forums, une partie de la population n'a jamais pardonné à Ribery ses errements passés. Ce papier dans Le Figaro est infâme, en plus d'être globalement stupide et insultant : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/20 … -peril.php

La méforme du bavarois est indéniable. Sa présence en bleu n'est plus une aubaine pour le collectif français. Certes. Je partage ce point de vue. Je pense même, comme je l'ai déjà dit ici, que Valbuena est la clé offensive des bleus. Ribery, présent au Brésil, ne lui ferait que de l'ombre.



Il n'y a rien d'infâme dans cet article.
Ce serait quand même fou de voir Cabella, appellé de dernière minute, rentrer à la 80eme en finale contre le Brésil et de marquer un but à la 89ème à 2 partout !

Je sais je m'enflamme mais pour tous les supporters du MHSC, Cabella c'est un peu notre dernière gloire après les années Girard et la LDC, ce gamin c'est peut-être le dernier petit truc qui nous rend encore fier, j'adore Ribery et je souhaite qu'il soit là parce qu'il est monstrueux, mais je dois quand même avouer que dans un coin de la tête, Cabella au Bresil ça ferait plaisir
Bon, on peut encore l'utiliser comme il était prévu il y a 8 ans... en joker, en percussion pour forcer une fin de partie mal embarquée.

Il y a des gars qui ont fait leur carrière internationale sur les dernières 20 mn. Si Ribery est capable d'accepter cet état de fait (c'est le taf de la Dèche de le lui faire comprendre), on peut continuer de considérer qu'il reste un atout offensif. Plus le premier, c'est tout.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
68 40