En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. // Match amical
  2. // France/Serbie (2-0)
  3. // Notes

Ribéry et Malouda, en patrons

Lorsque Ribéry, Malouda, Cabaye et Benzema ont carburé à plein régime, l'équipe de France a offert une prestation superbe. Après, cela a été beaucoup plus terne. D'autant qu'il ne fallait pas compter sur les Serbes pour qu'ils mettent le feu, ce soir.

Modififié
FRANCE

Lloris (non noté) : Hugo aura vu Reims. C’est déjà bien. Ah si, une belle claquette sur un missile d’Ivanović. C’est déjà bien.

Clichy (6,25) : Sa très bonne montée sur l’aile gauche amène le premier but de Ribéry. Après, il a fait preuve de discipline. On aurait aimé un peu plus de folie. Surtout que son vis-à-vis, ce n’était pas Dani Alvès, hein…

Mexès (5,75) : La coupe de Sean Paul, maintenant celle d’un samouraï, Philippe se cherche. Et pas seulement capillairement. S’il semble serein les trois-quarts du temps, parfois, il offre des moments d’absence totale. Comme sur cette semelle totalement inutile, en milieu de seconde période, sur un pauvre joueur serbe qui n’avait rien demandé. Gare à ne pas faire ça sur Andy Carroll, il va finir par s’en prendre une.

Koscielny (6,75) : Très correct. Le Gunner a fait son match. Il faut dire qu’il n’y avait pas grand-chose en face. Il a même eu la balle de 3-0 sur une reprise à bout portant, sur corner. C’eut été fou.

Réveillère (6) : C’est de son pressing sur l’un des nombreux joueurs serbes dont le nom finit par « ić » qu’est né le but de Florent Malouda. On aurait même pu dire "passe décisive", mais bon… Ce n’est pas comme s’il n’y avait plus qu’à la pousser au fond derrière.

M’Vila (10) : À 21h05, il a reçu un texto de Djibril Cissé : « Courage, je sais ce que tu vis. » À 21h06, un deuxième : « Si jamais tu es out pour l’Euro, dis à Lolo que je n’ai pas changé de numéro. »

Malouda (7,5) : Certainement le meilleur Bleu, ce soir. Son repositionnement tactique lui a fait du bien et lui a redonné confiance. La confiance pour tenter un une-deux aveugle avec Benzema. La confiance pour mettre un missile de l’extérieur du pied en pleine lucarne. Et ce geste plein d’ironie, d’autodérision et de chambrage pour le célébrer. Validé.

Cabaye (6) : Un bon début de match, à l’image de toute l’équipe de France. Il s’est senti pousser des ailes en tentant même sa chance de loin. Mais, à l’inverse de Malouda, des défenseurs serbes ont eu la bonne idée de contrer ses tirs.

Nasri (5,5) : Le champion d’Angleterre a été un peu en dedans. Parfois juste, parfois imprécis, surtout sur ses tentatives de centre. C’est peu dire que l’on attend beaucoup plus de lui. Et que l’on ne nous dise pas qu’il joue moins bien parce qu’il n’a pas Agüero, David Silva et Balotelli à ses côtés.

Ribéry (7,25) : Tonton Francky a effectué un énorme début de match, niveau Bayern. D’ailleurs, son but est typiquement un but qu’il aurait pu marquer avec le maillot munichois. En seconde période, il s'est un peu éteint, malgré une tentative de grand pont avant de sortir. Un Ribéry à ce niveau-là sur 90 minutes, c’est oui.

Benzema (6) : Pas le plus grand match de la Benz’ avec le maillot des Bleus. Il a raté un face à face, et a failli marquer un superbe but en talonnade. La réussite l’a fui. Faudrait pas que ça se reproduise trop souvent, d'accord ?

REMPLAÇANTS : Alou Diarra (6) a dû remplacer M’Vila au pied levé (ou plutôt à la cheville tordue). Son match a été costaud au milieu. Quelques passes foirées, mais la moyenne dans l’ensemble. Les autres entrants, Martin, Giroud, Ménez, Rami et Ben Arfa, n’ont pas montré grand-chose, hormis peut-être Ménez, qui s’est offert un petit slalom sympa.

SERBIE

Brkić (4,5) : La soirée du portier de Sienne : une sortie ratée qui amène un but, un plongeon en retard sur le missile de Malouda, une grosse parade face à Benzema et un contrôle manqué qui aurait pu provoquer un csc. Suffisant pour expliquer pourquoi il n’est pas titulaire au sein du 14e de Serie A. Après, il a chanté l’hymne, donc Siniša sera content.

Ivanović (5) : Vu comment Ribéry lui a mis le bouillon en première période, Di Matteo peut se dire que ce n’était peut-être pas une si mauvaise chose qu’il soit suspendu pour la finale de C1. Sursaut d’orgueil en seconde période. Enfin, surtout une grosse prunasse sur coup-franc, en fait. Et un hymne bien chanté. Siniša sera content.

Rajković (4,5) : Puisqu’il évolue en Bundesliga, il aurait dû savoir que Ribéry allait partir sur l’aile gauche, et finir par repiquer au centre. Bah non. Francky était tout seul pour tirer tranquillement. C’est son coach, Thorsten Fink, qui va faire la tronche. Par contre, vu qu’il a chanté l’hymne, Siniša, lui, sera content.

Ninkov (5,25) : On l’a connu plus serein avec Toulouse, même s’il a semblé le plus en jambes de l’arrière-garde serbe. En même temps, ce soir, ce n’était pas très dur. Ah, et il a également chanté l’hymne, donc Siniša est content.


Maksimović (5) : Il est grand. Il est puissant. Il joue dans le seul club serbe à avoir été champion d’Europe. Et pourtant, il s’est fait balader pendant 45 minutes. Beaucoup mieux après la pause. Parce que le grand dadais s’est pris un coup de pied au cul par son entraîneur ? Ou parce qu’il avait chanté l’hymne, et que Siniša lui a dit qu’il était content ?

Mladenović (4,75) : Le joueur de l’Étoile Rouge de Belgrade n’a joué qu’une quarantaine de matches sur l’ensemble des deux dernières saisons. Bon bah, y a pas de secret... Ça se voit, hein… Heureusement, il a chanté l’hymne, donc Siniša sera content.

Fejsa (4,5) : Titulaire en équipe nationale en ayant disputé en tout et pour tout 175 minutes sur l’ensemble de la saison, c’est très costaud. Pas sûr, néanmoins, que ce match ait servi à lui garantir un poste de titulaire pour l’avenir. En revanche, il a chanté l’hymne, donc Siniša sera content.

Matić (5,25) : Le milieu de Benfica n’a pas accompli grand-chose en première période. C’était beaucoup mieux en entame de deuxième mi-temps. C’est à ce moment-là qu’il a été remplacé. C’est con. Mais comme il a chanté l’hymne, Siniša sera content.

Tadić (6,5) : De loin le meilleur Serbe de la soirée. Il a tenté, beaucoup tenté, parfois en étant totalement isolé. L’une des valeurs sûres de l’équipe que devra dessiner Mihajlović en vue de 2014. Et en plus, il a chanté l’hymne, donc Siniša sera content.

Janković (5) : Pour le Génois, qui a vécu une saison en enfer avec le Genoa, ce match a ressemblé à un parcours de santé. Il ne s’est procuré aucune occasion ? Pas grave. La Serbie a perdu 2-0 ? Pas grave. L’important, c’est qu’il ait chanté l’hymne. Siniša sera content.

Šćepović (4,25) : Sérieusement, il a joué ? Merde alors… Et il a chanté l’hymne ? Oui ? Alors Siniša sera content.

REMPLAÇANTS : Mijajlović est entré pour se faire démonter par Mexès, Kolarov pour faire des blagues avec Nasri, Radovanović pour que Christian Jeanpierre écorche son nom, Lazović pour dire qu’il a désormais deux capes en équipe nationale et Tomić pour le fun. Par contre, on n’a pas bien vu s’ils avaient bien chanté l’hymne.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6 mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38