Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Bayonne

Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne

Modififié
Un frère au grand cœur... et au gros portefeuille.

Le club de Bayonne a confirmé l'anecdote concernant la fratrie Ribéry, extraite du livre Mes secrets d'agent de Christophe Hutteau. L'ancien agent de joueurs raconte que Franck Ribéry l'avait contacté pour trouver un nouveau point de chute à son petit frère François. « Je suis dans la merde pour mon frère » , lui avait-il dit au téléphone. François Ribéry évoluait alors en CFA à Calais jusqu'à la liquidation judiciaire du club en 2010.

Christophe Hutteau, alors agent de Mathieu Valbuena, propose le milieu de 23 ans à Alain Pochat, l'entraîneur de Bayonne. Ce dernier accepte, mais prévient que le club de National ne pourra pas payer le joueur. C'est ainsi que Kaiser Franck arrive à la rescousse et décide de faire un don au club basque, afin de verser un salaire à son petit frère.

« Franck Ribéry avait effectivement payé le contrat fédéral de son frère, ce qui représentait entre 33 000 et 35 000 euros » , a confirmé hier le dirigeant de l’Aviron bayonnais, Jean-Pierre Mainard, à l’époque membre du comité directeur du club.



Finalement, François Ribéry n'a joué que trois matchs avec les Bayonnais avant d'arrêter sa carrière professionnelle. AG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 24 minutes Ce streaker australien va vous épater 2
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
il y a 7 heures La réaction de Jimmy Durmaz aux attaques racistes 29 Podcast Football Recall Épisode 34 : La Russie accusée de dopage, l'Angleterre déroule et la révolution chez les Bleus Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais