Ribéry à l'épreuve des faits

En bref, dans le reste du monde, ce soir Villarreal reçoit le Bayern Munich dans le groupe de la mort qui tue. L'Inter va devoir assumer son passé face aux revenants de Trabzonspor quand Bâle et Otelul Galati profiteront chaque seconde du premier de leur six hymnes de la Ligue des Champions.

Modififié
0 1
Groupe A

Villarreal - Bayern Munich

Franck Ribéry se sent peut-être vachement en feu, mais il s'est pris un stop de son coach Jupp Heynckes qui préfère constater cette évidence sur un terrain plutôt que de le lire dans la presse. Jupp attend un Franck époque 2007/2008 avant de commencer les flatteries. Après voir émietté Fribourg (7-0) samedi, le Bayern se rend au Madrigal gonflé - même sans Arjen Robben, blessé - dans l'optique de la finale chez lui, le 19 mai 2012 à l'Allianz Arena. De l'autre côté, Juan Carlos Garrido le technicien espagnol est persuadé que son équipe ira loin dans la compétition. Mais vu la difficulté du combat contre OB Odense en préliminaire et malgré le retour de Borja Valero, suspendu, Rossi va devoir cavaler.

Man City - Napoli


Groupe B

Inter - Trabzonspor

En Turquie, le vice-champion de la Spor Toto Ligue, Trabzonspor pensait d'abordd jouer la C1. Puis la Ligue Europa après avoir été sortie du 3ème tour des préliminaires par Benfica (1-1; 0-2). Puis ne pensait plus jouer l'Europe du tout après un nul face à Bilbao (0-0) en barrages de la C3. Finalement, Trabzon a remplacé au pied levé Fenerbahçe, coulé par les soupçons de match arrangés, dans le groupe B. Sachant que le président Sadri Sener fait aussi partie des suspects, c'est plutôt bien joué. Avec Robert Vittek, Halil Altintop ou Didier Zokora, le club turc entraîné par Senol Gunes, dans les buts lors de la dernière confrontation entre les deux clubs en 1984, n'a strictement rien à perdre. Un danger pour Gian Piero Gasperini, le coach intériste qui devrait abandonner son 3-4-3 fétiche pour une défense plus conventionnelle. Sneijder est resté le dépositaire du jeu de l'Inter, il serait temps d'en profiter.

Lille - CSKA Moscou


Groupe C

Benfica - Manchester United

Bâle - Otelul Galati

Duel pour la troisième place qui sent la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football. Alors que la presse annonce qu'il faut « se méfier des inconnus roumains » , le FC Bâle découvre grandeur nature l'Otelul Galati. Les Rhénans, emmenés par le génie Xherdan Shaqiri, bourreau de Matthäus, auteur d'un triplé avec la Nati contre la Bulgarie (3-1), devront se méfier de Daniel Chavez, pépite péruvienne chevelue. Pour les nostalgiques et les Rennais, c'est aussi l'occasion de voir Alexander Frei fouler une pelouse. Côté roumain, le « Métal » Galati partage avec Marseille une victoire en Coupe Intertoto en 2007. Mais dans quel état le club entraîné par Dorinel Munteanu et sponsorisé par Arcelor Mittal car installé dans une ville bourrée d'aciéries, arrive en Suisse ? Après une dérouillée contre Cluj ce weekend (4-0), des bruits de couloir font état d'une possible affaire de corruption. Le président Marius Stan a assuré qu'Otelul était « un club honnête » . Honnête donc pas insurmontable.


Groupe D

Ajax Amsterdam - Lyon

Dinamo Zagreb - Real Madrid


Par Alexis Ferenczi

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Die Meister,....... die besten,..... les meilleures équipes...... the champions, tutulu tutu tulu tutuuuu. Des paroles à chier mais une musique qui file la chair de poule : rendez-vous ce soir pour le retour de la Ligue des Champions. Sur TF1 pour savoir à quelle sauce l'OM va manger les Grecs de l'Olympiakos. Ou l'inverse. Sur Canal + pour les amateurs de champagne à l'heure du dessert : Arsenal-Dortmund et Barcelone-Milan A.C, rien que ça. La fête peut commencer.

http://bit.ly/pGrT8v
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 1