1. // Euro 2012
  2. // Interview
  3. //

Reynald Pedros : « Les Bleus peuvent être une bonne surprise »

Son pied gauche, ses cheveux longs, ses bras velus, son Euro 1996, son jeu à la nantaise, son autobiographie, son jubilé joué la semaine dernière, son rôle de consultant sur Infosport+ durant l'Euro 2012, finalement, Reynald Pedros n'a pas changé. Il a ce côté élégant et insaisissable qui a fait de lui l'un des joueurs les plus bandants de sa génération.

Modififié
Reynald, l'Euro arrive, forcément, on va encore parler de ton penalty manqué contre la République Tchèque en 1996...
Eh oui ! (rires) On a d'ailleurs souvent pensé que ma carrière était devenue difficile à cause de cette séance de tirs au but contre les Tchèques. Ça fait simplement partie du jeu. Sur le penalty, j'ai la sensation que Kouba, le gardien, va plonger du côté où je veux la mettre. Je change et je tire en force, au milieu, mais le ballon ne prend pas de hauteur et Kouba la sort du pied. C'est un fait de match, cela ne m'a pas atteint. Je reste persuadé que l'on a fait un bon Euro. Le groupe était très complémentaire entre les anciens et les jeunes. Il y avait des joueurs avec un certain charisme. On se respectait et chacun était là pour gagner sa place.

On l'oublie, mais les Bleus avaient de sacrés tripoteurs avec Zidane, Martins et toi.
Aujourd'hui, les joueurs offensifs français ont tous le même profil. Que ce soient Ménez, Ben Arfa, Nasri ou Ribéry, ce sont des mecs talentueux, mais qui aiment garder la balle et provoquer. Nous, on pouvait plus facilement varier le jeu, car nos profils étaient complètement différents.

Zidane a pourtant fait un Euro dégueulasse, en 1996.
Zizou a eu un accident de voiture à Bordeaux juste avant l'Euro. Il n'était pas très bien moralement et sortait d'une longue saison avec son club. On avait essayé de le cacher, car on se connaissait tous. Zidane, j'ai joué avec lui en Espoirs, on savait comment gérer sa méforme. D'autant qu'il allait signer à la Juventus, il allait changer de vie.

Justement les transferts, ça en parle durant la compétition ?
Entre nous ? Jamais. Pourtant, en 1996, on était très nombreux à changer de club durant l'été. Mais pendant la compétition, tu n'en parles pas. C'est ta tranquillité avant tout. Pour ma part, j'avais réglé mon départ pour Marseille avant le voyage pour l'Angleterre.

Alors que le Barça de Bobby Robson te voulait absolument...
Oui, c'était quasiment fait, mais je venais d'avoir mon premier enfant et je ne me voyais pas partir loin de ma femme et mon fils. J'ai longuement hésité. Je me suis alors retourné vers mon agent, Alain Migliaccio, pour qu'il me conseille. On a très vite conclu qu'un départ à l'étranger, sans ma famille, serait compliqué. Surtout si je me plante sportivement. Dès lors, j'essaye de voir quel club en France peut me satisfaire pour faire une ou deux saisons avant de partir à l'étranger. Et j'accepte le challenge de l'OM. Ça s'est réglé avant l'Euro ; pourtant, durant la compétition, je n'en parle pas aux joueurs marseillais ou anciens Marseillais. Ce n'est pas le lieu.

Tu viens de sortir ton autobiographie – Le complexe du Canari (éditions Idoines) – qui n'a rien à voir avec les livres que l'on a l'habitude de lire sur les footballeurs. Tu y abordes tes échecs familiaux, comme ton divorce, mais également tes choix de carrière.
Il m'a fallu du temps pour accepter de me livrer. Je pensais que ma vie professionnelle n'intéressait pas les gens. Moi déjà, je ne trouve pas ça très intéressant, les biographies de footeux. De ma carrière, on ne retient souvent que la finalité : mon tir au but raté, mon absence à la Coupe du monde 1998, mon échec à Parme. Je voulais sortir des clichés. Raconter autre chose. Je suis assez lucide sur ma carrière. Je sais là où je me suis planté et là où j'ai réussi. Mon livre, c'est une attaque contre le système. Il faut arrêter de croire que tout est rose quand on tape dans un ballon. Derrière chaque échec, il y a une explication. Et pas seulement sportive. Il y a aussi des regrets. À Parme, par exemple, je reste frustré car l'équipe me plaisait énormément. Ancelotti sur le banc et un groupe de malades : Thuram, Buffon, Crespo, Cannavaro, Sensini, Baggio. On avait une équipe talentueuse. Ça allait du coach au jardinier. Mais je me suis très vite blessé et j'ai eu du mal à revenir, alors que j'avais les qualités pour m'imposer là-bas et jouer un football plaisant.

Comme à Nantes, par exemple.
Ça m'étonne toujours, cette nostalgie des gens envers notre époque. Depuis 1995, le FCNA a gagné deux Coupes de France, un titre de champion, mais on se rappelle beaucoup plus de la génération 1994/1995. C'est assez émouvant, au final.

Pour en revenir à l'Euro, tu t'attends à quel type de compétition ?
Les Bleus peuvent faire partie des bonnes surprises. L'équipe est joueuse et solide, malgré ce que l'on en pense. Elle a quelque chose en plus. Après, la compétition sera relevée. L'Espagne est sans doute l'équipe la plus agréable à regarder, mais ils vont être attendus. Les Pays-Bas et l'Allemagne seront au rendez-vous. Les Bleus peuvent accrocher une demi-finale. Une place dans le dernier carré serait un bon résultat, honnêtement.

Quelle est l'importance du premier match ?
Il faut mettre en place une dynamique très rapidement. Dès le premier match, tu dois aller chercher cette bouffée d'oxygène. Aussi bien d'un point de vue comptable que moral. En général, si tu gagnes le premier match, tu n'as plus qu'une victoire à aller chercher ensuite pour être tranquille. Tu fais retomber la pression très rapidement en t'imposant. Tu es rarement convaincant au niveau du jeu lors de l'entame d'un tournoi, ce qui compte, c'est le résultat.

Contre l'Angleterre, les Bleus n'ont pas le droit de perdre, donc ?
En dépit des nombreuses absences chez les Anglais, ça reste un match compliqué. Encore plus avec les absents, je suis tenté de dire. On est dans l'obligation de gagner. Les gens ne comprendraient pas autre chose qu'une victoire contre une équipe amoindrie. Psychologiquement, c'est très nerveux, un début de compétition. Tu dois être à 100% tout de suite.


Propos recueillis par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Il Ragno Nero Niveau : CFA2
Évidemment qu'on se souvient d'abord de l'équipe de 94-95, Reynald. Denoueix a entraîné de belles équipes, talentueuses, mais y'avait pas ce grain de folie, ce charisme de l'équipe de 94-95.

Outre le "tarif maison" (3-0), on a vu des matches de dingues, des 3-3 à foison, des matches finis à 8 (la finale de Coupe 93, le déplacement à Lens à quelques semaines du titre)...

Cette équipe était juste magique.
FYI - Le coach à l'époque c'était Suaudeau...
il y a 2 heures Crivelli à Angers 10
Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 6
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8