Rexach : "Messi est irremplaçable"

Il a joué avec Cruyff, entrainé avec Cruyff, dirigé Guardiola et découvert Lionel Messi. Carles Rexach a passé sa vie au Barça. Il est donc parfaitement bien placé pour faire un petit débriefing sur la finale de Wembley. Interview exclusive de l'actuel conseiller du président.

Modififié
2 19
Quelles ont été selon vous les clés du succès barcelonais lors de la finale contre Manchester ?


J'ai dit à plusieurs fois que les matchs se gagnent ou se perdent dans les surfaces de réparation. Le Barça a non seulement dominé dans sa surface de réparation mais aussi dans celle de Manchester. Ils ont été supérieurs dans tous les domaines, mais c'est au milieu de terrain que les Blaugranas ont crée le plus de différence. Xavi, Iniesta et Busquets ont fait ce qu'ils ont voulu...Et les autres n'ont eu qu'à dérouler.

Est-ce que vous avez été surpris par la mise en place tactique de Ferguson ?


Beaucoup. Quand j'ai vu qu'il alignait 3 joueurs à vocation offensive (Giggs, Rooney, Valencia) j'ai compris tout de suite que ça allait être difficile pour Manchester. Il a voulu jouer mais il a dégarni son milieu de terrain.

Ca a facilité le travail du Barça ?


Le Barça se sent bien quand il a des espaces. Manchester a abandonné rapidement son milieu de terrain et a couru derrière la balle pendant tout le match. Alors oui, on peut dire que Manchester a un peu raté son match. Ils voulaient attaquer et au final, ils n'ont jamais pu le faire.

Est-ce que vous n'avez pas eu l'impression d'assister à la même finale qu'en 2009 ?


Tout le monde a dit que Manchester était plus fort cette année, mais je ne suis pas tout à fait d'accord. En 2009, les anglais avaient des joueurs beaucoup plus dangereux. Franchement, ils étaient bien meilleurs. C'est vrai que la finale de Rome et de Wembley se ressemble beaucoup. Manchester a fait illusion les 10 premières minutes avant de s'éteindre petit à petit. Personnellement, je considère que le match de Wembley a été beaucoup plus facile pour le Barça. Il y aurait pu y avoir un score beaucoup plus large en leur faveur. Techniquement, tactiquement et même physiquement, les hommes de Guardiola étaient plus forts que ceux de Ferguson.

C'est le Barça qui était plus fort ou Manchester qui était plus faible ?


Un peu des deux.

Est-ce que vous pensez que le cycle actuel du Barça va encore pouvoir durer longtemps ?


Si il n'y a pas de blessure et que le noyau dur est conservé, je pense vraiment que le Barça peut encore gagner deux ou trois ligue des Champions dans les prochaines années. Le Barça a une très bonne équipe. Aujourd'hui à part le Real et Manchester, il n'y a pas beaucoup d'équipes capables de rivaliser. Le Bayern n'est pas très bien, Arsenal a du mal, Chelsea est en reconstruction et les gros clubs italiens comme l'Inter, le Milan et la Juve ne font actuellement pas le poids au plus haut niveau. Si on fait bien les choses, on devrait continuer à fêter des titres dans les années à venir.

Ca va dépendre aussi de la date de péremption de Xavi qui a une nouvelle fois montré qu'il était le véritable cerveau de cette équipe...


Xavi a encore des belles années devant lui. Quand il ne sera plus là un autre viendra le remplacer. Le Barça a toujours eu un dépositaire du jeu et en aura toujours. Avant Xavi, il y avait eu Milla qui était ensuite parti au Real Madrid, puis Guardiola et De La Pena. Xavi est un joueur hors norme, mais je ne m'inquiète pas pour sa succession. Il y a Iniesta, qui est encore très jeune et qui a encore beaucoup de marge de progression et puis surtout nous avons assez de joueurs au Barça B ou dans nos autres équipes de jeunes pour aborder l'avenir sereinement. Le Barça ne sera jamais orphelin de joueur de talent. Celui qui est vraiment irremplaçable dans cette équipe, c'est Messi. C'est un extraterrestre. Des joueurs comme ça n'ont pas de successeur parce qu'ils sont uniques. On ne les trouve pas en série.

C'est vous qui l'avez fait signer au Barça alors qu'il n'avait que 12 ans. Est-ce qu'il arrive encore à vous surprendre après autant d'années ?


Il me surprend à chaque match ! Il n'a pas de limite...Vous savez la première fois que je l'ai vu, il avait 12 ans. Il ne parlait pas beaucoup, mais sur un terrain c'était un extraterrestre. Il était vraiment différent des autres, c'est pour cela que je suis fier aujourd'hui d'avoir été le premier à lui signer un contrat sur un bout de serviette (rires). Ce qu'il y a de génial avec Messi, c'est qu'il joue aujourd'hui comme il jouait à l'âge de 12 ans. Bien sûr, il s'est beaucoup amélioré, mais il a gardé la même mentalité. C'est quelqu'un qui ne connait pas le sens du mot pression. Il est toujours relâché, facile, c'est ça qui est impressionnant.

Aujourd'hui vous êtes conseiller du président et recruteur pour le Barça. Qu'est-ce que vous avez pensé de la polémique des quotas qui a bousculé récemment le football français ?


C'est quelque chose de vraiment ignoble. Si c'est vrai c'est proprement scandaleux. C'est une bêtise de faire des quotas en se basant sur l'origine, la couleur et les religions. C'est vrai que les joueurs noirs sont sans doute plus forts que les autres, mais ou est le problème ? Si ils sont forts et qu'ils jouent bien c'est mieux. Le problème, c'est de prendre des joueurs physiquement bien dotés et qui ne savent pas maitriser le cuir. Et ça ce n'est pas une question de couleurs mais d'intelligence. Au Barça, si un joueur est petit, mais qu'il est intelligent et doué avec un ballon nous le prenons tout de suite, qu'il soit blanc, noir ou bleu. Dans le football ce n'est pas la couleur qui compte, mais l'intelligence. Je ne comprends pas pourquoi le football français s'est aventuré dans cette histoire de quotas. Vous cherchez des solutions à un problème qui n'existe pas. Regardez la coupe du monde 98... Au Barça nous avons énormément de respect pour le football français. Historiquement, la France a toujours pratiqué l'un des meilleurs football du monde, mais aujourd'hui il n'est plus compétitif. Et ce n'est pas à cause des noirs.

Quels français pourraient selon vous jouer dans l'équipe actuelle du Barça ?


Il y en a beaucoup. Jouer pour le Barça c'est facile, s'y imposer c'est beaucoup plus difficile. Dans l'histoire du club il y a eu beaucoup de joueurs de talent qui ne sont jamais arrivés à s'affirmer. C'est une question d'alchimie...

Comment expliquez-vous que Wembley porte bonheur au Barça ?


C'est là que tout a commencé pour le club. Avant Wembley, Nous avions eu les déceptions de Séville et de Berne. On pensait qu'on n'y arriverait jamais et puis il y a eu la Dream Team, qui avait fait un match complet contre la Samp. La première fois c'est toujours la plus belle, celle dont on se souvient avec le plus d'émotions. Wembley est spécial pour tout le « barcelonismo » , il fait désormais partie de nos plus belles pages d'histoires.

En France, Eric Abidal a une mauvaise image. A Barcelone, on a l'impression que c'est tout le contraire. Comment l'expliquez-vous ?


Abidal a des facultés physiques extraordinaires. C'est un surhomme. Il a beaucoup progressé au Barça, tactiquement mais aussi techniquement. Il s'est vraiment gagné le respect de ses partenaires et du public grâce à des très bonnes prestations mais aussi grâce à un état d'esprit irréprochable. Franchement, c'est un monsieur, quoi qu'on en dise en France. C'est normal que chez vous son image soit un peu écornée depuis la Coupe du Monde, mais franchement il n'est pas le seul responsable de ce qui s'est passé là-bas. En 2010, la France a vécu un naufrage collectif. Pour Abidal, Barcelone a été un refuge. Nous sommes heureux qu'il soit chez nous, et je crois qu'il est heureux d'être avec nous aussi, il n'y a qu'à voir son regard quand il a soulevé la coupe...

Vous étiez l'adjoint de Cruyff lors de l'époque de la Dream Team. Qu'est-ce qui la différencie principalement de la Pep Team ?


Guardiola a tout amélioré. Ca fait 46 ans que je suis au Barça et je peux vous dire que le club a évolué considérablement dans tous les aspects. En bien. Selon moi la Dream Team était supérieur en attaque. Stoitchkov, Romario, Laudrup, c'étaient quand même des sacrés génies ! Mais l'équipe de Guardiola est sans doute plus forte. Elle défend et presse très bien. Collectivement, elle arrive à étouffer son adversaire comme personne, chose que la Dream Team faisait peut-être moins bien.

Selon vous est-ce que Messi est en passe de remplacer Cruyff comme symbole du Barça ?


Cruyff a fait énormément de choses pour le Barça. Il a changé l'histoire de ce club, mais Messi est en train de la réécrire. Tout va très vite dans cette vie. Aujourd'hui les plus jeunes ne se rappellent pas de Cruyff. Aujourd'hui, il a été remplacé par Messi et Guardiola. Quelque part c'est dommage, mais comment leur en vouloir après tout ?

Propos recueillis par Javier Prieto Santos

A lire : L'interview de Rexach après la finale de 2009.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"En 2009, les anglais avaient des joueurs beaucoup plus dangereux" - en comparant les deux onze, on peut voir qu'il n'y a eu que 3 modifications par rapport à 2009 : O'shea, Anderson, et Cristiano Ronaldo. Inutile de deviner de qui il parle quand il dit "des joueurs beaucoup plus dangereux". On pourrait également rajouter Tevez, entré à la (mi temps) à mon avis.
Il a l'air de dire que des joueurs comme Xavi, il en a en pagaille, en réserve.

Il exagère un peu, Reixach.

Messi est unique, ça c'est sûr. Des joueurs de ce calibre, y'en a un tous les dix ans.

Mais des Xavi, y'en a pas des masses non plus.
J'ai vu une photo où Rooney jette un regard perplexe à Messi. Comme se demandant: Mais p.tain, qu'est-ce qu'il a de si spécial, ce mec?

Pendant le match, je me suis demandé ce que ferait Rooney s'il jouait au Barça.

Se sacrifierait-il pour Messi comme Villa le fait ou comme il le faisait lui-même pour CR7?

Est-ce qu'il ne s'éclaterait pas à la pointe de l'attaque barcelonaise? Il formerait un duo irresistible avec Messi.

On peut rêver!
Rooney s'adapterai surement bien au barça, car c'est un bosseur. Il faut des mecs qui court, qui donne tout ce qu'ils ont. Eto'o était surement le meilleur pour ça, mais Villa se sacrifie tant qu'il peut aussi.

Sinon, chouette interview.
Interview très intéressante ! Grand Monsieur, ce Rexach !
Charly a l'ADN Barça, ça se sent dans l'interview.
A so foutre on devient enfin raisonnable en reconnaissant la domination mondiale du Barça sur le fuuute. Le Barça EST le football . Je suis le Barça
"C'est une bêtise de faire des quotas en se basant sur l'origine, la couleur et les religions. C'est vrai que les joueurs noirs sont sans doute plus forts que les autres, mais ou est le problème ?"... EPIC FAIL
D'où vient cette idée que Abidal est mal aimé en France?
Deux choses m'ont un peu gêné également: La réflexion sur la supériorité quasi évidente des noirs au niveau physique; pour ma part un argument vraiment merdique et la question sur la prétendue mauvaise image d'Abidal: qui répand cette idée à la con? Si c'est encore le syndrome Knysna bof
@online : Bah la réflexion t'as peut être gêné mais c'est la réalité... Les blacks ont un potentiel physique supérieur aux blancs, impossible de nier cela. Alors bien sur, y'a toujours un contre exemple, mais en général, cela se vérifie.

Le jour ou un blanc gagnera un 100m olympique, je changerai peut être d'avis.
"Est-ce que vous avez été surpris par la mise en place tactique de Ferguson ?
Beaucoup. Quand j'ai vu qu'il alignait 3 joueurs à vocation offensive (Giggs, Rooney, Valencia) j'ai compris tout de suite que ça allait être difficile pour Manchester. Il a voulu jouer mais il a dégarni son milieu de terrain."

C'est exactement ce que j'ai pense aussi en voyant la feuille de match, un seul milieu defensif pour contrer le milieu catalan... il etait clair qu'ainsi Ferguson sabordait son equipe. Ferguson par ces choix imcomprehensibles a offert une victoire facile et biaisee au Barça. Finale de m.erde donc, sans aucun interet. Meme Rexach le reconnait. Mais pas les barçolatres du site...
Le Barça gagne toujours grâce aux arbitres, le Barça gagne toujours grâce à l'incompétence tactique de ses adversaires etc...
Tout le monde le sait bien.
Mais sache une chose ronaldo la pouffiasse, c'est que ma phrase amputée des derniers mots est également vraie. La preuve :
Le Barça gagne toujours.
CQFD
Rajouter des milieux défensifs?

Franchement à part rendre le match plus tendu pour finalement le perdre je ne vois pas l'intérêt. Le Barça démontre justement que ce n'est pas en empilant les porteurs d'eau qu'on est efficace défensivement. C'est de la réflexion tactique à deux balles.
Et puis Arsenal qui a battu Barcelone l'a fait par les ailes avec 3 attaquants.

Barcelone ne change pas de tactique comme de chemise au grès des matchs et des adversaires. Pour les automatismes c'est primordial. Et puis il faudrait quand même qu'on reconnaisse que le bon vieux 4/3/3 c'est vraiment autre chose comme base de travail que tous ces schémas à la mord moi le noeud du 4/4/2 jusqu'au nullissime 4/2/3/1 bâtis pour piéger l'adversaire. Les vrais ailiers c'est un apport tactique de premier plan.
A chaque fois qu'on parle de Cruyff, ça me fait de la peine pour ce qu'est devenu l'Ajax, quelle tristesse de ne plus les voir jouer un beau football, Bosman m'a tuer.

Pour ce qui est des choix de Ferguson, je crois simplment qu'il a voulu pomper ce que Wenger avait réussi à faire contre le Barca à Londres (2-1), seulement il faut bien reconnaitre que ses joueurs ne savent pas garder la balle sous le pressing, ce que des esthètes moins physiques de Wenger on su faire sur un match. D'ailleurs pour moi, c'est le seul match référence d'une équipe face au Barca cette année, car désolé Ronaldo, mais ton Mou n'a jamais réussi à mettre du jeu en place, Wenger aussi critiqué soit-il avait au moins réussi à créer du jeu, et au moins lui ne se réfugie pas derrière l'expulsion de RVP au retour (bien plus discutable que celle de ce bourrin de Pepe).
@ sochalien : ça va pas aider à donner une autre image de Sochaux tes idées....

Allez quelques pistes de réflexions pour t'aider : avant Tiger Woods, tu disais que les blancs étaient forcément meilleurs dans le swing ? Les blancs ont évidemment plus de potentiel intellectuel en politique en France ? Les Espagnols n'ont pas les gênes pour jouer au cricket ?
Et puis va jeter un coup d'oeil aux terrains de street basket aux USA...

Bref, génisme != sociologie
@nicococo67

Il faut nuancer ce qu'a fait Wenger. Parce qu'il commence en 4/2/3/1 avec un seul attaquant de pointe et sous la pression, car le Barça menait, il joue enfin son va-tout et passe en 4/3/3.
C'est à ce moment là que le Barça est en difficulté. Un Barça qui n'aime pas trop qu'on le presse sur sa relance.

Le reste du temps Wenger est comme les autres, il joue le contre avec un voir deux attaquants de pointe dans l'axe.

Fergusson n'a jamais lors de cette finale tenté de jouer à trois attaquants de pointe. En 2009 je ne dis pas, et encore.
Ouais, pour ce qui est du schéma tactique t'as raison, mais dans l'intention, Arsenal avait dès le début du match eu de bonnes occasions, même en étant moins porté vers l'attaque. Le tout étant d'avoir assez de talent technique au milieu pour ne pas perdre la balle dès qu'on la récupère, et de ne pas être cantonné derrière afin de pouvoir ressortir vite sur les ailes (pour cela Walcott avait été très bon), ça bloque les montés des arrières du Barca, et ça oblige alors Messi à occuper les ailes, il est moins libre du coup.

Il y a peu d'équipe qui ne paniquent pas sous le pressing du Barca, qui savent garder la balle le temps de remonter le bloc équipe, mais ce n'est pas impossible. De mon point de vue cela dépend plus des qualités techniques des milieux que de leur physique, c'est pour cela que le Barca se balade, et c'est pour cela que des schémas type Real sont voués à l'échec. On verra l'an prochain, mais à part un Chelsea en forme, ou un Arsenal enfin régulier, je ne vois pas trop de concurrence.
Oui, il y a aussi quelque chose qui serait intéressant c'est une défense en ligne ou qui en utilise certains principes comme le faisait l'Ajax de 1988, le Milan de Sacchi ou bien sûr le grand Goethals.

Ca demande un savoir faire de l'entraîneur. Et, c'est vrai, il y en a pas beaucoup sur le marché.
Mais quand je vois ce qu'avait réussi l'équipe amateur de Calais en 2000 avec son 4/3/3 et sa défense en ligne je me dis que ça devrait être largement possible pour des pros.

D'ailleurs le Barça s'aligne fréquemment pour se protéger des contres adverses. Les Joueurs de MU ont souvent été hors-jeu pendant la finale.

C'est une système qui permet de compresser, limiter les espaces du milieu adverse et d'être très rapidement présent sur la défense de l'autre équipe.

Mais bon... quand je vois le niveau des entraîneurs... Fergusson que beaucoup trouvent génial est quand même limité dès qu'il doit sortir de son 4/4/2 traditionnel de contre.
sofootkiller : Et elle a quoi l'image de Sochaux ? Vas y je t'écoute, vend moi du rêve Einsten :)

Il n'y a aucun racisme dans mes propos juste des faits réels et avérés. Les blacks ont un potentiel physique ( je t'explique le terme potentiel ou ca ira ? ) supérieur aux blancs, c'est tout.

Comme je l'ai déjà dit, on est pas prêt de voir un blanc gagner un 100m olympique, ou mettre la misère à un kenyan sur 15000m.

Maintenant comme t'as l'air biiiiien tebé, je vais même plus essayer de m'expliquer autrement, t'as pas le potentiel ( oui encore ! ) mental pour comprendre ce que disent les gens. Faut de tout pour faire un monde.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 19