1. // Sélection
  2. //

Retour sous les huées pour Zhirkov

0 2
Hier mercredi, la Russie accueillait la Serbie pour un match amical entre Slaves au Lokomotiv Stadium de Moscou. Et plus que le score de 1 à 0 en faveur des hôtes, les observateurs ont retenu le traitement réservé à Yuri Zhirkov. Pourri sur chaque ballon jusqu'à sa sortie à la 68ème minute dans un bouquet final de huées, le milieu gauche qui vient de quitter Chelsea pour l'Anzhi Makhachkala et un chèque de 15 millions d'euros a pu se poser des questions existentielles dans le vestiaire.

Le but de Pavel Pogrebnyak n'a pas calmé l'ire des supporters et le sélectionneur hollandais Dick Advocaat a même admis à la fin du match "ne strictement rien comprendre à tout ça." Selon le Sports Blog Nation et son correspondant en Europe de l'Est, le ressentiment à l'encontre de l'ex-Blues vient en partie de sa volonté de poursuivre sa carrière dans le club de la république du Daguestan contre l'avis de tous, et alors que les clubs de Moscou essayaient de le séduire.

Plus que le côté vénal de l'international, les 19,000 supporters présents au stade ont aussi voulu manifester un mécontentement plus profond. Ils ont notamment le sentiment que le gouvernement a contribué à la montée en puissance de plusieurs équipes venant du Caucase Nord au détriment des autres clubs de Russie.

L'arrivée en Sogaz-Premier Liga de l'Anzhi (Daguestan), du Terek Grozny (Tchétchénie) et du Spartak Nalchik (République de Kabardino-Balkarie) ont mis en exergue les forts liens entre le pouvoir en place, la politique régionale de Moscou et la réussite sportive des trois clubs. Les supporters sont persuadés que les roubles pompés par l'État pour financer le développement des septs républiques autonomes caucasiennes participent aussi au développement des clubs locaux et qu'indirectement leurs impôts sont utilisés pour tenter de pécho Eto'o & co.

Du coup, à l'entrée du stade, une bannière avec sa date de naissance et sa date de retour au pays accompagnées d'un petit R.I.P. attendait Zhirkov. Bienvenu tovaritch.

AlF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Bienvenue en Russie... En même temps les supporters ont tout compris, football et politique se marient bien là-bas!
En tout cas c'est pas Advocaat qui va le blâmer d'aller là où on vous propose plus de sous...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 2