Résumé - Honduras/Chili : 0-1

0 0
Piquant ce Chili

La rencontre fut enlevée et elle a permis au Chili de se poser en sérieux candidat pour la qualif en huitièmes de finale. Enfin une équipe plaisante à regarder.

L'Amérique du Sud face à l'Amérique Centrale. Un jeu technique face à une défense bétonnée. Le Chili se présente avec quelques bons techniciens qui ont tout de suite inquiété l'arrière-garde hondurienne. Matías Fernández, l'ancien joueur de Liga, régale la galerie avec son compatriote Alexis Sánchez, un CR9 chilien, aussi technique que personnel. Sinon le Chili marque en premier par l'intermédiaire du vacancier Beauséjour. Invisible pendant toute la première mi-temps, l'attaquant de la sélection de Bielsa reprend un centre du latéral Isla et conclut du dos une magnifique action de la Roja. Les Honduriens ne voient pas le jour et se contentent de défendre. Ils ne se montrent dangereux que sur coups de pied arrêtés. Maigre et inefficace.

Le Honduras ne possède pas la technique du Chili. La sélection de Reinaldo Rueda se contente de balancer des gros cachous devant pour trouver son vieil attaquant Pavon. Ce schéma de jeu ne suffit pas pour espérer gagner une rencontre de Coupe du Monde. Contrairement à cet esprit défensif, le Chili continue à développer du jeu. Fernandez, Sanchez, Gonzalez : ça sonne aussi bien à l'oral que sur le terrain. Les joueurs aiment évoluer ensemble et ça se voit. Marcelo Bielsa peut souffler : son équipe ne sera pas rejointe au score et peut même espérer battre la Suisse lundi prochain. Oubliez l'Argentine, la France et l'Italie. Regardez plutôt le Chili.

Romain Poujaud
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Primes et crise
0 0