1. // Groupe A
  2. // France/Mexique (0-2)

Rester digne

Mexique bat France 2-0. Les Bleus sont éliminés. Ou quasiment... Haro sur Raymond. Haro sur les joueurs. La chasse est ouverte : tuons-les tous. Lynchons-les puisqu'ils le méritent. Qu'un sang impur, etc...

Modififié
0 23
A la Libération, en 1944, les braves patriotes s'en étaient pris aux femmes qui avaient couché avec les Boches. Vengeance. Paul Eluard, poète de la Résistance, avait assisté à ces spectacles odieux. Les pauvres filles étaient tondues, insultées, couvertes de crachats. Parfois promenées nues sous les quolibets. Les enfants étaient conviés aux festivités : il n'est jamais trop tôt pour apprendre... Paul Eluard, révolté, avait alors composé un poème, « Comprenne qui voudra » , en l'hommage aux victimes bien trop accablées.

Comprenne qui voudra !


Moi, mon remords, ce fut


la victime raisonnable


au regard d'enfant perdue,


celle qui ressemble aux morts


qui sont morts pour être aimés.


Quelques années plus tard, le bon Georges Brassens, lui aussi témoin de ces scènes indignes, rendit un hommage aux pauvres filles. Brassens, qui n'avait pas été résistant, avait écrit une chanson, “La tondue”.

La belle qui couchait avec le roi de Prusse


Avec le roi de Prusse


A qui l'on a tondu le crâne rasibus


Le crâne rasibus


Voilà. Pas d'analyse tactique du match. Pas de récriminations rétrospectives sur les 23 retenus et les quelques autres non appelés. Pas de retour sur le 4-3-3, le 4-3-2-1. Pas de moqueries sur Raymond, Jean-Pierre, Franck, Rama, Thierry, Roselyne, William et tous les autres. Raymond partira. Il est même déjà parti. Flo Malouda a quitté le terrain et accepté de dire quelques mots pour s'excuser. Il avait les larmes aux yeux. Il parlait d'honneur, du dernier match contre l'Afrique du Sud qu'il fallait gagner. Patrice Evra a ôté son brassard de capitaine, puis l'a serré fort dans sa main. Lui aussi ne pouvait retenir ses larmes... Les conclusions ? Vous les tirerez vous-mêmes et vous serez sûrs d'avoir raison à 100 %. « Chronique d'un échec annoncé » , bien sûr. Vous savez tout ça par cœur.

A travers son poème, Paul Eluard essayait d'énoncer que l'esprit de la Résistance qui s'était forgé dans les moments difficiles de l'Occupation devait se poursuivre jusque dans l'allégresse de la Libération. Rester digne : pardonner quand c'était possible, ou punir, mais pas sans avoir jugé en toute impartialité. Ne pas lyncher, tuer, se venger. Parce qu'une vie nouvelle devait redémarrer mais sans porter en elle la haine et les violences de la vengeance. Plus la peine d'accabler Raymond. Il a échoué. Et il en est en grande partie responsable. Pour ceux qui voudraient qu'il expie toute sa vie, convaincus qu'ils auraient fait mieux que lui, qu'ils se souviennent aussi des paroles d'Aimé Jacquet au soir de la victoire du 12 juillet 98 : « Ah ! J'étais un pauvre type, un incapable, un bon à rien... Entraîner l'équipe de France, c'était soi-disant facile ! Tous ceux qui me faisaient la leçon, qui voulaient m'apprendre mon boulot et qui savaient faire mieux que moi... Eh bien, voilà : la place est libre ! Je la leur cède, et on verra bien ce qu'ils feront à ma place... » . Vainqueur comme Aimé, vaincu comme Raymond, la difficulté d'exercer le métier de sélectionneur reste la même. Et on s'en apercevra avec Laurent Blanc, bombardé il y a huit mois futur “coach à succès” des Bleus. Avant que sa période noire avec Bordeaux ne lui fasse soudainement prendre conscience de l'énormité de la tâche qui l'attend. Il a même eu un avant-goût du traitement médiatique éreintant qu'il subira en cas de résultats ne seraient-ce que moyens... Bonne chance, Président.

Lyncher les joueurs ? Mais la plupart d'entre eux constitueront la base de l'équipe de France post-Mondial 2010... Pas la peine non plus de les jeter au feu. De les cramer. Là encore, ceux qui n'ont plus rien à donner partiront. Les autres repartiront de l'avant, avec parmi eux, tous ceux qui ont failli en revendiquant trop... Un dernier mot enfin pour les vrais supporters qui y “croyaient” : les hommes, les femmes, les enfants de ce pays, d'où qu'ils viennent, quels qu'ils soient. Ils sont sincèrement peinés. Pas la peine de les moquer, eux non plus. La grandeur des peuples est dans la retenue et dans la dignité. Comprenne qui voudra.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Rester digne ? Comme Valbuena qui tente de déstabiliser le tireur d'un penalty mérité ? Comme Domenech qui dit que ça a basculé sur un coup du sort ? (Je ne ressortirais pas la demande en mariage, ni le "on préparait 2010").

Les leçons de dignité, c'est en tout cas pas ces bleus là qui peuvent nous les donner même si effectivement les brûler sur la place publique n'aura aucun intérêt si ce n'est évacuer nos rancœurs accumulées et exposer nos bas instincts au grand jour.
comparer la guerre et ses arocités aux "malheurs" de nos milliardaires à crampons dorés et trop lourds pour eux, c'est du grand n'importe quoi...
rappeler que Jacquet fut vainqueur en 98, facile, alors qu'il faut rappeler que en 98, coupe du monde à domicile, gros coups de chances contre le Paraguay, l'Italie et la Croatie, équipe brésilienne fantôme en finale (probleme Ronaldo)et surtout quelques très bons joueurs (qand même !) en EDF (et surtout plus intelligents que ceux d'aujourd'hui !).
^^ d'accord avec ça. ça fait un bail que l'EDF a perdu toute dignité. C'est le résultat qu'on attendait, et il y a moins de colère que de soulagement que ca soit finalement fini. Passons à autre chose, bordel! (Ce qui aurait dû se faire il y a longtemps!)
Ghemmour qui parle de dignité...on aura tout lu...... et pitié ne vient pas mêler Paul Eluard à toute cette médiocrité, tes références sont déplacées..
C'est quoi ces commentaires ? Arrêtez la "branlette de cerveau". Regardez vous, vous criez sur tout le monde, vous critiquez tout, tout le temps.
A crier au loup sur Jacquet, Lemaire, Santini, la voix du peuple s'est décridibilisé !
Alors quand on a eu de vrais raisons de crier au loup pour l'imposture de Domenech et de ses joueurs, on ne nous a pas entendu !!!
Arrêtez de vous plaindre sur tout ! Ouvrez là uniquement quand vous avez quelque d'important chose à dire !
Merci !
Bon article ! Et vive le second degré, la comparaison est sympas !
Et commentateur, arrêtez de débattre de sémantiques, débattez du fond, de l'idée !
drole cet appel à la dignité ... euh y a eu le même après france - brésil de 98 où tous les "vrais" supporters chambraient allègrement une nation 4 fois championne du monde à base de "et 1 et 2 et 3-0" et autres "et ils sont où les brésiliens"
la france, en sport, ne sait ni perdre et ni gagner
Cher Chérif,

Votre angélisme et votre candeur n'ont d'égalité que votre naïveté.
Se poster en visionnaire en se servant de l'exemple des femmes tondues est tout simplement abjecte.
Redescendez donc un peu sur terre!

Non une grand partie de cette équipe ne constituera pas l'équipe post 2010 ou alors c'est que Laurent Blanc n'aura pas tiré les leçons qu'il aurait dû: exit Gouvou, Anelka, Ribéry, Abidal, Cissé, exit également le capitannat d'Evra.
Une chasse aux sorcières? Non mais vous rigolez j'espère? Avez-vous vu Anelka et Ribéry marcher sur le terrain hier soir? Ils ne méritent que notre mépris. Le même mépris qu'ils affichent pour nos couleurs.

La dignité? Mais elle est bafouée par ces joueurs depuis trop longtemps.

Mais ce qui fait mal c'est que c'est l'Equipe de France qui va trainer cette honte pendant des années... l'histoire ne retiendra pas les joueurs.
le fond est nul, les comparaisons à l'histoire incroyablement à côté du sujet ! les idées ? quelles idées ? zéro idée, que du bla bla prétentieux et opportuniste (du style, si le miracle d'une qualification a lieu, "je vous l'avais dit"). Archi nul !
Escalettes doit absolument démissionner.

après je trouve que l'édito assassin de l'équipe est juste et mérité, ces joueurs de l'équipe de France sont complétement à côté de la plaque, ils sont bien plus idiots et/ou arrogants qu'ils sont talentueux.
Anelka ? que dire...Gallas, Ribery..pff au niveau intellect et personnalité, c'est aussi zéro que leur rendement sur leur terrain.
Même un Evra moins antipathique qui ose bombe le torse en conférence de presse et qui est aussi grotesque que les autres sur le terrain.
Je mettrais de côté des mecs biens comme Govou ou Sagna mais qui n'avaient pas le niveau d'une coupe du monde.

Mais les médias qui assassinent cette équipe ont aussi leur responsabilité, qui a fait de ces imposteurs des "stars" ?
les joueurs de l'edf n'ont déjà pas beaucoup de talent et en plus ils se croient meilleurs que les autres, le cocktail assuré pour être grotesque.

Les médias qui assassinent cette équipe sont aussi ceux qui ont applaudit Zidane après son coup de boule, l'un des gestes les plus stupides de l'histoire du sport, cela vient aussi de là le naufrage du football français.
Rester digne, ouais, ça fait un peu exercice rhétorique...

Cependant, le lynchage médiatique va être nauséabond et ce qui est sûr c'est que la solution ne passera pas par là, elle ne passe jamais par là.
Ché Domenech

Ca y est, l'œuvre de Domenech est réalisée. En 2006, il n'était pas parvenu à ses fins à cause de Zidane, ce valet du capitalisme. En 2008, il avait laissé entrevoir son projet mais personne ne l'avait cru. « Il n'aura jamais les couilles de refaire plonger la France» prétendaient certains en se gaussant dans les nuages de fumée de leurs cigares et les rondeurs de leur embonpoint. Eh bien si, il l'a fait !
Alors qu'une crise sans précédente s'apprête à frapper la France tel un tsunami ravageur, ceux qui pensaient, grâce au parcours formidable de l'équipe de France en coupe du monde, faire encaisser en loucedé le désastre au peuple (en les faisant travailler plus, en leur supprimant la CQ et en les payant moins), vont devoir revoir leurs plans. Et tout ça à cause de Raymond Domenech !
Nous sommes en 1968, rue Lepic, tandis qu'une batterie de CRS charge, Raymond, vingt ans, toutes ses dents, quelques mèches déjà bouclées et blanches (mais les filles en raffolent), balourde des pavés sur les assaillants en criant : « Révolution je crie ton nom ! ». Ses amis, le futur patron de la FNAC et le futur patron de Libé tentent de réfréner ses ardeurs puis constatant que les hommes en bleu approchent dangereusement s'arrachent à toute berzingue. Seul et abandonné, Raymond monte sur la barricade, balançant tout les objets qu'il trouve à portée de main, parmi lesquels un ballon de football. Alors qu'il shoote sur les forces de l'ordre du pied droit, l'homme a la révélation : La révolution se fera par le foot !
Depuis, contrairement à ses couards de potes, l'homme n'a jamais renié ses idéaux. Le foot est l'opium du peuple ? Il est temps de le dégoûter de cette drogue (en foirant toutes les compétitions majeures) afin de lui faire prendre conscience de l'oppression de la classe dirigeante. 2010 voit enfin les rêves de l'homme enfin se réaliser ! Enfin presque. L'équipe de France n'est pas encore tout à fait éliminée. Et la révolution pas encore tout à fait amorcée.

Peter Smash de Vive le Sport
Putain, après un article honteux écrit un samedi soir (écrit bourré, c'est à préciser), je m'étais juré de plus commenter sur SOFoot, tellement j'étais piteux (peur d'être livré à la vindicte populaire des antiracistes de salon pullulant ici, et tout).
Mais il me faut féliciter le keum qui a laissé un com' à 13:28. Bravo, tout est dit.
Quant à l'article d'Eric Ghemmour, j'ai dû le relire 10 fois, pour être sûr d'avoir bien compris. Sans trop en avoir l'air, Chérif Zemmour défend déjà ses petits amis milliardaires incultes tout en accréditant la thèse toute Arendtienne d'un peuple (cette vile multitude) ontologiquement lyncheur.
C'est beau, c'est grand. Mais tellement logique et prévisible.

Manelmanel
Article ridicule qui sombre dans le confusionnisme absolu! Les femmes tondues par la résistants de la 25ème heure n'étaient coupables de rien sauf d'avoir aimé. Les footballeurs de l'EDF n'ont aimé personne sauf eux mêmes. Ils n'ont rien écouté, rien compris et ont méprisé ceux qu'ils sont censés faire rêver. Les malheureuses tondues ont tout perdu et ont porté longtemps, avec leurs enfants souvent, la marque infamante de leur relation vraie ou supposée avec un occupant. Qu'ont perdu les branquignols hier soir? Ils sont toujours riches, arrogants et insuffisament intelligents pour les plus coupables d'entre eux pour procéder à une autocritique. Anelka, femme tondue même combat!? Vous voulez rire?
Article très bizarre. comparer ce qu'ont vécu des jeunes à la libération et leur traumatisme qui a suivi, à celui de pauvres millionnaires qui dans une semaine se prélasseront sur un plage de Bahamas entourés de mannequins, faut vraiment oser! Et c'est quoi cette idée de protéger les joueurs des critiques? Ils font un métier médiatique, (qui n'a d'ailleurs aucune utilité sauf faire vendre à des crétins comme nous les produits de leurs sponsors), en reçoivent beaucoup de reconnaissance et d'argent, c'est un moindre mal de supporter en retour des critiques du public quand ca ne marche pas.
Que signifie cet article ? C'est ridicule ! Nos joueurs sont surcotés, ne mouillent pas le maillot, se moquent de nous, et vous voudriez qu'on ne les accable pas ? Les joueurs français sont des crétins décérébrés, incapables de quitter leurs casques Dr Dre et de saluer leurs supporters (car, oui, nous sommes encore supporters malgré tout !). Franchement, quand on entend parler un Ribéry ou un Anelka, on comprend tout ! Que des types aussi intellectuellement limités puissent saborder une équipe est une évidence ! Ribéry est un fouteur de merde. On l'a vu à l'OM, au Bayern, maintenant en EDF ! Il est talentueux, certes (environ 10% du talent d'un Zidane, c'est déjà bien !), mais on n'a pas besoin de joueurs comme lui. Je préfère un Gourcuff, en méforme actuellement, mais beaucoup plus intelligent (et pas seulement dans son jeu), et dont l'analyse tactique des matchs est souvent juste. Son problème: il a une belle gueule et un peu plus de neurones que les autres ! J'espère que Laurent Blanc saura se montrer ferme avec nos pseudos starlettes qui n'ont jamais rien prouvé !
C'était olivier9275 en direct du Café PMU Le Penalty, à vous Boulogne-Billancourt.
C'était Pius en direct du café philosopho-bobo germanopratin "Personellement Moije "
Article d'une grande profondeur que beaucoup refuseront de comprendre. D'accord pour l'absence de haine et le pardon, mais pardonner ne veut pas dire qu'il faille refuser d'expliquer. Des gens auraient pu rêver avec cette équipe de France. Ce rêve a été gâché par des erreurs qui doivent ne pas se répéter. Pardonnons en avancant
Eh bien, Chérif, moi qui lis de temsp à autre les articles de ce site, je trouve celui-ci totu à fait bon.
Très bel article, très profond, je dois dire qui'l me fait du bien. Même pas envie de débattre du jeu et des joueurs après cela.
Chapeau.
Chérif, tu les accumules les articles de merde.
Et si un jour t'essayais d'écrire un truc original et surtout de qualité ?
Parce que si les bleus sont pour la grande majorité des racailles qui n'ont pas plus de 300 mots de vocabulaire pour s'exprimer, j'ai bien peur que sur ce point là tu leur ressembles beaucoup.
Tu serais donc le zemmour du pauvre, le zemmour de banlieue ?
A croie que oui.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 23