En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // CFA
  3. // Valence/Grenoble

Report d’un match « à hauts risques » … de CFA

Modififié
Les arrêtés interdisant les déplacements de supporters pleuvent en ce début d’année. Mais il faut avouer que celui-là, on ne l’attendait pas, et que la sortie de l’info le 1er avril a fait croire à un mauvais poisson. Pour des raisons de sécurité, la préfecture de la Drôme a carrément décidé de reporter la rencontre de samedi prochain entre Valence et Grenoble. Non, vous ne rêvez pas, il s’agit bien d’un match de CFA. Outre le « contentieux pérenne opposant les supporters ultras des deux clubs » , l’arrêté indique que « le dispositif présenté par les deux clubs ne permet pas d'assurer dans de bonnes conditions de sécurité le déroulement de la rencontre et la sécurité du public » .

L’AS Valence approuve la décision des autorités. Sur son site Internet, le club informe que « la préfecture dispose d'un effectif de police très limité pour ce week-end » . En effet, Valence accueille au même moment le 26e Challenge des étudiants, un concours inter-établissements mêlant tournoi multisports et autres activités. Le club ajoute que la préfecture exige « une centaine d’agents professionnels de sécurité » pour ce match, alors qu’il n’en avait prévu qu’une quarantaine. Le club drômois regrette le « manque de temps alloué à l'AS Valence » pour trouver ces personnels.

La réponse, cinglante, du club voisin ne s’est pas fait attendre. Railleur, le GF38 se désole : « 8 mois pour préparer le match qui va amener le plus de spectateurs au Stade Pompidou en championnat et s’apercevoir au dernier moment que les besoins en sécurité seront insuffisants. » Le club grenoblois précise qu’il n’est pas question de sous-estimer la sécurité de ce derby, mais il appelle tout de même à « relativiser, on ne parle pas de 20 bus de supporters » . La venue d’environ 400 Grenoblois était annoncée. Un brin provocateur, le GF38 glisse que « si la logique est respectée, le match devrait être reporté au 19 avril, qui est une date réservée pour les matchs en retard, et si cela n’est pas possible sur Valence, le stade des Alpes est libre… »

L’arrêté préfectoral évoque, entre autres, le match aller de novembre dernier. Ce jour-là, le bus des supporters valentinois s’était fait caillasser aux abords du stade des Alpes. Si cet épisode a attiré l’attention des autorités, la rivalité entre les deux clubs n’a jamais engendré de scènes de guérilla urbaine. Les groupes de supporters des deux camps se détestent d’ailleurs tellement qu’ils ont publié hier un communiqué commun rappelant que « la rivalité entre les clubs valentinois et grenoblois [relève] plus du folklore d’un derby régional que d’un antagonisme avéré » . Autrement dit, c’est un moyen de pimenter de longues saisons au niveau amateur. Les Red Kaos et les Diables Bleus de Grenoble, ainsi que la Brigade 26 de Valence, ont donc décidé d’unir leurs voix pour « réprouver cette décision inique, prise à seulement 4 jours d’une rencontre programmée depuis déjà 8 mois » . Pour les trois associations, ce report s’inscrit dans une politique plus générale dont l’objectif est « d’éloigner les supporters des stades » . Selon eux, ce processus se traduit par une « vague de décisions liberticides visant ces derniers mois à interdire sans aucun discernement les supporters de football à se rendre au stade » . À l’instar de nombreux supporters français, les ultras des deux clubs s’interrogent sur la capacité de la France à organiser un « événement de l’ampleur de l’Euro 2016 de football sur le territoire si les pouvoirs publics se montrent incapables d’encadrer un match de 4e division » . Eux aussi proposent de jouer le derby le samedi 19 avril, à 18h, pour permettre « la tenue d’un match de football festif et populaire » .


Dans deux ans, la France accueillera quelques centaines de milliers de fans européens, et pas les plus tendres. Aujourd’hui, elle craint 400 supporters grenoblois… GN
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 18
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 59 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7