1. // Euro 2012
  2. // Match amical
  3. // France/Estonie

Répétition générale pour les Bleus

Ce soir (21h), l’équipe de France s’offre un dernier test face à l’Estonie avant de débuter l’Euro lundi prochain, face à l’Angleterre. Et ne surtout pas parler de galop d’essai, car l’heure est désormais à la réussite. Dès ce soir, tant qu’à faire.

Modififié
1 19
Le saviez-vous : le foot diffère pas mal de l’opéra. Pas simplement parce que les beuglards des tribunes remplacent l’ambiance feutrée des fauteuils d’orchestre. Non, au-delà de ça, à l’opéra, une répétition générale est une sorte de fil de la représentation à venir que l’on déroule dans les conditions exactes du spectacle, à une réserve près : on ne pousse pas les organes à fond. Ce mardi, au Mans, l’équipe de France a, elle aussi, une sorte de répétition générale, une dernière sortie face à l’Estonie, avant le début de l’Euro. Et là, en revanche, il faudra pousser les organismes au maximum. Car l’Histoire le prouve : des matches de préparation mi-figue mi-raisin juste avant une phase finale annoncent rarement un tournoi pétaradant. L’équipe de France l’a expérimenté en 2010, en se prenant les pieds dans le tapis face à la Chine.

Même le Brésil en 2006, champion du monde en titre, avait payé en Allemagne son choix de jouer des rencontres amicales à sa main face à des tocards. « Comme on n’avait pas poussé avant le Mondial, on n’a pas réussi à hausser le rythme ensuite » , nous confiait d’ailleurs Juninho juste après le fiasco de la Seleção. Pour les Bleus, aujourd’hui, cette dimension est essentielle pour confirmer l’idée d’une montée en puissance qui commence à faire son chemin. Entre sa fin de match enlevée face à l’Islande (3-2 après avoir été menée 0-2) et la première période franchement maîtrisée face à la Serbie (2-0), l’équipe de France progresse de sortie en sortie, dans l’élan déniché quelque part du côté de Brême, un soir de février dernier. Il lui faut donc désormais sortir un match plein. À la fois sur la distance (deux mi-temps abouties) et dans toutes les zones du terrain.

Enfin un milieu digne de ce nom

Pour l’heure, on a comme l’impression que les Bleus choisissent autant leurs moments que leurs zones, mais qu’ils peinent à tout compiler en même temps. Sans doute la raison pour laquelle les choses ne semblent pas tout à fait figées et on ne sait pas vraiment si c’est une bonne nouvelle, si près de l’échéance. On ne devrait pas se poser la question en fait : non, une équipe qui n’est pas verrouillée à un match de l’Euro n'augure rien de très bon. Mais dans le cas présent, l’espoir de voir un Clichy chourer la place d’Évra et peut-être un Ben Arfa se faufiler dans le onze à la place de Nasri n’est pas pour déplaire à ceux qui sont las des performances toujours aussi décevantes des deux titulaires présumés. Au vrai, ce soir, plus qu’un score (qui peut toujours être trompeur), c’est un style que les Bleus doivent mettre en avant. Durant ces dernières sorties, il y a eu une esquisse de maîtrise collective, de possession de balle utile qui ont commencé à naître. Oh, bien entendu, ce n’est pas l’Espagne, mais soyons sérieux, aujourd’hui, qui l’est ?

Il n’empêche, dans la perspective d’un groupe avec l’Angleterre, la Suède et l’Ukraine, soit autant d’équipes plutôt enclines à laisser la gonfle à l’adversaire, la France doit se prouver à elle-même qu’elle sait en faire bon usage. En ce sens, le milieu à trois, avec Malouda et Cabaye au relais, a donné quelques garanties intéressantes, malgré l’absence de Yann M’Vila (même si Alou Diarra a agréablement surpris, pourquoi ne pas le dire, face aux Serbes avec un vrai impact et une certaine sécurité dans ses transmissions). Un dispositif qui doit trouver son prolongement avec une animation offensive digne de ce nom car, pour l’heure, si Ribéry évolue enfin selon ses standards bavarois, on ne peut pas dire que Benzema et Nasri soient époustouflants. Si le premier reste incontestable, le second aurait quand même vraiment intérêt à se sortir les doigts et enfin jouer une bonne partition. Ce n’est pas parce que ce n’est pas de l’opéra que l’on n’est pas en droit d’espérer, enfin, un beau spectacle. Après tout le show, le vrai, est là, si près...

Dave Appadoo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Phallus Majestueux le Franc-Maçon Niveau : District
En parlant de répétition, je m'insurge contre la répétition de la pub UPS. De la pub, certes, d'aucuns diront que c'est le seul et meilleur modèle économique pour la presse gratuite en ligne, patati, patata pata pata (hommage à Coumba Gawlo). Mais la logistique, c'est plus possible. On la connait par cœur la logistique maintenant.

"Adiós, cheerio, au revoir, c'est parti, c'est la logistique" En plus, ça doit être des paroles subliminales. Bordel.
Même si j'ai de plus en plus de mal à y croire je garde l'infime espoir de voir Clichy titulaire à la place Patrice "Big Melon" Evra...
@Phallus Majestueux

+1 pour UPS
Clichy à la place d'Evra c'est sur il le faut ! A droite Nasri ne me plait pas.

Pourquoi ne pas tenter Valbuena (bon sur coup de pied arrêté, bonne mentalité, bonne entente avec Debuchy...)
Je suis assez d'accord avec toi pour Nasri, il a eu beaucoup d'opportunités mais à chaque fois il a été au mieux moyen. Pour Valbuena je le vois bien rentrer pour les 30 dernières minutes pour apporter sa vitesse et obtenir quelques coups francs.
benitohermosodemendoza Niveau : Loisir
Oh non, pas Valbuena...HBA est sous employé, il est frais comme un gardon. Nasri peut faire doublure et gérer le jeu en rentrant en cours de match
Si HBA affiche le même niveau qu'a Newcastle je suis complètement d'accord avec toi. Mais de toute façon Blanc va garder sa confiance en Nasri.
Au lieu de beugler contre le site ajoutez ad-block à votre navigateur, je n'ai jamais vu la pub dont vous parlez. Suivant.
Note : 3
En parlant d'Opéra, la répétition générale est de plus en plus une première représentation, en fait. Beaucoup de journalistes, du public...ce qui fait que tout le monde est à fond, contrairement à ce qui est dit dans l'article. En revanche, la prégénérale (aussi appelée couturière, parce qu'on "file" le spectacle sans s'arrêter) est faite sans forcer, juste pour marquer la mise en scène et se tester sur un ou deux airs sans se péter la voix.
Ouais, je sais, on est sur un forum de foot, je casse les couilles* à tout le monde avec mon truc à la con*, de toutes façons, l'opéra c'est pour les péééééédéééééés, tout ça.
Mais bon. Enfin bon...Voilà...
Ad Block, c'est quand même pas la mer à boire...
Et non Louison, c'est intéressant. (sans ironie aucune)
Vous êtes sérieux à propose de Ben Arfa ?
Titulaire ?
Contre des défenses compactes et de bon niveau ?
Il va faire quoi à part tenter des trucs qui passent une fois sur 20 ?

En "impact player", 100 fois oui, mais en titulaire c'est 100 fois non !
Les estoniens ils sont bons en plomberie ou en électricité ? Parce que le foot je ne suis pas au courant.
Jacquoulecroquant Niveau : District
+ 1 pour adblock.
Sinon les paroles ne sont pas subliminales, c'est assez clair => libre échange et plus de droit de douanes. C'est dit dès le début, rien d'étonnant pour UPS.
M'enfin c'est pas trop le sujet.
Pour Clichy je suis partagé. Autant j'aimerais qu'Evra dégage autant avec Clichy + Debuchy, il nous reste plus que Rami et Mexes pour assurer derrière quand les deux partent à l'abordage. Le problème a déjà été soulevé dans un autre article, mais il n'empêche que vu les perfs de Mexes-Rami, bah c'est pas des plus rassurant. Par contre Benzema va falloir qu'il se sorte un peu les doigts! Si sa place n'est pas contestable ni contestée, il n'empêche que ça reste notre atout numéro 1 (avec un grand Ribery voire HBA) mais il ne m'a pas fait forte impression du tout dans ces deux derniers matchs.
@Gimoove : en électricité ... comme ça tu seras " au courant " : >
ouai bon ... ok
Phallus Majestueux le Franc-Maçon Niveau : District
Je viens donc d'installer Ad Block. Les gens sont tellement gentils. En revanche, question pédagogie, c'est plutôt digne de Mussolini. Parce que non je ne gueule pas contre le site, je fais simplement remarquer que cette pub est proprement insupportable.

Je remercie donc ces messieurs qui ont des règles sans aucun doute douloureuses pour leur conseil ô combien précieux.

Vive le MHSC (et le but d'Olivier Giroud ce soir).
Le fiasco de 2006 pour le Brésil...

écrasé 1 à 0 par le finaliste, mené par l'un des meilleur joueur de tout les temps au sommet de son art, sur un coup de pied arrêté avec une erreur de marquage.

Je veux bien que ce soit le Brésil, mais si la France avait subit le même type de fiasco en 2010, on aurait toujours Domenech en sélectionneur...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 19