Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 5e journée
  3. // Nantes/Rennes (0-2)

Rennes saborde Nantes

Dans un match engagé, Rennes se défait de Nantes à la Beaujoire. Une victoire méritée des Rennais, marquée par les cartons des Nantais. Rennes est 2e de Ligue 1.

Modififié

Nantes 0 - 2 Rennes

Buts : Ntep (67e) et Sio (89e) pour le Stade rennais

Holi cet après-midi à Nantes. Pour les couleurs, pas pour l'ennui. À la 54e, Nantes se retrouve à 10 après que M. Bien a rangé le jaune pour choisir le rouge au moment de sanctionner Adryan. Deux minutes plus tard, l'homme en noir laisse Sightorsson assommer un Canari. Mais il ne le rate pas, quand, à l'orée du dernier quart d'heure, l'Islandais découpe Zeffane. Le FC Nantes est à 9. Et il perd 1-0, car Rennes possède dans ses rangs l'homme que l'on nomme Paul-Georges Ntep. Le lascar a passé son match à martyriser la défense nantaise. Puis il a marqué. Avant d'aller tranquillement s'asseoir sur le podium, ce soir. Les Nantais, eux, restent 10es. À leur place.

Quand Wilfried Bien la joue Mister Cool


C'est un match d'une importance décuplée que lance Nantes : la suprématie dans le derby breton, joué en Pays de la Loire, évidemment ; mais surtout une place sur le podium au soir de la 5e journée. Les joueurs semblent en avoir conscience et envoient du jeu d'entrée sur la pelouse parfaite de la Beaujoire. L'envie de jouer est telle que Léo envoie Dubois et se met au judo sur Ntep à la 5e aux abords de la surface nantaise. Heureusement pour lui, Wilfried Bien est arbitre de foot, il siffle contre Rennes. Alors, 5 minutes plus tard, Paul-Georges veut se venger en définissant la notion de vice sur un coup franc difficilement repoussé par Maxime Dupé. Après 15 minutes de jeu, un PGN électrique met Nantes sous tension. La défense à 5 proposée par Montanier est plus offensive qu'il n'y paraît, et la Brigade Loire plus percutante que ses joueurs. Mais s'il est pauvre en occasions, le jeu reste agréable. Et Ntep toujours prêt à jaillir, notamment lorsqu'il se retrouve lancé par Armand l'ancien. Koffi Djidji est largué, il plaque le Rennais dans la surface : M. Bien garde sa ligne et son sifflet dans la poche. Incompréhensible. Derrière, les Nantais semblent réveillés par le danger tout juste évité et allument quelques pétards. C'est soit hors cadre, soit directement sur Diallo, le remplaçant d'un Costil blessé. Après un dernier frisson du toujours virevoltant Ntep, principale arme offensive rennaise, ça fait 0-0 à la mi-temps. Étonnant pour 2 équipes totalisant 9 buts en 8 matchs.

2 rouges, 2 buts


Pas de changement à la reprise, M. Bien siffle toujours à contre-sens. Il finit quand même par remarquer la lenteur de Djidji, cette fois déposé par Sio, et lui sort un petit carton assorti à son maillot. Lancé, il enchaîne avec un rouge sévère sur Adryan, engagé mais pas méchant. Dans la foulée, il épargne un Sightorsson pourtant bien énervé dans sa charge, puis met sa biscotte à Dubois. Les Nantais sont plus que fébriles, mais, pour le bonheur de la Beaujoire, les Rennais restent maladroits. Ce n'est pas la technique individuelle qui manque, pourtant. Alors, quand ils y ajoutent l'engagement, ça fait ficelle. À la 67e, Ntep, encore lui, est contré au moment d'armer. Sio récupère, frappe sur Dupé. Ntep, toujours lui, prend 3 mètres en 2 pas pour devancer Lucas Deaux et ouvrir tant le score que son compteur perso cette saison. Et comme Sightorsson décide de la jouer bûcheron 10 minutes plus tard, c'en est fini des espoirs nantais. Giovanni Sio va avoir tout le loisir de valider son bon match d'un poteau rentrant habile. Rien à retenir côté Nantes. Si : Der Zak' a la classe en costard.

Par Eric Carpentier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25