En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Stade rennais

Rennes, Ruello et l'imbroglio Dembélé

Modififié
Ousmane Dembélé ne jouera peut-être jamais au Roazhon Park - le nouveau nom du stade de la route de Lorient.

À 18 ans, je jeune espoir du Stade rennais (treize buts en 18 matchs de CFA 2 cette saison) veut partir, car il estime que le coach, Philippe Montanier, ne lui fait confiance : « La section professionnelle du Stade rennais ne compte pas pleinement sur moi. Lors du dernier entretien datant du 7 mai, le coach Montanier me l'a bien fait comprendre, et les dernières sorties médiatiques du club concernant les jeunes du centre de formation vont également dans ce sens. »

« Je n'ai jamais demandé un contrat professionnel au Stade rennais, et le club ne m'en a d'ailleurs jamais proposé un » , a poursuivi le Franco-Mauritanien, via un communiqué sur son site officiel. Des déclarations étayées par les agents du joueur, qui ont aussi publié un autre communiqué - en évoquant « une attitude professionnelle et irréprochable » de leur protégé - à charge contre le Stade rennais : « Si Ousmane bénéficie du soutien de ses éducateurs de toujours, cela n'est manifestement pas le cas s'agissant du staff professionnel.  »

Enfumage, Houllier et contrat de deux ans


Une levée de boucliers qui a irrité au plus haut point le président du club, René Ruello. « Je ne vois pas en quoi le Stade rennais peut avoir à se reprocher quelque chose sur le cas Dembélé. On parle dans la presse de manque de respect, de considération, et d'une formation non adaptée, qui ne sera plus à l'ordre du jour à Rennes. Tout ça, c'est de l'enfumage de première classe, lance René Ruello à 20 Minutes. Il y a une histoire de gros sous derrière, avec des gens qui ont simplement envie de se faire un peu de pognon. Ils feraient mieux de le dire franchement, on comprendrait tout de suite. Il faut quand même arrêter de nous prendre pour des cons ! »


Et de s'en prendre à Gérard Houllier : « Ce qui me scandalise vraiment, c'est que Gérard Houllier soit à la manœuvre pour un des clubs intéressés [le Red Bull Salzbourg]. Ce type a été patron de la DTN, et il ne respecte même pas les centres de formation français. À quoi ça sert de mettre des millions dans la formation, si vous avez des types qui viennent vous piller comme ça ? J'ai reçu une lettre de Houllier, qui nous dit : "Je vais vous l'acheter tant." Je réponds : "Non". Ou alors, à ce moment-là, il faut arrêter tout de suite le centre de formation. Mais on n'est pas dans ce trip-là... On va se battre, car Dembélé a un contrat de deux ans. Et un contrat, ça se respecte. Il est peut-être bien conseillé, mais nous aussi !  »

Un recadrage net et précis pour un attaquant qui, faut-il le rappeler, n'a jamais mis les pieds sur un terrain de Ligue 1. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 23 février OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1
Hier à 18:30 Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 22 Hier à 14:50 Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 20 Hier à 13:52 Les lumières s'éteignent en Argentine 15
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 23 février Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24