1. //
  2. // 7e journée
  3. // Rennes/Lille (2-0)

Rennes respire

Match entre deux belles équipes en difficulté, donc match bloqué. Avant qu'un fait de jeu favorable et une inspiration venue d'ailleurs permettent à Rennes de l'emporter 2-0.

Modififié
141 12
Rennes - Lille : 2-0 Buts : Féret et Alessandrini

Ce matin, Lille était 12e, Rennes 18e. Deux classements étonnants pour deux ambitieux qui déçoivent. Ou qui sont complètement à côté de la plaque en ce début de saison. Dans une partie bloquée, il aura fallu une petite cagade de Landreau - ou un geste malheureux pour la version gentille - et un but superbe d'Alessandrini pour permettre à Rennes de gagner et de respirer un peu. Enfin.

Match rythmé, match bloqué

Le début de match est rythmé, mais pauvre en occasions. Mendes déboule, personne n'est là pour reprendre son centre en retrait. Féret ajuste un joli coup franc, personne n'est là pour couper sa trajectoire, si ce n'est Boye qui est trop court. Sur un centre tendu de Digné, Roux bute sur Costil à bout portant. Lille s'active un peu et Rennes joue le contre, Lille combine, Rennes regarde avant de se reprendre. Vous le comprenez, ce match est une petite bataille du milieu de terrain, les blocs avancent, reculent et c'est à peu près tout. Pitroipa danse un peu entre deux défenseurs lillois, mais envoie une frappe toute molle, la première cadrée de son équipe. Payet lui répond, démarre parfaitement son enchaînement, pose son crochet, mais dévisse complètement sa tentative. Antonetti gueule comme un ahuri, et Roux loupe l'ouverture du score. Encore. Lancé idéalement en profondeur entre Mavinga et Kana-Biyik, il envoie une grosse gouache sur le poteau de Costil. Payet l'imite dans la foulée, de l'autre côté du terrain. Bien décalé, il a alors deux options : centrer pour les trois copains dans la surface ou marquer. Il préfère ne pas choisir et envoie une mauvaise frappe à côté. Vous l'aurez compris. Lille a dominé. Sans plus. Rennes a souffert. Un peu.

Landreau la relâche, la minasse d'Alessandrini

Mavuba se blesse tout seul, Balmont le remplace. Cette seconde période est la suite de logique de la première, les quelques petits frissons en moins, un soupçon d'ennui en plus. Alors Pritroipa démarre, accélère, s'infiltre jusqu'à l'entrée de la surface et frappe au but. Landreau ne capte pas la balle, et Féret profite du cadeau pour placer un joli piqué et ouvrir la mise. Ça s'anime, sur un corner de Pedretti, Chedjou place une tête puissante, et Costil dévie la balle sur la barre. Elle termine sa chute sur la ligne. Ou juste derrière, on ne sait pas trop. Mais le but n'est pas accordé. Rennes est euphorique, sur un corner repoussé, Alessandrini envoie une frappe Boom Boom Pow des 25 mètres et double la mise ! Un but de dingue ! Son deuxième délice de la semaine, l'ex-Clermontois est en train de faire son nid dans l'effectif rennais. Rennes est libéré et n'a plus qu'à tenir. Lille tente de revenir sans y croire. Rennes savoure, Garcia prend un rouge. La rencontre se termine. Ce soir, Rennes et Lille sont respectivement 12 ou 13e.

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

woody vann halen Niveau : District
pr tapé sur les olympiques a sofoot ya du monde mais ac lille sa reste bisounours koi kil se passe wtf
Quel match ennuyeux ! Pauvreté technique dans les 2 équipes, lenteur dans le jeu incroyable.Et dire que ces 2 équipes visent le top 5, soit ils sont fous soit la ligue 1 est vraiment très pauvre techniquement.

Les supporters de ligue 2 se plaignent des matchs deplacés mais bon il suffit de mater Beinsport chaque vendredi soir pour voir des match niveau ligue 2.
@woody vann halen: pas faux, ils ont vraiment ménagé Lille dans cet article
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Je précise pas vu le matchs, mais ça y est des qu'il y a un match moyen ou médiocre la L1 est nulle, ça soûle ces cliches perpétuellement ressortis.
En tout cas, le match sur Beinsport sans commentateurs et juste le bruit du public + des tweets c'est super sympa et original... s'ils pouvaient s'en inspirer sur TF1 pour les matchs de l'EDF...
Lille a pas été trop dégueu, ils ont juste manqué de réussite à plusieurs reprises par le biais de très belles occasions non concrétisées.

SINON AU MILIEU lillois Y A UN RENOIT (petite rime de rappeur au passage). ... GUEYE QUOI ...affaire à suivre ce petit là (déja naturalisé camerounais malheureusement)
Landreau, zéro. Le temps est venu de faire confiance aux jeunes. Elana par exemple.
Alessandrini quel joueur. Payet roux des joueurs surcotes.
PaysanSansVaches Eindhoven Niveau : District
Vraiment surpris de l'adaptation d'Alessandrini, moi qui le voyait plus se battre sur la durée pour une place face à une vraie concurrence.

Du talent, il en a à la pelle mais je ne le voyais pas se montrer si rapidement.
Depuis qu'il est à Rennes, il tricote beaucoup moins et semble hyper-motivé car ce n'est plus la star qu'il était à Clermont. Bien qu'il ait marqué sur 2 éclats, il se fond bien dans le jeu et propose souvent des options intéressantes.

S'il progresse et fasse preuve de régularité, ce sera l'EDF à coup sûr. Mais quand?
J'aime pas trop Rennes mais il a fait le bon choix par rapport à Sochaux.
Quand je pense que Clermont Foot ne l'a vendu que 2 millions, ça fout un peu les boules.

Quant à Lille ...
Surcoté? Malédiction des nouveaux stades? Tiens je valide avec le GF38 ...
Johnny Dramma Niveau : Ligue 1
@rikii : Gueye est sénégalais et international .
Lille a pas fait un grand match c'est sur. Mais y'a quand même 1 poteau, un but refusé, une blessure de Mavuba, un arrêté foiré de Landreau et (encore) une belle frappe de 25m qui fait but!
Alors, Lille mérite certainement des critiques quand on voit son classement. Mais y'a clairement un gros manque de réussite devant. D'ailleurs notre meilleur buteur c'est Chedjou... L'année dernière on avait mal démarré avec comme meilleur buteur Debuchy. Après Hazard a fait le reste. Il faut que quelqu'un fasse la différence devant. Mais qui?

En tout cas c'est sur que si c'était Lyon, l'OM ou le PSG qui étaient dans la même situation, on aurait déjà une dizaine d'article. Lille souvent épargné. C'est ptet aussi une preuve qu'on n'est pas encore une grande équipe.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La Juventus attend Zeman
141 12