1. //
  2. // GR.I
  3. // Celtic/Rennes (3-1)

Rennes reçoit la fessée

Le Celtic Glasgow a mangé des Rennais peu inspirés. Plus agressifs, les Écossais ont donné une leçon aux petits garçons de Frédéric Antonetti. Les Bretons n'ont quasiment plus rien à espérer dans cette Ligue Europa. Et ils l'auront bien mérité.

Modififié
0 10
Celtic Glasgow / Rennes : 3-1
Buts : Stokes (30e et 43e), Hooper (82e) pour le Celtic. Mangane (2e) pour Rennes.

On plaidait la thèse de la malchance lors du match aller. On peut affirmer aujourd'hui que Rennes ne possède pas assez de qualité pour bien figurer dans cette Ligue Europa. Entre errements défensifs et dilettantisme offensif, le Stade Rennais a livré une prestation indigeste. Le Celtic a puni des Bretons qui vont devoir changer d'attitude s'ils ne veulent pas vivre une saison décevante.

Tout avait pourtant bien commencé. Julien Féret dépose le cuir sur la tête de Mangane qui trouve la lucarne écossaise (0-1, 2e). Le Sénégalais chope le record du pion le plus rapide de la Ligue Europa version 2011/2012. Maigre consolation pour des Rennais qui vont retomber dans leurs travers. Soit des attaquants d'un incroyable laxisme et des pertes de balle au milieu de terrain rédhibitoires, même contre le Celtic. Premier à se mettre en valeur : Vincent Pajot. L'ancien de Boulogne se perce sur une passe facile au milieu de terrain. Forrest fait honneur à sa réputation et accélère comme un dératé. Sa frappe est maladroitement repoussée par Costil qui laisse tout le but ouvert à Stokes (1-1, 30e). L'Irlandais inscrit un premier but de renard. Rebelote juste avant la mi-temps. Samaras dévie un long dégagement de Forster, Kader Mangane tente et rate une interception de filou. Stokes place un tir du gauche imparable (2-1, 43e).

M'Vila voit rouge, Antonetti est vert

Fred Antonetti a le masque, les vingt bonnes premières minutes de son équipe n'ont servi à rien. Il décide de sortir un Boukari inexistant pour le suppléer par un Montaño en manque de confiance. Le Colombien se met en valeur à l'heure de jeu. L'ex-Héraultais manque le cadre sur une tête après un bon centre de Julien Féret (59e). Quelques minutes plus tard, Montaño récidive et pique son ballon devant le gardien adverse mais il ne cadre pas son geste technique (61e). La suffisance des Rennais exaspère les 600 supporters français venus en Écosse après 19 heures de bus. Ça fait cher la fessée. Hadji réveille les siens avec une frappe enroulée qu'enlève Forster du bout des gants (77e). Le portier du Celtic est en feu, il smashe une nouvelle tête d'Hadji sur l'action suivante (78e).

Mais c'est bien le Celtic qui va tripler la mise. L'infatigable Samaras envoie un énième centre pour le nouvel entrant Hooper. L'attaquant anglais se présente seul devant le sosie de Giroud. Facile, il inscrit le troisième but de son équipe d'un exter du droit (3-1, 82e). Yann M'Vila conclut la prestation des siens par un carton rouge aussi inutile que logique. Rennes s'est fait manger par des Écossais plus agressifs et surtout plus volontaires. La qualification s'éloigne pour des Rouge et Noir qui enchaînent les déceptions. Le Celtic Glasgow est peut-être moins fort sur le papier mais les Bhoys possèdent des qualités que n'ont pas eues les Rennais sur cette double confrontation. Concentration, agressivité et réalisme offensif. Un triptyque encore inconnu dans le 35.

Par Romain Poujaud
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Faut arrêter les articles sur les équipes qui ne méritent rien.

Voilà pourquoi je les déteste les rennais.
juanitolopez Niveau : Loisir
Cher Pandelis, tout le monde n'est pas supporter des grands clubs français... Etant supporter rennais et ayant vu le match, je partage l'avis de l'auteur. Rennes a beau avoir perdu hier soir, il leur manque réellement ce petit truc qui fait la différence en coupe d'europe. Contre l'udine et l'athlético, on doit gagner mais on ne gange pas. Lorsqu'on aura ce truc, on passera et sera bon. Donc tes commentaires à la noix, tu te les gardes dans ton trou de balle.

Cordialement.
Johnny Dramma Niveau : Ligue 1
Pandelis : commentaire d'une grande intelligence et très peu argumenté
Perit com' pour reveiller les cadavres rennais.

Arrêtez un peu ça fait combien de temps que les rennais squattent l'Europa League en faisant honte au foot français, avec leur "potentiel"... Il leur manque le petit truc, pffff à d'autre ... Quelle frustration de voir le classement UEFA plombé par des Toulouse, des Rennes et autres club si peu ambitieux, si peu capable de prendre des risques, de taquiner la gonfle comme il se doit.
ah, j'oubliais : bon débarras en espérant ne pas vous revoir l'année prochaine.
juanitolopez Niveau : Loisir
Juste un truc Pandechiote : l'indice uefa français est plombé pas les performances de tes supers clubs (que tu ne cites pas) en champions league. Tu dois te masturber devant le barça mais il y a plein de bonnes équipes qui n'ont pas de tels joueurs et qui s'en sortent bien.
Pandelis y va peut-etre un peu fort mais a raison concernant l'indice UEFA. Comme chaque debut de saison, les equipes comme Rennes, TOulouse, Sochaux, etc... se donnent pour objectif d'etre europeen. Cool, bien grand mal leur prenne.
Le pbe c'est que derriere ils ne font rien pour assumer le fait d'etre europeen. Du coup, on risque fort de se retrouver rapidement avec seulement 2 places qualificatives pour la champions league et je ne sais combien pour l'europa league.
Et puis soyons realistes, que ce soit Marseille, Paris, Lyon, Lille ou toutes autres equipes francaises, les supporteurs, les joueurs de ces equipes respectives banderaient d'avoir gagner l'Europa league. N'en deplaisent a certains, ceux qui pensent que c'est une coupe de merde.

Bref, honte aux equipes qui jouent a moitie en coupes d'europe.
@Lou_tcho

heureusement que tout le monde n'est pas de mauvaise foi.

Juanito tu n'es bon qu'à faire des procès d'intention. Je ne supporte aucun club en champions' League.

Respect à Lyon et à l'OM qui sauf erreur de ma part ne plombent tellement l'indice UEFA. Lyon passe la phase de poule chaque année et se permet même des exubérance en ayant atteint les 1/2 il y a deux ans.

Maintenant tu ne m'empêchera de vomir la manque d'ambition du Stade Rennais depuis toujours et pas seulement en Europa League.

Bisou trou balle
Johnny Dramma Niveau : Ligue 1
Et dire que je suis venu sur les forums de sofoot pensant que le niveau était d'un niveau bien meilleur ques ce torche cul du 10sport, je me rends compte que l'on se rend de douce amabilités ici aussi
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 10