1. //
  2. // 5e journée
  3. // Rennes/PSG

Rennes-PSG : pas de places pour les non-Bretons !

Pour le match Rennes-PSG, le Stade rennais a décidé de restreindre la vente de billets en ligne aux internautes résidant en Bretagne. Une mesure que le club justifie par des motifs à la fois sécuritaires et commerciaux. Saisie en urgence par l'avocat des supporters parisiens qui dénonce une mesure « discriminatoire » , la CNIL doit se prononcer sur cette question dans les prochains jours.

Modififié
1k 53
Il y a tout juste un mois, So Foot revenait en détail sur une délibération de la CNIL datée du 31 janvier 2014 et passée inaperçue, dans laquelle la Commission nationale informatique et liberté restreignait très fortement les possibilités pour le PSG de constituer des listes de supporters indésirables, comme il le fait depuis au moins deux ans. Sophie Nerbonne, directrice de la conformité à la CNIL, avertissait même le club de la capitale : « S'il était établi que le PSG se mettait en contradiction avec le cadre des délibérations que nous avons adoptées, il pourrait alors être administrativement et pénalement sanctionné. » Dans un communiqué, la Ligue des droits de l'homme avait salué une « décision salutaire » venant « réfréner les tentatives du club de football de s'arroger le droit de trier les supporters sur des critères indéfinis et sans possibilité de recours » .

Manifestement, le Stade rennais n'a pas pris connaissance de cette délibération, puisqu'à l'occasion de la réception du PSG au stade de la route de Lorient, ce samedi, le club breton a décidé de limiter la vente en ligne, en s'appuyant sur un traçage des adresses IP (clairement annoncé sur leur site internet avant d'être retiré), aux internautes résidant en Bretagne administrative. Autrement dit, un tri des supporters en bonne et due forme. Une mesure qui rappelle d'ailleurs étrangement celle prise par la préfecture d'Ille-et-Vilaine, lors d'un match identique il y a trois ans. Grâce au même procédé, le préfet avait en effet annulé près de 250 billets de supporters parisiens pour un motif flou de sécurité publique.

« Discriminatoire et illégal  »


Karim Houari, stadium manager du Stade rennais, tient néanmoins d'emblée à dissiper tout malentendu : « La préoccupation du club n'est pas d'ostraciser les supporters du PSG, mais d'optimiser la sécurisation de la rencontre tout en donnant une priorité d'achat à notre zone de chalandise, donc à nos supporters. » L'argument est imparable, d'autant qu'il est justifié par un impératif de sécurité publique et par les recommandations des pouvoirs publics : « Lors de réunions préparatoires de sécurité, la Division nationale de lutte contre le hooliganisme (DNLH) et la préfecture nous ont demandé de prendre des dispositions pour éviter que les supporters parisiens ne puissent se regrouper dans un contre-parcage.* »

Les mesures ont bien été prises, mais celles-ci sont-elles légales ? Non, selon Cyril Dubois, avocat de plusieurs supporters parisiens, pour qui il est « discriminatoire et illégal de réserver une certaine forme de vente à une population donnée en raison de sa situation géographique  » . Et d'ajouter : « Au fond, cette mesure ne vise qu'à écarter des supporters qui ne sont pas interdits de stade, mais qui sont susceptibles de contester la politique actuelle du PSG à l'égard de ses fans. » L'avocat a d'ailleurs saisi la CNIL en urgence : « Le traçage d'adresses IP est une mesure très encadrée par la commission et les circonstances actuelles ne sauraient le justifier. » L'institution a déclaré en fin de semaine dernière que le dossier était « en cours d'instruction » **. « On laissera la CNIL se prononcer sur cette question » , indique-t-on du côté du Stade rennais.

Impossibilité de prendre des places


Dans un communiqué publié début septembre, l'Association de défense et d'assistance juridique des interdits de stade (ADAJIS) s'est félicitée, dans un premier temps, d'avoir obtenu une « première victoire » avec la décision initiale de la CNIL, restreignant très fortement les motifs pour constituer des « listes noires » de supporters : « C'est précisément ce que nous dénonçons depuis quatre années maintenant, sans jamais être entendus. (...) Nous sommes interdits d'entrer au stade sans aucun motif, simplement parce que nous figurons sur une liste que le PSG n'a jamais reconnu avoir constitué. » Comme nous l'avions indiqué dans une enquête sur le sujet en novembre dernier, ces annulations de places – voire carrément l'impossibilité de prendre des places - valaient aussi bien pour des matchs au Parc des Princes que pour les rencontres à l'extérieur du PSG (nous avions relaté les annulations abusives de places auxquelles avait procédé Évian Thonon Gaillard en avril 2013, là encore sur des instructions de la DNLH). L'association de supporters parisiens a donc logiquement attiré l'attention sur la décision prise par le Stade rennais.

Depuis deux ans, certains clubs de Ligue 1, suivant les requêtes de la DNLH, n'hésitent pas à prendre des mesures, parfois à la limite de la légalité. Évian Thonon Gaillard avait été condamné pour l'annulation abusive d'un billet d'un supporter parisien lors du match ETG-PSG. Selon Cyril Dubois, « aucun service de police n'a le droit de demander à une société privée d'enfreindre la loi. Et là, en l'occurrence, s'il s'avère que mes clients ont été empêchés d'assister au match, on saisira les tribunaux et on demandera des dommages et intérêts. »

Par Anthony Cerveaux * Le parcage est la zone du stade réservée aux supporters adverses.
** À l'heure où nous publions, la CNIL n'a pas encore communiqué sa décision.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est un tifo de Guingamp sur la photo de la page d'accueil
PhoenixLite Niveau : Loisir
Bientôt, on ne vendra des matchs qu'aux blonds.

Qu'il y ait une opération commerciale pour favoriser la venue d'un public "local" pourquoi, c'est d'ailleurs une pratique courante (réduction ou non selon le département de résidence, ...). Mais empêcher des gens de venir, c'est du refus de vente, et s'il n'est pas supporté par une décision judiciaire, c'est juste légèrement illégal.
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Ça devient n'importe quoi, les community manager des clubs de foot ressemblent de plus en plus a une stasi.
Et pour le fan du Stade Rennais habitant à Nantes, il est interdit d'aller voir le match lui aussi ?
Et puis le mec qui nous sort "c'est pour prioriser nos supporters" t'es gentil mais le parcage visiteur c'est une obligation normalement.

C'est fou ça, si t'as pas eu de soucis normalement t'as pas le droit d'être interdit de stade, c'est comme si on m'enmenait en prison sans m'avoir jugé au préalable
Patrick dils Niveau : Loisir
Après interdire le stade aux bon joueurs ,voilà qu il filtre les supporter ....
C'est con, pour une fois qu'ils avaient l'occasion de remplir leur stade en carton...
Cocodingo Niveau : DHR
Je suis rennais (et supporter rennais, ouais y'en a encore) et je trouve ça abusé, surtout inefficace puisqu'il y a beaucoup de bretons à Paris qui reviennent pour le weekend voir le match et que à l'inverse il y a beaucoup de supporters du PSG sur Rennes, les flux vont dans les deux sens donc on peut être supporter parisien et habiter sur Rennes et acheter sa place.

L'année dernière les consignes étaient d'interdire l'accès au stade pour les personnes "assimilées comme supporters du PSG" autrement dit si tu as la tête de l'emploi c'est mort, ceux qui portaient des maillots ou écharpes de Paris ont du les enlever alors qu'ils habitaient à 15km...

Bref mesure un peu bête et méchante surtout qu'un accès au parcage est toujours possible pour ceux qui viennent de l'extérieur.
Message posté par Kamarao
C'est un tifo de Guingamp sur la photo de la page d'accueil


"SRFC" sur le pull du jeune homme dont la copine n'est pas très belle, c'est guingampais ?
Note : 2
Y a pas comme un problème.. On refuse la vente de billets aux visiteurs hors Bretagne pour éviter d'avoir des contestations sur la politique du PSG vis à vis de ses supporters, ça sonne presque comme une phrase de Kamoulox.

"Je bloque les supporters non bretons, tout en sifflotant Tri Martolod la bouche remplie de beurre demi-sel."


Et pour l'Euro seul les résidents de la ville où se déroule le match auront le droit d'acheter des billets ??
Etre breton c'est faire parti d'une élite. Je vois pas où est le problème d'interdire aux manant français l'accès au stade.

Bretagne vaincra!
marcassin Niveau : DHR
Message posté par antonio18


"SRFC" sur le pull du jeune homme dont la copine n'est pas très belle, c'est guingampais ?


"page d'accueil". Sinon je te rejoint c'est bien un rennais sur la photo que tu décris, de toutes façons dans le 22 on a pas de filles comme ça...
Stephan27 Niveau : CFA2
Message posté par antonio18


"SRFC" sur le pull du jeune homme dont la copine n'est pas très belle, c'est guingampais ?


Et les 4 lettres du tifo "GWEN", qui est le debut de guingamp en breton, tu penses que ce sont les Rennais qui l'auraient fait?
Bald&bearded Niveau : CFA2
Le supporter qui tient vraiment à voir son club il s'abonne, et il ne vient pas le voir juste pour le PSG. Sinon le reste des billets devrait se vendre sans critère de choix il me semble.
Message posté par bukowski
Etre breton c'est faire parti d'une élite. Je vois pas où est le problème d'interdire aux manant français l'accès au stade.

Bretagne vaincra!


L'élite des mecs mazoutés je suis d'accord, après pour le reste ...
allo maman bobo Niveau : Loisir
Message posté par Bald&bearded
Le supporter qui tient vraiment à voir son club il s'abonne, et il ne vient pas le voir juste pour le PSG. Sinon le reste des billets devrait se vendre sans critère de choix il me semble.


et le vrai supporter d'arsenal qui n'a pas les moyens de leur refiler 1500 £ par an il n'est plus un vrai supp ?

ou celui du psg qui habite à l'autre bout de l'ile de france, qui a une famille et préfère filer à bouffer à son gosse ou lui prendre une semaine de vacances à 5-600 euros plutôt qu'un abonnement c'est plus un vrai supp ?
Prospère Mulenga Niveau : CFA
Note : -2
La discrimination institutionnalisée !

Mais faut arrêter avec le délire sécuritaire là ! Bientôt tu vas te manger une amende pour respiration aïgue !

La direction du SFRC est juste pitoyable !

J'espère que le psg leur mettra un bon ptit 3-0 ds les dents !
Message posté par bukowski
Etre breton c'est faire parti d'une élite. Je vois pas où est le problème d'interdire aux manant français l'accès au stade.

Bretagne vaincra!


Le football vaincra
Prospère Mulenga Niveau : CFA
La discrimination institutionnalisée !

Mais faut arrêter avec le délire sécuritaire là ! Bientôt tu vas te manger une amende pour respiration aïgue !

La direction du SFRC est juste pitoyable !

J'espère que le psg leur mettra un bon ptit 3-0 ds les dents !
AirForceOne Niveau : CFA2
C'est pas normal toute ma famille est pour le stade Rennais moi pour le PSG. Je vis a Paris et pour la première fois je ne pourrais pas voir ce match a la route de Lorient.
Honte a vous Mr Ruello
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par allo maman bobo


et le vrai supporter d'arsenal qui n'a pas les moyens de leur refiler 1500 £ par an il n'est plus un vrai supp ?

ou celui du psg qui habite à l'autre bout de l'ile de france, qui a une famille et préfère filer à bouffer à son gosse ou lui prendre une semaine de vacances à 5-600 euros plutôt qu'un abonnement c'est plus un vrai supp ?

Allons, on peut pas être pauvre et supporter d'un grand club. Et puis quoi encore... C'est quoi l'étape d'après ? Organiser des "groupes" de supporter pour qu'ils puissent prendre du plaisir à partager leur passion ???

Les clubs ne veulent pas de ces pouilleux qui ne remplissent pas leurs caisses !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Un mois de foot au bled
1k 53