En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Rennes/TFC (1-2)

Rennes le dauphin

Toulouse peut faire la gueule. Archi dominateurs, les joueurs de la ville rose n'ont pas su concrétiser leurs occasions. Opportunistes, les rennais en profitent pour se rapprocher à deux points du leader Lillois.

Invité d'honneur du Canal Football Club, l'hyper-président de l'OL, Jean-Michel Aulas, a profité de l'occasion pour faire passer un message. Un message aux allures de vive recommandation aux hautes instances de la chaine cryptée, dans lequel l'homme le plus recherché de Saint-Etienne encourageait vivement Cyril Linette et sa bande à mettre une nouvelle fois la main à la poche pour s'offrir les droits d'une Ligue 1 qui devient de plus en plus triste. Prophète en son pays, le président de l'OL a été entendu. Toulouse, surtout, et Rennes, un peu, ont envoyé du jeu pendant 90 minutes. Un match nul qui aidera sans doute les nombreux abonnés à oublier les récentes purges diffusées sur "la quatre".

Envoyer du jeu est une chose. Gagner en est une autre. Dominateurs de la première à la dernière minute, les Toulousains regretteront sans doute le manque d'efficacité de Machado, Sissoko et surtout Santander, le Brandao du pauvre. Faut le faire. Emmenés par un Didot en pleine bourre, les joueurs d'Alain Casanova auront martyrisé de bien tristes Rennais pendant 45 minutes, touchant même la barre transversale par Tabanou. Mais la vie est injuste. La Ligue 1 aussi, donc. Alors forcément, quand Yann M'Vila, décalé par Dalmat, envoi un coup-franc supersonique en direction du jeune Vidal, la faute de main est de sortie. 0-1, but dégueu, mais but quand même. Vraiment, ce championnat est un fils de lâche.

Tellement lâche qu'il va laisser croire aux Toulousains qu'il suffit de bien jouer pour prendre trois points. Bien en jambes, Tabanou laisse sur place Danzé et envoie un centre puissant qui pousse Douchez et Théophile-Catherine à la faute. CSC. Un but reste un but. Un but qui a le mérite de lancer véritablement le match. Les contres se succèdent de part et d'autre sauf que quand Casanova doit composer avec un Santander qui court le 100 mètres en deux minutes, Antonetti fait rentrer ses remplaçants de luxe. Bingo, bien lancé en profondeur, Jérome Leroy, numéro 7 et cheveux grisonnant, est bousculé par Gunino dans la surface. Penalty. Sentance à laquelle ne participera pas Vidal, blessé au genou lors de l'action. Montano transforme le péno tranquille. Rennes prend les trois points et revient sur les talons du LOSC. Canal aura enfin proposé un peu de spectacle le dimanche. Dimanche prochain, c'est Lille-Lyon. Aulas devrait se charger du show.


Swann Borsellino

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 15:35 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3 Hier à 23:25 Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement Hier à 23:23 Suivez SoFoot.com sur Facebook jeudi 15 février 151 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 2
Hier à 21:45 Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 15 février Football Recall, épisode 6 :Real-PSG et le Barça écossais 2 jeudi 15 février L'étrange penalty de Cristiano Ronaldo 59
À lire ensuite
Paris cool, Lille cale