1. //
  2. // 26e journée

Rennes, la chance du champion ?

Six matches, trois buts, trois scores nuls et vierges, des victoires à l'extérieur de Rennes et Sochaux. Dans le merveilleux monde de la Ligue 1, le dimanche soir n'a pas le monopole de l'ennui.

Modififié
0 7
Auxerre 1-0 Paris SG


25 heures et 30 minutes. Les Auxerrois auront attendu plus d'une journée sur le terrain pour enregistrer une première victoire après seize matches sans succès. Pour se sortir de ce scénario digne du dernier Danny Boyle, les joueurs de Jean Fernandez n'ont pas eu à se couper le bras. Ils ont simplement contenu les Parisiens en attendant sagement leur heure. Ou plutôt leur minute, la 86ème plus exactement, celle choisie par Kamel Chafni pour ajuster Edel d'une frappe sans contrôle. Forts de ce succès, les Icaunais sortent de la zone rouge. Dans le même temps, les joueurs de la capitale pourraient être en train de réaliser la plus mauvaise opération du week-end après celle de Foot +.

Montpellier 0-1 Rennes


Nicolas Douchez peut remercier ses poteaux. Le temps d'une phase retour, Rennes se la joue Canebière et réussite du champion. Dominés, brouillons, mais pas vaincus, les joueurs de Frédéric Antonetti ont profité des maladresses montpelliéraines, d'un arbitrage brouillon (penalty non sifflé sur Belhanda) et d'une approximation de Geoffrey Jourdren pour enchaîner une cinquième victoire consécutive. Les Bretons s'envolent et comptent trois points d'avance sur Lille et quatre sur l'OM avant le choc de demain soir. Fringants, les Montpelliérains, qui ont frappé les montants rennais à deux reprises, n'auront pas démérité, mais face à ce Rennes-là, c'est loin d'être suffisant.

Toulouse 0-1 Sochaux

Le Téfécé est en chute libre. L'ancien leader du championnat n'en finit plus de perdre du terrain sur le groupe de tête et se fait aspirer journée après journée dans le ventre mou du classement. Dominés par des Sochaliens solides et toujours aussi à l'aise offensivement, les joueurs d'Alain Casanova n'ont pas su réagir et enchaînent une quatrième défaite de rang. Pas vraiment mis en danger en première période, les Toulousains ont craqué suite à un bon centre de Sauget à destination de Modibo Maiga. En même temps, le jour où Santander arrêtera de bouffer la feuille de match, la Ville Rose retrouvera peut-être des couleurs.

Caen 1 - 0 Saint-Étienne

De la tristesse et un soupçon de soulagement. C'est probablement ce que devaient éprouver les quelques supporters présents à Michel d'Ornano pour la réception de Saint-Étienne. Du soulagement, car en claquant son treizième pion de la saison dans les arrêts de jeu, Youssef El-Arabi a offert un sacré bol d'air à des Normands qui s'éloignent de plus en plus de la zone de relégation. Dans le Forez par contre, on tire la gueule. Si les défaites face à l'OL et l'OM semblaient logiques, un nul en terre normande n'aurait pas été de refus.

Lorient 0 - 0 Nancy


Un match sur terrain synthétique entre deux équipes habituées à taquiner la chique sur l'herbe plastique ne pouvait être qu'un match pourri. Bingo, pas de but, peu d'occasions et surtout, un bon point pour l'AS Nancy Lorraine dans la course au maintien. Seul frisson du match, un cadrage-débordement délicieux de Mvuemba en toute fin de rencontre qui offre un amour de passe en retrait pour Baca qui manque la balle de match. Pas grave, ce week-end, la Ligue 1 fait la grève des buts. Bonne fête mamie.

Valenciennes 0 - 0 Monaco


Quand Laurent Banide joue l'attaque, il perd. Quand Laurent Banide mène, il fait nul. Alors, Laurent Banide pensait peut-être qu'en ne jouant pas, un miracle pourrait se produire. La chance souriant aux audacieux, un demi-miracle s'est produit sur la pelouse de Valenciennes : Monaco a pris un point à l'extérieur. Pour le reste, les spectateurs peuvent toujours aller se faire voir, ce soir le spectacle, c'est sur TF1 que ça se passe. Eh ouais, le samedi après 21h, on danse avec les stars.

Nice 0 - 0 Lens

Pauvre. Le Stade du Ray a assisté impuissant à un incroyable navet footballistique. Habitué à arbitrer dans les échelons inférieurs, Monsieur Billong n'a pas été dépaysé. Il a eu droit à un match de CFA. Mouloungui, Bellion, Faé et les autres ont opté une nouvelle fois pour la méthode du braquage. Force est de constater qu'à domicile, ça marche beaucoup moins bien. Même face à l'avant-dernier de Ligue 1.

La suite dans quelques instants

Valenciennes 0-0 Monaco

Caen 1-0 Saint-Etienne

Lorient 0-0 Nancy

Nice 0-0 Lens

Montpellier 0-1 Rennes


Swann Borsellino

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Penalty non sifflé sur Belhanda ? J'imagine que c'est de l'humour ! Il faudrait voir le match pour le commenter, pas simplement reprendre les lives des ptits stagiaires de lequipe.fr
Il n'ya aurait pas eu penalty sur Belhanda puisque la faute n'était pas dans la surface.
Mais en effet, Rennes a été brouillon, notamment apres le but où elle n'a pas su gérer ses opportunité de contres.
et pendant ce temps là, (seuleument) 15 buts en autant de matchs en Allemagne; c'est beau la L1.
3 buts en 6 match !!! Et Aulas qui veut rapidement faire l'appel d'offre pour la ligue 1... ça ne va pas voler haut les (l') offre(s) avec des journées comme ça.
J'espère que les gros du championnat vont changer cette stat pourri.
Tiene a gagné le droit d'être prêté en L2 l'an prochain.

Ils étaient comment les arbitres de national ?
Que c'est triste la ligue 1, d'un ennui, 3 buts en 6 matchs.Si ça continue il va falloir allonger la durée des matchs pour voir plus de buts...

Bon allez je retourne voir les championnats étrangers, au moins là il y a des buts...
Boudiou, un article et des commentaires à la Pierre Mènes, c'est à dire qui ne se basent que sur le score. Parce qu'il y a quand même eu un paquet de belles occasions et de belles séquences de jeu lors des matchs d'hier. Par exemple à Lorient- Nancy où les deux gardiens sauvent de nombreuse fois leurs équipes respectives.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Tottenham a eu peur du loup
0 7