1. //
  2. // 9e journée

Rennes garde la tête

A la faveur d'un nul à Lens et d'une défaite de Saint-Etienne, Rennes garde la tête du championnat. Derrière, Paris, Marseille et Bordeaux ont gagné...

Modififié
0 2
Nice-Saint-Etienne : 2-1

Fin de série pour les Verts. Impressionnante depuis le début de la saison, la machine de Christophe Galtier a été stoppée net par un grain de sable appelé Monsieur Thual, qui a vu rouge suite à un "tacle d'attaquant" de Gonzalo Bergessio sur Mouloungi. Malgré l'ouverture du score de Payet sur pénalty en tout début de match et une belle résistance à dix contre onze, les Stéphanois
ne pourront résister aux innombrables assauts niçois. Solide, Jérémie Janot devra s'incliner deux fois face à Mounier, auteur d'une magnifique reprise de volée, puis face à Ben Saada. Coup d'arrêt pour les joueurs du Forez qui voient les ogres marseillais, parisien et bordelais se rapprocher dangereusement.

Lens-Rennes : 0-0

Rennes a eu chaud. Les Bretons, en tête du championnat, n'ont pu faire mieux qu'un match nul sur la pelouse du relégable lensois. Réduits à dix en toute fin de match suite à l'expulsion de Doumbia, les joueurs de Frédéric Antonetti auraient pu repartir les poches vides si les Sang et Or avaient été plus réalistes. Incapables de mettre la balle au fond malgré une pléiade d'occasions franches, les Chtis peuvent être inquiets : Arles-Avignon arrive.

Lorient-Valenciennes : 2-1

Rapidement menés suite à l'ouverture de score de Danic, les Lorientais peuvent une nouvelle fois remercier leur gardien Fabien Audard (et ses montants), qui a dégoûté à lui seul les attaquants du VAFC. Deux buts de Gameiro -très discret ce dimanche- sur pénalty et Diarra d'une magnifique frappe enroulée suffiront aux joueurs de Christian Gourcuff pour s'adjuger leur troisième victoire de la saison.




Toulouse-PSG : 0-2

Qu'il semble loin le temps de l'invincibilité, à Toulouse. Avec deux points pris lors des cinq dernières journées, les joueurs d'Alain Casanova disent au revoir au haut du tableau. Cette fois-ci, c'est le PSG qui profite des errements défensifs des Toulousains. Les Parisiens parviendront à deux reprises à concrétiser leur impressionnante domination. Mieux encore, l'homme invisible Melvut Erding inscrit son deuxième but de la saison sur un caviar d'un Giuly des grands soirs. Avec un total de 15 points, les Franciliens reviennent à hauteur de l'OM, à trois semaines d'un clasico qui pourrait offrir un véritable enjeu...


Marseille-Nancy : 1-0

La trêve internationale a fait du mal aux Phocéens. Les Marseillais, qui semblaient retrouver petit à petit le niveau qui était le leur en fin de saison dernière, ont peiné ce soir, pour venir à bout de l'AS Nancy. Comme les Bleus, les Olympiens ont assuré l'essentiel grâce à un but de Loïc Rémy, qui confirme son retour en forme. Comme les Bleus, les joueurs de Didier Deschamps n'ont pas su joindre l'utile à l'agréable. Un but contestable, une manchette de volley-ball d'Heinze dans la surface, un penalty non sifflé sur Hadji et une défense qui, malgré une troisième clean-sheet consécutive, ne s'est pas rassurée, ont entaché le succès marseillais. Avec 15 points au compteur, l'OM revient provisoirement sur le podium de la Ligue 1, et c'est peut-être ça le plus important. En attendant la réception de Zilina...

Brest-Arles-Avignon : 0-0

Le GF38 peut dormir sur ses deux oreilles. Son triste record ne sera pas battu par Arles-Avignon qui est allé cherché son premier point de la saison sur le pelouse de Brest. Les Bretons, qui auront pourtant tout tenté en touchant les montants de Merville à deux reprises, n'ont pas su mettre à profit leur écrasante possession de balle. Les joueurs de Faruk Hadzibegic étaient venus chercher le nul et l'ont obtenu. A quand la première victoire ?

Auxerre-Bordeaux : 0-1

Petit score mais quelques rebondissements. Pour la 500ème de Jeannot Fernandez sur un banc de touche professionnel, les Bordelais ouvrent le score sur corner, grâce à Anthony Modeste. Les joueurs de Jean Tigana, plus présents physiquement que leurs homologues bourguignons, parviendront tant bien que mal à conserver leur avantage. Seul bémol pour les Girondins, Alou Diarra, capitaine exemplaire avec les Bleus, a littéralement pété un plomb. Après avoir reçu un carton jaune pour un tacle en retard, la sentinelle préférée du sélectionneur de l'équipe de France s'en est pris à Monsieur Bien en le secouant comme un cocotier. Pas bien: carton rouge. Sentant le souffle de Laurent Blanc derrière sa nuque, Diarra viendra ensuite s'excuser. Pas sûr que la commission de discipline l'entende de cette oreille.

Caen-Monaco : 0-0

Deuxième 0-0 de la soirée entre deux équipes qui ont joué la gagne d'un bout à l'autre de la rencontre. Les Monégasques ont tout tenté, d'abord en essayant de construire, puis en contre, mais se sont heurtés à un impeccable Heurtaux. Malheureusement pour les deux clubs, il n'y a pas que l'intention qui compte. Avec 9 points en 9 journées, Monaco est à la traine, contrairement aux Normands, qui avec 4 points de plus, sont en avance sur leurs prévisions.

Montpellier-Sochaux : 2-0

Montpellier se donne de l'air après cette victoire obtenue après 90 minutes d'un match décousu. Le succès héraultais s'est construit en première période grâce à deux buts de Belhanda et Yangambiwa. Séduisants depuis le début de saison, les joueurs de Francis Gillot n'ont jamais su exister lors de cette rencontre, excepté lorsqu'il s'agissait de faire des fautes. Tout ça à cause du PFG ?

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Match nul et vierge mais riche en rebondissements. [...] les Bordelais ouvrent le score sur corner"

Les matchs nuls et vierges où il y a des buts, c'est les meilleurs en général ouais.
Sérieux, vous employez des expressions bateaux de journalisme sportif sans même les comprendre ?
C'est affligeant vos commentaires sur les matchs, même pas le niveau d'un blog..
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 2