Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Rennes fait le beau, Nice et Lille font le boulot

Un but de Falcao à la deuxième minute et un penalty arrêté par Mike Maignan à la 92e. Entre les deux, une belle soirée de Ligue 1.

Modififié

RC Strasbourg 2-1 Paris Saint-Germain

Buts : Da Costa (13e) et Bahoken (64e) pour Strasbourg // Mbappé (42e) pour le PSG

Lille 1-0 Toulouse

But : Pépé (63e)

Deux fois, Ponce l'a oublié. Une fois pour tirer à côté, l'autre fois pour être contré. Alors, quand Benzia a envoyé un joli numéro pour le mettre en orbite, Nicolas Pépé a voulu montrer à son collègue argentin ce qu'il faut faire avec le ballon : l'envoyer sous la barre depuis l'entrée de la surface pour ouvrir le score et sortir son club de la zone rouge, en y plongeant par la même occasion le visiteur du soir. Une bonne idée pour les Lillois, tout heureux de voir le but de Boisgard annulé pour une petite – mais réelle – position de hors-jeu sur l'action précédente. Heureux, aussi, de compter sur un gros Maignan pour détourner la belle talonnade de Delort dix minutes plus tard. Mais le plus fou n'est pas encore arrivé. D'abord, c'est Delort qui la joue Hulk en arrachant son maillot de mécontentement. Ensuite, c'est Maignan qui se détend sur sa droite pour détourner le penalty du même Delort à la dernière minute. Deuxième péno de suite sorti par Mike Maignan, costaud, pour envoyer Toulouse à la 17e place.




Troyes 0-1 Guingamp

But : Briand (22e)

Le froid, Bellugou n'aime pas ça. Alors, sans attendre la pause, le milieu troyen tamponne Thuram et ramasse un rouge direct qui fait mal à son équipe. Car elle court déjà après le score depuis l'ouverture du score de Briand, qui se fait un petit plaisir en allumant un second ballon sur corner pour transpercer tout ce que la surface compte de pieds et de mains. Et si Troyes ne compte qu'un seul but de retard quand Bellugou quitte le terrain, elle le doit à Jonhson, dont l'arrêt pour dévier sur la barre la tentative de Grandsir, seul face à lui, est à montrer dans toutes les écoles de handball. Aux écoles d'arbitrage, on pourra discuter longtemps des deux cartons jaunes qui envoient Blas rejoindre Bellugou et les deux équipes terminer à dix. Mais toujours insuffisant pour Troyes, qui retombe sur terre après deux succès 3-0 à domicile, tandis que Guingamp rentre à la maison avec une victoire méritée.


Nice 3-1 Metz

Buts : Pléa (26e), Balotelli (56e), Saint-Maximin (71e) pour Nice // Roux (29e) pour Metz

495 minutes que Metz n'a pas marqué en Ligue 1 au moment d'envoyer à l'Allianz Riviera. Alors, quand Pléa ouvre le score en deux temps sur un amour de service d'un Souquet très altruiste, on se dit que la soirée va une nouvelle fois être longue pour les Grenats. Ce serait oublier un peu vite l'inusable Nolan Roux. Centre parfait de Cohade, tête puissante de Nolan, ficelle. Mais parce que tout ne peut jamais être si facile pour Metz cette saison, Hantz doit sortir Balliu, blessé, pour le remplacer par Poblete. Puis voir son mur détourner un coup franc de Balotelli et tromper Kawashima, bon jusque-là mais définitivement poissard quand c'est au tour d'Assou-Ekotto de détourner la frappe de Saint-Maximin, qui avait bien fixé l'ancien de Tottenham. Une victoire en forme de gros bol d'air pour les Niçois, qui remontent dans un classement que Metz ne regarde plus depuis longtemps.


Rennes 2-0 Amiens

Buts : Khazri (72e) et André (84e)

Et le premier remplacement de la soirée est pour Cornette, blessé et remplacé dès la 13e par Manzala. Si l'attaquant amiénois était sur le terrain pour voir Khazri toucher le poteau la minute précédente, il pourra en revanche regarder confortablement la bonne prestation rennaise. Jeu en une touche, passe entre les lignes, le Stade montre de belles choses, mais ne conclut pas. Gourcuff prend trop son temps pour mettre le ballon dans l'axe, et les Amiénois peuvent rejoindre leur pote en tenant leur cage vierge. Mais quoi qu'en disent les esprits chagrins, le travail paie encore, de nos jours. Khazri est récompensé de son bon match d'un super but après un joli une-deux avec Hunou, avant qu'André ne fasse le break à la conclusion d'un coup franc de Bourigeaud. Invaincu depuis sept journées, Amiens doit s'incliner : ce soir, le Rennes de Lamouchi est un beau 6e.



Monaco 1-0 Angers

But : Falcao (2e)

Être sur une série de six matchs sans victoire en Ligue 1 au moment d'aller chez un champion en titre en recherche de sensations après être tombé du podium : mauvaise idée ? Peut-être. L'ASM ne prend pas son temps et ouvre Angers sur le premier centre téléguidé de Sidibé vers la tête de Falcao, un peu trop seul dans la surface pour ne pas la mettre au fond. Avec le 14e but de la saison du Tigre, Monaco peut rester serein face à un SCO inoffensif. Monaco possède le ballon pendant près de 60% du temps et n'a même pas besoin d'en faire quelque chose pour prendre les trois points. Même si Angers réalise une meilleure seconde période, bien aidé par un Monaco insignifiant, les Moulin boys rentrent sur le continent avec une nouvelle défaite qui les place dangereusement à quatre points du premier non-relégable.

Vidéo


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Eric Carpentier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 9 heures Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 21
    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
    Hier à 17:45 Leeds enchaîne 19