Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Rennes et Saint-Étienne à la fête, Troyes officiellement relégué

Dans la course aux places européennes, Rennes s’est provisoirement invité sur le podium, tandis que Saint-Étienne a rappelé qu’il était toujours là. Quant à la lutte pour le maintien, Toulouse a montré un visage conquérant. Reims et le Gazélec, eux, n’en finissent plus de s’enliser.

Modififié

Guingamp 2-2 Montpellier

Buts : Salibur (5e) et Sorbon (47e) pour Guingamp // Sanson (34e, 53e) pour Montpellier

Dans la bataille homérique du maintien, Guingamp et Montpellier s’érigent comme les deux clubs qui ont récolté le plus de points dans les confrontations directes entre les six équipes luttant pour leur survie dans l’élite. Il fallait donc s’attendre à des débats animés, et les acteurs n’ont pas déçu. Avec notamment un éblouissant Morgan Sanson côté héraultais, auteur d’un doublé pour sa première titularisation depuis décembre. Sur une longue touche, le milieu profite des espaces laissés par la défense guingampaise pour égaliser après le missile lâché par Salibur en guise d’ouverture du score précoce. En seconde période, dans la foulée de l’avantage donné par Sorbon, Sanson endosse de nouveau le costume de sauveur en ramenant encore les siens au score au terme d’un joli mouvement collectif. Un match mouvementé jusqu’au bout, puisque Martin et Boudebouz ratent de peu le coche pour le MHSC, tandis que Coco manque le but de la victoire côté breton. Un résultat qui ne fait les affaires de personne, mais qui a le mérite de maintenir en éveil les deux formations dans leur lutte pour le maintien.

Troyes 0-1 Angers

But : Diers (90e+2) pour Angers

L’issue ne faisait plus aucun doute depuis plusieurs semaines. C’est désormais bel et bien officiel : l’ESTAC évoluera officiellement en Ligue 2 la saison prochaine après une sixième défaite consécutive dans l’élite. Un couperet qui est tombé dans le temps additionnel et dont le bourreau se nomme Diers. Un succès angevin qui a tardé à se dessiner. Au terme d’une première période morose où les occasions ne sont pas légion de part et d’autre, ce sont les Troyens qui se distinguent les premiers grâce à Hummet. Puis Darbion, ainsi que Saunier et Azamoum mettent à contribution Letellier dans les derniers instants de la partie. Mais rien n’était en faveur de Troyes cette saison. Tout l’inverse de valeureux Angevins qui peuvent encore se plaire dans l'ombre à rêver d’Europe.

Gazélec 0-2 Saint-Étienne

Buts : Roux (14e) et Théophile-Catherine (58e) pour Saint-Étienne

La seconde partie de saison n’en finit plus de ressembler à un long et interminable chemin de croix pour le Gazélec Ajaccio. Avec seulement un succès obtenu en championnat en 2016, les Corses ont accentué un peu plus leur chute libre à l’occasion de la réception stéphanoise. Pourtant, d’entrée de match, les gaillards de Thierry Laurey étalent de bonnes intentions. Boutaïb alerte Ruffier dès les premières minutes avant de manquer l’ouverture du score après un sauvetage grandiose de Perrin. Toujours fébrile derrière, le Gazélec se fait surprendre contre le cours du jeu par l’intermédiaire de Roux, à la conclusion d’une contre-attaque rondement menée par Malcuit. Zoua et Djokovic poussent tant bien que mal, mais ce sont les Verts qui réalisent le break peu avant l’heure de jeu. En renard des surfaces, Théophile-Catherine permet à ses partenaires de s’offrir une fin de partie sans accroc. Et de s’adjuger un succès logique face à des Corses apathiques et inefficaces qui sont plus que jamais enlisés dans la zone rouge à six journées du terme.

Rennes 3-1 Reims

Buts : Grosicki (12e) et Dembele (15e, 67e) pour Rennes // Mandi (59e) pour Reims

Jamais cette saison le Stade de Reims n’est encore parvenu à s’imposer contre un membre du top 5. Faire tomber Rennes, alors en pleine confiance ces dernières semaines (4 matchs d’affilée sans défaite en L1), s’apparentait à une gageure. Et le miracle n’a pas eu lieu. En à peine trois minutes, le Stade rennais a éteint tout semblant de suspense grâce à ses hommes en forme du moment. D’abord buteur sur un joli service de Sio, Grosicki se mue ensuite en passeur décisif pour la sensation Ousmane Dembele, auteur de son onzième pion de la saison. Une étreinte jamais relâchée tout au long de la rencontre. Pour la 500e de Sylvain Armand, les hommes de Rolland Courbis déroulent, et Grosicki est proche de surprendre Carrasso sur un coup franc juste avant la pause. Les pensionnaires du Roazhon Park ont la mainmise, mais se font bousculer par Mandi au retour des vestiaires, qui profite d’une sortie approximative de Costil. Un sursaut d’orgueil aussitôt enfoui grâce au talent de Dembele. Trouvé sur une longue transversale d’Armand, le joyau laisse parler son pied gauche pour claquer un doublé. La dernière lueur d’une soirée entièrement maîtrisée par Rennes qui s’invite provisoirement sur le podium.

Toulouse 2-0 Caen

Buts : Rodelin CSC (30e) et Braithwaite (85e) pour Toulouse


Depuis l’instauration de la victoire à trois points, jamais une équipe n’a réussi à se maintenir après 31 journées avec seulement 26 points au compteur. Mais avant la réception caennaise, Pascal Dupraz, toujours animé d’un optimisme qui force le respect, refusait de mettre un genou à terre : « On a le droit d’y croire, on ne va pas nous pénaliser pour ça. » Et si l’espoir demeure encore minime, il a tout de même pris un peu plus d’épaisseur après la victoire pleine d'autorité de Toulouse. Dans un début de partie qui manque cruellement d’intensité, les partenaires de Ben Yedder patientent sans se découvrir. Le moment opportun pour surgir survient à la demi-heure de jeu, quand Regattin pousse Rodelin à la faute. Lors du second acte, Doumbia claque une tête qui passe tout près des buts de Vercoutre. Empruntée ce samedi soir, l’escouade de Patrice Garande manque de liant et se voit même punir une seconde fois par Braithwaite à cinq minutes du terme. Encore vivant, le TFC revient à quatre longueurs du premier non-relégable. Pascal Dupraz n’a pas fini d’y croire.

  • Résultats et classement de la Ligue 1


    Par Romain Duchâteau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 3 heures Quand les écrans de Bristol Rovers diffusent le téléphone rose 5 il y a 4 heures Mathias Pogba recalé par un club de D3 allemande 17
    il y a 5 heures La finale de la Copa Libertadores en un seul match à partir de 2019 8 il y a 5 heures Iniesta plante déjà son deuxième but au Japon 13 il y a 6 heures Il chambre les fans adverses, mais son but est hors jeu 17 il y a 7 heures À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 5
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 15:53 La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 98 Hier à 12:43 La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 8 Hier à 12:34 River Plate devrait quitter El Monumental 14 Hier à 11:41 Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 36