En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 12e journée
  3. // Nancy/Rennes (1-3)

Rennes enfonce Nancy dans la crise

La logique victoire 3-1 de Rennes obtenue en Lorraine permet aux Bretons de rester sur une bonne série et de se rapprocher des premières places. Pour Nancy, en revanche, accroché à sa dernière place, la crise guette irrésistiblement.

Modififié
NancyRennes : 1-3
Buts : Zenke (50e) pour Nancy, Erding (21e), Alessandrini (74e), Pitroipa (84e) pour Rennes


Se méfier des apparences. Un match de L1 entre Nancy et Rennes annoncé tristoune tout plein et sans grands enjeux peut s’avérer riche en enseignements. On attendait de savoir si les Lorrains, à la pire attaque d’Europe, allaient enfin pouvoir décrocher une première victoire qui les fuit depuis la première journée du championnat. On attendait aussi de pouvoir observer le comportement des Bretons et du buteur Mevlüt Erding, actuellement en bonne forme, mais qui ont souvent pour habitude de se planter justement dans ces moments-là. Enfin, on était curieux aussi de voir la réaction sur le terrain des deux fêtards rennais Mavinga et M’Vila face aux lourdes sanctions infligées hier par la fédé. Bon, donc, dès la 20e minute de jeu, on a eu un aperçu assez clair des enseignements qu’on pouvait tirer de ce match. Une action symbole en fait : joli centre de Mavinga, erreur défensive nancéienne et but d’Erding de la tête qui se fait oublier entre un Puygrenier à l’Ouest et un N’Dy Asembe à la sortie bien bien foireuse.

Mollo s’énerve…

C’est donc étonnamment depuis le côté gauche de Chris Mavinga qu’est venue l’ouverture du score des Rennais. Car pour le reste, Rennes penche à droite avec Kevin Théophile-Catherine, le charismatique Romain Danzé étant relégué sur le banc. Enfin, des occasions, c’est vite dit, il n’y en a quasiment pas eues de véritables au cours de la première période, hormis celle amenant le but. Pour Rennes, c’est positif : ça prouve une nouvelle fois qu’ils savent faire preuve de réalisme ces temps-ci. Pour Nancy en revanche, ça s’annonce toujours aussi inquiétant. Du 11 lorrain, en vérité, on n’a vraiment vu que deux joueurs s’exciter un peu au cours des 45 premières minutes sur le synthétique de Picot rendu humide par le crachin : Zenke en gros déménageur et bien sûr Yohan Mollo. Un Mollo actif, mais bien trop esseulé et énervé, qui a même fini par passer ses nerfs sur un poteau de corner. Ah si, il y a aussi eu au quart d’heure de jeu un centre d’Haïdara côté gauche dégagé en panique par John Boye. Bref, bien trop peu.


…Et Alo’o Efoulou loupe un péno

Métamorphosés au retour des vestiaires, les Nancéiens sont vite parvenus à égaliser. Karaboué a d’abord tenté sa chance, mais c’est Zenke qui redonne espoir aux siens : bien lancé dans la surface, le taureau crochète du gauche et frappe remarquablement pied droit face à un Costil impuissant. L’ASNL a droit à son quart d’heure de temps fort, le Stade Rennais tremble un peu, mais pas tant que ça au final. Les Rouge et Noir reprennent petit à petit le jeu à leur compte, multipliant d’abord les centres en vain par Théophile-Catherine et Alessandrini. C’est finalement ce même Alessandrini, à l’approche du dernier quart d’heure, qui redonne l’avantage aux visiteurs. Et de quelle manière ! Long dégagement prolongé par Erding pour l’ancien Clermontois qui reprend de volée pied gauche dans la lucarne. Superbe. De nouveau mené d’un but, Nancy se jette avec l’énergie du désespoir et croit bien réussir à égaliser. Zenke, très actif, obtient un pénalty suite à une faute de Boye. Sauf que Costil arrête la tentative d’Alo’o Efoulou, tout juste entré en jeu. Sanction immédiate : de l’autre côté du terrain, Pitroipa aggrave la marque en profitant encore une fois d’une erreur défensive, cette fois d’Haïdara, et d’une sortie cavalière de N’Dy Assembe. Quatre buts, un pénalty manqué et une fin houleuse avec des supporters locaux excédés qui envahissent les vestiaires de l'ASNL : et dire qu’on pensait passer une soirée ennuyeuse…

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:44 414€ à gagner avec Barça & Bayern 1 Hier à 12:46 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
il y a 1 heure Lamine Sané signe à Orlando 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
il y a 8 heures Ronaldinho se lance dans la musique 11 Hier à 12:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1 Hier à 09:45 Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 18 Hier à 08:00 Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 11