Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 12e journée
  3. // Nancy/Rennes (1-3)

Rennes enfonce Nancy dans la crise

La logique victoire 3-1 de Rennes obtenue en Lorraine permet aux Bretons de rester sur une bonne série et de se rapprocher des premières places. Pour Nancy, en revanche, accroché à sa dernière place, la crise guette irrésistiblement.

Modififié
NancyRennes : 1-3
Buts : Zenke (50e) pour Nancy, Erding (21e), Alessandrini (74e), Pitroipa (84e) pour Rennes


Se méfier des apparences. Un match de L1 entre Nancy et Rennes annoncé tristoune tout plein et sans grands enjeux peut s’avérer riche en enseignements. On attendait de savoir si les Lorrains, à la pire attaque d’Europe, allaient enfin pouvoir décrocher une première victoire qui les fuit depuis la première journée du championnat. On attendait aussi de pouvoir observer le comportement des Bretons et du buteur Mevlüt Erding, actuellement en bonne forme, mais qui ont souvent pour habitude de se planter justement dans ces moments-là. Enfin, on était curieux aussi de voir la réaction sur le terrain des deux fêtards rennais Mavinga et M’Vila face aux lourdes sanctions infligées hier par la fédé. Bon, donc, dès la 20e minute de jeu, on a eu un aperçu assez clair des enseignements qu’on pouvait tirer de ce match. Une action symbole en fait : joli centre de Mavinga, erreur défensive nancéienne et but d’Erding de la tête qui se fait oublier entre un Puygrenier à l’Ouest et un N’Dy Asembe à la sortie bien bien foireuse.

Mollo s’énerve…

C’est donc étonnamment depuis le côté gauche de Chris Mavinga qu’est venue l’ouverture du score des Rennais. Car pour le reste, Rennes penche à droite avec Kevin Théophile-Catherine, le charismatique Romain Danzé étant relégué sur le banc. Enfin, des occasions, c’est vite dit, il n’y en a quasiment pas eues de véritables au cours de la première période, hormis celle amenant le but. Pour Rennes, c’est positif : ça prouve une nouvelle fois qu’ils savent faire preuve de réalisme ces temps-ci. Pour Nancy en revanche, ça s’annonce toujours aussi inquiétant. Du 11 lorrain, en vérité, on n’a vraiment vu que deux joueurs s’exciter un peu au cours des 45 premières minutes sur le synthétique de Picot rendu humide par le crachin : Zenke en gros déménageur et bien sûr Yohan Mollo. Un Mollo actif, mais bien trop esseulé et énervé, qui a même fini par passer ses nerfs sur un poteau de corner. Ah si, il y a aussi eu au quart d’heure de jeu un centre d’Haïdara côté gauche dégagé en panique par John Boye. Bref, bien trop peu.


…Et Alo’o Efoulou loupe un péno

Métamorphosés au retour des vestiaires, les Nancéiens sont vite parvenus à égaliser. Karaboué a d’abord tenté sa chance, mais c’est Zenke qui redonne espoir aux siens : bien lancé dans la surface, le taureau crochète du gauche et frappe remarquablement pied droit face à un Costil impuissant. L’ASNL a droit à son quart d’heure de temps fort, le Stade Rennais tremble un peu, mais pas tant que ça au final. Les Rouge et Noir reprennent petit à petit le jeu à leur compte, multipliant d’abord les centres en vain par Théophile-Catherine et Alessandrini. C’est finalement ce même Alessandrini, à l’approche du dernier quart d’heure, qui redonne l’avantage aux visiteurs. Et de quelle manière ! Long dégagement prolongé par Erding pour l’ancien Clermontois qui reprend de volée pied gauche dans la lucarne. Superbe. De nouveau mené d’un but, Nancy se jette avec l’énergie du désespoir et croit bien réussir à égaliser. Zenke, très actif, obtient un pénalty suite à une faute de Boye. Sauf que Costil arrête la tentative d’Alo’o Efoulou, tout juste entré en jeu. Sanction immédiate : de l’autre côté du terrain, Pitroipa aggrave la marque en profitant encore une fois d’une erreur défensive, cette fois d’Haïdara, et d’une sortie cavalière de N’Dy Assembe. Quatre buts, un pénalty manqué et une fin houleuse avec des supporters locaux excédés qui envahissent les vestiaires de l'ASNL : et dire qu’on pensait passer une soirée ennuyeuse…

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure 470€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde 2018
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses jeudi 21 juin Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? 1