1. //
  2. // 33e journée
  3. // Rennes/Troyes (1-2)

Rennes continue de couler

Modififié
3 7
Malgré le soleil radieux sur le stade de la route de Lorient, les Rennais ont la mine des mauvais jours. Les hommes d'Antonetti ont été battus par Troyes à domicile cet après-midi (2-1), en match décalé de la 33e journée.

Grève des encouragements oblige, c'est dans un silence de cathédrale que Bahebeck (1-0, 5e) ouvre le score pour l'ESTAC. Bien lancé sur la droite, l'ancien Parisien ajuste le gardien breton d'une puissante frappe et marque là son premier but depuis près de 8 mois. Sur le second but troyen, la défense rennaise est aux abonnés absents. Le ballon frappé par Camus de la droite est dévié de la tête par Nivet. Bréchet, totalement seul, crucifie les bretons. 2-0 et l'on joue seulement la 27e minute...

M. Duhamel, l'arbitre de la rencontre, se charge de relancer les Bretons en sifflant un pénalty pour une main inexistante de Rincon dans la surface troyenne. Féret transforme et redonne l'espoir aux siens (2-1, 30e). En vain. Rien ne change lors de la deuxième période. Rennes n'y est pas, son public non plus.

Troyes réalise une bonne opération dans l'optique de la course au maintien. Avec cette victoire, les hommes de Jean-Marc Furlan reviennent à 6 points du premier non relégable. Un bien maigre espoir tout de même à 5 journées de la fin. Pour Rennes (10e) en revanche, la fin de saison s'annonce très longue. ALG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Jack Facial Niveau : CFA
Note : 1
Relisez-vous avant de publier, nom de nom !
Le problème à Rennes, c'est que les joueurs s'en foutent. Qu'ils soient bons ou mauvais, ils ne risquent rien. Pas de banquette, pas de réprimande, pas plus de travail à l'entraînement. Pas de culture de la gagne dans les gènes du SRFC non plus. On a l'impression que le ventre mou, c'est bien, ça satisfait tout le monde. Faut surtout pas aller plus haut.
Pour les joueurs c'est le club Med avec un gros salaire en bonus.
Ils pensent déjà tous, à peine en équipe première, à leur future destination. Alors pensez-bien qu'à quelques journées de la fin, il faut surtout pas qu'ils se blessent sous peine d'être intransférables.
Aie ca pique!!!

(et je valide avec Nantes, c'est fait exprès?)
Faut les comprendre les Rennais, ça fait trop longtemps qu'ils sont orphelins de leurs meilleurs ennemis Nantais et c'est dure à vivre. Mais on arrive les mecs, on est à 3/4 victoires des retrouvailles, et on va rajouter un peu de piment à vos futurs saisons !!!

Par contre entrainez vous à supporter votre club parce que niveau passion 0... Pas étonnant que vos gars est du mal à mouiller le maillot, même si c'est pas une excuse suffisante, ça ne les aide pas.
Silence, on coule...
Je sens venir un match de très haute volée ce week-end à Leblé entre le Stade Brestois et Rennes. Chouette!
Coco Denoueix Arribas Niveau : DHR
mouahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahah


from Nantes, capitale du football de l'Ouest
Christophe Pignol Niveau : Loisir
Avec un bon derby contre les canaris, ils vont en retrouver de la motivation ;-)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Inarrêtable Saint-Étienne
3 7