1. //
  2. // 3e journée
  3. // Saint-Étienne/Rennes (0-0)

Rennes constipe Sainté

Dans une rencontre marquée par le sceau de l'ennui, Saint-Étienne et Rennes se sont quittés bons amis et sur un 0-0. Inoffensifs face à des Rennais bien en place, les Verts devront faire mieux ce jeudi s'ils veulent poursuivre leur parcours européen.

Modififié
8 17
Saint-Étienne - Rennes : 0-0

Parfois, le protocole en dit long sur une rencontre. À l'heure de serrer les paluches arbitrales ainsi que celles de Philippe Montanier, Christophe Galtier s'abstient. L'entraîneur de Saint-Étienne ne boude pas les civilités d'usage, mais tente juste de ne pas propager sa tourista glanée lors de son voyage malheureux en Turquie cette semaine. Dès lors, la corrélation est évidente : le match sera chiant. Si la prophétie pouvait s'avérer douteuse, les acteurs de la rencontre l'ont pourtant justifiée en offrant un pauvre spectacle, se contentant d'imprécisions techniques et de contacts limites. Inattendu, car l'opposition entre le leader avant cette 3e journée et des Rennais plus que prolifiques face à Évian (6-2) promettait quelques éclairs. Au final, seul Mevlüt Erding aura eu le verre de Smecta à portée de main après avoir obtenu un penalty généreux. Dommage que sa frappe ait été aussi molle.

Un long round d'observation


La semaine passée face à Reims, Saint-Étienne avait mis du temps à se mettre en marche. Et cet après-midi, lestés de leur trip en Europa League face à Karabüspor (1-0), les Verts décident également d'y aller Mollo. Privés de Clément, touché par le même mal que son coach, le club forézien présente pourtant quelques cartouches intéressantes aux avant-postes : Corgnet, Hamouma, Monnet-Paquet et surtout Mevlüt Erding, meilleur buteur de Ligue 1. Pourtant, la sauce ne prend pas. Bien canalisés sur les ailes et boutés hors de la surface par une paire Mexer-Armand toujours bien placée, les joueurs de Sainté n'obtiennent rien ou presque dans le premier acte. Pire, ce sont les Rennais qui s'offrent la plus grosse occasion grâce à Toivonen (36e). Auteur d'une magnifique transversale à destination d'Henrique, qui n'a d'ailleurs pas arrêté de manger les coups durant le match, le Suédois voit la frappe de son partenaire s'écraser sur le poteau. Pour Rennes, dont les ambitions à Geoffroy-Guichard résidaient en un point, le loupé du Brésilien coûte cher. Tout du moins le pense-t-on quand Mevlüt, qui a semble-t-il passé ses vacances avec Fred, trompe Rudy Buquet dans la surface. Heureusement, Benoît Costil veille et préserve la nullité du tableau d'affichage (39e). Ainsi que celle de la rencontre.

La révolte nulle


Dans un chaudron qui commence à gronder, Sainté se doit alors de faire tourner la popote. Les courses se font plus nombreuses, plus rapides. Galtier change ses hommes, lance Gradel et l'imprononçable Ricky van Wolfswinkel. 10 minutes d'accélération, pas plus. Tempête dans un verre d'eau. La pseudo révolte stéphanoise ne contente personne. Tout au plus quelques frissons parcourent les travées lorsque Gradel effleure le poteau sur coup franc, que Bayal Sall tente une frappe de mule des 40 mètres ou que Sylvain Armand dribble dans l'entrejeu avant de voir sa course luciesque gâchée par Ntep. Dans l'indifférence générale, le match s'achemine donc vers un mauvais 0-0 des familles que Rennes était venu chercher et que Sainté lui a à peine contesté. Rien de dramatique d'un point de vue comptable pour des Foréziens qui cèdent leur place de leader à Bordeaux, mais qui commencent à inquiéter par leur incapacité à accélérer. Un problème déjà visible en Turquie et qu'il conviendra de rectifier dès jeudi, lors du barrage retour d'Europa League. Car si Rennes peut être rassuré sur les qualités de son arrière-garde, les Stéphanois n'ont pas réellement démontré qu'ils en avaient dans le bide.

Par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Simon Mignolex le Roi du Sexe Niveau : Loisir
La ligue 1 comme on l'aime...
nico_roma Niveau : DHR
Hamouma avait l'air moins con avec son pansement qu'avec sa coupe de cheveux.
Comme l'impression que le match nul arrangeait tout le monde!

Rennes a complètement fermé le jeu en 2nde période... dommage! Mais en même c'est ce qui attend Sainté jeudi soir en Europa League! ça va bétonner sévère derrière!
Pour se qualifier il faudra beaucoup mais alors beaucoup plus d'inspiration offensivement!

Sinon:
- Tabanou va pas si mal en ArGauche
- Théophile est costaud
- Hamouma = danseuse
- Cohade ralenti le jeu constamment!
- Erding = comment peut-il tirer un péno alors qu'il le provoque lui-même en simulant? (il y'a une justice)
- Corgnet = transparent, un vrai fantôme

Sinon gros match de Perrin & Bayal

Mais que c'est triste en milieu de terrain....
nico_roma Niveau : DHR
Hamouma avait l'air moins con avec son pansement qu'avec sa coupe de cheveux.
Je crois que l'image de l'article résume parfaitement le match : un cafouillage.

Hamouma a fait son plus mauvais match sous le maillot vert. Corgnet pas mieux. Erding est un mec sympa qui décide de ne pas profiter des erreurs d'arbitrage. Cohade avait décidé de faire une spécifique sortie aérienne pour Costil. Enfin, Ricky a du se demander dans quel bourbier il avait mit les pieds.

Bref, rien pour inquiéter Rennes qui s'est contenté de poser un bloc bas et de jouer les contres sans grand succès. Mention spéciale à Henrique tout de même qui me semble pas mal du tout.

Seule satisfaction : bonne première de Théophile-Catherine et Tabanou de mieux en mieux en latéral gauche (pas très inquiété ceci dit).

Conclusion : Match nul, dans tout les sens du terme.
C'est quand même de se contenter de si peu quand t'as un potentiel offensif aussi intéressant qu'à Rennes : Toivonen, Ntep, Grosicki (absent aujourd'hui), Pedro Henrique, Doucouré et j'en passe...
dommage*
Faut que j'arrête d'oublier des mots moi, ça devient récurrent.
et j'oubliais :
C'est quand même hallucinant de pas savoir tirer un coup-franc, corner correctement en Ligue 1... (Hamouma.....)
Arsène Holmes Niveau : DHR
Rennes constipe Saint Etienne? Etonnant pour un match à chier. Je valide avec Lille, un maître en la matière.
Message posté par Arsène Holmes
Rennes constipe Saint Etienne? Etonnant pour un match à chier. Je valide avec Lille, un maître en la matière.


constipe je pense que c'est en lien avec la gastro de Galtier... ;)
saucissonbière Niveau : CFA2
Purée et Bein qui se paluche sur le jeu rennais alors que les joueurs bretons n'ont presque pas franchi la ligne médiane en 2ème MT... Incroyable.
@ kickoff : putain, si au bout de la 3 ème journée on a déjà des équipes qui se contentent d'un nul, ben on va sacrément se faire chier une fois de plus cette année...
Si les instances euro ont vu ce match, on peut perdre toute nos places en europa league, ça devra être un délit de proposer un match aussi chiant !
de quoi on se plaint?c est le retour du "football ractique", vive le foot ball pour ne pas perdre
de quoi on se plaint?c est le retour du "football ractique", vive le foot ball pour ne pas perdre
Je sais plus qui avait proposé que les matchs se terminant à 0 - 0 ne rapporent pas le moindre point mais là ç'aurait été une bonne chose.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
8 17