Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1ère journée

Rennes bizute Dijon

Le PSG tombe d'entrée face à Lorient, Sochaux tient Marseille en échec, Lyon s'impose à Nice, Lille galère à Nancy, des buts en pagaille : ça part très fort !

Modififié
Dijon - Rennes : 1-5

Buts: Jovial (45e+1) pour Dijon. Montano (33e), Féret (36e), Boukari (49e), Mangane (75e) et Tettey (84e) pour Rennes.


Dijon se souviendra longtemps de sa première joute dans l'élite du football français. Partis sur les chapeaux de roue, les hommes de Patrice Carteron se sont vus refuser deux buts en première avant de manquer un penalty. Un scénario d'autant plus heureux pour les Rennais qu'ils scoraient par deux fois quelques instants plus tard pour mener 2 buts à 1 à la pause. Avant de dérouler en deuxième. 3-1. 4-1 et finalement 5-1. L'addition est salée pour des Bourguignons encore une fois coupables à la 53ème d'un péno gâché sur le poteau. Il en va ainsi de l'apprentissage.

en première Au terme d'un match émaillé par deux pénos manqués et deux buts refusés, les

Marseille – Sochaux : 2-2


Buts : Lucho (38eme) et Rémy (73eme) pour Marseille - Mar.Martin (58eme) et Nogueira (70eme) pour Sochaux

On a tendance à l'oublier, mais Marseille aussi a son Argentin. Pour combien de temps ? Personne ne le sait. Mais en dépit de ses envies d'ailleurs, Lucho Gonzalez n'a rien perdu de sa dégaine et de sa classe. Comme pour faire un pied de nez à tous ses détracteurs, El Commandante a sorti un match majuscule au milieu du terrain. Ovationné d'entrée de jeu par les 40000 spectateurs du mini-Vélodrome, l'ancien de Porto a ouvert le score d'une magnifique volée du gauche, venant ainsi récompenser une belle première mi-temps phocéenne, sérieuse et appliquée. Malheureusement pour Didier Deschamps, la seconde période est l'antithèse de la première. Les Marseillais, moins bien physiquement, laissent la balle aux Sochaliens qui se rebiffent. Martin, toujours lui, profite d'une erreur de marquage de Morel pour égaliser, avant que Nogueira, suite à un bon travail de Boudebouz ne donne l'avantage aux Doubistes. Mais les Marseillais ont des ressources. Et c'est presque logiquement que Loïc Rémy offre un match nul à ses partenaires. Le résultat est décevant, mais l'OM s'est montré. Il faudra compter sur eux cette année. Et sur Sochaux...

AC Ajaccio – Toulouse : 0-2


Buts : Devaux (45eme) et Machado (73eme) pour Toulouse

48 000. C'est le nombre de maillots qu'Alain Orsoni, président de l'AC Ajaccio va envoyer au Mexique, afin de combler les fans de son nouveau gardien, Guillermo Ochoa. Tout content de l'augmentation du nombre de visites sur son site internet, l'homme fort du club corse en a oublié le principal : le terrain. Et quand la star de l'équipe est le gardien, c'est pas toujours bon signe. Classe, le portier mexicain l'a été. Battu une première fois par Devaux, Ochoa a fait le plongeon qu'il fallait pour rendre le deuxième but de Machado encore plus beau. Machado, vainqueur du concours de frappe de mule de la soirée. Motivés, mais trop peu justes techniquement, les Ajacciens ont laissé la maitrise du match à un bon Toulouse. La saison ne fait que commencer. Mais elle pourrait être longue.

Nice – Lyon : 1-3


Buts : Mounier (5eme) pour Nice - Lisandro (9eme), B.Gomis (33eme) et Gonalons (75eme) pour Lyon

A défaut d'avoir une défense et un entraîneur charismatique, l'OL a deux attaquants. Toujours aussi costaud, Lisandro d'une magnifique déviation est venu effacer les erreurs de la défense lyonnaise. Inquiétante, la charnière Lovren-Cris fait frôler l'infarctus à Hugo Lloris sur chaque coup de pied arrêté. C'est d'ailleurs sur corner que les Niçois ouvrent le score. Mounier (oui Mounier) devance Lovren et place sa tête sur corner. Quelques minutes après l'égalisation de Licha, Mouloungui devance Cris, dans un remake de l'ouverture du score niçoise. Mais Lloris s'interpose. Au final, plus de peur que de mal pour le pâle Rémi Garde. Gomis puis Maxime Gonalons, d'une frappe à bout-portant, plient le match. Lyon est en rodage, mais Lyon est là.

Nancy – Lille : 1-1


Buts : Beria (62eme, csc) pour Nancy - Debuchy (47eme) pour Lille

Commencer sa saison sur le synthétique du Nancy de Jean Fernandez a tout du piège. Même pour le LOSC champion de France. Après une mi-temps passée à caler des frappes dans tous les sens, les Lillois cueillent les Nancéiens à froid dès le début de la seconde période. Après un corner mal dégagé, Basa conserve le ballon dans la surface lorraine avant de centrer pour Debuchy, qui frappe et trompe Grégorini. Une victoire nette et sans bavure se profile. C'était sans compter sur le spectre de Bouchaïb El-Ahrach. Franck Beria, qui remplace Chedjou, exclu lors du fameux trophée des champions marque contre son camp sur corner. Le match se durcit, Basa frôle la baston avec Bakaye Traoré, et Béranguer prend le premier rouge de la saison après avoir découpé le jeune Gueye. Les saisons passent, les entraîneurs changent, les premières journées sont toujours les mêmes.

Caen – Valenciennes : 1-0


But : Proment (35eme) pour Caen

El-Arabi devenu l'illustration parfaite du transfert alimentaire, l'attaquant caennaise, privée de Mbaye Niang, devait s'en remettre à Pierre-Alain Frau. Raté. Dans un match aussi plat qu'ennuyeux, les joueurs de Franck Dumas s'en sont sortis grâce à un coup de génie de Grégory Proment. Une frappe des trente mètres pleine lucarne a eu raison de la solidité de la défense valenciennoise, venue en Normandie gratter un match nul. Et oui, même au soir de la première journée, il n'y a pas de petites économies. En attendant, c'est Caen qui fait la bonne opération dans ce match de futurs candidats au maintien.

Montpellier – Auxerre : 3-1



Buts : Belhanda (36eme), Dernis (74eme) et Giroud (90+2eme) pour Montpellier - A.Traoré (45eme + 1) pour Auxerre

Sale soirée pour les jeunes gardiens. Chargé, pour son premier match en Ligue 1, de remplacer Olivier Sorin, le jeune portier Auxerrois, Léon, 18 ans, en a pris trois dans le buffet. Lâché par son mur lors de l'ouverture du score héraultaise sur un coup-franc de Belhanda, Leon a cru s'en sortir quand Traoré s'est inscrit au concours de lucarne de la soirée. Dommage, Dernis, puis Giroud se sont chargés du bizutage. Si le suspense plane toujours autour de l'avenir de Ndinga en Bourgogne, le voile a été levé sur les ambitions des joueurs de Laurent Fournier. Cette année, c'est le maintien cher à Guy Roux. Point, barre.

Paris Saint-Germain – Lorient : 0-1


But : Quercia (28eme) pour Lorient

Et ce qui devait arriver arriva. Focalisés sur l'arrivée d'un crac, les Qataris ont oublié de recruter de vrais défenseurs. Bonnards, les néo-investisseurs ont d'abord cru à la malchance, quand Sakho se troue une première fois, offrant ainsi l'occasion à Jouffre de distiller une passe décisive trop belle pour être transformée à Kevin Monnet-Paquet. Plus réalistes, les Qataris ont compris, la deuxième fois, que quelque chose ne tournait pas rond. Tiéné, dans les choux sur un coup-franc de Jouffre, laisse Quercia seul au deuxième poteau. L'ancien auxerrois ne se fait pas prier et fait taire le Parc des Princes chauffé à blanc par la présentation de son numéro 27, Javier Pastore, à 20h50. Après les frissons, les larmes. Des larmes de tristesse tant la prestation parisienne a montre l'étendue du travail qui se déploie devant Kombouaré. Pas d'automatisme, pas trop de jeu, pas encore de collectif... et des joueurs pris en grippe. Hoarau et Ménez, sifflés à leur sortie, n'ont rien pu faire face à l'intelligence tactique de Gourcuff père. Leonardo rentre au vestiaire avec un sourire de façade. Ouais, les Qataris risquent de filer quelques millions pour recruter derrière...

Brest – Evian TGFC : 2-2


Buts : Grougi (38eme) et Lesoimier (44eme) pour Brest - Sorlin (17eme) et M'Madi (20eme) pour l'Evian TGFC

Ambitieux, les promus Haut-savoyards y auront cru pendant 38 minutes. Le temps pour Olivier Sorlin de remonter le temps. Back to the nineties, volée du gauche de Sorlin, tout en contrôle, au bon souvenir des années montpelliéraines, Philippe Delaye et Didier Thimothée en ont les larmes aux yeux. 1-0 donc, et même deux, après l'amour de pointu placé de M'Madi, qui termine dans le petit filet d'Elana. Trop détendus, les promus vont prendre deux buts en six minutes, dont un après une improbable faute de main du jeune portier remplaçant Westberg. Essouflées, les deux équipes n'offrent pas grand chose en seconde période. Mais bon, quatre pions, c'est déjà pas mal.

Swann Borsellino

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25
À lire ensuite
Le Bayern tombe d'entrée