Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 15e journée
  3. // Résumé

Rennes au pied du podium, Toulouse coulé

Dans une soirée de nouveau marquée par l'excellence de Ntep, Lens s'est rappelé au bon souvenir de 1998, Caen et Montpellier ont respecté les statistiques de leurs confrontations et surtout, Lorient a renversé Toulouse en cinq minutes grâce à l'immense Jordan Ayew.

Modififié
Rennes 2–0 Monaco
Buts : Abdennour CSC (10e) et Toivonen (19e) pour Rennes

Rennes a un fameux coup à jouer en affrontant des Monégasques dont le taux de réussite mercredi en Ligue des champions a dépassé celui de Ricky van Wolfswinkel sur toute une saison. En cas de victoire, les Bretons se poseraient ainsi momentanément sous le podium. De son côté largement leader du classement des joueurs frisson de la saison, Paul-Georges est encore sûr d'y rester pour un bout de temps. D'abord trop fort pour Raggi, il force le frère Abdennour, l'excellent joueur de Toulouse, à planter dans son but, avant de contrôler « à la Nadirov » (remember la main de l'attaquant de Qarabağ jeudi contre Sainté) et de servir le Viking Toivonen pour le doublé. Monaco essaiera bien d'inquiéter Costil, via Elderson ou encore Fabinho, mais bon, la Ligue 1, on dirait qu'on s'en fout, sur le Rocher, donc Ntep valse encore un peu avant de sortir sous les acclamations de la route de Lorient. Ça y est, Rennes titille les places européennes, les Bretons vont pouvoir commencer à décevoir le reste de la saison pour finir en Intertoto… Comment ça, ça n'existe plus ?

Revivez le show Ntep ici-même

Toulouse 2-3 Lorient
Buts : Doumbia (23e) et Pešić (70e) pour Toulouse / Guerreiro (55e), Jeannot (57e) et J. Ayew (59e sp) pour Lorient

Quatre minutes et tout est oublié. Alors que les deux équipes amenaient un certain rythme - on voyait des occasions, donc c'était cool –, Toulouse avait réussi à prendre l'avance et semblait être à l'abri face à des Lorientais joueurs, mais pas fort dangereux. Pour tout dire, même Pešić s'y mettait en tentant une Madjer. Et puis paf : Guerreiro égalise, et surtout Ayew sort de sa boîte en claquant une passe décisive et en scorant sur penalty. Aguilar s'en voudra longtemps d'avoir loupé le break une minute avant le but de Guerreiro. Pešić aura beau ramener le ballon à toute allure au centre du terrain après sa réduction du score, Toulouse s'est fait dépasser par « Lorient Express » . Les Merlus se donnent un peu d'air et démontrent une fameuse force mentale, contrairement à des Toulousais au bilan tristounet de 3 sur 15.

Lens 2–0 Metz
Buts : El Jadeyaoui (65e) et Bourigeaud (79e) pour Lens

Lens-Metz a tenu toute la France en haleine un soir de 1998. Seize ans plus tard, c'est plutôt une histoire de barre transversale et d'incroyable maladresse qui a résumé ce choc des promus… Ainsi, au bout d'actions souvent bien construites, Valdivia et Chavarría frappent tous les deux la transversale, avant qu'El Jadeyaoui et Coulibaly n'offrent le plus grand moment de gêne de la soirée en se loupant chacun à leur tour aux six mètres. Devant un Kombouaré atterré, les Messins se procurent exactement zéro occasion franche, et c'est finalement tout naturellement qu'ils encaissent des œuvres d'un El Jadeyaoui à l'efficacité retrouvée. Lens est libéré, le régional de l'étape Bourigeaud en profite donc pour mettre ses copains à l'abri. Les gars des Corons ont quand même eu les jetons de tout louper, mais ils refilent la lanterne rouge à Jocelyn Gouvernnec et sa bande.

Un flashback sur le match de 1998

Caen 1–1 Montpellier
Buts : Duhamel (41e) pour Caen / Hilton (17e) pour Montpellier


Vercoutre soupire. Alors qu'il vient de stopper superbement une tentative montpelliéraine, l'ancien Lyonnais est crucifié sur le corner qui suit par Hilton. Statistiquement, Caen et Montpellier font généralement un match nul toutes les trois confrontations… Ben, ça tombe bien parce que ça fait deux fois que Montpellier remporte la montre en or, Caen repart donc à l'attaque. Contrés par l'excellent Pionnier, les Normands comprennent donc qu'il faut le mettre au sol pour le battre, et Duhamel trompe le gardien visiteur en deux temps après l'avoir fait s'envoler sur une première tête. Les hommes de Courbis se stabilisent tranquillement à gauche du classement, alors que Caen la joue groupée avec 14 points dans le fond, avec Lens et Bastia.

Reims 2–1 Bastia
Buts : N'Gog (10e) et Moukandjo (85e) pour Reims / Modesto (41e) pour Bastia

Pile au moment où Ntep commence à faire valser Monaco, David N'Gog se lance dans un solo de jonglages et tape Areloa. Les Corses ne sont pas dans le jeu, alors ils utilisent les phases arrêtées. Modesto et ses cheveux de Cavani sur une tête de Squillaci en profitent pour remettre les compteurs à zéro. La suite de la rencontre offre peu d'intérêt jusqu'au joli exter' de Moukandjo, quatrième but en cinq matchs pour le Camerounais pourtant sur le banc jusqu'à l'heure de jeu. Les locaux poursuivent parfaitement leur série de victoire/nul/victoire/nul.

Résultats et classement de la belle Ligue 1

Les résultats de ce samedi de football européen

Par Émilien Hofman
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi