1. //
  2. // 11e journée
  3. // Lorient/Rennes (1-1)

Rennes accroche Lorient

Dans un derby breton assez plaisant, surtout en deuxième période, les deux équipes n'auront pas su faire la différence et se séparent ainsi sur un match nul plutôt logique, 1-1.

Modififié
6 10

FC Lorient - Stade rennais FC

Buts : Guerreiro (25e) pour les Merlus // Grosicki (68e) pour les Rennais

Les yeux rivés sur sa montre, Benoît Bastien porte le sifflet à sa bouche avant de désigner le rond central. Le geste classique lors de la validation d'un but. Car si personne n'a vraiment pu voir si le coup franc de Grosicki avait réellement franchi la ligne, l'arbitre de la rencontre, lui, n'a aucune hésitation. Sa montre équipée de la goal-line technology vient de vibrer, le but est validé. Les Rennais peuvent exulter et fêter ce but comme il se doit, ils sont de retour dans la course. Une course qu'ils finiront à égalité avec Lorient. Logique dans l'ensemble.

Guerreiro le buteur


Si, pour certains, un derby ça se gagne, pour Philippe Montanier, apparemment, ça ne se perd pas. En alignant une équipe tristement défensive, l'entraîneur rennais se pointe sur la pelouse du Moustoir avec des ambitions à faire pâlir Mourinho lors d'un Real-Barça. Et après un début de match plutôt calme, sans rien à signaler, les Lorientais prennent logiquement le dessus sur leurs compatriotes rennais. La frappe de Jouffre a beau passer très loin des montants de Diallo (17e), elle n'en reste pas moins symptomatique d'un danger de plus en plus oppressant sur le camp rennais. La punition finit même par tomber quelques minutes plus tard, lorsque Waris réalise un solide travail sur le côté gauche avant de s'infiltrer dans la surface pour offrir, sur un plateau, l'ouverture du score à Raphaël Guerreiro (25e). Les Rennais essaient bien de relever la tête, mais leur jeu reste brouillon, sans folie, ce qui permet à Lecomte de passer une fin d'après-midi relativement tranquille. Ce qui n'est pas vraiment le cas de son homologue rennais, qui doit s'interposer sur une tentative de Jouffre juste avant la pause, pour empêcher les locaux de faire le break.

Des rouges et de la GLT


Alors que les Merlus ont le match en main, Lamine Koné, sympa comme tout, décide de filer un petit coup de pouce aux Rennais. Et pour ça, le défenseur lorientais n'a pas fait les choses à moitié : deux cartons jaunes, évitables, en cinq minutes avec un coup franc excentré en bonus. Une belle preuve de générosité de la part de l'Ivoirien. Sans doute touché par le joli geste du défenseur, Grosicki décide de lui faire honneur en claquant un splendide coup franc dans un angle impossible (68e). Le match vient de basculer. Forts de leur supériorité numérique et de leur retour au score, les visiteurs se mettent alors à enchaîner les offensives pour tenter d'arracher une victoire qui semblait, il y a quelques minutes encore, inenvisageable. Malgré cette déferlante de mauvaises nouvelles, les Merlus ne baissent pas les bras et exploitent tous les contres qui s'offrent à eux. Alors que Sio est renvoyé aux vestiaires pour une glissade involontaire transformée en tacle, les deux équipes se lancent dans une bataille d'une intensité folle dans les dernières minutes. Alors que Lautoa vient cabosser la transversale de Diallo, Grosicki, puis Quintero sont également tout proches de porter le coup fatal dans le camp d'en face, quelques minutes plus tard. Mais personne ne profitera de cette fin de rencontre débridée et les deux équipes se séparent sur un match nul logique.

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

MichelLeBerger Niveau : District
Rennes c'est vraiment.. triste. Y a vraiment aucun jeu. Pour une fois, Montanier avait pourtant mis Doucouré sur le banc, mais bon, insuffisant. Le problème c'est qu'en plus ils défendent mal. Sur la plupart des occasions lorientaises, ils sont à 6 contre 3 mais completement statiques. D'ailleurs j'ai remarqué avec amusement que les seuls fois ou ils accéléreraient c'était pour se replacer defensivement (avant l'expulsion et cette fin de match endiablée).
Note : 3
Peewow, une petite réaction sur les choix de Montanier ? Juste pour savoir
Cocodingo Niveau : DHR
Bon bah Montanier nous a encore gâté, 4 arrières latéraux sur le terrain, on innove. Franchement ça fait peur, je me demande à quoi il pense quand il met ça sur le terrain parce qu'un être douté de raison ne peut pas se dire "ça, ça va envoyer". C'est atroce. Quintero doit se demander ce qu'il fout dans ce merdier.

Le manque de lien entre le milieu et l'attaque est flagrant, on ne joue pas, ça envoie des ballons longs en espérant quelque chose. Même à 11 contre 10 on joue en marchant c'est consternant. Il n'y a strictement AUCUNE ANIMATION. Je ne vous pas capable de gagner un match avant longtemps.
Master Cookie Niveau : National
Note : 2
La différence technique entre quintero et ses coéquipiers est franchement gênante.

P.S: regarder le match du samedi aprèm sur TV5monde avec Roustan aux commentaires, c'est un pur bonheur
Montanier rajoute un joueur offensif sur le terrain du coup il se sent obligé de compenser avec 4 latéraux face a l'ogre Lorientais. Je me demande encore pendant combien de temps la supercherie va continuer...
Note : 4
Message posté par Ravage
Peewow, une petite réaction sur les choix de Montanier ? Juste pour savoir


J'en pense que ça soit faire bizarre aux joueurs de se retrouver avec Quintero qui faisait la différence sur TOUS ses ballons, ce type a de l'or dans les pieds. Il a baissé de rythme au milieu de la seconde mi-temps puis a une balle de match qu'il loupe en n'enroulant pas assez son ballon. Mais que ça soit en matière d'élimination dans les petits espaces, ouvertures pour orienter le jeu, c'est un REGAL.

Malheureusement, il devait combiner avec le superbe côté droit Moreira (aka "j'ai pas fait un seul bon centre de ma carrière + je me fais bouger défensivement) - Zeffane (qui est très moyen et surtout pas à son poste) de folie. A gauche, Montanier fait jouer Baal en ailier alors que c'est notre meilleur joueur du début de saison dans son rôle de piston de la défense à 5, tout ça pour mettre cette daube de Mbengue. Ouais, on a joué avec quatre défenseurs latéraux alors que pour une fois on avait un milieu Fernandes - André - Quintero complémentaire et performant.

Cela a accouché d'une première mi-temps pitoyable à tous les niveaux de notre côté hormis Quintero. Comme par hasard, une fois Grosicki et Boga entrés on prend le jeu à notre compte et l'animation s'en voit changée. Le pire c'est que c'est toujours pareil et on se met à espérer que Montanier s'en rende compte mais on va continuer à aligner de la merde au départ. J'attends avec impatience la bouillie que va nous concocter Montanier contre Paris, il va se régaler à cocher ses 10 défenseurs

Et si tu veux une réaction ben je suis plutôt content d'avoir vu du jeu de notre part en deuxième mi temps une fois les changements effectués qui ont une nouvelle fois désapprouvés Montanier.
Message posté par Master Cookie
La différence technique entre quintero et ses coéquipiers est franchement gênante.

P.S: regarder le match du samedi aprèm sur TV5monde avec Roustan aux commentaires, c'est un pur bonheur


Haha il a dû se palucher sur Quintero le bougre
Un petit hommage aux supporters rennais. On est sur du vrai sacerdoce, là.
ErminigMode2k11 Niveau : DHR
Vous êtes durs sur le jeu, en 2ème MT c'était un très bon match et encore + après les expulsions avec des espaces de partout

Cette folie quand on s'est retrouvés avec 4 défenseurs, Gelson pour ratisser, Andre pour relancer, Quintero pour créer, Boga et Grosiki sur les ailes, Sio en 9 et Diallo en feu dans les cages. 4 offensifs + André, yes we can ! Fallait se verser un seau d'eau gelée sur la nuque par rapport à la compo de départ avec son double rideau de latéraux ... d'ailleurs les 4 défenseurs latéraux (Mbengue/Baal à G Moreira/Zefane à D) ont tous été mauvais. Quintero Andre Diallo très bons.

Quintero durablement installé en 10 en tant que titu faut espérer, même si j'ai des gros doutes pour vendredi face au PSG où faudra être archi costauds/solides : Montanier peut aligner la compo de départ de hier en remplaçant Quintero par Doucoure et Andre par Sylla. Même pas peur.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 10