1. //
  2. //
  3. // Montpellier-Lille

René Girard : « Vardy ressemble au Giroud de Montpellier »

Depuis Vauvert, René Girard embrasse le football français et européen de son expertise. Où il est question des médias, de Bielsa, de Jardim, de Ranieri et même de Toulouse.

Modififié
546 22

Votre image, votre relation avec les médias peut-elle affecter votre travail au quotidien ?
Au niveau du travail, il n'y a pas de souci. Le plus important, c'est mon groupe, c'est très simple, il faut le faire avancer. Après, autour, c'est autre chose, c'est une autre équipe à gérer. Au sein du club, il y a d'autres personnes qui ont d'autres fonctions, c'est compliqué de gérer une équipe et de devoir se méfier de ce qui se passe autour. Mais avec les joueurs, il y a toujours eu une osmose, je n'ai jamais eu de problème de groupe qui lâche, qui se révolte. Au contraire, j'ai toujours été dans la sincérité. L’honnêteté et la rigueur ont toujours été des choses vivantes entre le groupe et moi-même. Alors, pourquoi changer ? Changer par rapport à quoi et par rapport à qui ? On vient vous chercher pour gérer une équipe, pour avoir des résultats. Vous les avez, je vois pas pourquoi je changerais. C'est quoi la communication aujourd'hui, dites-moi ? Je me pose beaucoup de questions sur la communication. Est-ce que c'est dire amen, être un béni oui-oui, raconter n'importe quoi, sortir avec les gens pour être bien avec eux ? On ne peut pas avoir son caractère, sa vie, sa façon de gérer, sans toujours être jugé ?

Avez-vous l'impression d'être sous-estimé ?
Pfff... Qu'est-ce que je pourrais dire ? Je ne veux pas me mettre en avant, mais, voilà, en 6 ans, ce qu'on fait à Montpellier, à Lille, je pense que c'est pas mal quand même. Au niveau des résultats, on ne peut pas dire que les équipes que j'ai dirigées n'étaient pas performantes et compétitives, bien au contraire. Après, la frustration que je peux avoir, c'est le manque d’objectivité par des gens qui disent connaître le football. On n'est pas là pour faire copain-copain. On est là pour avoir des résultats, pour avancer, pour être le plus performant possible. Là-dessus, personne ne peut m'en vouloir ou me dire le contraire : mes équipes ont été performantes au-delà de ce qu'on pouvait espérer. L’objectivité, c'est quelque chose d’important, difficile à acquérir pour certaines personnes. Peut-être parce que quand on a envie d'aimer, on aime, et quand on a envie de valoriser ou de soutenir quelque chose, on le fait, même si ce n'est pas justifié. Bon, on fait avec, je continue à avancer, il me reste quelques années à le faire et je vais le faire.

« La reconnaissance pour un garçon comme Jardim, il l'a dans notre profession. C'est quelqu'un que j'apprécie beaucoup, qui amène son équipe à jouer comme il l'entend, qui est performant, et qu'on n'aime pas toujours ! »René Girard

Ressentez-vous une différence de traitement par rapport à Bielsa, par exemple ?
On ne se compare à personne, ce n'est pas le but, mais on dit : « Bielsa, c'est extraordinaire. » Je dis OK. OK, j'ai pris du plaisir en voyant jouer son équipe, tout ça. Mais à l'arrivée, y a rien quoi, je veux dire, y a rien. Si c'est vous qui faites ça, on vous le met dans la gueule. Voilà, c'était extraordinaire, c'était un mec qui a apporté de la fraîcheur, autre chose... Mais bon, il faut aller au bout des choses, et quand on regarde la carrière, à un moment donné, faut être gentil. C'est quelqu'un d'attachant, on sent que c'est quelqu'un qui vit le truc, mais prenons l'exemple d'un entraîneur français qui arrive avec 8 ou 10 points d'avance à la trêve et qui finit avec autant de retard... Je vous laisse imaginer un peu ce qu'on peut en dire...


L'OM ne vous a pas appelé pour avoir des résultats ?
Ils ne m'ont pas appelé, non, pas du tout. Mais à Marseille, ils ne veulent que des grands entraîneurs. En tout cas, des entraîneurs étrangers. C'est Labrune qui l'avait dit, il veut un entraîneur étranger, donc voilà, la question ne se pose plus et je n'ai pas été contacté, du tout.

Sentez-vous une méfiance de la part des entraîneurs français vis-à-vis de leurs homologues étrangers en Ligue 1 ?
Il y a des entraîneurs étrangers qui viennent en France, mais je ne sens pas un rejet de la part des entraîneurs français envers les entraîneurs étrangers. La reconnaissance pour un garçon comme Jardim, il l'a dans notre profession. C'est quelqu'un que j'apprécie beaucoup, qui entre dans une catégorie d'entraîneurs sobres, discrets, qui font bien leur boulot, qui amènent leur équipe à jouer comme ils l'entendent, qui sont performants, et qu'on n'aime pas toujours ! Il a été critiqué, mais je ne pense pas que ce soit de la part d'entraîneurs. Il est efficace, son équipe a beaucoup bougé, il doit reconstruire en permanence, ce n'est jamais simple.

« Je crois que cette équipe de Leicester est en train de prendre le chemin de Montpellier. Quand on les voit jouer, il y a cette même fraîcheur. »René Girard

Il y en a un passé par chez nous qui réussit pas mal, c'est Claudio Ranieri. En début de saison, vous disiez : « Il n’a rien révolutionné non plus. Seulement, ça reste un nom et il a une réputation. » Toujours de cet avis ?
Parce qu'il était passé là-bas, il avait un nom, mais il n'avait rien révolutionné ! Il venait de faire une saison avec Monaco où il avait été pas mal secoué. On disait qu'il n'avait pas un football extraordinaire, que c'était pas ci, que c'était pas ça. Le destin veut qu'il retourne en Angleterre. Mais avec Chelsea, je ne me rappelle pas bien, mais je ne pense pas qu'il ait cassé la baraque. Mais ça se passe super bien, ça veut dire que tout est possible dans le football. Il fait son bonhomme de chemin. C'est un mec respectable qui a la grande classe, Claudio Ranieri, et il est en train de faire quelque chose avec cette équipe... Je dirais une aventure plus humaine que footballistique.

On peut comparer le Leicester 2016 au Montpellier 2012 ? Vous pensez qu'ils vont aller au bout ?
J'espère qu'ils vont aller au bout ! Aujourd'hui, l'argent est un vecteur très important, les grosses cylindrées ont des budgets monstres, c'est ce qui fait la différence. Je crois qu'on avait fait un peu la « ninique » au grand Paris qui commençait à arriver. Personne ne croyait en nous, et on est allés au bout sans bruit, sans s'occuper des autres, en se disant « Pourquoi pas nous ? » Et je crois que cette équipe de Leicester est en train d'en prendre le chemin. Quand on les voit jouer, il y a cette fraîcheur. C'est une équipe qui ne faiblit pas, qui est présente. Devant, ils ont un joueur, comment il s'appelle... Vardy, qui ressemble un peu à Olivier Giroud dans la saison qu'il avait faite à Montpellier, extraordinaire. Il va finir certainement meilleur buteur du championnat (19 buts, 3 de mieux que Lukaku et Kane, ndlr)... Donc oui, je pense que c'est une équipe qui peut aller au bout. Mais ils ont des costauds derrière hein. Ils vont pousser dur à la porte et ça ne va pas être simple. Mais j'aimerais qu'ils aillent au bout.


S'il remporte le titre, on pourra dire qu'il a révolutionné quelque chose ?
Ah oui, bien sûr, on dira qu'il a fait quelque chose d'exceptionnel. On peut analyser sur le moment les choses qui se passent, quand je dis ça, il ne s'est rien passé d’extraordinaire. Ce n'est pas pour ça que je critique ou que je n’apprécie pas le travail qui est fait par ces gens-là. Quand on parle de Ranieri, de Jardim, par rapport à Mourinho, par rapport à celui qui est à l'Atlético ? Bref, ce sont des gens qui sont plus effacés, qui font leur boulot et qui, à un moment ou un autre ont la récompense qu'il faut. Il n'y a pas de sous-entendu de ma part sur la qualité de ces gens-là.

« Pour la 3e place, d'après ce qu'on voit ces derniers temps, je dirais Saint-Étienne, mais je vois bien les Nantais ou les Niçois venir troubler un peu ça. »René Girard

En parlant de Simeone, vous suivez les championnats étrangers ? Vous vous déplacez ?
Je n’exagère pas non plus, l'important c'est d'en retirer quelque chose. Je suis allé à Barcelone, je suis allé à Toulouse plusieurs fois, Nîmes, Montpellier, c'est déjà pas mal. C'est pas parce que je vais aller voir 300 matchs dans la saison que ce sera mieux que si je vais en voir que 20. L'essentiel, c'est d'en garder quelque chose et de pas se mélanger les pinceaux (rires). Pour revenir sur Simeone, je me dis : « Qu'est-ce qu'on dirait si j'étais comme ça ? » Ils sont là, ils sont dans le tiercé en Espagne, ce n'est pas rien, après le Barça et le Real il y a d'autres équipes qui sont pas mal aussi. Le football anglais, aujourd'hui, avec beIN, on a tout ce qu'il faut (sic). Le championnat allemand est très intéressant aussi, mais il y a beaucoup trop de différences, il y a des résultats incroyables, des 4, 5, 6–0... Bon, une fois de temps en temps, ça va, mais faut pas non plus exagérer ! (rires) Il y a notre championnat, dans lequel on a été élevés. Je suis la D2, surtout mon équipe de cœur (Nîmes, ndlr), où j'ai été formé et qui fait une saison exceptionnelle. Je ne manque pas un match ! Je suis à côté et j'apprécie le travail qu'ils font.

Quand on voit le classement en Ligue 1, viser plus haut, même pour Lille et Montpellier, c'est un argument que vous utiliseriez ?
Sept points (entre Lille, 12e, et Nice, 3e, ndlr), ça commence à faire à 12 journées de la fin. Mais je ne sais pas les calendriers des uns et des autres. Lille, ils ont fait deux derniers bons résultats, donc oui, ça peut être quelque chose d'intéressant pour la fin de saison. Il faut regarder devant, si on regarde derrière, on est cuit. Faut regarder devant surtout quand... Une équipe comme Angers, sur la dynamique sportive, est plus en difficulté. Là, ils ont 37 points, donc c'est pas le cas, mais si on se retrouve avec 3 ou 4 points d'avance sur les relégables, ça peut mettre la chtouille. Mais quand même, l'Europe, ça va être compliqué. Sainté va finir fort, Monaco va finir fort, qui est-ce qu'il y a encore ? Nice qui est là qui va aller au bout. Ça va être une fin de championnat très disputée. Faut pas oublier les Nantais qui sont là. Pour la 3e place, d'après ce qu'on voit ces derniers temps, je dirais Saint-Étienne, mais je vois bien les Nantais ou les Niçois venir troubler un peu ça. Les Lyonnais, d'après ce qu'ils nous ont montré à Lille, ça va être très compliqué.

Viser plus haut, c'est votre objectif personnel ?
Je suis là pour faire le métier. J'ai vécu de super moments à Montpellier, à Lille, et je n'ai pas perdu mon ambition, rien du tout, ne le croyez pas ! (rires) Gentiment, humblement, mais je n'ai pas perdu mon ambition de vivre quelque chose de fort. Pour avoir une belle équipe, faut avoir les moyens, c'est certain, mais c'est une aventure humaine aussi, de groupe, de joueurs qui ont envie de vivre quelque chose ensemble. Je continue à y croire, même si le reste prend le pas aujourd'hui. Mais j'espère que j'aurai l'opportunité de m'exprimer encore là-dedans.

Propos recueillis par Eric Carpentier
Modifié

Dans cet article

Note : 1
René putain. <3

Il peine à masquer une rancœur tout à fait légitime d'avoir être trainé dans la boue de manière invraisemblable. Son seul tort est de n'avoir jamais été pote avec les journalistes. C'est un grand coach et je pèse mes mots. Je m'insurge quand je vois des gens le mettre dans le même giron que les Galtier, Antonetti, Gillot (qui sont des bons coachs de L1 au demeurant) alors qu'il a prouvé beaucoup plus. Le pire étant ceux qui le cantonnent à un jeu défensif et limité alors que ce ne sont que des immenses conneries. Jamais je dis bien jamais à Montpellier on a joué le bus avec un jeu dégueulassé, dès la première saison alors qu'on était promu il avait bâti une équipe qui envoyait du jeu et qui finit 5ème, rien à voir avec un Angers de cette saison par exemple. Alors oui à Lille c'était pas Joga Bonito, mais j'invite certains à regarder calmement l'effectif offensif de Lille les deux saisons où il était la, la marge de manoeuvre qu'il a eu sur les tranferts et les blessures.
Note : 1
Message posté par Paic
René putain. <3

Il peine à masquer une rancœur tout à fait légitime d'avoir être trainé dans la boue de manière invraisemblable. Son seul tort est de n'avoir jamais été pote avec les journalistes. C'est un grand coach et je pèse mes mots. Je m'insurge quand je vois des gens le mettre dans le même giron que les Galtier, Antonetti, Gillot (qui sont des bons coachs de L1 au demeurant) alors qu'il a prouvé beaucoup plus. Le pire étant ceux qui le cantonnent à un jeu défensif et limité alors que ce ne sont que des immenses conneries. Jamais je dis bien jamais à Montpellier on a joué le bus avec un jeu dégueulassé, dès la première saison alors qu'on était promu il avait bâti une équipe qui envoyait du jeu et qui finit 5ème, rien à voir avec un Angers de cette saison par exemple. Alors oui à Lille c'était pas Joga Bonito, mais j'invite certains à regarder calmement l'effectif offensif de Lille les deux saisons où il était la, la marge de manoeuvre qu'il a eu sur les tranferts et les blessures.


Je plussoie à cette tirade...

Ceci dit c'est pas comme si on prenait au sérieux les sac à merde qui sorte d'Anal +!
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Note : 1
C'est quoi cette manie d'écrire "un" devant les noms propres ? "Un Bielsa". "Un Pogba" , "Un Cavani"...il y'en a plusieurs pour écrire "un" ?

Mettez le nom de la personne directement, tas de faces de nœuds.

C'est quelque chose qui revient souvent, y compris dans les messages.Vous assumez pas de parler d'une personne donc vous mettez votre "un" de tête à claques en fait, ça doit être ça.Comme ça vous vous dites "Je ne parle pas directement de lui, je mets "un", comme ça, j'évite les polémiques.

"un" "un" "un" "un" "un".Mais il faut vraiment n'avoir aucun honneur et se satisfaire de son rôle d'avaleuse pour écrire des "Un un un un un" à la chaîne.

Ah c'est sûr, ça prend moins de temps d'écrire "Un un un" (il n'y a que deux lettres en plus, vous êtes sûrs de ne pas orthographier le mot comme des porcs, contrairement à d'habitude), que de rétablir les dysfonctionnement de votre site toujours plus ignoble de jour en jour.
Message posté par Paic
Alors oui à Lille c'était pas Joga Bonito

A Montpellier non plus. Faut raison garder.

L'année du titre ils ont une belle équipe domestique même si en tant que supporter parisien je t'avoue que je me rappelle plus la faillite du PSG cette fameuse saison. Comment ce titre peut nous échapper...

De plus sa carrière d'entraineur ne se résume pas à l'année du titre à Montpellier. Ou son passage à Lille.

C'est une très longue carrière. Alors bien sûr le mec te parle que de son titre quasiment mais merci, Girard on connait depuis une chiée.

Effectivement on sent qu'il en a gros sur la patate. Et puis son passage sur Bielsa "Bielsa y a rien" ... Par contre il kiff Jardim.

A contrario je comprends pas cet acharnement, il est pas plus mauvais qu'un autre mais il n'est pas plus brillant aussi. Il a eu une bien belle carrière et faut savoir lui reconnaitre qualités et respect.

C'est pas si mal qu'ils soient allés chercher ce titre. C'était sympa malgré tout. Et ils le méritaient. Ainsi que Girard.
Son jugement sur la saison de Bielsa est symptomatique de l'incompréhension du monde du football par une majorité de nos entraineurs. Donc pour Girard seul le résultat final compte, l'émotion n'est rien, l’héroïsme sportif n'est qu'une chimère...

Y a juste qu'à voir ce que fait Marseille cette année avec un coach tiède-froid qui ne propose aucune audace. Les gens s'emmerdent et les résultats ne sont pas là.

D'autant que quand les gens auront compris que la 1ère moitié de saison de l'OM l'année dernière était miraculeuse et la deuxième un peu décevante là où ils pensent que la deuxième partie est pourrie et la 1ère "normale" au vue de l'effectif...

Les latéraux sont les mêmes cette année, ils avaient Morel l'an dernier, il y a Lass cette année. alors oui quelques bons joueurs sont partis et notamment Payet, mais qu'avait fait Payet avant l'arrivée de Bielsa? Ayew avait décidé de partir, Gignac également... Remplacés par des joueurs, et notamment des Michy ou Alessandrini, qui sont des mecs qui ont été acquis à coups de millions par un président persuadé de prendre des pépites dans son effectif.

Enfin bref, va te faire voir René.
L'entraîneur le plus chiant de la planète football !

Même cette itw sent le moisi, la naphtaline et l'aigreur...
Note : 1
Je savais que sa tirade sur Bielsa allait être commentée, mais elle est tout à fait justifiée.

Je n'ai pas envie de dire du mal de Bielsa, mais il n'a fait "que" du bon travail en L1. Quand je lis qu'il a été miraculeux au début, ça me hérisse les poils.

Un vrai truc miraculeux, c'est un coach qui prend une équipe promue, qui l'amène en Europe en une saison et au titre en 3 saisons devant une équipe au budget illimité, et avec une finale de coupe au milieu Ou c'est Leicester qui termine champion. Tout ça c'est des miracles qui portent la patte de grands coachs. Mais c'est pas Bielsa à Marseille. Faut arrêter les conneries. Bielsa a apporté un vent de fraicheur et un OM très spectaculaire pendant une douzaine de matches, en tirant le maximum du potentiel de certains joueurs, mais c'est tout. C'est bien mais pas miraculeux. Il avait pas l'effectif et les moyens d'un promu.


Et Montpellier pas Joga Bonito... oui c'était pas digne du Barca mais c'était pas Angers ou même Leicester. L'année du titre on marque très peu sur CPA ou sur des contres. On jouait un 4-2-3-1 de possession avec des joueurs techniques à chaque postes.
Note : 1
Message posté par Cheric Zghemmfour
C'est quoi cette manie d'écrire "un" devant les noms propres ? "Un Bielsa". "Un Pogba" , "Un Cavani"...il y'en a plusieurs pour écrire "un" ?

Mettez le nom de la personne directement, tas de faces de nœuds.

C'est quelque chose qui revient souvent, y compris dans les messages.Vous assumez pas de parler d'une personne donc vous mettez votre "un" de tête à claques en fait, ça doit être ça.Comme ça vous vous dites "Je ne parle pas directement de lui, je mets "un", comme ça, j'évite les polémiques.

"un" "un" "un" "un" "un".Mais il faut vraiment n'avoir aucun honneur et se satisfaire de son rôle d'avaleuse pour écrire des "Un un un un un" à la chaîne.

Ah c'est sûr, ça prend moins de temps d'écrire "Un un un" (il n'y a que deux lettres en plus, vous êtes sûrs de ne pas orthographier le mot comme des porcs, contrairement à d'habitude), que de rétablir les dysfonctionnement de votre site toujours plus ignoble de jour en jour.


Te faut des vacances grand. De bonnes et longues vacances bien apaisantes.
Message posté par Cheric Zghemmfour
C'est quoi cette manie d'écrire "un" devant les noms propres ? "Un Bielsa". "Un Pogba" , "Un Cavani"...il y'en a plusieurs pour écrire "un" ?

Mettez le nom de la personne directement, tas de faces de nœuds.

C'est quelque chose qui revient souvent, y compris dans les messages.Vous assumez pas de parler d'une personne donc vous mettez votre "un" de tête à claques en fait, ça doit être ça.Comme ça vous vous dites "Je ne parle pas directement de lui, je mets "un", comme ça, j'évite les polémiques.

"un" "un" "un" "un" "un".Mais il faut vraiment n'avoir aucun honneur et se satisfaire de son rôle d'avaleuse pour écrire des "Un un un un un" à la chaîne.

Ah c'est sûr, ça prend moins de temps d'écrire "Un un un" (il n'y a que deux lettres en plus, vous êtes sûrs de ne pas orthographier le mot comme des porcs, contrairement à d'habitude), que de rétablir les dysfonctionnement de votre site toujours plus ignoble de jour en jour.


Nan mais Cheric, prend un xanax par pitié.
Message posté par Cheric Zghemmfour
C'est quoi cette manie d'écrire "un" devant les noms propres ? "Un Bielsa". "Un Pogba" , "Un Cavani"...il y'en a plusieurs pour écrire "un" ?

Mettez le nom de la personne directement, tas de faces de nœuds.

C'est quelque chose qui revient souvent, y compris dans les messages.Vous assumez pas de parler d'une personne donc vous mettez votre "un" de tête à claques en fait, ça doit être ça.Comme ça vous vous dites "Je ne parle pas directement de lui, je mets "un", comme ça, j'évite les polémiques.

"un" "un" "un" "un" "un".Mais il faut vraiment n'avoir aucun honneur et se satisfaire de son rôle d'avaleuse pour écrire des "Un un un un un" à la chaîne.

Ah c'est sûr, ça prend moins de temps d'écrire "Un un un" (il n'y a que deux lettres en plus, vous êtes sûrs de ne pas orthographier le mot comme des porcs, contrairement à d'habitude), que de rétablir les dysfonctionnement de votre site toujours plus ignoble de jour en jour.


"Un un un un un"... Faut que tu baises l'ami
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
C'est petit de se gausser D'UN homme angoissé de nature.
Note : 1
Paic => seuls ceux qui ont regardé en entier les matches du MHSC peuvent avoir ton discours, tous les autres se sont contentés des résumés ou des commentaires de Canal+ et en 1er ceux de Pierre Menès qui a (et a toujours) une dent contre Girard, (Jeunchamp etc)

Contre le PSG à domicile, on domine et on se prend un beau but de Pastore, le jeu devient équilibré, on en reprend un avant la mi tps. Pis le 3-0 en contre attaque, on reduit (Retourné de Giroud) le score en fin de match mais invalidé à tort.
On perd 0-3 à domicile, donc les gens retiennent que le PSG a perdu le titre alors que c'est bien le MHSC qui tenait le jeu...
A Paris, le MHSC domine et on se prend un but en fin de match, (menez décisif) et on a montré à toute la France que c'était bien le MHSC qui méritait le titre.
Je me souviens aussi de 4 matches gagnés 1-0 début 2012: mais avec des stats hallucinantes : 30 tirs, 15 occasions.. mais UN seul but.
Les gens retiennent quoi? bah l'enchainement des 1-0. alors qu'avec du réalisme minimum, on mettait 3 ou 4-0 facile..

Et pis la mauvaise réputation : les cartons rouges (merci Spahic!!!)
Donc un pied levé => carton rouge,
mais un tacle par dérrière d'un adversaire => carton jaune
2 poids, 2 mesure.. je crois que les dernières saisons, on était une des équipes les mieux classées au fair play.
Cette saison (peux etre que je dis une connerie), on a pris UN ROUGE (Hilton) en fin de match, qui méritait un jaune orangé.. ou un jaune tout court pour une équipe lambda..

Je suis de Montpellier, je ne suis pas un fanatique et ne passe pas mes we à la Butte Paillade, j'essaie de rester objectif et non chauvin.. mais cette saison 2011 2012, le titre est largement mérité (ps : j'oublie mm les défaites cruelles, comme à Lyon où c'est du vol, mais tout comme la victoire à Lille sur notre seul tir de Giroud et des arrêts miracles de Pionnier)

Cette saison, on manque toujours et encore de réalisme.. mais les rares fois où on a marqué sur notre 1ere occasion, on a enfilé les buts (Angers, Ajaccio..) et on enchaine aussi les erreurs défensives, mm si Congré s'est calmé^^

Encore merci René Girard pour le titre et le jeu déployé (bcp plus beau que le froid réalisme de Zlatan et consorts qui ne jouaient pas encore en équipe)
spacieux_rituel Niveau : DHR
Note : 1
Message posté par Paic
René putain. <3

Il peine à masquer une rancœur tout à fait légitime d'avoir être trainé dans la boue de manière invraisemblable. Son seul tort est de n'avoir jamais été pote avec les journalistes. C'est un grand coach et je pèse mes mots. Je m'insurge quand je vois des gens le mettre dans le même giron que les Galtier, Antonetti, Gillot (qui sont des bons coachs de L1 au demeurant) alors qu'il a prouvé beaucoup plus. Le pire étant ceux qui le cantonnent à un jeu défensif et limité alors que ce ne sont que des immenses conneries. Jamais je dis bien jamais à Montpellier on a joué le bus avec un jeu dégueulassé, dès la première saison alors qu'on était promu il avait bâti une équipe qui envoyait du jeu et qui finit 5ème, rien à voir avec un Angers de cette saison par exemple. Alors oui à Lille c'était pas Joga Bonito, mais j'invite certains à regarder calmement l'effectif offensif de Lille les deux saisons où il était la, la marge de manoeuvre qu'il a eu sur les tranferts et les blessures.


"Amen" de la part d'un supp du LOSC. Même chez certains supporters de chez nous il a été traîné dans la boue, chose que j'ai jamais accepté. Bon match à vous pour cette aprem, mais quel que soit le résultat vous ne descendrez pas, j'ai beaucoup de sympathie envers le MHSC qui m'a envoyé du rêve y a 4 ans, même si c'était contre "nous" le but d'Aït Fana et la joie collective après me filera toujours des frissons ! Vous êtes les derniers vrais champions de France.
C'est même Leicester dans son ensemble qui ressemble à Montpellier, même si la Ligue 1 et la Premier League ne sont pas comparables, ça reste un petit qui fait la nique aux grands.
Je ne vois pas ce qui pourrait leur empêcher d'aller au bout, toute façon ils n'ont rien à perdre contrairement aux autres.
Merci a Paic et à tous les autres supp Montpellierains, vous avez tout dis! LEs matchs avec plus de 20-25 tirs, avec des Ruffier, Ospina, Thébaux en feu qui finissent en 1-0 avec souvent Giroud en sauveur (les buts contre Sainté e Nice resteront à jamais gravé dans ma mémoire). Je me rappelle aussi des 1eres mi-temps plutot moyenne, mais personne ne s'inquiétaient car on savait que la foudre se déchaînait tjrs en seconde mi-temps. Bref pour avoir vu tous les matchs à la Butte, je suis peut etre pas objectif mais ceux qui disent qu'ont joué pas au ballon et qu'on avait un jeu défensif n'ont pas vu les matchs et seulement les résumés de canal avec un Pierre Menes qui nous chiair constamment à la gueule. En tout cas merci à Leicester de me faire repenser à cette équipe qui m'a tellement fait bander DSL S'IL Y'A DOUBLON

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
546 22