René Adler, au nom d'Enke

Modififié
0 0
10 novembre 2009, 10 novembre 2010. Dans moins d'une semaine, l'Allemagne commémorera le premier anniversaire du décès de Robert Enke. Le gardien d'Hanovre s'était suicidé à l'âge de 32 ans en se jetant sous un train, sans laisser de trace pour expliquer son geste.

C'est un autre gardien allemand, son ancien coéquipier René Adler, qui a tenu à s'exprimer.

Selon lui, le système n'a pas tiré les enseignements de ce drame : « Rien n'a changé, mais c'est la nature même du football. Je le regrette, mais c'est aussi la faute du football toujours plus rapide à tous les niveaux : quelqu'un peut être le Messie un jour et trois jours plus tard devenir un raté » .

Seul enseignement : une rue au nom de Robert Enke va bientôt être inaugurée près du stade d'Hanovre. Mieux que rien, non ?

EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0